ING Direct avis et test

Choisir une banque en ligne pour gérer ses comptes, c’est choisir d’abandonner le rapport de proximité artificiellement entretenu par les agences bancaires dites classiques.

Persuadés que nous sommes tous en mesure de rencontrer physiquement notre interlocuteur favori au sein de l’établissement bancaire qui tient nos comptes, nous oublions bien souvent que notre argent est entièrement devenu numérique, et que, finalement, notre conseiller pourrait être un robot que ça ne changerait pas grand-chose à la gestion du compte. En effet, l’argument massue qui tendait à toujours préférer le contact physique à la discussion électronique tombe de lui-même quand on sait que tous nos comptes sont calibrés par des logiciels, et que l’humain qui nous reçoit dans son bureau (notre conseiller donc…) dispose lui-même d’une accréditation inférieure à l’ordinateur qu’il consulte. En d’autres termes, c’est le logiciel qui décide, quelle que soit la banque.

Les fonctions de notre conseiller se résument alors à deux seuls aspects : prendre nos doléances sans pouvoir y apporter la moindre réponse favorable (sauf menaces de la part du client) et nous vendre le maximum de produits financiers, de placements boursiers, voire d’abonnements téléphoniques ou de systèmes d’alarmes.

Bref, ce modèle semble révolu compte tenu de la prise de pouvoir des algorithmes et, quitte à considérer le « banquier » comme une simple interface, autant gagner du temps et choisir une banque en ligne. Mais ce n’est pas aussi simple pour tout le monde. Au moment de sauter le pas, quantité de questions se posent.

Ouvrir un compte

Frais bancaires, sécurité, simplicité d’utilisation, ergonomie, assurances, gestion et disponibilité de l’épargne… En bref, il s’agit d’une nouvelle habitude à prendre. Cette dépersonnalisation de la relation bancaire n’est pas une évidence pour tout le monde. En résumé, la banque en ligne, ça fait un peu peur…

Nous allons donc passer en revue ensemble ces banques internet qui se disent plus modernes, afin de démystifier le phénomène grandissant. Quels services offrent-elles à leurs clients ? Sont-elles réellement compétitives ? Quels avantages avons-nous à les rejoindre ? Notre argent y est-il en sécurité ? Voilà autant de question (et bien d’autres) que nous nous poserons au sujet de ces nouveaux établissements.

Et pour débuter ce tour d’horizon, quoi de mieux que la banque en ligne qui fut précurseur, et qui reste aujourd’hui le numéro 1 sur le marché Français, avec près d’1 million de clients ; ING Direct ?

Nous effectuerons notre tour de la banque en nous attardant sur les point suivants :

0
Offert
0 %
Un des meilleur taux boosté !

meilleure banque en ligne Pour commencer, qui est ING Direct ?

ING Direct est une banque en ligne, créée en 1997 par ING Canada, et introduite sur le marché Français en 2000. C’est la première banque en ligne à avoir vu le jour en France. Elle appartient au groupe ING (Internationale Nederlanden Groep), qui, comme son nom l’indique est le résultat d’une fusion en 1991 de deux groupes financiers Néerlandais : Nationale Nederlanden (compagnie d’assurances) et NMB Postbank (banque de réseau).

En 2013, ING Group est la sixième compagnie bancaire mondiale en termes de chiffre d’affaire avec 114,2 milliards d’Euros, la troisième en Europe derrière la Société Générale et BNP Paribas.

C’est en 2009, après avoir lancé l’assurance vie en 2004, qu’ING Direct ouvre ses premiers comptes courants. En 2015, elle lance également sa gamme de prêts immobiliers.

 

banque en ligne interface Interface et ergonomie du site.

Maintenant que nous connaissons la puissance financière qui détient la banque en ligne, allons voir comment se présente le site. Le site s’ouvre rapidement sur une photographie sobre d’une femme semblant consulter son compte bancaire sur son téléphone. Le message est clair : la banque en ligne, chez nous, « c’est simple comme un coup de fil ». Le code couleur d’ING est facilement reconnaissable, orange et blanc, rappelant deux des trois couleurs du drapeau Néerlandais.

La page d’accueil ne s’encombre pas de détails ; seuls quatre onglets se partagent le haut de l’écran, dans une bande orange. Ils sont tous vocation à renseigner le quidam de passage. Plus haut, les clients ont la possibilité de rejoindre leurs espaces respectifs en cliquant sur espace client.

En déroulant la page, le visiteur a alors accès aux différents produits mis en avant par la marque et sur lesquels nous reviendrons plus bas. Carte bleu gratuite, simplicité d’inscription, et de nouveaux quatre onglets permettant d’aller directement à l’essentiel (gérer au quotidien, épargner, investir, emprunter), véritable marque de fabrique de l’entreprise.

