Morning, renforcée par son nouvel actionnaire : la Banque Edel

Après une année 2017 sous le signe de la décadence et de la faillite, la néobanque Morning se relève grâce à un nouvel actionnaire. La banque Edel vient de racheter la banque en ligne et lui offre une stabilité inespérée. 

Vous avez dit Morning ?

Malgré une année 2017 très très difficile, la néobanque Morning vient de se faire racheter par la banque Edel. Un sauvetage in-extremis inespéré. La banque toulousaine – filiale du groupe Leclerc – prend la tête de Morning avec l’acquisition de 79% des parts.

Née à Toulouse et lancée à l’origine comme une cagnotte en ligne comme les biens connus Pot Commun et Leetchi, Morning s’est ensuite tournée vers la banque. Malgré des difficultés financières et d’offre, la néobanque vient de dépasser la barre des 100.000 clients. On est certes loin du million de clients que compte la banque britannique Revolut ou des 500 000 clients de la banque allemande N26. Mais cela reste une performance prometteuse pour ce jeune pion français.

logo néobanque morning

Dans son plan d’actions défini par son nouvel actionnaire, Morning ne se prive pas d’ambition. Le premier est de continuer son expansion à l’échelle européenne. Pour cela, la néobanque multiplie les signatures de partenariats pour soutenir sa croissance et se positionner comme une banque de moindre prix. Par exemple, pour les fêtes 2017, elle a mis en place un code promo avec Eve Matelas.

Pour 2018, Morning compte devancer nombre de ses concurrents en offrant à ses clients le support d’Apple Pay. Elle leur proposera d’enregistrer de façon sécurisée et confidentielle leur carte de paiement sur leur téléphone. Les utilisateurs pourront ensuite régler leurs transactions en ligne ou chez les commerçants acceptant le sans-contact, directement avec leur téléphone. Un super buzz est donc à venir. Grâce à cette offre technologique, Morning rejoindra le rang des néobanques en avance sur le marché aux côtés de N26, Monabanq, Fortuneo, etc. Un coup de maître pour combler son rattrapage et revenir dans le jeu en grande pompe.

Une innovation 100% Morning

Non seulement Morning se doit de rattraper son retard sur ses concurrents mais son plus gros challenge sera aussi d’apprendre à se démarquer. Ainsi elle se positionne sur le marché comme une banque en ligne à moindre prix (si cela était encore possible).

Morning annonce également en décembre 2017 une innovation technique exceptionnelle. Morning prévoit pour 2018 la possibilité de “virements instantanés” en France. Par cette technologie, les clients Morning pourront émettre ou recevoir en une dizaine de secondes des virements SEPA. Et ce, à tout moment de la journée. Une première sur le marché des banques en ligne. Il faudra par contre attendre juin 2018 pour bénéficier de ce service.

Morning et Edel

Edel a impulsé un véritable nouveau souffle à la start-up toulousaine. Elle a demandé à Morning un retour dès que possible à l’agrément bancaire et de passer à la vitesse supérieure. Leur stratégie s’est menée en deux phases :

  • La mutualisation de la néobanque avec Edel afin d’enrichir et compléter son offre de services, notamment sur le marché des paiements et d’émissions de cartes bancaires
  • La création d’une offre pour les particuliers déjà proposée par Morning. Il s’agit d’une cagnotte en ligne associée à un compte de paiement et une carte bancaire.

Nous espérons que la renaissance de Morning sera fructueuse et suivrons avec grand intérêt l’évolution de cette start-up made in France.

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.