Avis Crédit du Nord

Toutes les banques ont désormais leur site internet. Et, mieux encore, proposent de commercialiser leurs produits directement en ligne. Dans le cas d’une banque de réseau comme le Crédit du Nord, on est bien sûr très loin des banques en ligne. Mais, parmi les banques de réseau présentes dans les communes Françaises, le Crédit du Nord est sans aucun doute la moins connue. Rien que cet état de fait mérite que l’on s’attarde sur ce réseau d’agences assez particulier. Du moins dans sa construction et son maillage sur le territoire.

Pour commencer, qui est le Crédit du Nord ?

Comme nous l’avons exprimé plus haut, le Crédit du Nord est un établissement particulier. Au commencement sont les banques « Verley Decroix et Compagnie », en 1846 et le « comptoir national d’escompte de l’arrondissement de Lille », en 1848. Ce dernier est un établissement public, destiné à relancer l’investissement après la crise de 1847. Et il est administré par… Jules Decroix, entre autres.

index-iiPlus d’un siècle plus tard, en 1971, c’est la banque Paribas qui prend le contrôle de ce qui est déjà devenu le Crédit du Nord. Et, en réussissant l’acquisition de la BUP (Banque de l’Union Parisienne), Paribas fait coup double la même année, et en profite pour fusionner les deux entités deux ans plus tard. Au début de l’année 1997, la Société Générale rachète le groupe Crédit du Nord à Paribas. A l’époque, le montant de la transaction est de 2,2 milliards de Francs. Entre 1999 et 2009, Dexia sera entrée, puis sortie du capital. Ce qui fait toujours aujourd’hui de la Société Générale l’actionnaire à 100 % du groupe Crédit du Nord.

Mais l’originalité du groupe bancaire nordiste ne tient pas à ces fusions et transactions somme toute assez classiques. Le Crédit du Nord regroupe sous son blason pléthore de banques d’affaires et de banques locales et/ou familiales. 80 banques ont fusionné pour donner naissance à un réseau de proximité de plus de 900 agences.

La banque Courtois, Toulousaine, est née en 1760. Ce qui en fait d’ailleurs la plus ancienne banque française. La banque Kolb, de Mirecourt, dans l’est de la France, est née en 1890. La banque Laydernier, qui œuvre en Savoie, en Haute Savoie, dans l’Ain et en Isère, est née en 1881. La banque Nuger a été créée en 1924 à Clermont-Ferrand. La banque Rhône-Alpes, elle-même fusion de deux autres établissements, a vu le jour en 1988. La banque Tarneaud fut créée à Limoges en 1809, et occupe tout le Centre-Ouest de la France. La société Marseillaise de Crédit a débuté son activité dans le Sud-Est en 1865. Toutes ces enseignes ont fini par rejoindre le Crédit du Nord.

Cette originalité fait du Crédit du Nord un établissement bancaire particulier, sachant prendre en compte les spécificités régionales et locales, tout en conservant une unité et une cohérence nationale.

Le compte bancaire.

Bien sûr, Le Crédit du Nord est une banque « classique ». Ne vous attendez donc pas à bénéficier de tarifs équivalents à ceux pratiqués dans les banques en lignes. Ce que l’on sait, c’est que le Crédit du Nord commercialise la gamme Visa, de la carte prépayée à la carte “Infinite”. Vous pourrez également y trouver des cartes American Express. En ce qui concerne les tarifs, nous vous invitons à regarder ici : https://www.credit-du-nord.fr/instit/IPI/cms/multicanal/Contenus/PDF/tarifs/particuliers/tarifs_cdn//Fichier.

Mais reprenons quand même quelques points. On note, par exemple, que les cartes bleues sont loin d’être gratuites, même la première année. Même la carte Visa Electron, l’entrée de gamme, est facturée à 38 € par an. Pire, 1 € de frais est prélevé à chaque retrait dans un DAB autre qu’un de celui du groupe Société Générale, dès le 4ème retrait par mois. Et si vous souhaitez effectuer un virement SEPA en agence, il vous en coûtera 5 € ! Mais ce n’est pas fini…

Le Crédit du Nord propose un service de banque en ligne, et le facture ! Vous paierez donc 2 € tous les mois pour avoir le droit de gérer vos comptes seuls. Et 3 € par mois pour recevoir 6 malheureuses notifications SMS de votre banque. Et l‘alerte supplémentaire est facturée à 32 centimes. Pour peu que votre établissement aime à vous adresser des mots doux par texto, ça peut vous revenir cher…index-iii

On continue ? L’assurance perte ou vol des moyens de paiements est facturée à 35,60 € par an. Quant aux frais de tenue de comptes, ils coûtent, eux aussi, 2 € par mois. Si vous additionnez tous les frais principaux (assurance mise à part), cela vous revient à 122 € par an. Et encore, on ne comptabilise pas ici tous les autres services gratuits et compris dans les conventions des banques en ligne.  Pour finir sur les services onéreux du Crédit du Nord, sachez que les frais sur ATD ou OTD (avis à tiers détenteur ou opposition à tiers détenteur) sont parmi les plus élevés du marché, avec un coût de 126 € par opération.

