La FinTech Soldo lève 11 millions de dollars pour conquérir l’Europe

Voilà une nouvelle FinTech qui pourrait bien faire parler d’elle dans les années à venir. La britannique Soldo, spécialisée dans les comptes bancaires multi-utilisateurs, vient de boucler une levée de fonds de 11 millions de dollars en série A, après 2 ans d’existence. Avec cet argent frais, la FinTech souhaite quitter son île et s’étendre sur le continent européen.

Qui est Soldo, et que propose-t-elle ?

L’offre de Soldo est constituée d’un compte bancaire, tout simplement. Cependant, la particularité de ce compte est qu’il est conçu pour être utilisé par plusieurs personnes en même temps. À la base calibrée pour le grand public, l’offre a été réorientée pour toucher le B2B. Ce dernier est devenu la priorité pour Soldo, qui a probablement flairé que le B2B était plus porteur pour ce type d’offre.

Les différents utilisateurs du compte possèdent chacun un profil, et il est possible de tracker en temps réel les dépenses de chacun. Les notes de frais sont beaucoup plus faciles à éditer pour les entreprises, qui ont aussi un meilleur aperçu des dépenses des collaborateurs, et peuvent plus facilement faire la chasse au gaspillage. Si beaucoup de banques proposent des comptes joints à destination des familles, le segment professionnel est beaucoup moins exploré, et on ne recense que deux concurrents directs à Soldo : Spendesk (qui a levé 2 millions d’euros en janvier 2017) et Expensya. Les banques en ligne telles que Boursorama, ING Direct, Fortuneo ou leurs concurrents ne proposent pas ce genre de service pour l’instant.

Soldo card - illustration

Une levée de fonds pour quoi faire ?

Après 2 années d’expérimentations, Soldo souhaite passer à la vitesse supérieur et se lancer dans l’acquisition clients. Etant donné le caractère marginal de son service, l’entreprise a besoin de toucher un large territoire pour pouvoir rencontrer un nombre suffisant de clients potentiels. C’est pourquoi après le Royaume-Uni et l’Italie, Soldo va utiliser ses 11 millions d’euros fraîchement empochés pour s’étendre dans d’autres pays européens, tout en continuant à consolider sa technologie. On pourrait donc voir débarquer très prochainement une offre en France, en Espagne et en Allemagne.

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.