Futures trading : Guide complet et conseils pour gagner de l’argent 

Le futures trading fait partie des stratégies très populaires chez les traders. Une alternative d’investissement à fort potentiel contractualisé avec une échéance définie. Mais en quoi consiste le futures trading ? Comment réaliser des plus values à hauteur de 300 % ?

Nos experts donnent un avis complet et détaillé pour trader les futures efficacement et en toute sécurité. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le trading des futures : définition, fonctionnement, avantages, inconvénients et nos meilleurs conseils stratégiques !

Table des matières


Notre définition des futures

Avant d’entrer dans une explication plus complète du trading des futures, il nous paraît important de poser les définitions :

  • De l’actif de type future
  • Du marché à terme

Future définition

Les futures sont un type d’actifs très particulier sur les marchés financiers. On les appelle également options. Contrairement aux actions, CFD ou autre forex qui se négocient sans échéance définie en amont, le trading de futures repose sur un contrat à terme. C’est-à-dire que la transaction intègre une échéance fixée : quelques jours, semaines ou mois.

Les investisseurs négocient des produits dérivés appelés également sous-jacents. Ils n’investissent pas dans l’actif physique (comme une action par exemple) mais spéculent sur l’évolution du cours de l’instrument financier. Les options concernent une large gamme d’instruments :

  • Les indices boursiers (ex : CAC 40)
  • Les crypto monnaies (ex: Bitcoin)
  • Les paires de devises disponibles sur le marché du forex (ex: EUR / USD)
  • Les matières premières (ex: gamme MRZ pour Mineral Resource Zone)

Un  contrat à terme se définit par :

  • Un accord entre un acheteur et un vendeur
  • Un montant fixé
  • Une date d’échéance déterminée lors de la signature

Le futures trading constitue donc une transaction contractualisée entre un acheteur et un vendeur qui se mettent d’accord sur un prix fixé à une date définie, sans prendre en compte le cours réel de l’actif échangé lorsque l’accord arrive à échéance.

Marché à terme définition

Pour bien comprendre la négociation de ce type d’actif, il est important, à notre avis, d’expliquer ce qu’est le marché à terme.

C’est une Bourse spécifique où le donneur d’ordre (le trader) exécute sa transaction en respectant les modalités contractuelles : date et montant fixés initialement. L’achat et la vente sont donc toujours postérieurs à la signature de l’accord. D’où le nom de Future Market puisque seule cette catégorie d’actifs est négociée dans cette Bourse.

Comment et pourquoi trader les futures ?

Les day traders pratiquent, en parallèle de leurs ordres quotidiens, cette stratégie puisqu’elle possède l’avantage majeur de réaliser une transaction dans un cadre préétabli et contractualisé : 

  • Cours initial
  • Date de clôture
  • Montant de clôture
trader des futures

Les traders investissent une partie de leur capital dans ce type de produits boursiers pour :

  • S’offrir une couverture de position
  • Diversifier leurs stratégies de trading
  • Spéculer sur l’évolution de tendance d’un actif comme une matière première, une paire de devises, un indice boursier ou une crypto monnaie

C’est donc une gamme de produits très bien représentée sur le marché. Il est essentiel, à notre avis, d’apporter un soin tout particulier au choix de son broker pour augmenter ses chances de réussite et de minimiser le risque de pertes.

Le lexique indispensable des futures trading

En complément de notre définition, nous avons établi un lexique le plus complet possible sur les concepts à connaître en matière de négociation de future.

Expiration

L’expiration indique le dernier jour du contrat. C’est la date limite où un trader peut revendre son contrat et faire un rollover avec une autre souscription. Si aucune modification n’est apportée à l’expiration, le règlement – livraison a lieu comme prévu contractuellement.

Couverture ou hedging

La couverture ou hedging est une stratégie d’investissement très répandue chez les producteurs de matières premières. Cette méthode permet de couvrir certaines positions en anticipant sur une future récolte par exemple. C’est un moyen sécurisé de s’affranchir du cours réel du produit brut.