En somme, le site est simple d’accès, compréhensible, rapide à l’affichage et très pratique.

Ouvrir un compte

businessman61 Le compte courant.

Rentrons désormais dans le vif du sujet. ING Direct au niveau du compte courant, c’est :

  • La carte Gold MasterCard gratuite, et pas seulement la première année. En cas de compte joint, la deuxième carte est également gratuite. Elle fonctionne comme toutes les cartes Mastercard, à savoir dans tous les distributeurs et dans près de 30 millions de commerces dans le monde ;
  • Aucun frais sur les opérations courantes, tels que des retraits (quel qu’en soit le nombre tous les mois), les virements dans la zone SEPA (32 pays en Europe) ou les envois de carnets de chèque ;
  • Un abonnement internet complètement gratuit, avec alertes SMS comprises ;
  • Pas de frais de tenue de compte, pas de frais de prélèvement, pas de commission d’intervention ;
  • Un service permettant aux nouveaux clients de changer sereinement d’établissement bancaire gratuitement ;
  • Tous les outils de gestion de budget, de tenue de compte, de contact (téléphonique, internet…) gratuits ;
  • Une ouverture et une fermeture de compte gratuites ;
  • Une application mobile gratuite ;
  • La mise en place de procuration gratuite ;
  • Les lettres de précontentieux gratuites, ainsi que le passage en recouvrement…

En bref, chez ING Direct, tout ce qui a trait au compte courant et aux opérations sur le compte reste  gratuit. Ça change de la banque de dépôt classique. Les dates de valeur sont au jour même du débit ou de l’encaissement et seuls les ATD et les frais de successions montent respectivement à 100 et 300 €, soit, sensiblement la moyenne des établissements bancaires en France. Toutes les oppositions administratives sont facturées à 10 % du montant opposable dans la limite de 100 €.

En ce qui concerne les envois de documents, seules les attestations diverses sont facturées 12 € pièce et les recherches spécifiques de documents 10 € pièce.

Le découvert autorisé est facturé au taux de 8% l’an. Pour un découvert non autorisé, le taux monte à 14 %. Ce qui, là encore, reste dans la moyenne basse française.

Pour ce qui est de la carte bleue, les paiements et retraits d’espèces en devises ou en Euros hors de la zone Euro sont facturés à 2% du montant payé ou retiré. De même que les retraits en Euro à l’étranger, dans un autre établissement bancaire. Pour la France, tout est  gratuit. Notons également qu’en cas de perte, vol, fraude ou même contestation d’un achat effectué par le biais de votre carte bancaire, ING Direct ne vous comptera pas de frais non plus. Pour le reste, nous vous invitons à consulter l’intégralité des tarifs ici =>

Jusqu’ici, tout est parfait. Le moins se situe au niveau des virements appelés non SEPA, c’est-à-dire en dehors de la zone Européenne de 32 pays concernée par ce dispositif (zone Euro + Norvège, Liechtenstein, Suisse, Monaco et Islande). Il faut compter 20 € pour un virement émis pour 10 € pour un virement reçu. Même chose si vous devez recevoir ou émettre un virement en devises autres que l’Euro. Il vous en coûtera 30 € pour l’émission et 20 € pour la réception. Les frais de change sont également chiffrés à 20 €.

En résumé, et pour une utilisation quotidienne de votre compte en banque en France, le compte courant ING Direct est sûrement bien plus avantageux que votre banque de dépôt, et ce dans tous les domaines. Seul bémol, pour les gens travaillant avec l’étranger et devant échanger des fonds en Euro ou en devises, les frais sont élevés, même s’ils le sont encore plus dans d’autres établissements bancaires.

Dernier plus de la banque en ligne ; lorsque vous adressez un mail à votre conseiller, il vous répond dans les 48 heures au plus tard. De plus, il vous est possible de joindre votre conseiller par téléphone de 8 h à 21 h non stop du lundi au vendredi et de 8 h à 18 h le samedi.

Ouvrir un compte

conditions entree banque Comment entrer chez ING Direct ?

L’offre est alléchante, et il ne reste plus qu’à ouvrir un compte. Pour cela, rien de plus simple, mais un petit détail tout de même. Outre les documents classiques que vous devrez joindre au formulaire de la banque, il vous faudra justifier d’un minimum de 1 200 € de revenus nets mensuels (2 000 € pour un compte joint) pour l’ouverture d’un compte courant simple. Ensuite, c’est la banque qui se réserve le droit de vous accepter ou de vous refuser en tant que nouveau client. Une fois les procédures effectuées, vous n’aurez plus qu’à activer votre compte en faisant un premier dépôt de 300 € minimum. Entre l’envoi des documents par vos soins et la réception de votre carte bleue, un délai plus que raisonnable de 5 jours s’écoule.

