Une diminution des frais bancaires prouvée avec les banques en ligne !

Un compte en banque engendre de nombreux de frais, qui se révèlent coûteux à la fin de chaque mois. Plus de la moitié des Français ne connaissent pas exactement à combien leurs frais bancaires s’élèvent. Les banques en ligne se positionnent justement sur le marché comme des établissements qui réduisent ces frais. Voire les suppriment complètement.

Qu’entendez-vous par frais bancaires ?

Les frais bancaires sont tous les frais liés à votre compte bancaire. Ils comprennent les frais relatifs à votre carte de paiement (achat, commissions, perte, vol); les frais de tenue de compte; les frais de change; les frais relatifs à un retrait dans un distributeur autre que celui de votre banque; les frais de transactions à l’étranger etc. 

La moindre de vos opérations avec votre compte en banque peut se voir taxée, sous prétexte d’un frais bancaire. Ce que l’on reproche beaucoup aux banques traditionnelle est l’opacité de ces frais. Comme indiqué, 51% des Français avouent ne connaitre leurs frais bancaires qu’approximativement. Or ceux-ci peuvent s’élever jusqu’à parfois 20€ et plus chaque mois ! En moyenne, un Français dépense plus de 200€ par an en frais bancaires.

Agios, frais bancaires et autres commissions sont les sources de revenus les plus juteuses des banques traditionnelles. Celles-ci n’hésitent pas à les laisser opaques, et à les augmenter toujours un peu plus.

Plus précisément

Zoom sur les grandes catégories de frais bancaires :

infos frais bancaires

Les frais de cartes bancaires : il s’agit de l’achat de votre carte de paiement, les commissions éventuelles, les frais en cas de perte / vol / fraude, les agios, les coûts de change ou commissions sur retraits et transactions à l’étranger etc. En moyenne les frais sur carte bancaire s’élèvent à 63,80€ par an.

infos frais bancaires

Les frais relatifs à la tenue de compte : ils coûtent en moyenne 21€ par an par personne.

 

infos frais bancaires

Les coûts d’incidents sur compte bancaire : il s’agit des frais encourus en cas de rejet d’un chèque, rejet de paiement, frais sur votre compte, débits sur votre compte etc. Ils s’élèvent à environ 34€ par an en moyenne.

réduire ses frais bancaires avec les banques en ligne

Des tarifs en constante hausse chez les banques traditionnelles

Avec l’arrivée ultra compétitive des nouveaux acteurs sur le marché bancaire, les banques traditionnelles ont pris le parti de facturer des services – jusque là gratuits. Avec la perte d’une partie de leur clientèle, les banques augmentent les frais bancaires, agios et commissions pour conserver leur modèle économique. Aux frais de leurs clients.

Par exemple, jusqu’en 2011, les frais de tenue de compte n’existaient pas. Aujourd’hui ils sont présents dans plus de 53 établissements de crédits en France.

Le modèle des banques en ligne

Quand un client paie environ 220€ de frais bancaires sur son compte de banque traditionnelle, un client d’une banque en ligne ne paiera que 10€. Quel est le modèle des banques en ligne pour proposer d’aussi bas tarifs ?

Les banques en ligne ont pris le parti de proposer à leurs clients des tarifs extrêmement avantageux, et la réduction voire la suppression des frais bancaires. Et surtout la grille tarifaire est totalement transparente aux clients. Ceux-ci savent ce qu’ils paient.

Les banques en ligne proposent le même service que les traditionnelles avec moins de frais, des offres plus attractives et une qualité de service augmentée. Les banques en ligne, toujours plus nombreuses sur le marché, se livrent une vraie bataille concurrentielle concernant la qualité et l’attractivité de leurs offres, leurs gammes de produits et services différenciés. Et leurs innovations. Voir notre comparatif 2018 des banques en ligne.

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.