Les autres livrets d’épargne

En dehors des livrets réglementés, il existe des livrets libres. C’est-à-dire que leurs conditions de rémunération et/ou de plafond de dépôt ne sont pas régulées par l’état, mais bien par chaque établissement bancaire désirant mettre en place une épargne à disposition de ses clients. On parle bien ici d’épargne, c’est-à-dire de sommes d’argent qui restent disponibles à tout moment.

L’avantage des livrets libres, c’est qu’ils ne sont pas soumis à une réglementation particulière. Leur inconvénient, c’est qu’ils sont fiscalisés. Les intérêts de ces livrets sont imposés selon les barèmes progressifs de l’impôt sur le revenu. Par ailleurs, ils pâtissent d’une contribution sociale générale de 15,50 %. Voilà pourquoi tous les livrets libres évoquent leur rémunération en taux brut.

Parmi les banques en ligne, toutes sont intéressées par l’épargne de leurs clients. Rappelons que ces établissements ont d’abord vu le jour en proposant des produits d’épargne et/ou de placement, bien avant de devenir des gestionnaires de comptes courant. Nous les retrouvons là, donc, sur leur cœur de métier. Toutes proposent donc des livrets d’épargne spéciaux, libres, et meilleurs que ceux proposés par la banque voisine. Nous allons donc reprendre ces offres, banque par banque, et constater que la philosophie de l’épargne peut s’accommoder de quelques nuances dans sa mise en place selon les établissements bancaires en ligne.

logo bforbank 200x200Le livret d’épargne BforBank.

BforBank propose donc son livret éponyme, en plus des classiques et réglementés livrets A et LDD. Trois produits d’épargne très bien affichés sur le site, via un tableau comparatif reprenant les principaux éléments : https://www.bforbank.com/livrets.html.

Dans le détail, le livret BforBank est rémunéré à 1% brut toute l’année, mais la banque s’octroie la possibilité de booster les taux de rémunération pour ses clients les plus fidèles. En l’occurrence, l’offre d’accueil indique déjà un taux de 3,30 % bruts pendant les trois premiers mois jusqu’à un plafond de 75 000 €. Mais ce genre de bonus à l’épargne pourrait revenir plusieurs fois dans l’année, y compris pour les clients ayant déjà souscrit.

Pour souscrire, justement, il faut être majeur et résider en France. Le dépôt minimum est de 10 €, comme dans tous les livrets, et la banque ne compte aucune charge pour l’ouverture, la clôture ou la gestion du livret (on entend par gestion les opérations de retrait et de dépôt, qu’il s’agisse de chèques ou de virements).

Le plafond de dépôt est de 4 Millions d’Euros, mais, dans la mesure où une même personne peut détenir plusieurs livrets et aux mêmes conditions, on peut considérer qu’il n’ya pas réellement de plafond. Pour finir, il n’est nullement obligatoire d’avoir souscrit à un livret réglementé pour pouvoir ouvrir un livret d’épargne BforBank.

 

fortuneo-banque logo 200x200Le livret Plus de Fortuneo.

Fortuneo s’inscrit dans la même veine que BforBank, mais la joue bien plus sobre. Un taux de rémunération de 1% brut tout au long de l’année, sans qu’il soit mentionné la possibilité d’un bonus sur le taux de rémunération. Le détail se trouve ici : https://www.fortuneo.fr/epargne/livret-plus/detail.

A part ça, le livret Plus dispose d’un plafond de 10 Millions d’Euros, ce qui laisse le temps de voir venir… L’approvisionnement du livret peut se réaliser par virement, interne ou externe, par chèque ou encore par carte bancaire… Ici également tous les frais sont offerts (ouverture, gestion et clôture de compte). Les relevés de compte annuels du livret sont disponibles gratuitement en ligne, ou facturés 1 € si le souscripteur souhaite les recevoir par courrier. Les intérêts sont versés une fois par an, le 31 décembre et sont capitalisés. Les règles fiscales s’appliquent ici aussi, comme pour tous les livrets libres.

la-NET-Agence 200x200

L’AGENCE EN LIGNE (NetAgence).

Comme cela arrive souvent au site de L’AGENCE EN LIGNE, autrefois appelé NetAgence de la BNP Paribas, aucun détail sur d’éventuels livrets libres n’est visible. Il est donc impossible ici de connaître le détail des produits d’épargne de la banque en ligne. Tout juste devine-t-on que les livrets A et LDD sont disponibles. Pour le reste, il semble qu’il faille obligatoirement ouvrir un compte pour en savoir plus.

Toutefois, la banque étant adossé à un groupe très réputé, il existe de fortes chances pour qu’un livret libre soit également commercialisé en ligne. Mais en l’occurrence, nous n’en saurons rien… Dommage.

 

Livret-cerise-300x198Le livret Cerise du e.LCL.

A l’opposé, nous voici dans la banque en ligne proposant la plus large gamme de produits d’épargne. En effet, en plus des livrets A, livrets jeunes et LDD, le e.LCL élargit plus encore la gamme en proposant le livret d’épargne populaire (autre livret réglementé), un compte sur livret, un livret pour les tous petits (Zébulon), une épargne assez particulière nommé Option System’Epargne et le livret libre Cerise.

