• Home
  • Livret Epargne : Présentation des différents livrets

Livret Epargne : Présentation des différents livrets

Un livret épargne est un compte d’épargne que l’on peut ouvrir dans un établissement bancaire. On y effectue des versements et des retraits sous certaines conditions. Les sommes qui sont placées sur ce livret produisent des intérêts, elles sont rémunérées.
On parle de livret plutôt que de compte car autrefois, un livret était remis au souscripteur lors de l’ouverture afin d’y inscrire les retraits, les versements et les intérêts.

Il existe de très nombreux livrets d’épargne mais on peut les regrouper en deux grandes familles:

  • Les livrets réglementés qui sont encadrés par l’Etat
  • Les livrets bancaires ordinaires dont le fonctionnement et la rémunération sont fixés par les banques.
Découvrez les meilleurs taux pour votre épargne

Principes communs à tous les livrets

Les livrets sont très différents les uns des autres mais ils ont des caractéristiques communes. Qu’il s’agisse de livrets réglementés ou de livrets ordinaires, ils offrent tous une garantie sur le capital.

  • Le souscripteur d’un livret epargne est assuré de récupérer au moins les sommes déposées sur le livret lors de son ouverture.
  • Si la banque fait faillite, l’argent placé sur le livret epargne réglementé est assuré par l’Etat. S’il s’agit d’un livret épargne bancaire, un fonds dédié de la banque permet d’assurer jusqu’à 100 000 euros par personne et par établissement.
  • La gestion des livrets est toujours libre de frais ce qui signifie que les retraits ou les versements sont gratuits. Le détenteur du livret peut retirer son argent ou faire des virements sans avoir à payer des indemnités. Toutefois, la plupart des livrets doivent respecter un plancher et un plafond ou un minimum et un maximum.
  • Les sommes placées sur le livret épargne produisent des intérêts. Le taux livret epargne peut être préalablement connu mais il peut varier au fil du temps. Les intérêts sont généralement versés en fin d’année et en une seule fois.

Les intérêts sont calculés chaque quinzaine. Si le retrait est effectué entre le 1er et le 15 du mois, les intérêts sont arrêtés au dernier jour du mois qui précède. Si le retrait a lieu entre le 16 et le 31, ils sont calculés le 15 du mois en cours. Pour un dépôt entre le 1er et le 15, les intérêts débutent le 16. Si le dépôt est effectué entre le 16 et le 31, on calcule à partir du 1er du mois suivant.

Le calcul est simple : il suffit de multiplier le taux du livret par le montant présent sur le présent. Comme on a un taux annuel, il faut le diviser par 24 (car il y a 24 quinzaines dans l’année civile) pour connaitre le montant des intérêts générés sur une quinzaine. Soit la formule suivante :

intérêts d’une quinzaine = (taux annuel / 24×100) x solde du livret

livret epargne banque calcul

Les livrets d’épargne courants

Ces livrets ordinaires ne sont pas encadrés par l’Etat. Le taux est fixé par la banque qui peut le modifier à tout moment mais aussi proposer des taux promotionnels (jusqu’à 4 ou 5 %) pour une durée de quelques mois. Cliquez ici pour voir les livrets proposés par les banques en ligne.

Lorsqu’il y a des taux promotionnels, ils concernent le plus souvent les nouveaux clients et l’encours est généralement plafonné. Pour en profiter, il est obligatoire de conserver le livret au moins jusqu’à la fin de l’année commencée.

Les livrets bancaires ont, le plus souvent, des plafonds plus élevés que ceux des livrets réglementés et certains en sont dépourvus.
Il est également possible de posséder autant de livrets bancaires qu’on le souhaite. Ces livrets sont soumis à l’impôt sur le revenu (calculé selon la tranche marginale) et aux prélèvements sociaux au taux de 15,5 %. Une part de la CSG à hauteur de 5,1 % est déductible.

Cliquez ici pour épargner au meilleur taux

Livret A

Le Livret A est un livret épargne réglementé par l’Etat. Toute personne physique peut en détenir un (et un seul), quel que soit son âge. Le dépôt maximal est de 22 950 euros mais l’encours du Livret A peut dépasser ce montant lors de la capitalisation des intérêts. Les intérêts sont calculés par quinzaines et versés en une seule fois en fin d’année. Le taux est fixé par l’Etat et peut être modifié en février et en août. Depuis août 2015, le taux du Livret A est de 0,75 %. L’argent placé sur le Livret A est exonéré d’impôt et de prélèvements sociaux.

PEL

Le Plan Epargne Logement est un compte qui permet de placer de l’argent pendant 15 ans tout en profitant d’un prêt à un taux préférentiel. Ce prêt doit servir à l’acquisition, à la construction d’une habitation ou à la réalisation de travaux. Toute personne est en droit de détenir un (et un seul) PEL, même les mineurs. Si la personne détient déjà un Compte Epargne Logement (CEL), l’ouverture d’un PEL doit être faite dans le même établissement.

