N26 lève 160 millions de dollars pour développer ses activités

La banque en ligne allemande numéro 1, N26, continue de faire parler d’elle. Fin mars, elle annonce avoir levé 160 millions de dollars pour poursuivre sa conquête internationale. Et développer l’intelligence artificielle. Une ambition à la hauteur de son succès : grandissant.

N26 lève 160 millions de dollars

C’est ce qui s’appelle se donner des moyens à hauteur de ses ambitions. Et des ambitions, la banque en ligne allemande N26 en a. N26 vient de lever 160 millions de dollars auprès de ses investisseurs afin de financer le développement de ses activités.

Cette levée de fonds vient porter à 215 millions de dollars de fonds cumulés levés par la banque en ligne numéro 1 en Europe. A titre de comparaison, la banque mobile britannique Revolut compte à son actif 86,4 millions de dollars. Cette dernière levée de fonds constitue un véritable record pour une FinTech (hors introduction en bourse) !

Objectifs : développement des activités à l’international, introduction de l’IA

Grâce à ce tour de table, N26 entend pénétrer les marchés nord-américains et britanniques.

En Amérique, seuls les géants du web (Facebook, Google, Amazon et Apple) comptent réellement sur le marché des transferts financiers et banques en ligne. Mais une nouvelle enseigne 100% banque mobile vient de naître, Varo Money. Est-ce le début des néobanques aux Etats-Unis ?

Sur le marché britannique, de nombreuses banques en ligne sont déjà présentes. La plus notable est cependant la britannique Revolut, dont nous suivons les progrès avec attention.

N26 entend également travailler sur l’insertion de l’intelligence artificielle dans ses algorithmes. Enfin N26 entend accélérer sur sa communication et nouer davantage de partenariats avec des FinTechs spécialisées.

Un déploiement hors du marché grand public serait également à l’ordre du jour pour 2018 ou 2019.

De nouveaux investisseurs à l’actif de la banque en ligne allemande

La banque en ligne attire de nombreux investisseurs. Début 2018 ce sont Allianz X et Tencent qui ont rejoint la table des investisseurs. Pour rappel Allianz X est un fonds d’investissement exclusivement aux sociétés dans le numérique. Tencent est l’entreprise qui a créé le géant de la messagerie chinoise WeChat ( plus d’un milliards de clients actifs au compteur).

Une croissance exponentielle en termes de clients

Le nombre d’utilisateurs actifs ne cesse de grossir. N26 propose déjà ses services dans 17 pays européens. Rien qu’en France N26 compte plus de 850 000 clients en seulement 4 ans d’existence ! Selon un communiqué, la banque en ligne enregistre environ 2 000 nouvelles souscriptions chaque jour. Un record !

En se lançant sur les marchés américains et britanniques, N26 porte son objectif de nombre de clients à 5 millions à l’horizon 2020.

La FinTech allemande compte sur sa palette de produits bancaires et services. Elle a aussi fait de l’expérience client son fer de lance. En effet elle est la seule à proposer des comptes gratuits et premiums sur le marché européen.

Elle vient également de nouer un partenariat avec les français de Younited Credit afin de proposer désormais des crédits consommations. Enfin elle fait également partie du réseau des banques en ligne compatibles avec Apple Pay depuis octobre dernier.

N26 nourrit également l’ambition d’introduire l’intelligence artificielle à son système en vue d’encore mieux cibler et répondre aux besoins de ses clients.