Comment choisir une Assurance Auto pas chère avec les meilleures garanties ?

Pour assurer une voiture, il faut souvent débloquer un budget relativement élevé pour bénéficier de garanties suffisantes. En effet, pour être couvert contre le risque de vol d’incendie et de bris de glace, il faut souvent prévoir une dépense annuelle comprise entre 1000 € et 2000 € si on est un bon conducteur ayant un bonus important.

En conséquence, pour optimiser la gestion du budget, il est indispensable que l’automobiliste commence par comparer minutieusement les offres des assureurs en vue de choisir celle qui lui conviendra le mieux. La recherche d’une assurance auto en ligne pas chère peut aussi faciliter les démarches.

Comment souscrire l‘assurance voiture la moins chère ?

Pour bénéficier d’une assurance auto pas chère, il faut utiliser notre comparateur pour faire une présélection en vue d’éliminer les contrats inadaptés à ses besoins. Après avoir fait cette comparaison, il est judicieux de recourir à quelques astuces qui permettent de réduire davantage la facture.

Notre comparateur de devis pour souscrire en ligne

comparateur-assurance-auto-pas-cher Pour utiliser notre comparateur, il faut commencer par donner les informations suivantes :

  • Si votre recherche concerne une voiture que l’on conduit déjà, un projet d’achat d’une première automobile ou d’une automobile supplémentaire ou d’un changement de voiture.
  • Identité du titulaire de la carte grise (il faut indiquer si le titulaire de cette carte est le demandeur lui-même ou une autre personne) ;
  • Identité du conducteur secondaire de la voiture ;
  • État civil et profession du conducteur ;
  • Nature et date de délivrance de son permis de conduire ;
  • Eventuelles décisions de suspension, de retrait ou d’annulation de ce permis ;
  • Date d’achat et de première mise en circulation de la voiture
  • Marque, modèle et kilométrage de la voiture
  • Financement de son achat
  • Antécédents du conducteur. Il faut notamment indiquer si on a déjà assuré une voiture et depuis combien de temps. Il faut aussi préciser son éventuel bonus ainsi que ses autres antécédents.
  • Garanties souhaitées
  • Date d’effet souhaitée pour le contrat

Après avoir donné toutes ces précisions, l’automobiliste accède à un comparateur qui permet de connaître les offres d’assurance auto pas chère des assureurs présents sur le marché. Les montants des primes indiquées sont calculés en fonction des informations qu’il a données et du bonus auxquelles il a droit.

Ce bonus atteint 10 % par an pendant les deux premières années si le conducteur n’a provoqué aucun accident. Au cours des années suivantes, la prime est réduite de 5 % chaque année, mais le bonus total ne peut pas dépasser 50 %.

Après avoir éliminé les offres inadaptées à sa situation au moyen de notre comparateur, l’automobiliste peut demander des informations et des documentations à chaque assureur présélectionné avant de choisir définitivement son assurance auto pas chère.

Pour quels types de voiture ?

Notre comparateur permet de connaître les primes qui sont calculées pour les modèles fabriqués par une soixantaine de constructeurs français et étrangers. Tous les modèles proposés par chaque constructeur peuvent être sélectionnés pour la comparaison des offres. On peut donc rechercher un assureur aussi bien pour une petite voiture citadine que pour une grande routière ou un modèle sportif.

Quelle formule d‘assurance voiture choisir ?

Compte tenu de la variété des offres proposées par les assureurs, il faut choisir la formule d’ assurance auto pas chère qui conviendra le mieux aux besoins spécifiques du foyer en tenant compte des risques pour lequel il est souhaitable de demander une garantie renforcée.

Souscrire les bonnes garanties et options

Pour choisir judicieusement les garanties et les options, il faut tenir compte notamment des impératifs auxquels une bonne réponse doit être donnée si un sinistre se produit et des risques auxquels la voiture est exposée à son lieu de garage habituel.

La loi exige que le conducteur souscrive au moins une assurance garantissant une indemnisation des tiers qui seraient victimes d’un accident qu’il provoquerait. Mais il est recommandé de demander des garanties supplémentaires contre tout sinistre dont les conséquences seraient coûteuses.

