• Home
  • Notre avis sur la carte Visa Premier

Notre avis sur la carte Visa Premier

Dans l’univers des cartes prépayées, il semble que nous oublions régulièrement un détail. En effet, si nous y regardons de plus près, nous décryptons les offres des différents opérateurs du marché délivrant des cartes bleues, mais nous ne nous attardons jamais sur les cartes en elles-mêmes. Or, toutes ces offres sont commercialisées avec des cartes Mastercard. Toutes, sauf deux. Seulement deux acteurs du marché des cartes prépayées ont choisi Visa pour les accompagner.

Ces deux opérateurs sont Transcash et Anytime. Pourquoi donc Visa ne s’implique pas plus sur ce marché ? Vous répondrez qu’il faudrait peut-être leur poser la question directement. C’est un fait. Et l’on ne peut pas arguer du fait que Visa commercialise directement ses propres cartes prépayées, puisque Mastercard le fait également, et ça ne l’empêche pas pour autant de fournir plus de 20 sociétés sur le marché des cartes prépayées…

 

Les cartes Visa.

Le but n’est pas de faire une liste exhaustive des cartes différentes délivrées par Visa. Nous citerons donc les plus connues d’entre elles ;

  • La Visa Electron, carte à autorisation systématique ;
  • La Visa Classic, carte bleue d’entrée de gamme ;
  • La Visa Premier, reconnaissable à sa couleur dorée, et concurrente directe de la Gold chez Mastercard et la Green chez American Express ;
  • La Visa Platinum ;
  • La Visa Infinite, proposée notamment par Transcash ;
  • Les cartes prépayées ;
  • Les cartes Visa Affaires (ou business)…

Visa propose donc directement deux cartes prépayées ; une carte jeunes et une carte cadeau. La première est définie par Visa comme une carte permettant l’apprentissage de la gestion de l’argent. La carte est chargée d’un montant précis et le découvert est impossible. Donc, plus d’argent égale carte vide égale stop aux dépenses. Vantée comme une carte pédagogique, la carte jeunes n’en est pas moins une Visa pour autant. Elle dispose des mêmes protocoles de sécurité que n’importe quelle carte bancaire de la marque. Et il est possible pour les jeunes, comme pour leurs parents, de consulter le solde de la carte sur internet et sur mobile.

L’autre option, c’est la carte cadeau. Quitte à offrir de l’argent, autant rester discret et déposer la somme sur une carte prépayée Visa. Offrez ensuite la carte et laissez l’heureux bénéficiaire dépenser l’argent où il le souhaite. Visa étant acceptée dans le monde entier, il n’aura pas de problème pour assouvir sa soif d’achat. Et de cette façon, vous êtes certains de ne pas vous tromper de cadeau. De plus, il n’est pas obligé de tout dépenser d’un coup.

Pour ce qui est des autres cartes,  nous ne pouvons pas entrer dans le descriptif complet de chacune d’entre elles. D’abord parce que cela serait inintéressant, les différences d’une carte à l’autre jouent essentiellement sur les points suivant :

  • Plafond de retrait hebdomadaire ;
  • Plafond de paiement mensuel ;
  • Prix et cible de la carte ;
  • Contrats d’assurances liés ;
  • Programmes de fidélité…

Ensuite, parce que Visa ne délivre que très peu d’indications sur son site internet. Le fait est que la marque Visa n’est pas aussi exhaustive qu’American Express lorsqu’il s’agit de faire la démonstration de la validité et de la fiabilité de ses cartes bleues.

De surcroît, ses cartes étant avant tout distribuées par des organismes bancaires, Visa adapte certaines conditions à l’établissement intermédiaire. Ainsi, une Visa Premier chez Monabanq ne sera pas forcément la même qu’une Visa Premier chez Hello Bank, etc.

 

Conclusion.

Pour en savoir plus, il nous faudra interroger directement la marque Visa. Ce que l’on sait, c’est que Visa se dispute le marché avec Mastercard. Si le second est très présent sur le marché Français, Visa est un leader mondial du paiement par cartes.