Le PEL a une durée minimale de quatre ans ; un retrait avant ces quatre années entraîne la clôture du compte. Il ne peut excéder 10 ans. Au-delà de dix années, il n’est plus possible de faire des versements mais le PEL continue de générer des intérêts pendant cinq ans.

Le versement initial est d’au moins 225 euros et les versements ultérieurs doivent atteindre au moins 540 euros par an. Le plafond est de 61 200 euros mais il peut être dépassé par la capitalisation des intérêts. La rémunération est fixe durant toute la durée du Plan Epargne Logement. Depuis le 1er août 2016, le taux est de 1 %. Une prime d’Etat de 1 % plafonnée à 1 000 euros est également versée sous certaines conditions.

Le PEL donne accès à un prêt immobilier au taux de 2,70 % pour un capital emprunté ne pouvant dépasser 92 000 euros. Les intérêts sont soumis aux prélèvements sociaux. Ils le sont à l’impôt sur le revenu à partir de la douzième année du plan.

livret epargne economies argent

Comptes sur livret

Le compte sur livret est un compte d’épargne rémunéré sur lequel le détenteur peut retirer l’argent librement. Il en existe différents types.

LDD

Le LDD ou Livret de Développement Durable a un taux identique à celui du Livret A soit 0 ,75 %. Son plafond est fixé à 12 000 euros.

LEP

Le LEP, Livret d’Epargne Populaire, est également un compte sur livret et son plafond varie en fonction du nombre de parts de quotient familial. Les comptes sur livret sont soumis aux prélèvements sociaux (sauf pour le LEP).

CEL

Ce livret epargne est ouvert à tous (même aux mineurs) et les fonds sont disponibles en permanence. Le versement initial doit être de 300 euros et le montant déposé ne peut jamais descendre sous ce plancher. Les versements ne peuvent être inférieurs à 75 euros et le plafond du CEL est de 15 300 euros. Le taux est fixé par l’Etat ; il est actuellement de 0,50 %. Les intérêts sont capitalisables au 31 décembre de chaque année. Ils s’ajoutent alors au capital et produisent eux-mêmes des intérêts.

La fiscalité varie en fonction de la date d’ouverture du CEL. Avant le 1er janvier 2018, les intérêts sont exonérés. Si le CEL est ouvert après le 1er janvier 2018, ils sont soumis à un prélèvement forfaitaire de 12,8 %. Le CEL permet d’obtenir un prêt à un taux privilégié et une prime d’Etat s’il a été ouvert avant 2018. Une ouverture après le 1er janvier ne donne plus droit à la prime d’Etat.

Epargner au meilleur taux – Cliquez ici

Livret +

Le Livret + permet d’épargner de l’argent sans risque tout en étant libre de faire des retraits à tout moment. Il est ouvert à toutes personnes physiques majeure ou mineure (avec autorisation du représentant légal). Selon les établissements, un montant minimum peut être exigé pour le dépôt initial et le plafond est également variable. Le taux livret epargne de base est fixé par l’établissement bancaire et souvent très intéressant. Depuis le 1er janvier 2018, les intérêts sont soumis à un prélèvement forfaitaire unique de 30 % soit 17,2 % pour les prélèvements sociaux et 12,8 % pour l’impôt sur le revenu.

livret epargne calcul meilleur taux

Livret Jeune

Ce livret épargne est réservé aux personnes de 12 à 25 ans. Il est plafonné à 1 600 euros. Les retraits sont soumis à des restrictions en fonction de l’âge du détenteur. Jusqu’à 16 ans, l’enfant doit avoir l’autorisation de son représentant légal pour retirer de l’argent. De 16 à 18 ans, il peut faire des retraits librement sauf si le représentant légal s’y est préalablement opposé.
Une carte de retrait peut être associée au Livret pour retirer de l’argent uniquement dans les distributeurs du réseau. Le taux livret epargne est fixé par les établissements bancaires mais doit être au moins égal à celui du Livret A soit 0,75 %. Les intérêts sont exonérés de fiscalité.

Les livrets – 12 ans

Ce ne sont pas des livrets réglementés mais ils ont souvent le même plafond qu’un Livret Jeune (1 600 euros). Certaines banques permettent de profiter de plafonds plus élevés. Les intérêts sont imposables et le taux livret epargne est fixé directement par les banques. Il est donc important de comparer les différentes offres en cours avant de souscrire. Lorsque le détenteur à 12 ans, le livret est généralement “converti” en Livret Jeune.

Placez votre épargne au meilleur taux