Heureusement, la gestion en ligne vous permet de bénéficier de certaines gratuités, comme les virements SEPA, par exemple. Mais encore heureux, puisque vous payez une cotisation annuelle de 24 € pour avoir le droit de l’utiliser. A part ça, le Crédit du Nord nous suggère de devenir client de son agence 100 % en ligne, baptisée Nordirect. Site internet dédié, application mobile. Tout semble opérationnel. Semble, car nous n’en saurons pas plus, à moins de demander à devenir client de l’agence en ligne. Impossible de savoir si l’agence en ligne bénéficie d’une gestion séparée, ou s’il s’agit de la déclinaison de la banque en agence, une fois les 24 € annuels de cotisation payés. C’est loin d’être clair…

L’épargne et les placements.

Côté épargne, le Crédit du Nord fait dans le classique. Les LEP et autres livret A, LDD et livret jeune sont bien entendu de la partie, assortis d’un compte sur livret. Comme c’est le cas pour beaucoup d’établissements bancaires, ce compte sur livret s’inscrit en complément des autres livrets, une fois leurs plafonds respectifs atteints. Il est rémunéré à 0,15 % brut, et ne connaît pas de plafond.

On trouve également les CEL et PEL, ainsi que les placements assurance-vie et autres PERP en vue de transmettre son patrimoine ou de préparer sa retraite. Attention toutefois aux assurances-vie. N’oubliez pas que ces produits sont adossés à de la dette. Or, avec des taux si bas, les rendements des fonds en Euro sont très faibles actuellement. Et, si personne ne cherche à racheter vos obligations (dettes…), le risque de tout perdre est grand.

D’autre part, le Crédit du Nord nous soumet une autre idée ; l’épargne progressive. Dans les faits, vous décidez d’épargner un minimum de 45 € par mois (ou 450 € par an), en choisissant vous-même les dates d’échéances. Puis, vous décidez du produit sur lequel vous placez cette somme épargnée. La banque vous laisse le choix entre un contrat d’assurance-vie, un compte titre classique ou un PEA. Une façon d’épargner tranquillement pour un rendement normalement meilleur que sur un livret. En outre, le Crédit du Nord vous propose différents placements afin de diversifier le produit de votre épargne et de minimiser les risques en augmentant ostensiblement le rendement.

Bien entendu, vous pouvez déléguer la gestion de votre capital aux experts de la banque ou autres spécialistes des marchés financiers. Quant à l’optimisation fiscale, elle passe par le PERP, l’assurance-vie ou le PEA. En somme, des produits très classiques et très limités. Pour réellement optimiser votre fiscalité, (à compter d’un certain revenu…) il est préférable de faire appel aux services d’un gestionnaire de patrimoine.

Les crédits.

Le Crédit du Nord distingue deux catégories de prêts ; les prêts personnels et les prêts immobiliers. Chose intelligente, la filiale de la Société Générale ne fait pas de séparation entre les différents prêts non affectés. Ainsi, un prêt auto, conso ou travaux bénéficiera des mêmes conditions. Mais ce qui est plus surprenant (ou pas ?), c’est de constater que le premier crédit mentionné sur le site de la banque est le crédit renouvelable. Dans la pratique, ce type de crédit très pratiques se révèlent également être les plus onéreux à l’usage. Et, si les établissements bancaires en proposent tous, c’est plus souvent en dernier ressort. Pas en tête de gondole…

imagesLes autres prêts personnels suggérés par le Crédit du Nord sont le prêt étudiant, le prêt pour le matériel informatique et un prêt spécifique pour l’installation à l’entrée dans la vie active. Ce dernier est limité à un montant de 6 000 €. Mais il permet de prendre en charge tous les frais liés à une installation autonome, déménagement, achats de meubles, dépôt de garantie, voire achat d’un premier véhicule. Le prêt reste souple et ne nécessite aucun apport. Une bonne idée.

Concernant les prêts immobiliers, le Crédit du Nord a la réputation d’une gamme de produits qui colle réellement aux besoins. Qu’il s’agisse d’un investissement locatif ou de l’acquisition d’une résidence principale, les durées, taux et garanties sont étudiées au cas par cas. Bien entendu, un barème est disponible. Vous le trouverez auprès de votre agence. Car les taux liés aux crédits immobiliers, s’ils varient d’un établissement bancaire à l’autre, varient également d’une région à l’autre. Et force est de constater que le Crédit du Nord combine les deux options… La gamme est complète et répond à la grande majorité des demandes.

Les assurances.

Comme toute banque qui se respecte, le Crédit du Nord nous propose également ses contrats d’assurance. Mais, si les assureurs ont pris le soin de distinguer les assurances aux biens des assurances à la personne, le Crédit du Nord propose une autre présentation ; famille, biens, quotidien… Commençons donc par les contrats les plus courants, l’assurance auto et l’assurance habitation.

