Cours IOTA : faut-il réellement investir dans l’IOTA en 2022 ? 


Dernière mise à jour le 3 août 2022

Une cryptomonnaie avec des frais de transaction gratuits ? Une telle idée a de l’allure. C’est pourtant ce que propose IOTA, un protocole qui n’est pas basé sur la technologie de la chaîne de blocs. Vous vous intéressez à ce jeton dont la capitalisation boursière est attractive ? Ce guide est fait pour vous. 

Cours IOTA en euros en direct, fonctionnement, bien-fondé d’un tel investissement, avantages et inconvénients, minage… Nos experts font le tour de cette crypto monnaie reposant sur le concept du graphe orienté acyclique (DAG).

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Le cours IOTA et la valeur en temps réel (graphique)

Comme c’est le cas pour toutes les cryptomonnaies, le cours de la crypto IOTA est hautement volatile. Avant d’acheter de l’IOTA, il ne faut donc pas uniquement évaluer la pertinence et la solidité du projet. Investir dans les cryptos, c’est aussi et surtout investir dans des pièces au bon prix.

En général, un marché baissier entraîne toutes les valeurs dans son sillage, peu importe leur qualité. Cette réalité des marchés traditionnels est encore plus évidente avec les cryptos. Avant d’acheter vos premières pièces, il est donc important d’analyser le cours IOTA

Les baisses épisodiques des cryptomonnaies peuvent ainsi représenter de bons points d’entrée pour les investisseurs. En suivant de près la capitalisation boursière de vos pièces préférées, vous serez en mesure de saisir ces opportunités qui se présentent régulièrement.

Voici le graphique du cours IOTA en direct via l’un des meilleurs fournisseurs de graphiques euro ou usd, TradingView :

Vous pouvez utiliser les outils de ce site pour procéder à l’analyse technique du prix de IOTA en temps réel (euros, dollars, etc.). Cette science permet d’identifier les meilleurs moments pour acheter ou vendre.

Vous trouverez sur internet de nombreuses ressources gratuites pour vous former à l’analyse technique. Par exemple via les sites de brokers en ligne comme eToro.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

En cas de baisse, l’analyse vous permettra d’identifier les niveaux de support qui sont les plus propices à un rebond. Il peut s’agir d’un retracement de Fibonacci, d’une bande de Bollinger, d’un RSI, du volume moyen en hausse… Connaître ces indicateurs permet d’éviter d’acheter trop tôt, lorsque la tendance baissière n’est pas encore terminée.

Lorsqu’on trade IOTA ou un autre token, il faut être constamment sur le qui-vive. Au minimum, vous pouvez notamment configurer des alertes sur TradingView ou d’autres applications afin d’être averti en cas de baisse ou de hausse importante du cours de IOTA.

Vue d’ensemble de l’évolution du cours IOTA

Ce projet a déjà de longues années derrière lui. Il est donc intéressant de faire une analyse de l’évolution du cours de IOTA au fil des ans. À savoir de 2015, date de création du protocole, au prix d’aujourd’hui.

Attention, l’unité minimale de trading de IOTA est le mIOTA. En bref, cela correspond à 1 million de pièces. Ce détail a débouché sur des arnaques lors d’échange peer-to-peer. Par exemple, un criminel vend disons « 1.000 IOTA » pour un prix attractif par rapport au cours de 1.000 mIOTA. 

Les euros ou les dollars reçus, l’arnaqueur envoit « 0,001 » mIOTA, ce qui correspond à 1.000 IOTA… Et l’acheteur n’a aucun recours. 

Prédiction du prix à court terme

D’ici la fin du 3e trimestre 2022, nos experts pensent que IOTA va se stabiliser autour des 40/50 centimes de dollar dans un premier temps. Vers la fin de l’année, notre prévision anticipe une hausse de 20 à 50 % si les chances d’implémentation de Coordicide sont réelles.

Cette prédiction du prix de IOTA à court terme se base sur un marché global des cryptos qui ne va pas se redresser de façon spectaculaire d’ici le début de 2023. Pourquoi cette analyse ? Pour la comprendre, il faut revenir en arrière. Sur les raisons du dernier marché haussier des cryptomonnaies.