Les garanties supplémentaires que les assureurs proposent le plus souvent sont les suivantes :

  • Une garantie d’indemnisation du conducteur dans le cas où il serait blessé lors d’un accident dont il serait responsable ou s’il est victime d’un accident provoqué par un tiers non identifié. Même si le conducteur fait toujours preuve d’une sagesse exemplaire au volant, il est recommandé de souscrire cette garantie, car le risque d’être victime d’un chauffard qui prendrait la fuite après avoir causé l’accident ne peut pas être totalement exclu. Or, si ce chauffard n’est pas retrouvé par la police, cette garantie d’indemnisation constitue une bonne solution permettant à la victime d’être dédommagée.
  • Une garantie contre le vol qui permet à l’automobiliste d’être indemnisé si sa voiture est dérobée et si elle n’est pas retrouvée ou si elle est détériorée par le voleur. Le plus souvent, le remboursement est calculé en fonction de la valeur de la voiture à l’argus. Mais certains assureurs proposent un remboursement intégral du prix d’achat sous certaines conditions.
  • Une garantie contre l’incendie qui est bien utile si la voiture est brûlée par des voyous.
  • Une garantie contre les bris de glace ou contre les actes de vandalisme. Il est judicieux de choisir ce type de garantie pour pouvoir être indemnisé si les vitres de la voiture se cassent ou si le véhicule est intentionnellement dégradé par un individu.
  • Des garanties contre une destruction de la voiture résultant d’un attentat ou d’une catastrophe technologique, naturel ou climatique.
  • Des options permettant de bénéficier d’une assistance en cas de panne ou d’accident. Ce type d’option est souvent économique et bien utile si la voiture tombe en panne alors que l’on se trouve en pleine campagne à 200 km de son domicile. Les assureurs proposent aussi parfois le prêt d’une voiture de remplacement, ce qui permet d’attendre la réparation de la voiture après un sinistre.
  • Les assureurs proposent aussi des protections juridiques permettant de bénéficier d’une défense efficace de ses intérêts en cas de contentieux liés à l’usage de la voiture.
  • Enfin, la garantie tous risques offre une protection maximale. Il peut être judicieux de la choisir pour assurer une voiture achetée neuve.

Les astuces pour payer moins cher

En souscrivant une assurance auto en ligne pas chère auprès d’une banque en ligne, il est possible de profiter de tarifs intéressants, car un assureur qui propose à ses clients de souscrire leur contrat par Internet peut leur faire profiter du fait que ses frais fixes sont souvent plus bas que ceux d’un assureur qui travaille avec un réseau d’agents.  L’assurance auto pas cher avec souscription en ligne constitue donc souvent une solution intéressante. En outre, elle permet souvent de profiter d’un paiement mensuel

Il est par conséquent astucieux de prendre connaissance des offres d’assurance auto pas chère proposées par les banques en ligne sur notre site.

Mais d’autres astuces permettent au conducteur de s’assurer pour moins cher. Ainsi, un conducteur qui ne se sert de sa voiture que pour faire de petits trajets en ville peut se contenter d’une voiture d’occasion en excellent état et ayant une puissance modeste. Ceci lui permet de payer une prime nettement plus basse que celle qui lui serait réclamée pour une voiture haut de gamme achetée neuve.

D’autre part, une personne qui prépare son permis de conduire a intérêt à choisir la conduite accompagnée, car ceci permet de bénéficier plus facilement d’une assurance auto pas cher jeune conducteur.

astuce-payer-moinc-cher-assurance-auto

Résilier son contrat actuel

Après une période d’un an, il est possible de résilier son contrat d’assurance auto à tout moment grâce à la loi Hamon.

La résiliation est possible à partir de la fin de la période d’engagement. À la date de cette échéance, il faut respecter un préavis d’un mois. Il faut cependant commencer par choisir un nouvel assureur qui se chargera de la résiliation du contrat antérieur.

Pour un conducteur qui a obtenu son permis depuis au moins deux ans, il est judicieux de prendre connaissance des offres des concurrents de son assureur actuel, surtout s’il a un bon bonus. En effet, il est possible de trouver un assureur offrant des conditions plus intéressantes deux ans après l’obtention du permis.

Rouler avec assurance

Le système des bonus récompense généreusement les conducteurs qui ont un comportement raisonnable au volant. Pour avoir les meilleures chances d’en profiter, il faut bien entendu se conformer scrupuleusement au code de la route et à quelques règles de bon sens. Ainsi, si on utilise sa voiture pour se rendre à un rendez-vous, il est judicieux de se renseigner sur les conditions de circulation pour ne pas être obligé de se dépêcher à cause d’une perte de temps consécutive à un embouteillage.

D’autre part, il faut être attentif à sa condition physique lorsqu’on doit prendre le volant. Il est donc conseillé d’éviter de conduire si on se sent fatigué ou si on doit suivre un traitement pouvant entraîner une baisse de vigilance. Ainsi, il vaut mieux ne pas conduire après une séance de soins dentaires.

(Ne pas causer de litige sur les routes pour augmenter ses bonus auprès des assureurs)

Les suggestions figurant ci-dessus peuvent permettre à un bon conducteur d’économiser des centaines d’euros chaque année.

Ne pas déclarer tous les sinistres

Qu’il s’agisse d’une simple éraflure ou d’un dommage plus important, l’assuré a l’obligation de déclarer n’importe quel sinistre dont il est victime à sa compagnie d’assurance. Si ce dernier ne se soumet pas à ce devoir, il s’exposera à la perte des garanties souscrites auprès de son assureur.

