Fortuneo avis et test

Tout le monde l’a déjà vue au moins une fois, cette publicité récurrente qui nous rappelle, via écran interposé, que certaines personnes aiment leur banque. Alors que pour nombre d’entre nous, il paraît impossible d’aimer sa banque. Multiplication des frais, gestion des comptes entièrement effectuée par robot informatique, turn-over hyper-fréquent des conseillers bancaires pour éviter trop d’empathie…

Bref, quelqu’un qui aime sa banque est très vite soupçonné d’être forcément riche ou d’appartenir à la même caste.

Et pourtant, si cette banque était justement différente ? Et si toutes les banques en ligne l’étaient, différentes ? D’ailleurs, qu’est ce qui fait que l’engouement pour les banques en ligne soit aussi élevé actuellement ? Les produits bancaires sont-ils si intéressants ? Et les frais vraiment moindres ?

C’est ce que nous allons voir ici en reprenant l’offre complète de Fortuneo. Et nous verrons ensuite s’il y a de quoi vraiment l’aimer…

Ouvrir un compte

 

Fortuneo, j’aime ma banque.

meilleure banque en ligne Pour commencer, qui est Fortuneo ?

Au départ, Fortuneo, créée en 2000, ne propose que des services de courtage boursier. Bien que la future banque en ligne croisse régulièrement et de façon « normale » pendant ses 6 premières années d’existence, c’est son rachat en 2006 par le Groupe crédit Mutuel Arkéa (indépendant de la fédération des Crédits Mutuels de France) qui va changer sa vie.

Dès 2009, Fortuneo devient officiellement banque en ligne. Elle compte désormais plus de 400 000 clients, et jouit d’un modèle économique pérenne. Ce qui est encore rare chez les opérateurs de banque en ligne. Elle traite aussi bien de banque que d’assurance.

 

Ouvrir un compte

businessman61 Le compte courant.

La grande spécificité de Fortuneo, c’est que la banque en ligne délivre toutes ses cartes bleues gratuitement, quel que soit le niveau de celle-ci. Que nous commandions une Mastercard simple ou une Mastercard World Elite (Ex Platinum), toutes sont gratuites, et à vie. Et la banque insiste bien sur ce point en précisant qu’il ne s’agit pas d’une offre de bienvenue et que la carte n’est pas gratuite que la première année. L’attribution de la carte est soumise au niveau de rémunération. En résumé, plus on émarge haut, et plus on a de chances de bénéficier de la World Elite Card. Ce qui sonne un peu comme une Lapalissade…

Concernant la gestion du compte courant, Fortuneo s’aligne sur les mêmes tarifs que ces concurrentes directes, à savoir pas de frais de tenue de compte, et services compris, tels que retraits et paiements illimités (dans le respect des plafonds des cartes), ouverture et clôture, virements et prélèvements SEPA, accès 24h/24 aux comptes et alertes sms et mails. Petit détail toutefois sur ce dernier point, au-delà de 10 alertes par mois, la tranche de 10 alertes supplémentaires est facturée à 2,50 €.

Petit plus concernant les retraits à l’étranger, ils sont tous gratuits, y compris dans un DAB d’une autre banque, avec la carte de paiement internationale. Néanmoins, ceci est à modérer par le fait que tout retrait dans une devise autre que l’Euro sera facturé de 1,98% du montant retiré. Il en va de même pour le paiement par carte dans une devise étrangère à l’Euro. Soit, exactement le même tarif que chez Boursorama Banque.

En marge des services courants, on peut noter que l’envoi d’attestation ou de duplicatas de relevés de compte sont facturés respectivement 12 et 6 €. Idem pour l’envoi d’un RIB/IBAN. Il est gratuit si tiré en ligne, mais payant à 5 € si adressé par la poste.

Pour de plus amples détails, les tarifs sont consultables sur le site de Fortuneo.

Les tarifs annoncés par Fortuneo se trouvent complètement dans la moyenne de ce qui est proposé par les banques en ligne, hormis sans doute les banques en ligne de troisième génération (comme l’e.LCL, par exemple). Mais ces dernières se comportent plus comme des agences virtuelles du réseau déjà existant que comme de véritables banques en ligne.

Le plus de Fortuneo, c’est que toutes les cartes sont totalement gratuites et à vie.

 

conditions entree banque Comment entrer chez Fortuneo ?

Ici, l’ouverture d’un compte bancaire se fait en ligne, et en quelques minutes. Tout se passe sur le site. Formulaire, numérisation des pièces et signature vocale.

Concernant les conditions d’octroi des moyens de paiement gratuits, Fortuneo propose deux options ; soit un compte courant avec un justificatif minimum de revenu, soit une épargne placée chez Fortuneo, sans forcément avoir besoin d’y domicilier ses revenus. Ceci permettant une plus grande souplesse pour tous ceux qui ne souhaitent pas mettre tous leurs œufs dans le même panier.

Dans le détail, pour la carte MasterCard classique, il faut justifier d’un revenu de 1 200 € mensuels ou d’une épargne de 5 000 €. Mais, pour un compte joint, si la banque demande 2 400 € de revenus, elle ne demande toujours pas plus de 5 000 € d’épargne. A l’autre bout de l’échelle des cartes bleues, pour bénéficier de la WorldElite MasterCard, Fortuneo impose la domiciliation du revenu pour 4 000 € mensuels minimum, et 5 500 € pour un compte joint.

Ouvrir un compte

epargne en ligneL’épargne.