Rollover

Le Rollover ou Roll-over est une méthode qui permet d’outrepasser la date contractuelle de clôture. Comment fonctionne un rollover ?

Le mécanisme est très simple. Quand l’expiration est atteinte, l’investisseur revend sa souscription contre une autre qui a une date plus lointaine. Il est important de préciser que le rollover entraîne des gains ou des pertes quand la souscription change.

Contango

Un contango est une situation où le prix du contrat Future est plus élevé que le cours au comptant (en cotation directe). Si jamais un rollover est engagé à ce moment là, le trader doit essuyer des pertes.

Backwardation

Le backwardation est la situation inverse au contango : le montant fixé contractuellement est inférieur à celui enregistré en cotation directe. En cas de roll over, l’investisseur encaisse des gains de reconduction.


Comment trader les futures : Tutoriel 

Passons à la dimension opérationnelle dans notre tutoriel pour apprendre à trader les futures de manière sécurisée et profitable.

Choisir un broker adapté

C’est l’étape numéro 1 à ne pas négliger pour s’offrir les meilleures chances de gagner de l’argent et pérenniser la croissance de son portefeuille d’actifs. Face à l’offre importante de brokers, nous avons établi un guide de points à vérifier avant d’ouvrir un compte :

  • Régulation et réputation de la plateforme
  • Frais de courtage facturés sur les différentes gammes d’actifs
  • Qualité du service client
  • Supports de formation disponibles
  • Ergonomie et facilité d’utilisation de l’interface de négociation.

Pour le trading de futures, notre choix se porte naturellement sur la plateforme XTB. Le courtier propose une offre de services complète et très attractive :

  • Vaste catalogue d’instruments à trader : forex, actions, ETF, indices boursiers (ex: CAC 40), crypto monnaies (ex: Bitcoin)
  • Plateformes xStation 5 (navigateur web) et xStation Mobile (application smartphone) ergonomiques et faciles d’utilisation
  • Frais de courtage compétitifs
  • XTB Academy pour une formation progressive et qualitative
  • Service client professionnel et disponible
  • Régulation sérieuse auprès des plus grandes autorités de contrôle européenne : FCA, Banque d’Irlande, AMF, CySEC
  • Négociation des actions et ETF au comptant (sans commission jusqu’à 100k€ mensuels) ou en CFD
  • Trading de Futures sur plusieurs familles d’actifs  : forex, crypto monnaies, indices boursiers, matières premières
  • Fonctionnalité TradingView et son screener pour recueillir la tendance générale
bannière xtb

Ouvrir un compte 

A l’instar d’autres brokers en ligne, XTB propose une procédure d’inscription simple et rapide. En quelques minutes seulement, les utilisateurs peuvent disposer de leur compte démo :

  1. Depuis la page officielle du site ou de l’application mobile, cliquer sur Compte démo
  2. Renseigner les champs requis : email de contact et pays de résidence. Cocher les cases d’acception des conditions utilisateur
  3. Confirmer l’adresse email via le lien envoyé puis compléter le profil : nom, prénom, numéro de téléphone
  4. Commencer à trader gratuitement en version démonstration avec le capital fictif
xtb : ouvrir un compte

Ouvrir un Compte réel

La procédure est sensiblement similaire pour le Compte Réel :

  1. Depuis la page d’accueil web ou application, cliquer sur Compte Réel
  2. Renseigner les champs requis : email et pays de résidence dans la liste autorisée. Cocher les cases d’acceptation des conditions utilisateur
  3. Confirmer l’adresse email avec le lien fourni et compléter le profil : nom, prénom, numéro de téléphone
  4. Répondre au questionnaire KYC sur les connaissances en produis boursiers. Consulter les préconisations quant aux risques d’investir dans des produits hautement volatils
  5. Choisir le type de compte : Risque Limité, Standard ou Pro
  6. Envoyer les documents requis pour vérifier le compte : pièce d’identité valide (CNI ou passeport) et justificatif de domicile récent (ex: dernier avis d’imposition)

Si tout est conforme, le service client valide le compte en quelques heures seulement.