Début 2020, la pandémie de coronavirus commence à se développer en Europe et aux États-Unis. Dans un premier temps, Bitcoin, IOTA et le reste en profitent. Le crash des marchés financiers en général de mars fait chuter le prix de tous les actifs. Le prix du pétrole sera même momentanément négatif !

À la mi 2022, le contexte est radicalement différent. Malgré le risque de récession, les banques centrales sont obligées derelever les taux alors que l’inflation part en vrille. Il faudra donc patienter jusqu’à l’émergence d’une récession et de nouvelles interventions pour revoir le marché des cryptos grimper, à notre avis.

Un autre événement pourrait néanmoins déclencher le prochain marché haussier. À savoir une inflation qui poursuit son accélération pour laisser planer le spectre de l’hyperinflation. Un tel scénario, bien que peu probable à court terme, engendrerait probablement la hausse la plus spectaculaire de l’histoire des cryptos !

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Prévision du prix à long terme 

À notre avis, il faut considérer 3 facteurs majeurs pour faire une prédiction du prix de IOTA sur le long terme :

  1. Succès techniques de l’amélioration du protocole
  2. Inflation/déflation : quel scénario se développe ?
  3. Régulation : feu vert pour les cryptos, lourdes contraintes ou bannissement ?

Vous pouvez prédire avec exactitude le scénario qui va se dérouler pour un ou deux points cités ci-dessus et vous tromper totalement sur votre prévision de prix à long terme. C’est pourquoi il convient de bien prendre en compte tous les facteurs qui influencent le prix de IOTA.

Disons par exemple que vous prédisiez que IOTA règle tous ses soucis. Ce token devient la crypto la plus efficace, son adoption est impressionnante. Vous prédisez qu’on aura une inflation acceptable autour de 2 à 4 %, ce qui est positif pour les cryptos. Dans ce contexte, la question d’avoir IOTA en portefeuille ne se pose pas. 

Et soudain, les cryptos sont bannies dans l’Union européenne, au profit de solutions centralisées développées par l’Europe. Toute l’analyse tombe à l’eau, ainsi que les profits que vous auriez pu ou dû engranger.

Personne ne peut prédire le futur. C’est pourquoi il faut travailler sur base de scénarios quand on investit. 

Prévision du prix sur le long terme sur base des progrès du projet

Pour IOTA, la capacité du protocole à devenir véritablement décentralisé et à intégrer les fonctionnalités offertes par Ethereum est un point crucial pour prédire le prix à long terme du jeton.

Pour procéder à cette évaluation, nous vous conseillons de suivre les groupes IOTA qui sont constitués sur Reddit, Telegram, etc. Si vous n’êtes pas développeur, cela permet de prendre la température.

Actuellement, nos experts estiment que les progrès effectués par la fondation sont prometteurs. Tout en évitant l’excès d’optimisme, nous pensons que IOTA sera un projet beaucoup plus solide en 2023.

Inflation/déflation : l’impact sur la prévision du cours de Iota à long terme

En tant que pièce à la masse monétaire fixe, Iota bénéficierait bien entendu d’un environnement inflationniste. Cependant, le scénario déflationniste ne serait pas aussi défavorable à ce projet qu’à, disons, Bitcoin.

BTC s’est en effet positionné en tant que réserve de valeur, en tant qu’or numérique. Pour un tel actif, il est beaucoup plus difficile de performer lorsque le pouvoir d’achat de l’argent papier augmente. Même si des conditions particulières, comme l’émergence de risques systémiques ou la stagflation, peuvent contredire cette règle.

Iota, vu son positionnement sur les microtransactions et l’Internet des choses, est beaucoup moins sensible à ce paramètre. Si le protocole réussit sa métamorphose technique, s’il est adopté dans l’IoT, la demande pour le jeton pourrait effacer les effets négatifs de l’absence d’inflation.