L’offre épargne de Fortuneo n’est pour l’instant pas encore à la mesure des autres produits de la banque en ligne. En effet, on notera ici, en plus du livret A et du livret développement durable, un seul autre type d’épargne, le livret+, rémunéré à 0,4 % brut, calculé par quinzaine. Il est ouvert dès 10 € et plafonne à 10 millions d’€. Aucun risque de perte de capital et disponible en permanence. Toutefois, un bonus à 2 % (comme chez ING Direct) est offert les 4 premiers mois (dans la limite de 100 000 €).

 

placer son argent Les placements.

Concernant le placement en assurance-vie, l’offre de Fortuneo se caractérise par ses frais très réduits. 0 € de frais à tous les étages (entrée, versement, arbitrages, sortie), pour un rendement en 2016 à 3,10 % nets pour le fonds Suravenir Opportunité. Le second fonds, Suravenir rendement a quant à lui tourné à 2,30 % en 2016. D’autre part, Fortuneo dispose de plus de 170 supports d’investissement, de l’immobilier au secteur de la santé, notamment avec le fonds Edmond De Rothschild. La banque vous laisse le choix entre deux modes de gestion. Dès 1 000 € investis, vous pouvez donc vous laissez dirigé par les experts de la banque et passer en gestion sous mandat, en actualisant votre profil autant de fois que vous le souhaitez.

Le gros côté positif dans le placement chez Fortuneo, c’est l’information, la littérature boursière. les reporting et autrres analyses poussées sont présentes au quotidien. Pour tous vos placements, boursiers surtout, Fortuneo se comporte comme un véritable gestionnaire de patrimoine. Les spéculateurs avertis vont adorer. D’ailleurs, côté bourse, Fortuneo se présente comme un trader. La banque propose donc des frais de courtage réduits en fonction du profil investisseur du client. Pour les détails de ces offres, le plus simple est de consulter la page suivante : https://www.fortuneo.fr/bourse.

 

credit en ligne La gamme des crédits.

On regrettait encore il y a peu le manque de crédits sur le site de Fortuneo. Mais on pressentait l’arrivée de celui-ci, puisque depuis le premier janvier, une ligne correspondant à un prêt immobilier apparaissait sur la grille tarifaire. Et bien c’est fait. Depuis le 1er mars 2017, Fortuneo soumet à ses clients un prêt immobilier. Et, comme à son habitude, la banque en ligne du CM Arkéa détaille toute la prestation en toute transparence sur son site internet. L’onglet Crédit Immobilier est tout neuf…

Alors, profitons-en pour en dire un mot. Le prêt immobilier Fortuneo est un prêt amortissable à taux fixe, comprenant une assurance qui, semble-t-il est également développé par la banque en ligne du Finistère. la durée varie entre 7 et 25 ans pour un minimum empruntable de 100 000 €. Vous pouvez financer l’acquisition d’un bien , neuf ou ancien, mais aussi les soultes, ou les rachats de crédit. Et, compte tenu du taux affiché (1,55 % sur 15 ans, assurances emprunteur comprises), il y a fort à parier que cela prenne. Contrairement à ING Direct, Fortuneo ne facture aucun frais de dossier et ne facture pas non plus les IRA (indemnités de rachat anticipé). Le produit reste souple et toute l’étude et la souscription peuvent se réaliser en ligne. De plus, il vous est possible de simuler votre crédit en ligne, et même de calculer votre enveloppe max. Prévoyez un apport au moins équivalent aux frais (notaire et garantie du prêt).

Du côté des prêts à la consommation, on attendra encore un peu de voir quels produits Fortuneo développera. Car, à n’en pas douter, ce sont des armes qui viendront garnir l’arsenal bientôt.

Les assurances.

Avec une société d’assurance comme Suravenir derrière soi, concevoir des contrats d’assurance devient forcément plus simple. Et Fortuneo en profite bien. Il n’y a qu’à consulter le contrat d’assurance auto développé par la banque en ligne. Un tarif de base à 28 € mensuels, qui peut être enrichi selon les formules et les options choisies. La philosophie Fortuneo est intéressante. 3 formules, 5 garanties complémentaires et 3 niveaux de franchise, pour une assurance auto à la carte. Encore une fois, la transparence de la banque fait que tous les détails des garanties sont accessibles en ligne. Et c’est vraiment un point positif.

A part ça, vous trouverez bien sûr une assurance moyens de paiement, incluse dans votre compte, ainsi qu’une complémentaire, plus élargie, et facturée 18 €/an. Originalité, le vol d’espèce est lui aussi garanti, à 10 € de cotisation par tranche de 500 € en liquide.

En conclusion, on peut affirmer que Fortuneo est extrêmement bien placée concernant la gestion du compte courant et les cartes de crédit. Et son évolution fait même plaisir à voir. C’est certainement la banque en ligne qui monte, derrière ING Direct (qui a tendance à stagner un peu), et Boursorama Banque. L’intégration d’un prêt immobilier enrichi réellement la gamme, et fait entrer Fortuneo dans la cours des banques assurant parfaitement la transition. Dans les faits, Boursorama Banque et Fortuneo Banque sont pour l’instant les deux seuls banques en ligne qui gagnent de l’argent. Elles sont su consolider leur modèle économique de façon pérenne et sont tout à fait prêtes à accueillir la nouvelle concurrence. Gageons que le nombre de clients augmentera encore beaucoup en cette année 2017. Le cap des 500 000 pourrait même être dépassé avant le 31 décembre…

Ouvrir un compte