Gestion de Trésorerie : comment éviter la prise de tête ?

La création puis la gestion saine d’une société implique de faire des choix techniques et la mise en place de stratégies financières qui permettent d’en assurer soit son développement, soit sa consolidation pérenne. Cela passe par une bonne approche comptable qui assure un certain équilibre entre les entrées et les sorties quotidiennes et les investissements en cours. Mais quelle est la place de la gestion de trésorerie d’entreprise ? Existe-t-il des solutions efficaces pour la financer ?

Qu’appelle-t’on « Trésorerie d’entreprise » ?

On fait parfois la différence entre la trésorerie d’une petite entreprise qui représente le niveau du compte courant (liquidités disponibles à un instant T) et celle d’une structure plus importante qui, elle, reprend toutes les sommes d’argent en caisse, sur les comptes bancaires, les placements en banque et les valeurs mobilières. A savoir notamment les actions et les obligations.

Si nous devions résumer ce qu’est la trésorerie d’entreprise nous pourrions la définir comme la somme totale de toutes les liquidités disponibles qu’une société a accumulé, sous différentes formes, depuis sa création. Elle est un indicateur pour les analystes financiers sur sa capacité à faire face à un coup dur (perte d’activité soudaine) ou à financer un gros investissement pour favoriser de la croissance. Une sorte de baromètre économique de la santé réelle d’une entreprise à un moment donné de son histoire

L’importance d’une bonne gestion de trésorerie

La trésorerie est donc un indicateur fort au quotidien pour un chef d’entreprise de la santé de sa structure. C’est pourquoi une gestion sereine et efficace de celle-ci est indispensable pour une raison principale aux multiples implications :

  • le dirigeant a ainsi une vision réelle de l’état du compte courant. En cas de problème de trésorerie cela lui permet de se poser une question : est-ce occasionnel ou constant ?
    • le problème de trésorerie est dû à un événement ponctuel comme du surstockage, un investissement ou un imprévu de décaissement. Pas d’inquiétude majeure à avoir
    • le problème de trésorerie revient régulièrement à cause :
      • de coûts de structure trop élevés, d’un problème de rentabilité
      • d’un écart dans les flux d’entrées / sorties dû à des relances d’impayés négligées ou des délais de paiement trop longs

Une bonne gestion de trésorerie favorise un suivi pertinent et factuel avec son expert comptable. Cela offre l’opportunité de prendre les bonnes décisions financières pour assurer un avenir à la société avec des correctifs adaptés à la situation

petite figurine sur une calculatrice

Comment suivre ses flux de trésorerie au quotidien ?

Le suivi quotidien de flux de trésorerie peut vite devenir un exercice complexe. D’autant plus si une partie de votre équipe se déplace et réalise des dépenses professionnelles. Les néobanques, dont Qonto, proposent d’ores et déjà des solutions tout-en-un afin de fluidifier les flux et de les centraliser à un seul endroit pour éviter les traitements multiples d’une même information selon les besoins des services.

Avec l’offre de services bancaires professionnels de Qonto la trésorerie est centralisée sur le compte courant de la société avec diverses applications et fonctionnalités qui facilitent le travail comptable et financier. Des notes de frais ? Chaque collaborateur a une carte bancaire pro où il attache une photo de la facture correspondant à une ligne de dépense sur le compte courant. Besoin d’un focus sur les flux d’une période donnée ? Toutes les entrées et sorties apparaissent avec des labels personnalisés pour plus de transparence. Des reporting simplifiés, un rapprochement naturel entre les factures et leur état de paiement pour des relances automatisées, une gestion de TVA à part.

Découvrez les solutions de Qonto pour faciliter votre Gestion de Trésorerie :
  • Le tout-en-un compte courant + application de gestion des finances
  • Des possibilités de reporting particulièrement exhaustifs
  • Une carte bancaire par collaborateur pour un suivi précis et personnalisé…

C’est une approche rationnelle qui commence à faire les preuves de son efficacité. Toutes les données de flux sont réunies dans un seul logiciel pour une lecture instantanée réelle. L’état de santé de la société repose sur des faits vérifiés. Le temps gagné grâce à un traitement plus efficace est une plus value qui n’a pas de prix.

Financer sa trésorerie : les différentes solutions

Il existe bien entendu des solutions afin de financer sa trésorerie soit lors de la création de son entreprise, soit pour répondre à un besoin ponctuel suite à une situation problématique.

Autorisation de découvert

C’est une méthode largement répandu. C’est un accord commercial validé et autorisé par votre organisme bancaire qui permet au compte courant de l’entreprise de passer en solde négatif jusqu’à un certain plafond en attendant des entrées d’argent. Cela peut être valable pour les sociétés qui paient leurs fournisseurs avant d’être réglées par leurs clients. Ou celles qui rencontrent un imprévu. Le but est de ne pas bloquer l’activité du compte courant.

Affacturage

Cette technique de financement et /ou de recouvrement de créances est par nature un financement anticipé d’un besoin de liquidités qui est sous traité par un organisme de crédit spécialisé appelé affactureur. C’est une solution parfaite pour déléguer une partie de sa gestion de trésorerie.

Crédit bancaire

Une autre solution plus souvent proposée par les banques traditionnelles qui consiste à emprunter une somme d’argent définie – qui sera le besoin en trésorerie – à un organisme prêteur et à lui rembourser sur un délai établi avec taux d’intérêt. Cela peut être une stratégie intéressante lors d’un investissement important ou pour répondre à un imprévu. La société n’est pas mise à mal dans son fonctionnement quotidien.

Leasing

Le leasing ou crédit-bail est une solution qui est proposée aux chefs d’entreprise qui permet de louer un bien à court, moyen ou long terme via un contrat à durée déterminée, avec ou sans option  d’achat, sans en être le propriétaire. C’est une excellente stratégie pour préserver sa trésorerie puisqu’aucune somme importante ne sort du compte courant. Le montant du loyer s’intègre aux charges et à la fin du contrat il cesse naturellement. Pas d’investissement pesant qui peut plomber l’activité.

Escompte commercial

Pour répondre à un besoin urgent de trésorerie une société peut demander à vendre des effets de commerce de son portefeuille avant que ceux-ci n’arrivent à échéance. C’est une demande à effectuer auprès de sa banque qui se réserve le droit de l’accepter ou non. Après vérification de l’état de l’entreprise la banque peut mesurer la somme qu’il peut accorder à l’entreprise avec le moins de risques possibles de non remboursement.

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.