Une hausse des frais bancaires est attendue en 2018

D’après une étude des Echos, certains tarifs bancaires vont augmenter en 2018. Les Echos ont épluché les plaquettes tarifaires des banques traditionnelles et révèlent une augmentation importante de certains tarifs. Les banques se sont bien gardées d’en informer leurs clients… Il sera désormais encore plus cher de changer de banques, les clients n’utilisant pas assez souvent un compte bancaire seront pénalisés et les frais de transferts de produits d’épargne vont grimper. On vous en dit davantage dans cet article.

En termes de frais bancaires, une étude de la Banque de France a révélé l’an dernier que ce sont les ménages les plus modestes qui en paient le plus. L’annonce d’une prochaine hausse de ces tarifs est une bien mauvaise nouvelle pour la classe moyenne. De nombreux services bancaires vont augmenter leurs tarifs. Avec l’arrivée des banques en ligne et banques mobiles qui prônent l’absence justement de ces frais, les banques traditionnelles tentent de retenir leurs clients en augmentant largement les frais de transfert de dossier, qui deviennent très persuasifs.

Quels produits bancaires sont concernés ?

tarifs bancaires Les cotisations aux cartes bancaires à débit immédiat vont augmenter chez les enseignes suivantes : CIC, Banque Postale, Caisse d’Epargne (région Bretagne – Pays de la Loire) et Banque Populaire (Val de France, Occitanie).

tarifs bancaires La tenue de comptes « inactifs » va devenir plus onéreuse à la Banque Postale. Le Groupe a annoncé la facturation de 25€ par an (contre 15€ actuellement) de frais de tenue de compte n’ayant pas connu de mouvement dans les 12 derniers mois. Soit une hausse de 66%. Cette hausse tarifaire est également valable sur les transferts de produits d’épargne bancaire dans d’autres établissements.

L'info en plus
La loi plafonne à 30€ le montant des frais de tenue de compte « inactifs ».

tarifs bancaires Le transfert de livrets d’épargne d’un établissement bancaire à un autre deviendra plus chère. Comptez 90€ pour le transfert d’un PEL au CIC en 2018, contre 67€ en 2017. Dans certaines régions du Crédit Agricole ou à la Banque Populaire on observe la même hausse. A la Banque Populaire le tarif passe de 70.50€ en 2017 à 85€ en 2018.

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, jetez donc un œil à la plaquette tarifaire 2018 de votre banque !

Une concurrence accrue dont les clients des banques traditionnelles font les frais

Les banques traditionnelles voient leur modèle économique s’effondrer avec l’arrivée des concurrents en ligne ou mobiles. Bien que tous les grands groupes bancaires dispose d’une enseigne en ligne, les banques classiques ont décidé de retenir leurs clients actuels en taxant davantage leur transfert chez un concurrent. Pour contrer ces acteurs alternatifs, les établissements bancaires lancent à leur tour des formules « low cost ». EKO du Crédit Agricole en est le symbole. Son offre consiste en « une carte, une appli, une agence, pour deux euros par mois ». EKO répond aux besoins et attentes des Millenials qui souhaite mieux contrôler son budget. Et qui prône la transparence de frais, notamment bancaires..

La concurrence fait rage sur le marché. Orange Bank, qui a retardé son lancement de 3 mois, a annoncé avoir reçu plus de 30 000 souscriptions en 10 jours seulement après son lancement ! De quoi en inquiéter plus d’un ….

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.