 

Toutefois, la particularité du livret Cerise, c’est qu’il faut déjà posséder un livret A et/ou un LDD avant de pouvoir l’ouvrir. Pour le reste, le taux de rémunération est affiché à 1 %, mais dans la limite d’un plafond de 20 000 €. Au-delà, c’est la rémunération du compte sur livret qui s’applique, à savoir 0,30 % depuis le 1er juillet 2015. Le dépôt minimal est de 10 € et il n’y a pas de plafond de dépôt, ni de durée limite de souscription.

Autre point de détail, le e.LCL ne précise pas si les frais d’ouverture, de clôture et de gestion du livret sont offerts ou facturés. D’autre part, dès lors que le livret A et/ou le LDD, qui sont indispensables à la tenue d’un livret Cerise, ne sont plus à leur plafond de dépôt, la rémunération du livret Cerise retombe à la valeur du compte sur livret… Il ne s’agit donc pas du livret libre le plus intéressant du marché.

Le livret Zébulon, quant à lui, est destiné aux enfants de moins de douze ans. Il bénéficie d’un taux de rémunération de 1,10 % bruts mais est limité à un plafond de 2 000 €. Encore une fois, le e.LCL ne précise pas si les frais d’ouverture et de clôture sont offerts. De plus, il semble qu’il ne soit possible de souscrire ce livret que lors d’un rendez-vous pris en agence physique.

Comme on l’a évoqué un peu plus haut, le e.LCL propose également un compte sur livret, permettant de jouir d’une épargne totalement libre et sans plafond de dépôt pour une rémunération à 0,30 %. En fait, ce genre de produit peut s’avérer utile quand on ne souhaite pas laisser trop d’épargne sur le compte courant. Il se présente comme une alternative à un compte courant, qui serait rémunéré.

Pour finir, parlons un peu de l’option System’Epargne. Le principe est intéressant. A chaque fois que l’on utilise sa carte bleue pour effectuer un paiement, on bénéficie de la possibilité de verser sur un livret ou compte épargne choisi au préalable, l’arrondi à l’Euro, ou au 5 Euros. Par exemple, lors du paiement par carte d’un achat à 27,38 €, et selon l’option choisie en agence ou en ligne par le souscripteur, il sera possible de verser 62 centimes ou 2,62 € sur le livret d’épargne choisi. Toutes les cartes bleues distribuées par le e.LCL sont éligibles à la manipulation à l’Euro supérieur. De même, tous les livrets sont susceptibles de recevoir cette épargne supplémentaire, qui sera rémunérée au taux du compte ou du livret en question. Une bonne façon d’épargner un peu chaque fois que l’on achète…

monabanq 200x200Le livret d’épargne Monabanq.

Retour à des considérations plus classiques avec l’épargne Monabanq. Ici, un seul livret libre rémunéré à 1 % brut, sans plafond de dépôt. Bien entendu, pas non plus de frais d’ouverture, de gestion (virements, chèques et prélèvements), ni de clôture de livret. La somme minimale est de 10 € et les intérêts sont calculés par quinzaine. Un livret en tous point semblables à celui de Fortuneo, si ce n’est le plafond.

Mais le plus de la gestion d’épargne chez Monabanq, qui résidait dans un produit identique à l’option System’Epargne du e.LCL semble avoir totalement disparu des écrans. Dommage. Ce mécanisme permettant de mettre de côté les centimes jusqu’à l’Euro supérieur, de manière automatique, à chaque paiement avec la carte bleue semblait être une bonne chose. D’autant que le site affichait il y à peine quelques semaines que cette constitution d’épargne pouvait bénéficier d’un taux complètement boosté à 15 %. Alors, erreur de la banque quant à l’affichage de son taux ? Ou retrait pur et simple du produit ?

A part cela, Monabanq propose également un compte épargne jeune, exclusivement dédié aux moins de 18 ans. Les frais sont offerts, et la rémunération atteint les 2 % bruts jusqu’à 5 000 €, puis 1 % au-delà. L’argent reste bien sûr disponible.

 

boursorama carre_200x200Le livret Trop Cash de Boursorama.

Il s’agit d’un compte sur livret, uniquement accessible par les clients de la banque en ligne. Pour toute ouverture d’un compte avant le 2 novembre 2015, la rémunération de ce livret atteindra les 3,50 % jusqu’à janvier 2016. Ensuite, le taux de rémunération retombe à 0,75 %. Là non plus, pas de frais sur les ouvertures, clôtures et gestions du livret. L’épargne est disponible et aucun plafond n’est indiqué sur le site de la banque. L’avantage Boursorama, tout se fait véritablement en ligne et rien n’interdit un souscripteur d’ouvrir et de gérer directement en ligne un compte pour ses enfants, le cas échéant.

