LCL Avis de la rédaction

Le monde change. Ou du moins, il évolue. Le monde bancaire aussi. Et d’aucuns soutiendrons d’ailleurs que si le monde évolue si vite ces dernières années, c’est que la planète financière n’y est pas étrangère, le bouleversement des codes sociétaux découlant directement des dividendes souhaités par les actionnaires des grandes banques.

Quoiqu’il en soit, le secteur bancaire a vu fleurir ces dernières années les promoteurs d’une nouvelle façon de vivre sa relation à sa banque ; la banque en ligne. Si bien que les grands groupes historiques Français ont eux-mêmes décliné une version « en ligne » de leurs services bancaires en agence. C’est le cas du LCL, par exemple, avec son portail en ligne.

Mais qu’a-t-elle de plus que sa grande sœur ? Les produits et services y sont-ils de qualité équivalente ? Et comment se situe-t-elle par rapport à ses concurrentes sur le marché des banques en lignes ? C’est ce que nous allons essayer de découvrir au travers des éléments basiques qui font le quotidien d’un usager bancaire.

 

LCL : demandez plus à votre argent !

meilleure banque en ligne Pour commencer, qui est LCL ?

Le LCL, autrefois connue sous le nom de Crédit Lyonnais, est une banque française fondée à Lyon en 1863. Avec BNP Paribas et la Société générale, la banque forme le trio des “Trois Vieilles”, les anciens piliers de l’industrie bancaire française. La célèbre banque lyonnaise a pris le virage du XXIe siècle, et ouvert un portail en ligne. Rappelons toutefois que le LCL est propriété du Crédit Agricole après que l’Etat français lui a cédé ses parts en 2003.

LCL a donc opté pour une solution lui permettant de toucher des clients qui cherchent une banque avec des facilités d’utilisation en ligne avant tout.

businessman61Le compte courant.

A l’instar de sa consoeur l’agence en ligne de BNP Paribas, le compte de la banque en ligne LCL est une émanation virtuelle du compte en agence physique. Ceci implique que le montant des frais bancaires reste très élevé par rapport aux banques en lignes classiques telles que Fortuneo, ING Direct, Boursorama Banque, Hello Bank ou encore Monabanq.

Pas réellement compétitive sur ce point, la banque LCL se trouve en fait être un bon palier pour tous ceux et toutes celles qui auraient encore un peu peur de passer complètement à la gestion intégrale en ligne. Pour preuve, la banque en ligne facture ses frais de tenue de compte à 6 € par trimestre, mais consent à une exonération pour les moins de 26 ans, les détenteurs de l’offre LCL Initial, les comptes ouverts dans le cadre du Droit au compte, les comptes inactifs et pour les clients qui domicilient leurs revenus chez LCL. LCL n’est pas un pure player, mais simplement une banque généraliste qui s’est décidée à passer son offre complète en ligne, en doublon de la gestion en agence. Mise à part l’ouverture du compte, qui est gratuite, LCL n’a rien en commun avec une banque fabriquée pour la relation à distance. On nomme ces banques en ligne les banques de troisième génération. Mais il faudra vous faire à ce fonctionnement au LCL, car le groupe Crédit Agricole possède déjà sa banque en ligne, BforBank, et peine d’ailleurs un peu à lui lâcher la bride. Il y a donc peu de chance de voir un jour un nouvel acteur sur le marché des banques en ligne émanant du LCL directement.

