Prêt auto-moto

Un prêt auto (ou moto) est un prêt spécifiquement relié à l’achat d’un véhicule à moteur. C’est-à-dire qu’il faut obligatoirement que l’argent débloqué serve à acheter le dit véhicule. Voilà pourquoi, même s’il est toujours possible de faire un prêt personnel pour acquérir une voiture, il est impossible d’affecter la somme dédiée à ce type de prêt à autre chose qu’à un véhicule. Dans la pratique, il est même indispensable de montrer patte blanche… Ou plutôt, carte grise avant le déblocage des fonds.

Parmi les établissements bancaires en ligne, seuls trois d’entre eux proposent spécifiquement ce type de produit : e.LCL, la NetAgence et Monabanq. Pour les autres, soisecurite assurance voituret rien n’est prévu, soit il faut avoir recours au prêt autres projets ou au prêt personnel.

Pour le e.LCL, la chose est assez simple. Comme la NetAgence, lee.LCL bénéficie des produits bancaires de sa société mère. La gamme étant complète au LCL comme à la BNP Paribas, les conditions seront les mêmes, avec, peut-être, un léger avantage sur les frais de dossier, souscription en ligne oblige. Quoique rien ne soit mentionné sur ce fait.

La NetAgence propose donc au visiteur de son site d’ouvrir un compte en ligne afin de connaître les conditions d’octroi de son prêt auto.

Le e.LCL va plus loin, et propose un prêt auto pouvant durer 7 ans, et pour une somme comprise entre 3 000 et 60 000 €. Les détails de cette souscription sont visibles ici : https://e.lcl.fr/prets/prets-personnels/solution-conso-auto/. Etr la banque en ligne ne s’arrête pas là, puisqu’elle propose un deuxième prêt pour l’acquisition de tout autre véhicule qu’une automobile. Le prêt se nomme d’ailleurs prêt autres véhicules. Grâce à ce prêt, on peut acquérir une moto, un bateau ou un camping-car presque aux mêmes conditions que pour l’auto. La différence se joue à un léger détail. Si l’enveloppe maximale est équivalente, c’est la durée qui réduit de 7 à 6 ans. Dès lors, on se pose une question de logique. On peut comprendre qu’une moto coûte moins cher qu’une voiture et qu’il n’y ait pas forcément besoin d’autant de temps pour rembourser l’acquisition. Quoique… Ce qui est plus illogique, c’est de constater que nous aurons moins de temps pour rembourser un camping-car, pourtant bien plus coûteux à l’achat, en moyenne… De fait, n’aurait-il pas été plus cohérent de grouper le prêt auto et moto, et de créer un prêt autres véhicules avec une durée plus longue (9 ou 10 ans) ? Quoiqu’il en soit, le e.LCL reste la seule banque à faire la distinction.

Pour Monabanq, les choses sont plus simples ; un prêt auto-moto, jusqu’à 30 000 € et 72 mois. Pour le reste des conditions, c’est par ici : https://www.monabanq.com/fr/produits-bancaires-services/credits/credit-auto-moto-avantages.html.

Chez Hello Bank, on ne peut pas vraiment parler de prêt auto et/ou moto. En effet, la banque en ligne a opté pour une autre formule ; la mise en place d’un seul prêt à la consommation. Avec une durée pouvant aller jusqu’à 108 mois (9 ans) et un plafond de 75 000 €, le prêt laisse libre cours à toutes les affectations. Il est donc possible d’acheter un camping-car, une voiture ou de faire quelques menus travaux dans la maison. De surcroît, les frais de dossier sont offerts. Cela ressemble à la meilleure option trouvée jusqu’à présent. Une solution simple, à faible coût et pas restrictive quant à la destination des fonds. Pour consulter l’offre, c’est ici : https://www.hellobank.fr/fr/loffre/credit-consommation.
Même réflexion chez Boursorama, qui propose un prêt personnel sur 60 mois pouvant accueillir tous les projets ; travaux, auto/moto, consommation. Seul hic, si le montant maximum n’est pas précisé, la durée, elle, peut se révéler un peu limitée. A voir ici : http://www.boursorama.com/banque-en-ligne/credits/personnel/?origine=456.
En ce qui concerne les trois autres établissements (Fortuneo, BforBank et ING Direct), il n’existe pas de lignes de prêt auto, moto ou même conso.

assurer son vehicule meilleur prixEn résumé,

Si l’on considère le prêt auto affecté, les banques comme le e.LCL, Monabanq ou la NetAgence jouent le jeu. On ne pourra pas dire plus tant les conditions sont proches de celles des agences de réseaux. Mais il est déjà intéressant de savoir que les solutions existent. Pour les deux autres, l’idée du prêt non affecté se révèle bonne, voire très bonne pour Hello Bank, d’autant que les conditions d’octroi sont également très avantageuses.