Le produit plus pour la banque spécialiste de l’épargne boursière, c’est le compte d’épargne financière pilotée : http://www.boursorama.com/banque-en-ligne/epargne/compte-epargne-pilotee.html.

Cette épargne se gère exactement comme n’importe quel autre type d‘épargne ; l’argent reste disponible, aucun engagement de montant ou de durée et des frais tours ramenés à la portion congrue. Par exemple, il n’existe pas de frais sur les versements. La grande différence avec les autres comptes ou livrets d’épargne, c’est qu’ici le taux de rémunération n’est pas fixe. Il est indexé sur un marché boursier, en fonction de la volonté du souscripteur.

Dans la pratique, il suffit de choisir un profil d’épargnant financier : défensif, équilibré, dynamique ou offensif. Les taux de rémunération peuvent aller de 9,14 % à plus de 55 %. Bien entendu, cela comporte quelques risques. Mais le choix du profil n’est en rien figé. Le souscripteur est en capacité de changer son profil, sans frais, en ligne et quand il le souhaite. Tous les détails sont délivrés ici : http://www.boursorama.com/banque-en-ligne/epargne/compte-epargne-pilotee.html.

 

hello bank 200x200Le livret d’épargne Hello Bank.

La particularité du livret Hello, livret libre de Hello Bank, c’est qu’il ne s’adresse qu’aux jeunes de moins de 26 ans. S’il dispose des mêmes avantages que la plupart des autres livrets libres déjà présentés ici (pas de frais, pas de plafond, disponibilité des fonds, versements libres dès 10 €), il les cumule avec un taux de 1,4 % bruts, soit, le meilleur rendement annuel de tous les livrets que nous avons vu jusqu’à présent.

De plus, ce taux peut être boosté jusqu’à 4 % dans certaines conditions, et jusqu’à la fin 2015. Dans la gamme des livrets pour tous les majeurs résidants en France (sans limite d’âge à 26 ans), le livret Hello+, basé sur les mêmes fondements que le livret Hello, propose en plus une rémunération évolutive en fonction des montants déposés. Jusqu’à 10 000 €, le taux est de 1,4 % brut, entre 10 et 50 000 €, le taux monte à 1,6 %, et au-delà de 50 000 € épargnés, le taux est de 1,8 %. C’est une incitation à l’épargne intéressante. https://www.hellobank.fr/fr/loffre/livret-epargne-hello-plus/livret-hello-plus-infographie

 

logo-ING-direct 180x180Le livret épargne Orange d’ING Direct.

Comme de coutume chez ING Direct, les choses sont simplement exprimées, claires et concises. Le livret d’épargne Orange, c’est 0 frais, un plafond à 3 Millions d’Euros et une rémunération annuelle à 0,60 %, boostée à 3 % les deux premiers mois, dans la limite de 100 000 €. Comme chez Boursorama, le souscripteur peut choisir d’ouvrir un livret en ligne pour ses enfants. Livret qu’il pourra gérer intégralement depuis son interface internet.

Un livret libre classique donc, et pas forcément celui affichant le meilleur rendement. Et pourtant, on aurait pu croire le contraire à la vue de la communication d’ING…

 

psa banque square epargneLe livret Distingo de PSA Banque.

PSA Banque ne propose que de l’épargne et n’est pas en mesure (pour l’instant ?) de se positionner en tant que banque en ligne complète, au sens où elle permettrait de gérer des comptes bancaires. Néanmoins, le produit d’épargne qu’elle propose vaut le détour.

Comme dans le cas de tous les autres livrets présentés dans cette page, le livret Distingo de PSA Banque jouit des mêmes conditions ; pas de frais, approvisionnement dès 10 €, gestion en ligne, disponibilité des fonds à tout moment… Le livret est plafonné à 10 Millions d’Euros et bénéficie d’un taux de rémunération à 1,40 %, boosté à 3,60 % les trois premiers mois de souscription, dans la limite de 75 000 €.

Ici, il est clairement affiché que l’épargne déposée sert exclusivement au réseau PSA, ses concessionnaires et ses clients nécessitant un prêt à l’achat d’un véhicule de la marque. D’où toute une communication basée sur l’investissement dans l’économie réelle. Un produit d’autant plus intéressant qu’il se gère en ligne et ne nécessite aucune domiciliation de revenus.

En résumé, et après avoir fait le tour de produits d’épargne des banques en ligne, on regrettera le manque d’information de la NetAgence. Concernant toutes les autres banques, tous les détails (ou presque) sont délivrés aux visiteurs. PSA Banque et Hello Bank remportent le challenge en proposant des taux de rémunération de 1,4 % bruts. A l’opposé, ING, à 0,60 % et même Boursorama sur son Trop Cash à 0,75 % font presque œuvre de mesquinerie. Quel intérêt d’aller placer de l’argent sur l’épargne Orange d’ING Direct quand le livret A fait mieux ?

Néanmoins, concernant Boursorama, nous délivrons une mention spéciale au compte d’épargne financière pilotée. Cela peut s’avérer être une bonne mise à l’étrier avant de rentrer au grand galop dans l’investissement dans les marchés boursiers.