Crédit sans CDI : des solutions existent

Lorsqu’on n’est pas en CDI, il arrive que l’on soit très souvent confronté à des difficultés pour l’obtention de crédit. Le CDI est généralement perçu comme un gage de solvabilité par les banques. Mais quel que soit votre statut professionnel, vous devriez bien pouvoir bénéficier d’un prêt afin de réaliser vos projets. Bien que le processus ne soit souvent pas simple, des solutions existent.

Il faut bien évidemment s’attendre à ce que la banque ou l’organisme de crédit qui vous octroie le prêt vérifie votre solvabilité et soit très regardant sur vos antécédents. Nous vous présentons dans la suite les différentes solutions permettant d’accéder à des crédits sans CDI.

CDD, Intérim, Indépendants… Profiter d’un crédit sans CDI n’est plus mission impossible

Désormais, il est possible de bénéficier d’un prêt tout en étant en contrat à durée déterminée (CDD), d’intérim, d’indépendant, etc. Il est vrai que le statut professionnel du souscripteur influe sur la décision d’un organisme à accepter ou non de lui accorder un prêt, et que le CDI est le point d’entrée idéal. Cependant, quand on prend soin d’élaborer un bon dossier, il devient plus aisé d’avoir une réponse favorable à sa demande.

Plusieurs organismes de financement octroient de nos jours des prêts sans CDI. Du fait du fort taux de chômage et de l’instabilité du marché du travail, l’obtention d’un CDI n’est plus une finalité lorsqu’on débute sa carrière. Les contrats de courtes durées sont les plus fréquents à présent. C’est ce qui a forcé les institutions bancaires à revoir leur politique de prêt. Par conséquent, elles ont revu à la baisse les exigences, pour permettre à la majorité des travailleurs de pouvoir donner vie à leurs projets.

Comment obtenir un crédit sans CDI ?

Il existe plusieurs moyens pour bénéficier d’un crédit sans CDI. La méthode proposée consiste à déposer un dossier très solide et sans reproche. Il s’agit de rajouter des éléments qui donneront plus de consistance au dossier de demande de crédit.

L’avaliseur ou le garant

Il s’agit de la personne qui promet et s’engage à rembourser le prêt dans son intégralité, en cas d’incapacité de l’emprunteur à pouvoir le faire selon les modalités prédéfinies.  Si vous avez la possibilité d’avoir un avaliseur, il faut l’indiquer dans votre dossier. Cela donnera plus de poids au dossier. De préférence, choisissez une personne qui est en CDI. Vous aurez la possibilité de négocier les conditions du prêt plus aisément.

Ancienneté du statut

Ce critère est très important dans l’étude de votre dossier de demande de prêt. Etant donné que vous n’avez pas de CDI, vous allez devoir fournir des documents attestant que vous avez travaillé durant un certain temps. Il peut s’agir de bulletin de salaire ou relevé de compte bancaire. En fonction de votre statut professionnel, les durées d’ancienneté recommandées diffèrent.

  • Intérimaire : 1 an 6 mois ;
  • Entrepreneur : 36 mois d’exercice ;
  • CDD : 36 mois de contrats itératifs ;
  • Saisonnier : 48 mois d’activité en continu ;
  • Profession libérale : 24 mois d’ancienneté.

Les précédents avec la banque

C’est l’un des premiers aspects à mettre en avant. Si vous avez gardé de bonnes relations avec votre banque, c’est le moment de jouer cette carte. Comme autre point, vous pouvez présenter la bonne tenue de votre compte bancaire comme argument. Si vous avez une bonne épargne, une régularité et une constance dans vos revenus, mentionnez cela, car cela peut considérablement augmenter les chances d’obtenir un crédit sans CDI.

L’apport personnel dans le cas du financement d’un projet

La meilleure façon de garantir le financement d’un projet, est de prouver que vous avez déjà en votre possession une partie des fonds. L’apport personnel du porteur de projet est constitué par l’ensemble des ressources que l’emprunteur met à contribution pour la réalisation de son projet. D’ordinaire, la banque requiert tout au moins 1/10 ème du montant du prêt ainsi que les frais notariaux. Il faut montrer que vous avez pu réaliser des économies durant un long moment tout en étant sans CDI. Cela pourrait jouer significativement en votre faveur. En ayant un apport personnel important, vous avez plus de chances d’obtenir le prêt.

balance entre etude et maison

Crédit immobilier sans CDI : est-ce possible ?