Déposer des fonds

Afin de trader en réel, il est incontournable de déposer des fonds à investir. Une fois encore, XTB se distingue par sa simplicité et sa grande sécurité liées aux transactions financières. 3 méthodes principales sont proposées aux utilisateurs :

  • Cartes de débit / crédit Visa ou Mastercard. Méthode rapide et instantanée
  • Virement bancaire depuis son compte personnel. La procédure peut prendre jusqu’à 3 jours selon la banque émettrice
  • Compte PayPal. Simple et instantané en fournissant l’adresse email du compte PayPal à utiliser

XTB n’impose pas de seuil minimum de dépôt. Cette opération est sans frais. L’avis de nos experts : déposer au moins 100 euros sur son compte pour disposer de suffisamment de marge, surtout en cas d’utilisation d’effet de levier.

Choisir un marché sur lequel trader

Une fois les fonds disponibles, les utilisateurs peuvent choisir sur quel place boursière ils souhaitent investir. Une fois encore, la plateforme démontre son intuitivité et sa grande ergonomie :

  • Se connecter à son espace client
  • Cliquer dans la barre de recherche et saisir le libellé Futures
  • Sélectionner l’actif souhaité dans la liste proposée : forex, indices, crypto monnaies ou matières premières

Citons quelques exemples d’options proposées par XTB :

  • Cattle (matière première Bétail)
  • Lyxor S&P 500 VIX
  • CME Lean Hogs

Valider votre position

Lorsque la sélection est faite, il reste à paramétrer l’ordre : Achat ou Vente, le volume de transaction et la date d’expiration. Lorsque tout est conforme à la stratégie d’investissement, il suffit de cliquer sur Confirmer l’ordre.

La ligne s’ajoute dans le portefeuille du trader avec toutes les informations relatives à la transaction.

Comment fonctionnent les futures ? 

A l’image d’autres stratégies d’investissement basées sur le sous jacent d’un produit physique, l’objectif principal des futures est de spéculer sur la tendance à la hausse ou à la baisse du cours d’un actif. 

Voyons les principales caractéristiques de cette approche stratégique.

Fort effet de levier et trading sur marge

En règle générale, les marchés à terme impliquent l’utilisation d’un fort effet de levier. Rappelons que l’effet de levier est un multiplicateur qui permet au client d’investir sans disposer de l’intégralité du montant de la transaction. C’est le courtier qui octroie un crédit et avance la différence.

En contrepartie, le broker s’assure que le client dispose d’une marge suffisante pour couvrir une fraction de la position en cas de trade perdant pour se rembourser. La grande majorité des transactions sur les futures sont liées aux investisseurs qui spéculent.

C’est une méthode très appréciée par les clients souhaitant conserver une bonne partie de leurs fonds tout en investissant des sommes importantes. Cela reste une stratégie avec une forte exposition au risque. Les gains sont augmentés. Les pertes également de manière proportionnelle.

Cependant, il existe la possibilité de contractualiser un ordre avec livraison physique. Le choix est donné entre règlement à la livraison ou règlement en espèces. Les sociétés qui ont recours à ce type de transaction (règlement – livraison) procèdent ainsi pour bloquer la valeur d’une marchandise nécessaire à sa production.

