Moyen de paiement : La carte bancaire pourrait-elle être détrônée ?

Vous aussi êtes passé au sans contact ? Vous avez déjà presque oublié votre code de carte bancaire ? Avec l’avènement du paiement mobile et du sans contact, nos cartes bancaires pourraient-elles être détrônées ? Quelles habitudes des consommateurs ont le plus changé ?

Les révolutions de 2018

Le sans-contact : objectif 3 milliards

La carte bancaire reste le moyen de paiement préféré des Français. Le paiement sans-contact arrive juste derrière. Le plafond de paiement vient d’ailleurs d’être relevé à 30€. Ce nouveau plafond permet de couvre environ 60% des transactions réglées par carte bancaire, contre 43% avec l’ancien plafond. L’avenir est donc au sans-contact.

Ce nouveau moyen de paiement favorise largement la consommation des Français. En 2016, 605 millions de transactions ont été réalisées via le sans-contact. En 2017, c’était 1 milliard. Pour 2018 et le nouveau plafond, l’objectif a été fixé à 3 milliards par le groupement français des CB.

Une meilleure sécurité des règlements online

2/3 des fraudes bancaires recensés pour l’année 2017 concernaient les cartes bancaires. La CB reste le moyen de paiement préféré des Français. Mais il est aussi le plus soumis aux fraudes et vols. La domination de la carte bleue comme moyen de paiement dominant peut-elle être remise en cause ?

Pour plus de sécurité dans nos transactions réalisées en ligne, on a déjà vu apparaître plusieurs solutions.

  • Renseigner le code CGV derrière la carte
  • Entrer un code de sécurité envoyé via SMS par notre banque
  • Sécurité biométrique

Avec le bouleversement des habitudes des clients, l’émergence vitesse grand V du mobile dans les paiements et la digitalisation de tous nos supports, les commerçants, e-commerçants et enseignes bancaires doivent trouver de nouvelles formules pour garantir la meilleure sécurité à ses clients.

paiement instantané

Le paiement mobile est-il un concurrent de la carte bleue ?

Pour rappel, tout utilisateur de Paylib (pour Android) ou Apple Pay doivent fournir une carte bancaire valide. Le paiement mobile n’est donc pas tout à fait un concurrent de la traditionnelle carte bleue.

Par ailleurs, la plupart des enseignes bancaires traditionnelles proposent d’utiliser Paylib sur leur smartphone. Et certaines enseignes en ligne se sont associées à Apple Pay pour proposer ce service. On pense bien sur à Fortuneo, Crédit Mutuel, N26, Société Générale, Morning, et enfin Boursorama Banque. Ces enseignes encouragent le paiement mobile tout en préservant la carte bancaire en garantie et sécurité.

Le paiement mobile est l’une des stratégies des établissements bancaires pour séduire les nouvelles générations. Les millenials (1990-2000) et surtout les digital natives (2010) sont les plus grandes utilisatrices de toutes les nouvelles technologies, notamment dans le secteur bancaire.

Les banques essaient donc de les attirer en développant des applications simples, ergonomiques et technologiques. Elles développent des produits bancaires qui visent les plus jeunes (dès 12 ans) jusqu’aux jeunes trentenaires.

Le paiement instantané, la surprise de 2018

Comme précisé plus haut, le paiement via le mobile n’est pas (encore) un concurrent de notre bonne vieille carte bleue. Le paiement instantané pourrait changer la donne. Le paiement instantané est une nouvelle méthode de paiement dont le développement est fortement encouragé par de nombreuses institutions européennes. Ce moyen de paiement nouvelle génération permet de réaliser des virements entre particuliers de façon quasi-instantanée. 10 secondes sont suffisantes. Ces virements SEPA seraient possibles 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Une vraie révolution ! Mais quelques questions restent encore sans réponse. Quand ce service sera-t-il mis en service ? Dans quelle banque ? Combien seront facturés chacun de ces virements ? Quel type de téléphone sera compatible ?

Néanmoins, de nombreuses banques réfléchissent déjà à intégrer ce service à leur palette de produits, ou une variante. BNP Paribas a déjà un projet abouti à l’étude. Celui-ci consiste à réaliser des virements de particulier à particulier via SMS.

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.