Si la déclaration d’un sinistre auto est une obligation pour l’assuré comme le stipule le Code des assurances (article L113-2), il est toutefois possible de se substituer à cette dernière s’il s’agit d’un sinistre responsable sans gravité. Pour une rayure, une carrosserie cabossée ou encore un phare cassé, ne pas déclarer ces sinistres permettra à l’assuré, et tout particulièrement aux jeunes conducteurs, de ne pas avoir de malus.

En outre, la déclaration de sinistres de faible importance aura une incidence sur le coût de la prime. De ce fait, pour un dommage minime, prendre soi-même en charge la réparation s’avèrera une solution économique et plus efficace et permettra d’éviter aussi bien l’attribution d’un malus que l’augmentation de sa prime d’assurance.

Favoriser les nouveaux contrats d’assurance

Choisir l’assurance au km

L’assurance auto au kilomètre est une formule qui permet de bénéficier d’une prime calculée en fonction du kilométrage parcouru chaque année avec la voiture. En conséquence, un conducteur qui utilise sa voiture que pour faire des petits trajets et qui préfère utiliser l’avion ou le train pour faire des longs voyages dépense moins d’argent pour s’assurer, car le risque couru par l’assureur est nettement plus bas.

Deux solutions peut-être proposées par les assureurs pour ce type d’assurance :

  1. Une formule permettant au conducteur de payer chaque mois une prime calculée en fonction du nombre de kilomètres qu’il a réellement parcourus ;
  2. Un forfait kilométrique annuel que le conducteur doit s’engager à ne pas dépasser.

Les avantages de l’assurance au km

On retiendra de l’assurance au kilomètre les principaux avantages suivants :

  • Un coût adapté à l’utilisation réelle du véhicule
  • Une assurance idéale pour les petits rouleurs
  • Une solution économique pour alléger son budget auto
[/su_box]

Si l’assuré roule moins de 10 000 km par an, l’assurance au km sera clairement à envisager et sera tout à fait adaptée pour les foyers disposant d’un véhicule d’appoint, pour les retraités utilisant peu leur véhicule ou encore pour les étudiants ne prenant leur voiture que le week-end pour rentrer dans leur famille.

Favoriser l’assurance au tiers

Il peut être judicieux de se contenter d’une assurance “aux tiers” si la voiture n’a pas une valeur importante et si le modèle fait partie de ceux qui sont les moins recherchés par les professionnels du vol de voitures. Ainsi, si un jeune conducteur achète une voiture d’occasion et si les vols, les incendies de voitures volontaires ou les actes de vandalisme sont rares dans la localité où il est domicilié, il a intérêt à examiner de près la possibilité d’une assurance limitée à son éventuelle responsabilité envers les tiers. Le choix de cette option peut être appropriée si la perte qui résulterait d’un vol ou d’un incendie de la voiture était limitée.

Les avantages de l’assurance au tiers

L’assuré a intérêt à souscrire une assurance au tiers compte-tenu des avantages suivants :

  • Un contrat adapté pour les véhicules de plus de 5 ans
  • Une solution d’assurance très économique
  • Une assurance jusqu’à 3 fois moins chère que l’assurance Tous risques
  • Idéale pour les conducteurs occasionnels
  • Une assurance représentant le minimum légal obligatoire en matière de couverture

Passer à l’assurance auto connectée

L’assurance auto connectée est une solution d’assurance qui séduira notamment les jeunes conducteurs qui sont généralement plus exposés aux risques de sinistres et aux dommages corporels et matériels que d’autres catégories de conducteurs. Cette assurance va notamment récompenser les conducteurs se distinguant par la qualité de leur conduite et permettre des réductions pouvant atteindre jusqu’à 40 % du coût global de la prime.

Dans le cadre de la souscription d’une assurance auto connectée, l’assuré devra procéder à l’installation d’un boitier dans son véhicule. Ce boitier va être chargé de collecter les différentes données sur le comportement de conduite de l’assuré qui se verra ainsi attribuer un score de conduite.

Accompagné d’une application mobile, ce système permettra à l’assuré de connaître en temps réel son score de conduite et ce, après chaque trajet effectué. Le conducteur pourra même bénéficier de conseils afin d’améliorer sa conduite, son score et ainsi pouvoir profiter de substantielles économies sur le coût de son assurance.

Les avantages de l’assurance auto connectée

L’assurance auto connectée présente différents avantages à ne pas négliger :

  • Un concept qui récompense la conduite responsable
  • Une solution d’assurance très économique avec des réductions significatives à la clé
  • Un excellent moyen d’apprentissage de la conduite pour les jeunes conducteurs
  • Un système constituant une barrière salvatrice face aux excès des nouveaux conducteurs
  • En cas d’accident ou de vol, ce système fournira de précieuses informations à l’assureur

Comparateur des assurances voitures les moins chères

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.