Les futures à la hausse comme à la baisse

C’est l’un des principaux atouts des options : spéculer aussi bien sur une évolution positive que négative du montant d’un actif. Pour simplifier les choses :

  • Si le client considère que le cours va monter, il se positionne en achat. Il réalise un bénéfice si sa prédiction se vérifie
  • Si l’utilisateur considère que la valeur du produit va baisser, il se positionne en vente. Il encaisse des gains si sa prévision se confirme

En cas d’erreur d’analyse ou de retournement de tendance, si la valeur contractualisée est inférieure à l’expiration, il essuie une perte (Achat). Si la valeur fixée est supérieure à l’expiration, il constate une perte également en cas de Vente.

graph en hausse

Le rollover permet de repousser une perte trop importante en réalisant une nouvelle souscription à une date plus lointaine. Le changement de souscription entraine soit des gains, soit des pertes selon la situation.

Hedging et Futures

Le hedging (ou couverture) est une méthode largement répandue chez les producteurs de matières premières. Cela consiste en la signature d’un contrat à terme qui garantit de bloquer la valeur de vente d’une production avant même que la récolte soit effective. Cela permet de lutter contre une certaine volatilité.

Un producteur de blé en France peut souscrire une transaction bien avant la mise en vente de son produit lorsque la récolte est disponible. Si jamais la cotation réelle du blé est plus basse lors de l’expiration par rapport au montant défini à la signature, il réalise un bénéfice. Ce mécanisme est appelé hedging ou couverture.

Exemple d’un trade

Pour compléter cette présentation du fonctionnement des futures, nous allons donner un exemple concret de transaction réalisée via cette méthode d’investissement :

  • Imaginons un trader qui souhaite spéculer sur le prix d’une MRZ (Mineral Resource Zone) comme l’aluminium en souscrivant un contrat future d’achat avec une échéance en mai
  • Il prévoit donc une hausse du cours. En décembre, la cotation de l’aluminium est de 50€
  • Comme le pétrole se négocie par tranches de 1 000 unités, l’investisseur a maintenant une position de 50 000 euros d’aluminium brut (1 000 x 50 $ = 50 000 euros)
  • Avec le mécanisme de l’effet de levier, il ne règle qu’une fraction de la transaction
  • Entre mai à décembre, la valeur de la MRZ Aluminium varie. Le montant fixé par le contrat à terme reste quant à lui le même
  • Si jamais, la valeur de la once d’aluminium venait à être trop volatile, le courtier pourrait demander une marge de maintien pour s’assurer de couvrir sa position
  • Au mois de décembre, l’expiration approche. La cotation de l’aluminium est passé à 70 euros l’once. L’écart net est réglé en espèces selon cette formule de calcul :

Gain = 70€ – 50 $ = 20 x 1000 = 20 000 euros

La marge nécessaire pour cette opération boursière était de 5000€. Un gain de 20000 euros représente une performance de + 300% sur quelques mois.


Sur quels actifs trader les futures ?

Le forex

Les paires de devises Forex sont proposées en options. Nous retrouvons les paires majeures comme l’EUR / USD ou l’AUD / USD. Mais aussi bien d’autres paires dites mineures ou exotiques. C’est la seule alternative existante pour trader les devises.

learn forex trading

Le principe reste identique : achat ou vente, une date d’expiration et un prix bloqué. Les délais impartis sont souvent très courts sur ce genre d’options. Les brokers en options binaires proposent des sessions flash de 60 secondes. Risqué mais très profitable. Jusqu’à 85% de gains.

Les indices boursiers

Les indices boursiers permettent de jouer en bourse sur les titres majeurs d’entreprises internationales. Un indice est la mesure d’un portefeuille global de valeurs mobilières. Il regroupe des actions sectorielles, régionales ou mondiales. Il est possible d’investir dans les indices boursiers grâce aux futures. 

Citons quelques exemples d’indices populaires : CAC 40 (France), DAX 30 (Allemagne), S&P 500 (Etats-Unis) ou Nikkei 225 (Japon).

