Crédit immobilier sans apport

Certains établissements bancaires n’imposent pas systématiquement d’apport personnel aux personnes demandant un financement pour leur acquisition immobilière. Pour pouvoir bénéficier d’une telle disposition qui est généralement accordée aux jeunes actifs en CDI, aux investisseurs ainsi qu’aux épargnants disposant de très solides garanties, il sera indispensable d’être en mesure de présenter un dossier irréprochable en tout point.

Qui peut bénéficier d’un crédit immobilier sans apport ? Quelles sont les conditions à remplir et combien est-il possible d’emprunter par ce biais ? Toutes les réponses sont à retrouver ci-dessous.

Quelles conditions pour un crédit immobilier sans apport ?

Dans le cadre d’une demande de prêt immobilier, les banques vont étudier attentivement le niveau de revenus de l’intéressé, sa situation financière, la bonne tenue de ses comptes et seront également sensible au montant de l’apport pouvant être versé. Toutefois, certains établissements proposent des prêts sans apport et se chargeront de financer l’intégralité du projet ainsi que les frais associés. Ces dispositions ne s’adressent toutefois pas à tous les futurs acquéreurs de bien immobilier.

La possibilité d’emprunter sans apport ne sera toutefois autorisée par certaines banques que sous certaines conditions dont voici les principales :

Age de l’emprunteur
Les banques seront tout d’abord attentives à l’âge du demandeur dans le fait d’accorder ou pas un prêt immobilier sans apport. Si celles-ci feront preuve d’indulgence pour un jeune ne disposant pas d’une épargne constitué, ces dernières seront moins enclins à prêter à une personne ayant plus de 40 ans et sans épargne.
La stabilité professionnelle
Pour pouvoir obtenir un crédit immobilier sans apport, le demandeur doit pouvoir justifier une activité professionnelle fixe ainsi que des revenus stables. De même, le fait d’être titulaire d’un CDI ou d’appartenir à la fonction publique sera un atout supplémentaire dans l’acceptation du prêt.
Avoir une situation financière saine
A l’occasion d’une demande de prêt, l’organisme bancaire va procéder à une analyse de la situation financière de l’intéressé et s’assurer, à travers les opérations effectuées (dépenses, épargne détenue, découvert, etc …) que ce dernier gère convenablement son budget. Même sans apport, une situation financière saine permettra d’accroître ses chances d’obtenir un prêt immobilier.
Répondre à certains critères de solvabilité
En l’absence d’apport, les banques vont étudier avec un soin tout particulier le taux d’endettement du demandeur ainsi que son niveau d’épargne. Un particulier ayant pu se constituer une épargne de sécurité aura un avantage certain pour l’acceptation de son dossier de crédit immobilier sans apport.
Faire de l’investissement locatif
La demande de prêt sans apport aura d’autant plus de probabilité d’être acceptée si le prêt immobilier en question est destiné à de l’investissement locatif. En effet, les demandeurs effectuant ce type d’investissement disposent la plupart du temps de revenus confortables. En outre, les organismes bancaires tiennent compte des revenus locatifs générés par le demandeur et qui diminuent considérablement le taux d’endettement de ce dernier.

Prêt immobilier sans apport : à retenir avant de souscrire

Suite à une demande de prêt, les banques requièrent en règle générale un apport représentant en moyenne les 10 % de la valeur du bien immobilier. Cette somme représente environ l’ensemble des frais d’acquisition impliquant les frais de notaire, les diverses taxes, etc…

La fameuse règle des « 10 % d’apport » est destinée à réduire le risque pris par l’organisme prêteur en cas, par exemple, de revente précipitée. Ce principe s’applique généralement pour les primo-accédants, à savoir les personnes qui acquièrent un bien immobilier pour la toute première fois.