Agence_LCLLCL propose à ses prospects de composer eux-mêmes leur panier de services en fonction de leurs besoins réels. Dans l’absolu, le concept est une bonne idée, d’autant que LCL propose de directement simuler ses frais bancaires. De cette façon, on ne paye que ce dont on a besoin. Mais cela implique indirectement le fait que tous les services sont payants.  Sinon, nul besoin de sélectionner seulement ceux qui nous intéressent. A titre de comparaison, et alors que l’on se plaint encore de voir une attestation quelconque facturée jusqu’à 12 € dans certaines banques en ligne, sachez que ces mêmes documents sont facturés 18€ chez LCL, et jusqu’à 36€ pour des documents datant d’il y a plus d’un an ! Une carte Visa Premier est facturée ici 140 € ! Un virement occasionnel dans la zone SEPA vous coûtera 4,50 € ! Et ne parlons même pas du non SEPA ! Tout est payant. C’est une offre de banque généraliste, éditée sur le net, et permettant quelques interactions comme le fait de pouvoir ouvrir son compte en ligne. Mais côté banque en ligne, ça s’arrête à ça.

Toutefois, LCL détaille tous ses produits, un par un sur son site. Cela n’améliore pas forcément la lisibilité de l’offre bancaire de la banque en ligne. Mais, pour tous ceux qui désirent prendre leur temps et éplucher tous les moindres détails, ce peut s’avérer utile.

Mais, pour faire le tour de la question, y compris sur les services de base d’un compte bancaire, il faut ouvrir pas moins de 47 documents. Si l’on considère que le but d’une banque mobile est justement de gagner en temps et en énergie, le pari est complètement perdu…

Si vous deviez retenir un avantage parmi l’ensemble de la documentation proposée par LCL, ce serait probablement celui-ci : vous bénéficiez d’un tarif de 0€ pour les frais de tenue du compte si vous domiciliez votre salaire sur votre compte LCL.

 

conditions entree banque Comment entrer chez LCL ?

Par contre, il ne semble pas y avoir de conditions spécifiques d’entrée chez LCL. Tout le monde doit donc pouvoir ouvrir un compte.  Le tout est laissé à la discrétion d’un conseiller qui reviendra vers le demandeur par mail avec la réponse, positive ou négative, en fonction des documents et justificatifs fournis.

 

epargne en ligne L’épargne.

LCL se distingue particulièrement au niveau de ses produits d’épargne. Outre les livrets classiques (Livret A, LDD, livrets jeunes), LCL dispose également d’autres livrets d’épargne. A commencer par le livret Cerise, qui vient en complément d’un livret A ou d’un LDD. Il est rémunéré à 0,75 % brut et reste totalement souple, tant au niveau des dépôts que des retraits. Intéressant quand le LDD a déjà atteint son plafond. Et seulement dans ce cas là. Car la rémunération attractive est soumise à la condition que votre livret A et/ou votre LDD aient déjà atteint leurs plafonds respectifs.

Pour ceux qui payent peu d’impôts, voire pas du tout, le LEP est rémunéré à 0,50 % de plus que le livret A. Le LCL compte aussi parmi ses produits le compte à terme Fidélité. Mais la rémunération n’est pas communiquée sur le site de LCL.

Par contre, LCL décline son compte à terme sur une durée de 2 à 8 ans, avec bonus de taux la dernière année. C’est le client qui fixe la durée du compte à terme à l’entrée. Le dépôt minimum requis est de 1 000 €.

Pour finir, le produit sans doute le plus intéressant de la gamme. Pour chaque achat avec la carte bleue, LCL débite le compte de son client de la somme payée, et l’arrondi soit à l’euro supérieur, soit aux 5 euros supérieurs. La différence est placée sur un livret d’épargne choisi par le client. C’est une façon d’épargner simplement, en cumulant les petites sommes. Petit hic toutefois. Alors que Monabanq dispose du même produit et offre à ses clients une rémunération particulière à 15% sur ce produit, LCL se limite aux rémunérations classiques des livrets, soit, entre le taux du livret A et le taux du livret Jeune.

Bien entendu, LCL dispose aussi des épargnes logement PEL et CEL. Tous les produits sont bien présents, certes. On ne peut pas blâmer LCL de ce côté là.

 

placer son argent Les placements.