Prévision de l’impact des régulations sur le futur du prix de mIota

Se dirige-t-on vers une interdiction totale des cryptomonnaies sur le long terme ? S’il s’agit d’un scénario extrême, à notre avis il ne faut pas l’ignorer totalement. Les événements récents montrent que les démocraties occidentales recourent de plus en plus à des méthodes autoritaires.

Par exemple, l’Autriche a durant une certaine période rendue la vaccination contre le Covid obligatoire. Le Canada a bloqué le compte bancaire des camionneurs qui manifestaient contre le gouvernement. 

Nos experts ne privilégient pas ce scénario. Par contre, le bannissement des cryptos Proof of Work est une réelle possibilité. Après tout, cela ne serait que cohérent du point de vue des politiques écologiques poursuivies. 

De plus, en cas de pénuries énergétiques, ce nouvel argument pourrait être exploité par les partisans d’une telle solution.

La bonne nouvelle pour IOTA est qu’il s’agit par essence d’une cryptomonnaie écologique. Ici encore, la coin a bien moins de souci à se faire que les autres cryptos, à notre avis. Elle pourrait même bénéficier d’un cadre régulatoire principalement orienté contre Bitcoin et son Proof of Work.

En conclusion, le futur du prix de mIota, en l’absence d’une interdiction globale des cryptos, va principalement dépendre des développeurs.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Comment obtenir IOTA ?

Il n’y a pas de minage de Iota, et les faucets distribuent des montants négligeables, comme nous allons le voir ci-dessous. Si vous voulez obtenir des jetons, il faut donc les acquérir

Vous trouverez des tas de plateformes sur Internet pour obtenir des Iota. Certaines sont excellentes, d’autres passables. Tandis qu’il faut s’abstenir dans le chef d’autres sites spécialisés dans les cryptomonnaies.

Nous allons brièvement vous décrire les solutions à votre disposition. Un tutoriel va également vous indiquer comment acquérir Iota avec la plateforme qui est, à notre avis, la meilleure.

Échanger son argent contre la crypto IOTA 

Binance, Coinbase, Kraken, Bitpanda… On peut investir dans Iota via de nombreuses bourses d’échange de crypto monnaies classiques. Nous vous conseillons néanmoins de traiter avec un courtier européen régulé. À notre avis, eToro est la meilleure plate-forme en Europe.

screenshot etoro cfd

Étape 1 : s’inscrire sur la plateforme de eToro

Le processus d’inscription d’eToro requiert simplement l’adresse e-mail et le mot de passe de l’utilisateur. Pour être encore plus expéditif, vous pouvez vous authentifier avec votre compte Facebook ou Google.

etoro inscription

Confirmez votre inscription en cliquant sur le lien envoyé à cet effet par la plateforme afin de déjà passer à l’étape suivante.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Étape 2 : déposer des fonds

Cliquez sur le bouton « Dépôt de fonds » pour alimenter votre compte en euros. Les méthodes disponibles pour un premier dépôt sont :

  • Carte de crédit
  • Carte de débit
  • Virement bancaire
  • Rapid Transfer

Par la suite, vous pourrez également déposer des euros avec PayPal, Skrill ou Neteller. Pour limiter les frais, le virement SEPA est la méthode de paiement en eur la plus attractive.

etoro depot de fond

En fonction du montant déposé, vous devrez peut-être fournir des données personnelles. Le KYC, comme on l’appelle, est une obligation légale qui incombe au broker en sa qualité de courtier supervisé. 

Étape 3 : sélectionner la crypto monnaie IOTA 

Tapez IOTA dans la barre de recherche afin de trouver la cryptomonnaie sur la plateforme. Cliquez sur Investir pour ouvrir immédiatement la fenêtre d’achat. Pour consulter le cours de IOTA, des actualités ou des analyses, cliquez sur la ligne correspondant à la cryptomonnaie.

acheter de l'IOTA sur etoro

Dans la fenêtre d’achat, vous pouvez investir au prix du marché, ou au vôtre (« Ordre » dans le menu déroulant). Le montant de la transaction peut être défini en nombre de jetons ou en euros (Unités ou Montant, respectivement).