L’achat d’un bien immobilier est la plupart du temps conditionné à l’apport personnel que l’acquéreur sera en mesure de verser. Compte-tenu de la faiblesse des taux d’intérêt, les banques acceptent quelquefois de financer l’intégralité d’une acquisition immobilière incluant les frais associés. Si la communication sur ce type de financement est très limitée, il est important de savoir que dans le cadre d’un crédit sans apport, les taux d’intérêt seront plus élevés que dans le cadre d’un crédit dit « classique ». La différence de taux pourra varier de 0,10 % à 0,20 % de plus.

Il faut toutefois souligner qu’il est possible d’atténuer ce taux plus élevé avec un prêt sans apport en souscrivant une assurance emprunteur moins onéreuse.

Compte-tenu des conditions plus exigeantes à remplir pour l’obtention d’un prêt immobilier sans apport, il est vivement recommandé de préparer attentivement son dossier de prêt et d’être en mesure de répondre à chaque question qui sera posée par l’organisme bancaire.

cochon tirelire sur une calculatrice

Qui est concerné par ce type de crédit immobilier ?

Les crédits immobiliers sans apport ne sont acceptés qu’après une étude approfondie du dossier du demandeur et l’accord ne se fera qu’au cas par cas. Toutefois, trois principales catégories de clients peuvent bénéficier d’un tel type de prêt. Il s’agit des jeunes actifs, des investisseurs ainsi que des épargnants.

Les jeunes actifs ou primo-accédants
Première de ces catégories, les jeunes actifs ou primo-accédants peuvent plus facilement bénéficier d’un prêt immobilier sans apport. Titulaires d’un CDI de préférence (même si l’obtention du crédit sans CDI est envisageable), ces derniers souhaitent devenir propriétaires de leur logement dans les meilleurs délais.
Les investisseurs
Les investisseurs, quant à eux, auront de grandes chances de voir leur demande de crédit immobilier sans apport accepté dans la mesure où ces derniers pourront rembourser leurs échéances via les loyers perçus de leurs locataires. Dans ce cas de figure, l’emprunteur n’aura à rembourser que les intérêts au cours du prêt, que celui-ci pourra déduire de ses revenus fonciers et le capital sera remboursé au terme du prêt.
Les épargnants
Enfin, dernière catégorie prisée par les banques pour l’obtention d’un prêt immobilier sans apport, les épargnants ont la particularité de disposer d’un capital que ces derniers ne souhaitent pas forcément toucher, en particulier pour des raisons d’ordre fiscal (assurance-vie par exemple). L’existence d’un tel contrat va constituer un nantissement et ainsi servir de garantie durant toute la durée de l’endettement.

Taux d’emprunt très bas : c’est le moment d’en profiter

Si la règle des « 10 % d’apport minimum » a longtemps été l’un des principes de base régissant le prêt immobilier, le contexte actuel de taux d’intérêt historiquement bas rebat totalement les cartes.

Avec des taux d’intérêt aujourd’hui de l’ordre de 1,35 % sur 20 ans et de 1,54 % sur 25 ans en moyenne, il n’a jamais été aussi facile d’emprunter et de devenir propriétaire. C’est désormais la règle des 110 % qui semble s’appliquer avec le prêt immobilier sans apport. Précédemment réservée à de rares emprunteurs, cette pratique semble se généraliser et la diminution de l’apport personnel coïncide avec un allongement de la durée des prêts.

Il faut savoir que si les banques accordent davantage de prêts sans apport, elles n’en demeurent pas moins toujours très attentives à la solvabilité des demandeurs.

Précédemment, l’apport était destiné à limiter le différentiel entre la valeur du bien et le capital restant à rembourser. Toutefois, le contexte actuel se caractérise par des prix de l’immobilier résolument tournés à la hausse et avec un risque faible de revente à perte pour l’emprunteur, ce qui rassure d’autant plus les banques dans leur perspective d’être remboursées.

En définitive, disposer d’un apport n’est plus une condition indispensable pour obtenir un prêt immobilier. Même si cette dernière ne sera pas utilisée en guise d’apport, l’épargne détenue par le demandeur lui permettra de mieux négocier son crédit auprès de la banque.

Crédit Immobilier sans Apport : Faire une simulation

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.