De la même façon que le LCL fournit de nombreux produits d’épargne, la banque lyonnaise nourrit une large gamme de placements assurance-vie. Le problème avec LCL, c’est qu’elle multiplie les produits, mais consent très rarement une remise sur les droits d’entrée et autres frais de gestion. Si bien qu’au final, à part quelques subtilités liées aux supports, tous les produits se ressemblent.

On distingue toutefois le placement Gulliver, destiné à constituer un capital pour les enfants. C’est donc l’enfant qui est directement titulaire du compte, jusqu’à ses 17 ans.

A part ça, LCL dispose d’un placement permettant le versement d’une rente, appelé Lionvie viager, ou de différentes formules, plus ou moins sur mesure (du Lionvie Vert Equateur au Rouge Conrinthe série 3) et d’un PERP.

 

Côté bourse, le principe est le même ; une offre pléthorique, et des produits et méthodes certainement de très bonne qualité, mais sur lesquels il nous est impossible de rendre compte sans passer plusieurs pages à les commenter. Notons toutefois que LCL met à la disposition de ses clients un espace bourse, pour débutants ou pour experts et propose des investissements programmés sur les marchés (Planilion) et des PEA de types différents.

 

credit en ligne La gamme des crédits.

LCL propose une large gamme de produits immobiliers : prêt immobilier classique, prêt relais et prêts aidés (PTZ, PEL, éco-prêt à taux zéro, PAS). Chaque cas étant unique et différent du suivant, il convient d’en référer à son conseiller. Mais, notons que le LCL s’engage à donner une réponse de principe sous 2 jours.

Concernant les prêts personnels ou prêts autos, la gamme est encore une fois conséquente (auto, autres véhicules, conso budget, conso rachat, conso travaux, économie d’énergie, renouvelable, découvert, regroupement de crédits). Reste à savoir dans quelle case un client doit se situer pour pouvoir accéder à l’une ou l’autre des formules. Néanmoins, les prêts autres véhicules (on pense aux camping cars, par exemple) ou regroupement de crédits sont des produits plutôt bienvenus.

 

Les assurances.

LCL divise sa très large gamme d’assurances en trois catégories ; les assurances à la personne, les assurances aux biens et les assurances du quotidien. Dans les différentes pages, se mélangent donc les contrats d’assurance, les contrats de garantie de capital et les contrats de prévoyance. Bien sûr, comme vous vous en doutez, il ne manque pas un produit à la gamme. Toutefois, LCL sait dans quelle époque il vit et ne commercialise plus son assurance maintien de salaire… Mais l’assurance habitation, l’assurance auto et l’assurance santé sont bien présentes.

Compte tenu du nombre de contrats disponibles, il nous est impossible d’en venir au détail. Et on se demande même comment font les conseillers pour connaître tous ces produits. Mais LCL a pour lui qu’il détaille parfaitement chacun de ses produits et services. Nous vous invitons donc à vous rendre sur les pages inhérentes à ces produits. Le site n’est plus de première fraicheur et mériterait sans doute une nouvelle mouture, plus accueillante et moins froide, mais il a pour lui la fonctionnalité. Tout est accessible selon différents menus. Vous trouverez donc facilement les fiches des produits qui vous intéressent.

En conclusion, on pourra reprocher à LCL d’être trop compliqué. On a parfois l’impression d’avoir à faire à un quincaillier de la banque. On ne doute pas que la majorité des produits est efficace, cependant la banque gagnerait en lisibilité et en clarté en regroupant certains produits pour les rendre plus efficaces.

D’autre part, les coûts de gestion restent élevés et les rendements d’épargne trop faibles par rapport à la concurrence sur le marché des banques en ligne. Au final, il s’agit d’une banque ayant simplement ouvert une fenêtre sur le web, pas d’une banque construite pour le web. Et cela fait une grande différence. Pour les client du LCL, pouvoir passer à la gestion en ligne leur offre quand même quelques avantages, notamment en terme d’autonomie. Mais LCL est une banque qui s’adresse davantage à celles et ceux qui souhaitent conserver une agence physique.