Crédit Agricole contre-attaque et lance une offre mobile

Depuis maintenant quelques années, le web chamboule tout le secteur bancaire. La grande distribution s’est également lancée sur ce marché à l’image de la Fnac et sa carte de paiement gratuite et internationale, ou encore Carrefour qui propose désormais une carte de paiement (la C-Zam) pour seulement 1€/mois. Qu’à cela ne tienne c’est au tour d’Orange – le géant des télécommunications – d’entrer en grande pompe dans la compétition. Le 2 novembre 2017, Orange lance sa banque mobile sur smartphone : Orange Bank. Pour maintenir sa compétitivité et toujours s’adapter aux demandes de leurs clients, l’enseigne Crédit Agricole prépare elle aussi une nouvelle offre bancaire totalement sur mobile. 

La riposte des acteurs bancaires traditionnels face au chamboulement provoqué par les nouveaux arrivants

Le monde bancaire a complètement été bouleversé par la révolution numérique ces dernières années. D’abord ce fut le bouleversement avec les banques en ligne, aujourd’hui vient le temps des banques sur mobiles. Ces tout nouveaux services inquiètent beaucoup les acteurs traditionnels de la banque et de la finance. Orange – qui compte tout de même plus de 30 millions de clients – lance son offre bancaire gratuite et concurrence dangereusement toutes les offres présentes actuellement sur le marché : Orange Bank.

Le secteur bancaire a besoin de se moderniser et tente de répondre toujours mieux aux attentes et demandes des générations. Par exemple l’enseigne BNP Paribas a fait l’acquisition de Compte-Nickel au printemps 2017. Ce dernier permet l’achat et la souscription à un compte courant sans banque, disponible dans des bureaux de tabac. Depuis 2014 Compte Nickel a déjà créé plus d’un demi-million de comptes ! La Banque Postale et le groupe BPCE (regroupant Banque Populaire et Caisse d’Epargne) réfléchissent depuis maintenant un an au lancement d’une banque mobile.

Enfin beaucoup d’entreprises, notamment des géants de grande distribution ou de banques ont désormais leurs propres digital labs, chargés de créer des produits numériques innovants pour leurs clients.

L’objectif de cette bataille commerciale est la séduction des millenials, nouvelle génération très exigeante.

Le Crédit Agricole contre-attaque

C’est au tour de Crédit Agricole de se lancer dans le mobile banking. Dès la fin du mois de novembre 2017, le groupe bancaire Crédit Agricole proposera un service de compte courant sur mobile et une CB à petit prix. Bien que le nom de l’application n’ait pas encore été dévoilé, l’offre prend la forme d’un package, disponible directement sur l’application mobile existante ou dans l’une des 7 000 agences Crédit Agricole sur le territoire. L’offre serait simple, gratuite, très compétitive et multicanale, mais 100% digitale.

L’atout concurrentiel de Crédit Agricole réside dans la proposition de la majorité de son offre bancaire traditionnelle mais sur mobile. Proposant non seulement des crédits mais aussi certains produits d’épargne simples (au contraire des 2 acteurs majeurs du marché N26 et Revolut), ce nouveau package bancaire promet d’être exceptionnel et totalement en adéquation avec les millenials (mais pas que ! ) encore satisfaits des offres numériques jusque là proposées.

Avec ce nouveau produit, Crédit Agricole compte « frapper très très fort« . Les Français ont désormais un large choix pour la souscription à un compte courant. Sur mobile, par Internet ou en agence.

Le numérique réserve-t-il encore d’autres surprises ?

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.