Assurance scooter

L’ assurance scooter se fait de plus en plus fréquente chez les compagnies d’assurances. Toutes ne font pas la distinction au sein de leurs contrats motos, mais on ne peut nier le fait que ces contrats se font de plus en plus jour. Ainsi, les assureurs ont su adopter une ligne différente, répondant aux besoins spécifiques des conducteurs de scooters. Si, dans la pratique, les contrats motos et scooters se ressemblent fortement, il est intéressant de constater que le possesseur d’un scooter n’est plus un « sous-motard », du moins, aux yeux des compagnies d’assurance.

Où trouver une assurance scooter ?

Comme énoncé dans l’introduction, le contrat scooter reste une émanation des contrats deux roues en général. Vous pouvez donc le trouver chez tous les assureurs assurant les motos. Et vous constaterez que dans la majorité des cas, il existe bien une distinction entre moto et scooter. Et, mieux encore, il existe deux types de contrats d’ assurance scooter, selon les cylindrées. Dans les faits, ce sont bien les cylindrées qui décident du type de contrat, bien plus que l’engin piloté en lui-même.

images

En effet, le premier type de contrat est destiné aux petites cylindrées. Cette assurance est d’ailleurs souvent appelée assurance 50. Le second contrat assure les cylindrées comprises entre 80 et 125 cm3, scooters comme motos. Depuis les nouvelles réglementations du code de la route apparues en 2011, tous les véhicules à moteur à deux roues doivent être enregistrés. L’assurance scooter devient donc parfois plus problématique, le temps de se conformer à ces nouvelles règles.

Toutes les compagnies d’assurance sont donc concernées, et l’ assurance scooter devient un produit à ranger aux côté des assurances autos et motos. S’il existe des assureurs autoproclamés spécialiste des deux roues, dans la pratique, tous les assureurs (ou presque) disposent d’un contrat scooter.

Les différentes assurances scooter

Assurance scooter 50

Pour conduire un scooter 50 cc, il faut obligatoirement avoir plus de 14 ans et détenir le permis de conduire AM. Il est également indispensable, sous peine d’être traduit en justice, d’avoir une assurance pour ce genre d’engins motorisés à 2 roues. Par ailleurs, il faudra disposer d’une couverture obligatoire qui assume tous préjudices matériels ou physiques qui peuvent être engendrés par le conducteur sur une tierce personne. Pour ce type d’engins, il est aussi possible d’opter pour une assurance tous risques. Elle est certes onéreuse mais elle permet de se prémunir contre tous les types de préjudices sur l’équipement de l’engin ou contre le vol.

Assurance scooter 125

La règlementation estime que le pilote d’un scooter de 125 cmdoit nécessairement avoir plus 16 ans compte tenu de la puissance de cet engin. Pour circuler à bord de cet engin, il faut nécessairement posséder un permis de catégorie A1 ou encore un permis B (sous réserve de deux conditions). Il est également obligatoire de souscrire à une assurance au tiers lorsqu’on conduit un scooter de 125 cm3. Cet type d’engin a besoin d’une assurance appropriée et aucune assurance de substitution n’est acceptée. Par ailleurs, il faut bien faire attention afin de prendre en compte la garantie conducteur dans la signature du contrat d’assurance.

Assurance scooter électrique

Le scooter électrique est écologique. Conséquence, il n’y a aucune émission de particules fines. Les scooters électriques sont présents sur le marché et sont classés en fonction de leur puissance et de leurs caractéristiques techniques. En dépit de leur statut d’engins “écologiques”, une couverture par l’assurance au tiers est obligatoire pour qu’ils soient mis en circulation. Il existe plusieurs formules d’assurance comme l’assurance tous risques dont la prise en charge est plus étendue. Le coût de leur assurance est souvent moins chères par rapport à celle des scooters à essence. Les assureurs qui la proposent sont assez nombreux. On peut citer entre autres Direct-Assurances, Allianz, AXA, AMV etc…

Assurance scooter 3 roues

Conduire un scooter à 3 roues nécessite l’obtention d’un permis A ou d’un permis B. Dans ce dernier cas de figure, il faut nécessairement avoir fait 7 heures de formation pratique dans une institution agrée. En effet, ils ne font pas partie de la catégorie d’engins à deux roues mais leur utilisation implique obligatoirement que leur utilisateur soit détenteur d’une assurance au tiers. Avec ce type d’engins, il ne faut pas s’arrêter uniquement à cette assurance. Il faut prévoir une assurance contre le vol et une garantie conducteur. Comme assureurs qui la proposent sur le marché, vous avez notamment AssurOnline, AMV, Assu2000, AXA etc…

Quelles sont les garanties ?

scooter-assuré Commençons d’abord par les garanties obligatoires. En fait, c’est toujours la même, la responsabilité civile. Cette garantie qui vous indemnise en cas de dégâts causés à autrui. Et oui, dans tous les contrats d’assurance, c’est d’abord l’autre que l’on assure avant soi-même. La responsabilité civile est la garantie de base que vous trouverez dans tous vos contrats. En ce qui concerne les scooters, au sens ou l’entendent les assureurs, on trouve des garanties très proches de celles des motos.

A commencer par les garanties dommages tous accidents ou dommages collision. Puis, viennent les garanties liées au vol, à l’incendie, aux actes et attentats terroristes, au vandalisme, aux catastrophes naturelles et technologiques, aux bris de verre. Souvent, la distinction se fait au niveau de la garantie des équipements du motard, bien moins évalués dans l’ assurance scooter que dans l’ assurance moto classique.

Quels tarifs pour une assurance scooter ?

En France, le montant pour la souscription à l’assurance de moto s’élève en moyenne à 440 euros par an. Le montant de l’assurance peut varier en fonction de plusieurs critères. Il y a notamment :

  • la puissance
  • la marque du scooter
  • la fréquence d’utilisation
  • son usage
  • le profil du conducteur
  • les antécédents de conduite

Si par exemple vous ne roulez que quelques fois, vous pouvez opter pour une assurance au kilomètre.

Qu’en est-il de la location de scooter ?

En ce qui concerne la location de scooter, il faut remplir quelques conditions. Ces conditions sont entre autres: avoir un minimum de 20 ans et disposer d’un permis valide. A ce niveau, il faut forcément s’assurer que la location du scooter prend en charge son assurance. Le minimum serait une assurance au tiers. D’autre part, le loueur peut vous proposer une garantie contre le vol. Le choix vous revient alors d’y souscrire ou non.

Retrouvez également les garanties des assurances motos et assurances auto.

Au sein des pages d’avis que nous avons écrites ici, vous trouverez de nombreuses compagnies assurant les scooters. Sans que la liste soit exhaustive, voici malgré tout quelques noms, AMV, Allianz, Axa, Direct-Assurances, Assu-2000, AssurOnline

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Note : les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.