Les crypto-monnaies 

Les crypto monnaies, comme le Bitcoin, sont des produits de plus en plus populaires chez les professionnels et les particuliers. Le principal atout de trader les crypto monnaies via les futures est que toutes les opérations se déroulent sur un marché régulé comme le Chicago Mercantile Exchange (CME).

acheter de la cryptomonnaie via paypal

C’est une alternative très intéressante puisque hautement sécurisée et contrôlée. Contrairement aux plateformes d’échange (ou Exchange) qui sont beaucoup plus soumises aux risques de piratages informatiques.

C’est un excellent moyen de se couvrir face à une volatilité très importante sur des délais très courts.

Les matières premières

La catégorie des matières premières englobe différents types de produits bruts :

  • Les énergies
  • Les métaux
  • Les denrées agricoles

Les options sur les minerais concernent les métaux précieux comme l’or et l’argent. Mais aussi les métaux liés à la production comme le cuivre, le nickel, l’acier ou l’aluminium. Rappelons qu’en 2020, les contrats futures sur l’or ont atteint des sommets historiques à plus de 2000$ l’once.

Parmi les ressources énergétiques les plus négociées arrivent en tête le pétrole brut et le pétrole brut WTI. Nous retrouvons également le gaz naturel. Les usagers peuvent aussi spéculer sur le fioul domestique.

Les matières agricoles dites soft proposent des opportunités très intéressantes sur le maïs, le blé ou le soja par exemple. Les produits semi transformés ne sont pas en reste avec le jus d’orange congelé par exemple.

Fun fact : la spéculation sur le bétail connaît des pics saisonniers. Les analystes relatent que le prix des carcasses de porc et du bétail vivant augmentent très régulièrement pendant la saison des barbecues aux Etats-Unis.

Avec de si précieuses informations, il semble évident pour des particuliers astucieux d’anticiper cette hausse programméede souscrire un contrat sur le bétail à l’hiver avec une échéance au printemps – été avec la quasi assurance d’encaisser une belle plus value.

Comment choisir le marché pour trader les futures ?

Expliquons comment identifier les meilleures opportunités en options et simplifier sa prise de décision. 2 méthodes d’analyses principales :

  • L’analyse technique
  • L’analyse fondamentale

L’analyse technique 

L’analyse technique est une approche graphique pour prévoir le plus efficacement possible les tendances à venir. Pour y parvenir, les analystes utilisent des indicateurs techniques. Citons quelques exemples très populaires :

  • Les moyennes mobiles
  • Le nuage d’Ichimoku
  • Le RSI (pour Relative Strength Index)
  • Les bandes de Bollinger

Grâce aux indicateurs techniques, il est possible de visualiser l’évolution des cours d’un prix d’un actif, de confirmer ou non l’apparition ou le maintien d’une tendance (à la hausse comme à la baisse) en identifiant des zones de supports et de résistance.

analyse technique

Les day traders s’appuient principalement sur l’approche technique avant de prendre une décision. Elle offre une prévision statistique des probabilités de chance qu’une situation se mette en place ou dure dans le temps. C’est tout à fait adapté à une spéculation à court terme sur des micro variations.

✔️Avantages

  • Aucun diplôme requis pour l’appliquer
  • Matérialiser la tendance globale d’investissement
  • Identifier les cycles actifs

Inconvénients

  • Ne supprime pas la dimension psychologique dans la prise de décision
  • Contradiction possible entre les différents signaux receuillis
  • Ne permet pas d’anticiper les retournements soudains de tendance

L’analyse fondamentale

L’analyse fondamentale repose, quant à elle, sur des principes moins mathématiques. C’est à l’aide des actualités économiques et du calendrier de la Bourse qu’il devient possible d’anticiper un certain nombre d’évènements qui peuvent avoir un impact majeur sur la cotation des produits.

Les données à prendre en considération concernent les éléments macroéconomiques, la situation climatique ou encore les zones de tension entre plusieurs états. L’analyse fondamentale met en lumière le ressenti général des investisseurs sur une échelle de temps plus ou moins grande. 