Ce n’est pas chose facile d’obtenir un crédit immobilier sans CDI. C’est certes difficile mais pas impossible. Pour ce faire, vous aurez besoin de remplir plusieurs conditions et de constituer comme pour un crédit classique, un dossier solide incluant des éléments tels que l’accord d’un bon avaliseur, la preuve de revenus constants ou la bonne gestion de votre épargne.

Lorsque vous voulez persuader une banque de vous accorder un crédit immobilier, il faut en effet lui prouver que vous ne négligez pas votre épargne. Habituellement, les banques requièrent 10% de la somme empruntée et au minimum les frais notariaux. Cela prouvera que vous avez régulièrement des entrées d’argent et que vous gérez bien votre épargne. Les banques étudieront minutieusement cet aspect régulier de vos revenus. Des revenus évoluant en dents de scie n’aideront pas.

D’autre part, le fait de vous munir de la caution d’un garant peut être un vrai coup de pouce pour votre dossier. Cependant, le dossier de votre avaliseur tout comme le vôtre sera étudié à la loupe. Il faut donc trouver un avaliseur idéal. Plus d’informations sur le crédit immobilier ici.

Une prise de risque pour les 2 parties

Pour les organismes prêteurs et la banque, il n’est pas aisé de pouvoir évaluer la solvabilité des personnes sans CDI. C’est une grosse prise de risque pour le prêteur étant donné qu’ils ne peuvent pas se baser sur la régularité et la stabilité des revenus du souscripteur. Si toutefois il y a des problèmes de remboursement, il est possible qu’ils ne puissent plus retrouver leur argent.

La justice estime très souvent dans ces cas que le prêt n’a pas été pris au sérieux par le prêteur.Partant de cela, les organismes prêteurs et les banques sont très réticents à accorder des prêts sans CDI. Lorsqu’ils décident donc de l’accorder, c’est que le dossier est sans faille. L’emprunteur de son côté aussi court des risques, surtout lorsqu’il met en garantie un bien.  Il est dès lors sujet à un stress intense et peut se retrouver dans des situations très difficiles à gérer, s’il n’arrive pas à éponger sa dette dans les délais.

Obtenir un crédit en étant au chômage

Bien que cela soit difficile, vous avez aussi la possibilité de souscrire à un crédit en étant au chômage. Toutefois, il vous sera demandé des cautions bien plus considérables si vous vous orientez vers une banque traditionnelle. Mais des solutions plus simples s’offrent à vous. Il y a entre autre les aides de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) et le micro crédit. En passant par des banques ou des organismes de crédit pour bénéficier d’un prêt, ils seront contraints d’analyser votre capacité à rembourser avant de vous octroyer le prêt. Ils se baseront sur des documents financiers bien précis pour statuer. Si vos entrées d’argent sont jugées trop faibles, vous essuierez à coup sûr un refus de la part de la banque ou de l’organisme de crédit.

Néanmoins, vous avez la possibilité d’apporter une caution réelle ou une caution personnelle. Ce n’est pas facile d’obtenir un prêt par cette voie. L’une des meilleures options pour avoir un prêt lorsque vous êtes en situation de chômage, c’est le crédit de la CAF. Une autre option pourrait être celle du micro crédit avec un montant de prêt qui varie de 300 euros à 3000 euros selon la nécessité. Si le micro crédit vous intéresse rendez vous sur cette page.

couple de retraités consultant ses comptes

Obtenir un crédit en étant à la retraite

Il est vrai que les personnes à la retraite ne gagnent pas beaucoup d’argent, mais ils peuvent bénéficier de prêt. Ce prêt peut leur servir à changer de voiture, effectuer des aménagements dans leur maison ou financer des vacances par exemple. Les banques et les organismes de crédit peuvent aisément leur prêter de l’argent à cause de leur profil. Ils sont considérés comme crédibles pour tout au moins les arguments ci-après :

  • la plupart d’entre eux possèdent une maison
  • il y en a qui ont déjà fini de rembourser leurs crédits et sont donc perçus comme de bons payeurs
  • leurs pensions sont des entrées constantes et régulières d’argent
  • le chômage n’est plus envisageable pour cette catégorie de personne
  • ils ont une grande capacité d’endettement

Le crédit accordé aux retraités ne prend pas en compte l’âge. Rien que pour les arguments cités plus haut, ils peuvent obtenir leur crédit. Une fois le crédit accordé les échéances sont petites et par conséquent, le remboursement du prêt n’influe pas significativement sur leur pouvoir d’achat. Par ailleurs, les retraités séniors qui possèdent un patrimoine peuvent l’utiliser comme garantie. Cela facilite généralement l’accès au crédit.

Même sans CDI comparez les offres de crédit en ligne

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.