 

epargne en ligne A propos de l’épargne ?

ING Direct propose différents livrets ; le livret A, le livret épargne Orange, le livret développement durable et le compte à terme.

Le livret A et le LDD (ex Codevi) sont suffisamment connus de tous pour que nous ne nous attardions pas dessus. Le livret épargne Orange peut s’ouvrir avec seulement 10 €, jusqu’à… 3 millions d’Euros. Les deux premiers mois, le taux de rémunération est de 3% (applicables sur 100 000 € max), puis le taux descend à 0,60 et évolue à la hausse comme à la baisse. Particularité, ce livret ne souffre d’aucun frais (ouverture, fermeture, gestion), et le capital reste libre à tout moment.

De plus, ce livret est complété avec le compte à terme. Le principe est assez simple. Il s’agit de placer une somme d’argent fixe, en une seule fois, pour une durée fixe. A terme, le capital et les intérêts sont reversés directement sur le livret d’épargne Orange. Le taux brut est de 1%. Et là non plus, pas de frais à aucun niveau.

Ouvrir un compte

placer son argent Les placements.

Là encore, le modèle ING Direct fait mouche. Ce n’est finalement pas un hasard si le contrat d’assurance-vie de la banque Néerlandaise est le plus souscrit des contrats sans frais d’entrée dans l’hexagone. Pourquoi ? Pas de frais d’entrée, pas de frais d’arbitrage et des frais de gestion très bas. De plus, la gestion en est très souple et efficace depuis l’interface mobile. Le client peut choisir des supports différents et une gestion libre ou sous mandat, au choix. En fonction de votre profil investisseur, ING Direct vous proposera de choisir parmi les 18 supports présélectionnés par la banque.

Côté bourse, et sans lister ici le montant des frais en fonction des ordres passés, sachez que là encore, la banque ne facture aucun frais d’ouverture, de clôture, de tenue de compte ni même de droits de garde ! Vous trouverez la liste des frais de courtage détaillés ici.

Pour les férus d’investissement sur les marchés financiers, ING Direct propose différents fonds, et toujours sans aucun frais d’entrée, sans droit de garde et sans frais de sortie.

 

credit en ligne La gamme des crédits.

0
de prêt possible !

La nouveauté pour l’année 2015, c’est l’ouverture d’une ligne de crédits immobiliers. Encore une fois, ING fait simple et clair, un taux de 2,27 % fixe sur 15 ans, frais inclus, assurances comprises. Le prêt peut s’étaler de 8 à 25 ans pour une enveloppe minimale de 80 000 € et maximale de 1 500 000 €. Pour toute demande, un formulaire à remplir directement en ligne. La réponse de principe est immédiate. La banque peut prêter à 100 % de l’achat, mais pas au-delà. Ce qui signifie que l’emprunteur doit apporter au minimum de quoi régler les frais (notaire, agence), mais l’idéal, pour la cotation du dossier, est d’apporter 10 % du budget. Par la suite, vous serez sans cesse renseignés de l’avancement du dossier. A chaque étape, un SMS vous avertira. Les contrats d’assurances emprunteur sont délégués au groupe CNP assurances, N°1 français dans le domaine.

ING Direct ne propose pas de prêts à la consommation.

En conclusion, et après avoir fait le tour des services et prestations de la banque en ligne, on constatera que la ligne affichée par ING Direct est réellement claire, et cohérente de surcroît. Les frais sont très limités voire absents, particulièrement là où les banques de dépôt ne se privent pas de ponctionner leurs clients. On aurait pu craindre que la banque ne soit pas forcément accessible à tout le monde. Mais c’est faux, puisque 1 200 € de revenus nets mensuels suffisent pour y entrer.

Simple, claire, directe, rapide, cohérente. ING Direct est un bon choix pour qui souhaite sauter le pas et entrer dans le monde la banque en ligne.

P.S : ING Direct propose sur son site un onglet sécurité permettant aux néophytes de savoir comment protéger ses données bancaires, y compris lors de mails de phishing.

 

Ouvrir un compte

Notre interview exclusive avec Julien Schahl Responsable Stratégie Produits d’Investissement

Julien Schahl responsable strategique ing directNous avons décidé de joindre les différentes banques en ligne afin d’obtenir plus de précisions sur certains points relatifs à leurs offres en ligne. La première à se prêter au jeu des questions réponses est la banque issue du groupe Néerlandais ING, la première banque à atteindre le million de clients en ligne. Nous avons donc opté pour un questionnaire plutôt court, mais précis. ING, par l’intermédiaire de ses experts en interne, a donc apporté quelques éclairages supplémentaires aux questions que nous nous posions, notamment les questions en rapport prêt immobilier, tout nouveau produit dans l’offre ING Direct.