L’approche fondamentale peut s’avérer très utile sur des contrats de futures à moyenne et longue échéance puisque certains éléments n’ont qu’un impact que plusieurs semaines ou mois plus tard.

✔️Avantages

  • Pas de signaux contradictoires
  • Pression émotionnelle moins forte
  • Meilleure compréhension de la réalité d’une tendance

Inconvénients

  • Besoin d’un solide bagage théorique pour bien la mettre en oeuvre
  • Approche très chronophage
  • Difficile d’accès aux débutants

Se former de manière spécifique

A notre avis, il est contre productif d’aborder les investissements financiers uniquement sous l’angle des analyses techniques et / ou fondamentales. Il est réaliste de reconnaitre que certains particuliers comprennent plus facilement un actif que d’autres. Sans explication scientifique particulière.

Nous conseillons donc de se former dans un premier temps sur un produit avec lequel nous nous sentons naturellement à l’aise : action, forex, indice, crypto monnaie, ETF ou matière première. Dans chaque catégorie, certains produits sont encore mieux compris qu’un autre. Il faut les utiliser comme base d’apprentissage.

Une telle approche génère un niveau d’implication supérieur. Il est alors beaucoup plus simple de creuser et de s’approprier toutes les finesses de l’actif. Une fois bien maîtrisé avec des trades gagnants à la clé, il est temps de passer à un autre actif.

Travailler avec la confiance de ses acquis permet de s’ôter une grande part de stress et d’améliorer ses performances dans le temps. Avant de passer à autre chose dans le cadre d’une progression personnelle.

Trading futures ou trading CFD : Comment faire son choix ? 

Les différences entre trading futures et trading CFD

Dans le tableau ci-dessous, nous mettons en exergue les principales différences entre les 2 stratégies d’investissement :

Trading futures Trading CFD
Date d’expiration fixée  Pas de date d’expiration 
Transactions via une place spécifique  Positions traitées par le courtier
Montant minimum contractualisé.
Nécessite souvent une marge importante
 Investissement libre
Spreads très élevés  Spreads très compétitifs
Opportunités restreintes à quelques gammes de produits  Vaste choix d’opportunités quotidiennement

Trading futures ou trading CFD : Lequel choisir ?

Bien qu’assez semblable sur la forme, il peut sembler vite complexe de faire le choix entre les 2 approches. Commençons par 2 généralités :

  • Les CFD sont beaucoup plus accessibles puisque plus largement proposés par les brokers. Ce qui n’est pas le cas des options disponibles chez certains intermédiaires seulement
  • Les contrats à terme sont des produits structurés qui offrent moins de souplesse mais garantissent les termes lors de la signature
  • Les CFDs sont plus souples mais n’offrent aucune garantie de prix

La flexibilité des CFDs

Que ça soit en question de taille d’investissement ou de délai, les CFDs sont très flexibles. Les particuliers débutants vont apprécier pouvoir investir une petite somme d’argent en appliquant un fort leverage.

Ils n’ont pas à surveiller la date d’expiration et peuvent clôturer leurs positions quand ils le jugent opportun. Rappelons malgré tout que les cotations proposées par les courtiers n’ont pas l’obligation de coller parfaitement à la réalité. Des corrections internes peuvent causer des pertes importantes et inattendues.

Spreads plus élevés sur les futures

C’est un point facilement vérifiable chez les brokers qui proposent le trading de futures. Les spreads sont généralement beaucoup plus élevés qu’avec les CFDs. Par contre, une règle semble s’appliquer. Plus les positions sont grandes, moins les spreads le sont.

Le leverage, même pour les particuliers, est par contre généralement plus élevé qu’avec les CFDs. Jusqu’à 125:1 VS 30:1.

Il est d’avis général que le trading de futures est plutôt réservé aux traders expérimentés avec une marge opérationnelle plus importante.

