Le Fonds de Garantie des Dépôts et Résolution

Nous vous l’avions promis en début de semaine au milieu d’un papier exposant les évolutions à prévoir dans le monde bancaire, voici donc une brève explication de ce qui pourrait se passer réellement en cas de crise systémique, ou, plus simplement, en cas de faillite bancaire. Êtes-vous sûrs, comme la chose est annoncée par nos bons économistes orthodoxes, de pouvoir vraiment récupérer vos dépôts jusqu’à 100 000 € ? Pour ceux qui souhaitent une réponse rapide, la voilà ; c’est non. Pour les autres, qui souhaitent savoir pourquoi cet argent sera irrémédiablement perdu pour les déposants, voici quelques explications.

Comprendre le système.

Ce qui garantit vos dépôts, en France, c’est un organisme, appelé FGDR, Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution. Cet organisme est donc sensé nous rassurer quant à la solidité du système financier qui encadre nos chères banques et nos dépôts. C’est d’ailleurs grâce à ce système que de nombreuses personnes ont encore foi en nos démocraties financières. Mais, comme vous allez le constater, derrière la façade, il y a beaucoup de courants d’air…

Pour commencer, le FGDR n’est en rien un organisme d’état. Il s’agit au contraire d’une association de banques de réseau et de banques privées. On retrouve donc aux manettes de cette entité toutes les banques dans lesquelles nous déposons justement notre argent. Pour faire court, le FGDR est donc sensé nous protéger d’une faillite des banques qui le gouvernent. Ou, autrement dit, ce sont les mêmes banques qui sont sensées nous protéger de leur propre faillite. Intéressant, non ?

A ce jour, on estime le fonds de garantie à 3,4 milliards d’Euros. Voilà donc 3,4 milliards d’Euros qui sont mis en sécurité au cas où. Voilà qui est une bonne nouvelle. Enfin presque. Parce que ces fonds ne sont pas rangés dans un coffre, à l’abri de toute transaction ou spéculation. Non. Ces fonds sont placés… Dans des banques… Et devinez dans lesquelles ? Vous avez trouvé ? Au final, les banques desquelles le FGDR doit nous protéger sont les mêmes qui régissent le FGDR et encore les mêmes qui reçoivent les fonds de garantie du FGDR pour placements. Je sais, ça tourne un peu en rond… Mais c’est la réalité. Et ça commence déjà à ressembler à une vaste fumisterie. Mais ce n’est pas fini.

 

Que rembourser avec ce fonds de garantie ?

Ce fonds de garantie sert à rembourser les espèces, les titres et les cautions. En bref tous les dépôts des quelques 140 Millions de comptes bancaires au sein des presque 600 banques établies en France sont donc garantis par le FGDR. Pour information, la somme des ces dépôts représente au total 1 000 Milliards d’Euros. Alors, expliquez moi comment 3,4 milliards d’Euros peuvent garantir 1000 Milliards d’Euros… Au mieux, en cas de crise systémique, nous percevrons donc 3,4 pour mille de la somme déposée. Si vous avez déposé 1 000 €, la FGDR pourrait donc vous retourner 3,4 €. Sympa, non ?

Mais ça, c’est dans le meilleur des cas. Bien sûr, si un petit établissement venait à déposer le bilan, le mécanisme fonctionnerait sans doute presque parfaitement, théoriquement du moins. Mais aujourd’hui, tous les établissements bancaires sont imbriqués les uns dans les autres. Voire, les petits établissements bancaires sont sous la coupe des plus gros, quand ils ne sont pas directement des filiales. Dans ce cas, quel domino serait plus résistant pour éviter d’entraîner avec lui tous les autres dominos ?

 

Qu’est qu’une banque systémique ?

A ce moment de la réflexion vient une question importante ; qu’est ce qu’on appelle une banque systémique ? Tout simplement une banque dont le bilan annuel est supérieur ou au moins égal au PNB de l’état dans lequel il a établi son siège. Pour information, c’est le cas de 4 groupes bancaires Français ; la BNP Paribas, la Société Générale, le Crédit Agricole et le groupe BPCE. Chacun de ces établissements affiche donc un PNB supérieur à 2 000 Milliards d’Euros par an. Et ceci a une implication très grave.

Car, si jamais le FGDR ne parvenait pas remplir son objectif, l’état Français est sensé prendre la relève et palier aux manques des banques. Mais dans le cas d’une crise systémique, c’est-à-dire d’une faillite d’une banque systémique, au PNB supérieur à celui de l’état Français, comment ce même état pourrait venir en aide à la banque en question ? Autrement dit, si l’une de ces 4 banques plonge, tout plonge, et rien ni personne ne pourra la sauver. Et tous les fonds déposés seront perdus. Théoriquement, donc, le FGDR peut vous rembourser 3,4 pour mille. Mais en réalité, en cas de crise systémique et de dépôt de bilan de votre banque, vous ne percevrez rien. Nib ! Queue dalle ! Zéro ! C’est du vent.

A la base déjà, quand la personne dont vous devez vous méfier est justement celle qui est sensée vous protéger, ça sent le malaise. Mais quand cette même personne vous assure que votre argent est plus en sécurité chez elle que chez vous, et qu’en plus vous en tirerez des intérêts, il y a de forte s chances que vous ne revoyiez jamais vos fonds, surtout si elle part avec la caisse. Puisque c’est elle qui est sensée vous indemniser de cette perte…

Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur la question, je ne peux que vous inviter à regarder la vidéo ci-dessous. Elle est signée Charles Sannat. C’est simple, assez court, et surtout très bien vulgarisé, très compréhensible. N’hésitez pas à consulter les autres vidéos explicatives de M. Sannat. Elles valent le détour. Et elles permettent surtout de mieux comprendre le monde financier qui nous entoure et qui régit nos vies…

 

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.