L’assurance auto.

Concernant les véhicules à 4 roues, le Crédit du Nord nous soumet 4 formules ; simple, intermédiaire, complète et intégrale. La formule simple se limite à la responsabilité civile et lé défense pénale et aux recours à la suite d’un accident. Mais elle comprend également l’assistance 0 km (une première parmi toutes les assurances auto que nous avons vu dans ces pages…) et un véhicule de remplacement jusqu’à trois jours. Au cours de nos escapades autour des différents contrats d’assurance auto que nous avons pu évaluer dans ce site, c’est bien la toute première fois qu’une formule basique comprend ces deux dernières garanties. Notez que la protection du conducteur est accessible en option.

La formule intermédiaire ajoute à ces garanties et option le vol et l’incendie, les bris de glaces, les catastrophes naturelles et images-iitechnologiques, les événements climatiques et attentats, ainsi qu’une assistance en cas de crevaison, de perte de clés et même d’erreur sur le choix du carburant. La formule complète comprend, en plus des dernières garanties citées, une dommage tous accidents, dont le vandalisme et étend le prêt de véhicule en cas d’immobilisation à 7 jours. Enfin, la formule intégrale prend en charge un diagnostic à distance et un conseil sur les devis, et étend le prêt de véhicule à 30 jours.

L’assurance habitation.

L’assurance habitation se décline en trois formules ; initiale, confort et optimale. Auxquelles se rajoutent deux contrats spécifiques pour les étudiants et les propriétaires non occupants. Notons que la garantie dommages électriques n’est accessible que pour la formule optimale (disponible en option sur la formule confort toutefois). A part ça, la responsabilité civile obligatoire, le dégât des eaux, l’incendie, les dégâts occasionnés par les tempêtes, les attentats, les catastrophes naturelles et les défenses et recours, ainsi qu’une assistance en cas d’urgence font le contingent de garanties disponibles dans la formule initiale.

Le vol et le vandalisme sont en option dans cette première formule, mais sont parties intégrantes de la formule confort. Avec ceci, la formule confort comprend également des garanties contre le vol sur le lieu des vacances et les bris de glaces, ainsi qu’une assistance au quotidien. Les dépannages de plomberie, serrurerie et chauffage sont donc pris en charge sous 24 heures. Mais attention, seuls les frais de déplacement et de main d’œuvre sont affectés par cette garantie.

La formule optimale permet d’intégrer la valeur à neuf étendue sur les objets de valeur (de moins de 6 ans) et sur le matériel Hi-fi et informatique (de moins de 4 ans). Les dommages corporels, l’assistance électroménager, Hi-fi et TV et un service d’experts sont également compris.

Les étudiants, quant à eux, ont droit çà une formule presque identique à la formule confort. Seule, la garantie protégeant des vols sur le lieu des vacances n’est pas disponible. De même que la dommage électrique n’est pas accessible, même en option.

Enfin, les propriétaires non occupants jouissent exactement de la même protection, à un détail près. L’assistance plomberie n’est pas couverte. Et puis, un autre détail provoque notre incompréhension. Concernant la garantie vol et détériorations suite à vol et/ou vandalisme, il est coché dans la case correspondante : « sauf vol ». C’est donc une garantie contre le vol… Qui ne comprendrait pas le vol ?

Les assurances de la famille.

Ici, le but est avant tout de protéger financièrement les membres de sa famille en cas de coup dur ou de décès. Dans la pratique, il existe donc une garantie accidents de la vie, une garantie décès toutes cause, une garantie de revenus sur 12 mois en cas de décès accidentel, et une garantie doublant l’épargne en cas de coup dur.

Les assurances du quotidien.

Ici, ce sont avant tout les moyens de paiement qui sont protégés. De plus, une garantie de défense et de recours juridique est proposée. Vous noterez que le Crédit du Nord ne propose aucune assurance santé.

Conclusion.

index-iDu fait de sa répartition particulière sur le territoire et de sa composition, le Crédit du nord est forcément une banque proche de se clients (si tant est que cela puisse exister réellement…). Nous n’avons rien à redire sur les qualités d’accueil de l’établissement, pas plus que sur le suivi de sa clientèle. Mais elle pose un énorme problème en termes de coûts. Elle fait partie des établissements les plus chers de la place. Et la souplesse de sa gestion clientèle, autrefois vantée, est extrêmement dépendante des directeurs d’agences. Bien plus que des directives nationales. Quant à l’agence 100 % en ligne, on demande à en voir plus. Beaucoup plus. Même s’il semble que nous soyons ici plus proches du e.LCL que de Boursorama Banque, autre filiale du groupe Société Générale.

Dernier détail. Un petit coup de frais sur le site internet ne ferait pas de mal. Non pas que les choses ne soient pas claires, mais plutôt qu’elles manquent cruellement de vie et d’attraits.