Trading futures : les avantages et inconvénients 

✔️Les avantages du trading des futures 

  • Aucune distorsion des prix des produits à négocier car les ordres sont passés sur des bourses réelles comme le Chicago Mercantile Exchange (CME) à Chicago
  • Spreads régressifs : plus l’ordre est important, moins les frais le sont. Très intéressant pour les gros portefeuilles
  • Le leverage peut monter jusqu’à 125:1. Contrairement aux comptes particuliers limités à 30:1 maximum sur le forex

❌ Les inconvénients du trading des futures

  • La nature encadrée du produit offre peu de flexibilité. Impossible de modifier ses positions en cas de mauvaise décision
  • Besoin d’un capital initial important pour pouvoir faire face aux éventuelles variations qui peuvent mettre à mal la marge disponible
  • Actifs moins diversifiés que pour les CFD

Les erreurs à éviter dans le trading des futures

Nous avons identifié plusieurs erreurs communes qu’il faut éviter pour obtenir plus de trades gagnants et sécuriser son portefeuille dans le temps :

  • Investir de l’argent nécessaire au fonctionnement général de son budget
  • Ouvrir des positions sans fixer les niveaux de Take Profit et Stop Loss
  • Se croire plus fort et malin que le marché
  • Investir avec ses émotions et / ou jouer à la Bourse casino
  • Se lancer sur les marchés sans stratégie, ni suivre de plan de trading
  • Ne pas se tenir informé des actualités économiques pouvant avoir une influence sur le trading de futures

Nos conseils pour réussir dans le trading des futures

En complément des erreurs à éviter, nous avons regroupé nos meilleurs conseils experts pour se donner toutes les chances de réussir dans les contrats à terme sur produit sous jacent.

Investir de l’argent que l’on est prêt à perdre

C’est à notre avis un conseil immuable qui devrait être transmis à tous les débutants. Pour faire fructifier son épargne en toute sérénité, il est vivement conseillé de se libérer au maximum du stress lié aux opérations boursières.

C’est pourquoi les experts conseillent de ne placer que de l’argent qui n’a pas d’utilité dans le fonctionnement de son foyer. Si jamais il est perdu à cause de mauvaises décisions ou d’une crise financière, l’investisseur ne subit pas la pression supplémentaire de devoir trouver des revenus supplémentaires pour combler le manque généré.

Faire usage du Take Profit et Stop Loss

Le Stop Loss est un cours minimum sur lequel un investisseur décide de clôturer automatiquement un trade perdant. Le Take Profit est un cours sur lequel le trader décide d’encaisser automatiquement des bénéfices sur un trade gagnant. 

Les Take Profit et Stop Loss sont à configurer dès le passage d’ordre. C’est un excellent moyen d’automatiser la gestion de ses positions. L’autre avantage est de définir un point de sortie sereinement sans subir le stress d’une position en pleine évolution. 

Le Take Profit et Stop Loss sont les meilleurs remparts contre les décisions prises à la hâte à cause d’émotions qui prennent le pas sur la raison face à des contextes boursiers exceptionnels ou décevants.

Se former pour identifier les bonnes opportunités

Une formation théorique aux analyses graphiques et fondamentales est un prérequis pour augmenter ses chances de réussite. Un solide bagage offre les connaissances nécessaires pour :

  • Identifier une tendance et les opportunités éventuelles
  • Déterminer le meilleur moment pour ouvrir et / ou clôturer une position
  • Apprendre qu’il est vain de vouloir aller contre le marché

A l’aide de ses outils techniques, un investisseur formé hésite beaucoup moins à passer des ordres et à prendre la main sur la gestion de son portefeuille.

Accepter d’avoir un trade perdant

Les traders professionnels n’ont jamais raison 100% du temps. En dépit d’une solide expérience, aucun outil ne permet d’anticiper sur tout ce qui peut influencer les marchés financiers. L’objectif numéro 1 pour être rentable est d’avoir un taux de réussite supérieur à 50%.

