Les entreprises GAFA : menaçantes pour les banques

Les services financiers sont proposés par de nombreuses formes d’entreprises aujourd’hui. Banques traditionnelles, banques en ligne ou mobiles, FinTechs mais aussi les géants du web. Google, Amazon, Facebook et Apple (appelés les GAFA) attirent de plus en plus de clients avec leurs services financiers. Une ombre sérieuse pour les FinTechs et banques en ligne ?

Les banques, les FinTechs et les géants du web, GAFA

La situation des banques traditionnelles est en berne dans l’esprit des consommateurs Français. Le taux de recommandation des banques traditionnelles atteint un seuil historique.

A quoi leur faute ? A la perte de confiance dans le système. A la proposition de nouvelles propositions et de nouveaux tarifs par les banques en ligne. A l’arrivée disruptive des FinTechs sur le marché. Celles-ci sont de jeunes pousses dans le secteur bancaire ou financier qui proposent de nouveaux services via les nouvelles technologies. Services très en vogue et très appréciés, mais pour autant elles rencontrent des difficultés à construire leur image de marque. Les consommateurs français ne seraient qu’1 sur 4 à “être prêt à passer par leurs services”. Est-ce un manque de confiance dans les petites structures ?

Les géants du web, les GAFA que constituent Google, Amazon, Facebook et Apple ne rencontrent pas cette défiance. Au contraire ! Profitant de leur poids et de leur nombre croissant de clients, les géants de la toile ont à leur tour lancé leurs propres services financiers (en achetant des FinTechs à succès). Ils constituent aujourd’hui le concurrent majeur et le plus menaçant des banques traditionnelles mais aussi des banques en ligne.

Des services défiant toute la concurrence

Les GAFA ont su se forger une avance sur les banques grâce à des innovations exceptionnelles, technologiques ou stratégiques.

Facebook propose des services financiers de personne à personne, à l’image des cagnottes, partage d’addition ou de virements bancaires entre particuliers. Amazon octroie des prêts financiers aux entreprises présentes sur sa place de marché. Amazon propose à ses clients d’utiliser les coordonnées de leur compte Amazon pour réaliser des transactions chez ses partenaires, se présentant comme une véritable interface bancaire commerciale. Enfin Apple Pay permet d’envoyer de l’argent à ses proches ou de réaliser des transactions via son mobile.

A l’heure où les banques en ligne et banques traditionnelles innovent sur leurs marchés restreints, les géants du web ont une fois de plus confirmé leur avance. Grâce à leur stratégie d’innovation très large et leurs services financiers industriels performants, ils ont conquis les plus gros marchés du monde : l’Amérique et la Chine. Certains de leurs services sont proposés en Europe, le reste de leur palette commerciale devrait arriver sur nos marchés dès la mi-2018.

Quels partenaires pour l’innovation ?

Si jusqu’à alors les FinTechs étaient perçues comme les “partenaires naturels” des banques dans leur stratégie d’innovation, elles commencent à se montrer menaçantes. Les FinTechs développent chaque jour de nouvelles solutions plus attractives pour les clients ou les entreprises concurrentes des banques. A l’instar des mastodontes du web qui ont lancé leurs supers services financiers grâce à de nombreuses FinTechs, devenant à leur tour des concurrents de poids des banques.

Au final, “tout le monde est devenu le concurrent de tout le monde”.

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.