Lorsque vous êtes satisfait avec votre ordre, cliquez sur « Placer un ordre » ou « Ouvrir la position ».

Miner IOTA 

Ce projet est vraiment original à bien des égards. Il n’est donc pas vraiment étonnant d’apprendre qu’il n’y a pas de minage dans IOTA. Comme nous l’avons évoqué, tous les jetons ont été créés et vendus à l’occasion de l’ICO (initial coin offering).

Cette absence de minage est notamment ce qui explique pourquoi il n’y a pas de frais de transaction avec ce token. Si vous êtes intéressé par son mode de fonctionnement, nos experts l’ont décortiqué ci-dessus. C’est le prochain grand sujet de ce guide consacré au cours de IOTA.

Faucet IOTA 

Une faucet, robinet en français, est un moyen conçu pour distribuer gratuitement des cryptomonnaies. Il peut s’agir de quantités substantielles, notamment lorsqu’un jeton est lancé sur base d’une distribution gratuite. Ces cas sont cependant plutôt rares.

En général, les faucets servent à populariser une cryptomonnaie en offrant un fragment de coin à ceux qui en font la demande. Ce montant marginal permet de se familiariser avec le jeton, d’expérimenter la vitesse des transactions, leur coût, etc.

Parfois, l’opérateur d’une faucet demande à l’utilisateur de réaliser une tâche simple pour pouvoir recevoir ses IOTA gratuits. Parfois, il faut simplement fournir l’adresse de son portefeuille et attendre le transfert.

Vous ne deviendrez pas riche avec les faucets IOTA. Il s’agit néanmoins d’un moyen intéressant pour découvrir comment fonctionne mIota, sans dépenser un euro.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Qu’est-ce que la crypto monnaie IOTA ?

IOTA est une cryptomonnaie comme Bitcoin. Contrairement à celle-ci, elle n’utilise pas la technologie de la chaîne de blocs en tant que registre distribué. C’est le concept du directed acyclic graph (DAG), ou graphe orienté acyclique, qui est exploité.

iota logo

Il s’agit d’une différence fondamentale. Iota fonctionne donc de façon radicalement différent par rapport aux cryptos traditionnelles de type Proof of Work ou Proof of Stake.

La crypto monnaie IOTA est une idée qui été développée par une équipe de 4 personnes :

  • David Sønstebø
  • Dominik Schiener
  • Sergey Ivancheglo
  • Serguei Popov

Le white paper, qui décrit dans les grandes lignes l’objectif d’une cryptomonnaie, a été publié en avril 2016. Il fut signé par Serguei Popov. Il décrit notamment le fameux Tangle, cette constellation d’opérations qui composent la « blockchain » de IOTA.

Pourquoi IOTA ?

Comme la plupart des pièces qui naissent à cette époque, les limites de Bitcoin qui commencent à apparaître motivent les développeurs de IOTA à creuser de nouvelles approches. Popov écrit dans le livre blanc de Iota :

« L’essor et le succès de Bitcoin au cours des 6 dernières années ont prouvé l’intérêt de la technologie blockchain. Cependant, elle  présente également un certain nombre d’inconvénients, qui l’empêchent d’être utilisée en tant qu’unique plateforme mondiale pour les cryptomonnaies. L’impossibilité d’effectuer des micro-paiements et des inconvénients notables.

Ils sont pourtant cruciaux pour faciliter le secteur en plein essor de l’Internet des objets. Avec les systèmes actuellement disponibles, on doit payer des frais pour effectuer une transaction. Transférer un très petit montant n’a tout simplement aucun sens, car cela induit de payer des frais qui sont plus élevés que la somme transférée. En revanche, il n’est pas facile d’éliminer les frais puisqu’ils servent d’incitants aux mineurs, qui créent les blocs. » 

Le but était donc de créer une crypto sans frais de transaction. Elle devait être en mesure de faciliter les microtransactions et le développement de l’Internet des choses (IoT).