Cela implique donc qu’il y aura des trades perdants qu’il faut savoir accepter. Oui, plus leur part est petite, meilleure est la rentabilité. Cependant, il ne faut pas prendre des décisions risquées (bouger le niveau de Stop Loss par exemple) en attendant que la situation s’améliore.

L’application d’un money management strict permet de limiter au maximum le poids des trades perdants. Chaque trade (gagnant ou perdant) pèse de manière uniforme sur la globalité du portefeuille. Cela permet de le développer en toute sécurité.

Définir un plan de trading avant de se lancer

Qu’est-ce qu’un plan de trading ? Il s’agit d’un outil de suivi qui :

  • Décrit la stratégie et les règles à suivre avant chaque prise de décision
  • Définit les éléments pris en compte pour suivre ou non les signaux de trading
  • Garantit une analyse simplifiée de toutes ses transactions boursières

Suivre un plan d’investissement est un point fondamental pour verrouiller sa stratégie et se créer des repères sûrs, notamment en cas de retournement de tendance ou de situation totalement imprévue.

Tenir un journal de trading

Ce conseil tient aussi bien pour le trading de futures que de CFD. C’est l’outil indispensable qui vient compléter le plan. En quoi consiste ce journal ? :

  • Recensement de toutes les transactions réalisées
  • Listage des produits négociés
  • Description des raisons qui ont poussé à l’ouverture ou la fermeture d’une position

Ce document aide de nombreux utilisateurs à analyser leurs trades et à améliorer leur plan pour des résultats optimisés.

Diversifier son portefeuille

En dépit de certaines restrictions, les contrats à terme de futures proposent une variété suffisante pour diversifier en interne son portefeuille. La diversification est conseillée à tous les investisseurs afin de diluer le risque de perte.

Si jamais un secteur est touché par une baisse d’activité par exemple, les contrats future non impactés viennent couvrir d’éventuelles pertes. Cette diversification est également à appliquer à la catégorie de produits négociés.

Conclusion

Il faut bien le reconnaître : le trading des futures est assez peu adapté aux débutants. Elle nécessite une solide expérience dans les différents types d’analyses ainsi qu’un capital initial plutôt conséquent. L’avis des experts concorde sur un point : c’est une stratégie plutôt réservée aux traders expérimentés voire professionnels.

Ce point se vérifie assez simplement puisque cette famille d’instruments est peu proposée par les courtiers grand public. Nous considérons que c’est un indicateur de confiance supplémentaire pour les brokers qui l’intègrent à leurs services en ligne.

Malgré tout, nous devons aussi reconnaître que le trading des futures est à l’origine de nombreuses opportunités très lucratives, grâce au fort effet de levier et à la négociation en grand volume. Avec une bonne formation et un courtier fiable, ce sont des instruments à intégrer dans son portefeuille.

FAQ sur les futures trading 

✅ Pourquoi trader les futures ?

Les futures offrent une alternative très intéressante au trading de CFD ou d’action. C’est une stratégie très appréciée pour couvrir d’autres positions et spéculer à la hausse comme à la baisse sur le prix d’un actif sur différentes échelles de temps. C’est un instrument encadré par des règles strictes, ce qui limite les mauvaises surprises.

✅ C’est quoi les futures trading ?

Les futures sont des instruments financiers qui se caractérisent par 3 éléments principaux : Un contrat signé entre un acheteur et un vendeur à un prix initial, une date de fin de souscription et un montant fixe garanti lors de la clôture.

✅ Quel broker pour trader les futures ?

Peu de brokers grand public proposent le trading de futures. Nous conseillons la plateforme XTB qui dispose d’une offre de services très complète : négociation au comptant d’action et ETF, trading CFD et trading de futures. Le broker a une solide réputation et pratique des frais de courtage tout à fait raisonnables.