Nous vous laissons découvrir cette interview.

Banquesenligne.org : Comment décririez-vous la philosophie ING Direct ?

Partir des besoins des Français, y apporter la patte « orange » : tel est le positionnement d’ING Direct depuis son arrivée en France en 2000. Pourquoi ? Parce que les Français ont clairement perdu confiance en leur banque : système opaque, trop complexe, qui semble parfois déconnecté de leurs besoins… Autant d’éléments qui font qu’aujourd’hui 29 % des Français déclarent envisager de changer de banque.
Face à ce constat, ING s’est développé pour construire un nouveau modèle, fondé sur un objectif : répondre aux attentes clés des Français en matière de solutions bancaires. Autonomie, simplicité, transparence et performance, tels sont les maîtres mots d’ING, pour les activités du quotidien, comme pour les projets de long-terme. Un bouleversement du modèle bancaire, renforcé par les opportunités offertes par le digital : le résultat est une gamme courte de produits et de services innovants, pensés pour leur facilité d’appropriation et leur utilité.

Nous sommes une banque comme les autres confrontée aux mêmes lois et régulations que les autres banques mais nous adressons les problématiques business comme les problématiques réglementaires avec la même agilité et le même esprit orange, en pensant toujours à mettre le client au centre
La réussite d’ING en France est avant tout la confirmation par ses plus de 1 000 000 clients particuliers, par la solidité d’ING Groep dans le monde, et la puissance d’ING Direct en Europe (14 millions de clients en Europe, banque directe N°1 en Europe). Autant d’éléments qui font d’ING Direct France le leader de la banque en ligne et un acteur solide du secteur bancaire.

Banquesenligne.org : On connaît le monde bancaire et l’on sait que tôt au tard auront lieu des concentrations dans le secteur. Sachant que la CA du groupe ING en fait l’une des trois plus grosse sur le marché Européen, on voit plus ING racheter que se faire racheté. Est-ce quelque chose de déjà anticipé ? ING Direct peut-elle acquérir un autre groupe ou une autre banque en ligne ?

Rien n’est prévu dans ce domaine.

Banquesenligne.org : Quelles sont les perspectives d’évolution sur le moyen terme ? Développement de la gamme de crédit ? (conso, auto) développement des assurances aux biens et à la personne ?

Nous avons atteint notre taille critique, un million de clients, et le lancement du crédit immobilier nous permet de proposer une offre complète à nos clients. Nous sommes arrivés à un point de bascule : le marché bancaire est assez mature, il n’y a désormais plus de frein à choisir une banque en ligne comme banque principale. Nous nous concentrons sur un recrutement qualitatif, d’où l’absence de prime.
Nous axons nos efforts sur le cross selling, la perspective de compléter notre offre, d’accompagner nos clients, afin de les « développer ». Nous voulons être choisis pour notre excellente expérience client et pas parce que nous sommes la banque la moins chère.
Nous souhaitons en effet accompagner nos clients et les conseiller au mieux. Nous partons d’un besoin qu’ils nous remontent et nous travaillons sur une solution à leur proposer.

ING Direct rencontre

Ouvrir un compte

Banquesenligne.org : ING a-t-elle la volonté de rester dans une niche et de l’exploiter à fond, ou plutôt d’avancer vers une gamme complète de banquier de façon à se poser de plus en plus en concurrence des banques de réseau ?

Aujourd’hui nos concurrents ne sont pas forcément les banques de réseau, mais également les acteurs clés du monde digital tels que Amazon par exemple : en effet nos clients nous demandent une qualité de service identique à celles d’Amazon par exemple en ce qui concerne la réactivité ou l’expérience client. Et c’est ce que nous cherchons tous les jours à faire en nous améliorant constamment pour proposer la meilleure expérience bancaire possible, avec des outils en constante amélioration.

Banquesenligne.org : Pourquoi ne pas retirer les IRA sur les prêts immobiliers (sauf rachat concurrence bien entendu) ?

Notre politique tarifaire est ainsi : nous proposons déjà parmi les meilleurs taux du marché.

 Banquesenligne.org : Toujours en rapport au prêt immobilier, pour quelle raison ne pas vouloir financer les travaux ? Est-ce rédhibitoire ou est-ce juste le temps de la mise en place du back office nécessaire ?

Comme à notre habitude, dans le cadre du crédit immobilier, nous avons privilégié un lancement progressif afin d’optimiser l’expérience utilisateur. Nous lançons les fonctionnalités au fur et à mesure.

Banquesenligne.org : Nous vous remercions de vos réponses et nous n’hésiterons pas à revenir vers vous le cas échéant.

Ouvrir un compte

 

Pour conclure : Notre avis en bref

ing direct avis

Ouvrir un compte