Cette caractéristique signifie également des capacités de traitement des opérations importantes. Bien plus que le volume de 7 transactions par seconde (TPS) de Bitcoin.

Les caractéristiques de IOTA  

Voici, en bref, les facteurs qui font de IOTA un projet à part dans l’univers des cryptomonnaies :

  • Cryptomonnaie basée sur le graphe orienté acyclique
  • Pas de frais de transaction
  • Pas de chaîne de blocs
  • Pas de minage
  • Crypto respectueuse de l’environnement
  • Compatible smart contracts, mais off chain (via un logiciel indépendant)

À quoi sert-elle ?

À l’origine, l’ambition de IOTA était de fournir un protocole facilitant les microtransactions, notamment dans le cadre de l’Internet des objets :

  • Facilite les microtransactions
  • Protocole d’échange de l’Internet des Objets
  • Susceptible de concurrencer Bitcoin et les autres cryptos
  • Applications DeFi avec IOTA 2.0

Au fil des ans, l’équipe a cependant élargi ses horizons. La version 2.0 de IOTA est déjà déployée sur un environnement de test (Devnet, Nectar release). Lorsqu’elle sera live, le projet offrira une suite complète de solutions susceptibles de concurrencer les autres grands protocoles, comme Ethereum.

Qu’est-ce que le Tangle ?

Dans IOTA, le Tangle sert à représenter l’exploitation de la technologie du graphe orienté acyclique en guise de registre distribué. 

Une image vaut mieux qu’un long discours. Il existe des sites internet qui permettent de visualiser le Tangle. Par exemple celui-ci. Dès le premier coup d’œil, cette représentation met en exergue la différence fondamentale entre une crypto DAG et de type blockchain.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Crypto IOTA : comment ça marche ?

Avec une cryptomonnaie de type chaîne de blocs, les transactions doivent être incluses dans un bloc afin d’être confirmées. La création des blocs a lieu durant un intervalle moyen prévu par le protocole, par exemple 10 minutes pour Bitcoin, 2,5 minutes pour Litecoin, etc.

Ce système est un frein à la scalabilité, car même si le réseau n’est pas saturé, on doit attendre presque 10 minutes minimum pour la confirmation d’une transaction BTC lorsqu’on envoie la sienne juste après la création d’un bloc.

De plus, dans un système de type Proof of Work, les mineurs qui créent les blocs et confirment les transactions doivent mettre à la disposition du réseau une immense puissance de calcul. Ils ont donc besoin d’être compensés pour leur travail.

Afin de résoudre ces problèmes, les développeurs de IOTA ont créé un système basé sur le graphe orienté acyclique

iota crypto

En bref, les transactions Bitcoin sont validées par les nodes, puis confirmées par les mineurs lorsqu’elles sont intégrées dans un bloc confirmé. Avec IOTA, les transferts se greffent les unes aux autres pour former de nombreuses chaînes multidirectionnelles indépendantes.

Dans un tel système, il n’y a pas de mineurs. Ce sont les utilisateurs qui se chargent de valider les transactions des autres. Pour pouvoir envoyer une transaction, on doit en valider deux. C’est ce qui permet leur gratuité.

Malgré le fait qu’elle utilise la technologie du DAG, IOTA exploite toute même le Proof of Work pour la validation des transferts. Il s’agit néanmoins d’une opération très légère faite par les utilisateurs. Elle peut être aisément effectuée par des machines de très faible puissance.

Les développeurs ont choisi un algorithme spécifique : l’Ed25519. Il doit notamment faciliter l’utilisation de IOTA par des équipements tels que des voitures, des frigos intelligents, etc.

Les points faibles de IOTA

Quand on étudie les caractéristiques de Iota, il y a de quoi être séduit. Des transactions gratuites et rapides ? Voilà de quoi soulager les utilisateurs frustrés d’Ethereum ou de Bitcoin.

Cependant, de nombreux problèmes ont perturbé le projet, de sa création jusqu’à aujourd’hui. Il y a notamment eu deschoix techniques malheureux, comme l’adoption du code ternaire au lieu du classique code binaire.

Un choix encore plus discutable fut celui des signatures Winternitz. En bref, ce système empêchait d’utiliser une adresse IOTA après un transfert. En cas de seconde opération avec un tel système, un hacker est en mesure de deviner la clé privée de l’adresse. 

Il fallait donc vider le wallet à la seconde opération, sans quoi le risque de piratage était réel. Des débutants ont vu leur portefeuille être vidé de leurs pièces à cause de cela.

Des disputes entre les membres fondateurs ont véhiculé une mauvaise image du projet. Par exemple, Sergueï Ivancheglo s’est retiré de la fondation IOTA en juin 2019 après une querelle avec David Sønstebø. 18 mois plus tard, ce dernier se voyait poussé vers la porte de sortie par la même fondation. 

Ne vous méprenez pas, ce genre de conflits n’est pas propre à Iota. Les forks de Bitcoin furent la manifestation des tensions entre les développeurs de BTC. Ethereum a eu son lot de drames. Cependant, couplées aux soucis techniques rencontrés, ces tensions ont fait beaucoup de tort au cours de la crypto IOTA.

Enfin, jusqu’à aujourd’hui, le réseau n’est pas totalement centralisé. Pour qu’il fonctionne, il dépend de ce que l’on appelle le Coordinateur. Si ce logiciel centralisé ne fonctionne pas, le réseau est tout simplement paralysé.

Remettre de l’ordre dans la maison : IOTA 1.5 et 2.0

La fondation IOTA a mis en place une feuille de route afin de corriger les erreurs du passé. Pour remettre la cryptomonnaie sur de bons rails, à la fois techniques et de gouvernance.

C’est ainsi que la mise à jour Chrysalis (1.5) a corrigé la plupart des mauvais choix techniques antérieurs. Elle a été implémentée en avril 2021. Elle a notamment :

  • Eliminé le code ternaire
  • Supprimé l’impossibilité d’utiliser plus d’une fois une adresse Iota pour un transfert
  • Grandement diminué le besoin de soumettre à nouveau une transaction qui ne s’est pas attachée au Tangle

La MaJ 1.5 a également significativement amélioré la stabilité du réseau. Que ce soit le temps de validation moyen d’une transaction (10 secondes), la capacité de traitement, etc.

Il faudra néanmoins attendre la mise à jour Coordicide (2.0) pour que l’on s’approche d’un produit véritablement fini. L’objectif de cette MaJ majeure est d’éliminer le fameux Coordinateur, qui met à mal le concept de décentralisation censé caractériser toute cryptomonnaie digne de ce nom.

Si les développeurs du projet atteignent leurs buts, IOTA pourrait bien connaître une seconde naissance. Et revenir petit à petit vers le top 10 du classement des cryptomonnaies, une position qu’il occupa de façon éphémère vers la fin de l’année 2017.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Pourquoi utiliser IOTA ?

  • Pour envoyer des transactions gratuitement
  • Pour utiliser une cryptomonnaie à l’impact carbone très réduit
  • Dans le cadre de l’IoT (internet des Choses)
  • Pour faire des microtransactions
  • Afin de se protéger de l’inflation (la masse monétaire totale de IOTA est déjà atteinte)
  • Pour spéculer vu la capitalisation boursière, si le cours de IOTA devait propulser à nouveau la crypto dans le top 10

Les avantages et inconvénients de IOTA

La liste des avantages et les inconvénients cités ci-dessous a été dressée sur base de IOTA 1.5. L’implémentation de Coordicide devrait faire baisser la liste des points faibles du jeton.

✔️Les avantages 

  • Pas de frais de transaction
  • Scalabilité supérieur à la moyenne
  • 10 secondes en moyenne de délai de validation d’une transaction au total
  • Cryptomonnaie écologique

❌Les inconvénients 

  • Le réseau est centralisé (Coordinateur)
  • Le protocole devra encore être amélioré avant d’atteindre la phase de maturité
  • Points d’interrogation sur la sécurité
  • Il n’est pas possible de miner IOTA

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Conclusion : notre avis sur IOTA, prévision

En résumé, IOTA est un projet ambitieux qui a misé sur une toute nouvelle approche pour résoudre les problèmes structurels rencontrés par les crypto monnaies. Au cours de cette entreprise osée, son équipe a commis des erreurs qui se sont payées durant des années.

Les fondateurs ont peut-être été trop gourmands. Ils ont probablement sous-estimé l’ampleur de la tâche qui les attendait au vu des objectifs poursuivis. Beaucoup d’efforts ont dû être déployés pour rectifier la barre.

Cependant, cette opération de redressement est en cours. De nombreux soucis ont déjà été éliminés grâce à la mise à jour Chrysalis, aussi connue sous le nom de IOTA 1.5. C’est d’ailleurs à cette occasion que le cours de IOTA a dépassé les 2 dollars en 2021.

Il est encore trop tôt pour pronostiquer le succès ou l’échec de cette cryptomonnaie. Ce qui est sûr, c’est qu’en 2022 elle est en bien meilleure posture pour s’imposer qu’en 2019 ou 2020. En prévision de Coordicide, on peut être modérément optimiste.

À notre avis, l’originalité de la technologie mérite que l’on s’y intéresse. L’Internet des Choses est un domaine dont le développement va s’accélérer dans un futur proche. La gratuité des transactions est un immense atout pour une adoption plus classique du jeton.

IOTA fait clairement partie des outsiders. Il s’agit selon nous d’un bon candidat pour un investissement mesuré de type spéculatif, ou d’un pari plus conséquent pour les investisseurs qui ont une haute tolérance au risque.

FAQ – Cours IOTA

IOTA est-elle la meilleure cryptomonnaie du moment ?

Avec un concept radicalement opposé au projet blockchain lambda, IOTA est une cryptomonnaie qui a tendance à déchaîner les passions. Il est clair qu’une telle approche est révolutionnaire. S’il s’avère qu’il s’agit de la bonne, les investisseurs dans IOTA seront grassement récompensés.

Qui est le créateur de IOTA ?

C’est un collectif de développeurs, notamment allemands et russes, qui est derrière la création de IOTA. Leurs noms ? David Sønstebø, Dominik Schiener, Sergey Ivancheglo et Serguei Popov . La conception du protocole a démarré en 2015, tandis que le lancement a eu lieu en 2016.

Comment mine-t-on IOTA ?

Dans IOTA, il n’y a pas de minage. L’intégralité des pièces en circulation aujourd’hui fut vendue aux investisseurs qui ont financé le travail des développeurs du protocole. Au total, environ 1300 BTC furent collectés, soit l’équivalent d’environ un demi-million d’euros, à l’époque.

Qu’est-ce que la mise à jour Coordicide ?

Comme son nom le suggère, cette mise à jour (IOTA 2.0) pour objectif de supprimer le Coordinateur, ce logiciel centralisé sans qui le réseau ne peut fonctionner. Le terme est e fruit de la contraction entre « Coordinator » et le suffixe « icide », qui évoque la mort (suicide, homicide…).

Qu’est-ce qu’un mIota ?

En bref, un mIota correspond à 1 million de pièces  IOTA. Il s’agit de l’unité d’échange par défaut de la cryptomonnaie. 

Pourquoi le cours de Iota peut varier autant d’une bourse d’échange à une autre ?

Simplement parce que le trading des cryptos est décentralisé. Le prix est toujours la résultante de l’offre et de la demande. Vu que ces éléments peuvent varier d’une bourse à l’autre, le cours de IOTA n’est pas identique sur toutes les plateformes. L’arbitrage permet néanmoins de lisser les écarts. Il consiste à acheter le token où il est le moins cher, et à le vendre sur la plateforme où le cours est le plus élevé.

Cours de IOTA en euros ou en dollars ?

Le cours en USD est la référence. Cependant, il est bon pour les traders français de garder un oeil sur le cours en euro. En effet, la baisse de l’euro par rapport au dollar peut plomber la rentabilité d’un investissement. Le cours en euros permet d’intégrer ces fluctuations.