Swing trading : Guide et conseils pour se lancer


Dernière mise à jour le 3 août 2022

Le swing trading est l’une des stratégies développées par les investisseurs pour optimiser leurs chances de gains. C’est l’une des plus anciennes méthodes d’analyse technique puisque nous retrouvons des traces de son utilisation dès le XIXème siècle.

Notre guide opérationnel décortique tous les rouages du swing trading : histoire, fonctionnement, application pratique et les stratégies les plus populaires. Devenez un swing trader efficace et sûr de lui en suivant nos conseils et astuces réunis dans notre guide pratique !

Swing trading : définition et fonctionnement 

Le swing trading repose sur un mécanisme simple : trader les actifs financiers en accord avec chaque swing de la Bourse. En d’autres termes, toutes les stratégies de swing trading reposent sur l’analyse des tendances haussières et baissières du cours d’un actif.

Pour compléter notre définition du swing trading, cette stratégie s’utilise sur des échéances relativement courtes : plus de 24 heures, contrairement au day trading ou au scalping, mais pas plus de quelques jours ou semaines.

trading

Les traders particuliers apprécient cette méthodologie d’investissement qui favorise la multiplication des positions en fonction des variations à la hausse ou à la baisse du cours d’un instrument financier. Elle permet de se positionner à l’achat et à la vente de manière simultanée.

Les analystes ont tendance à souligner le fait qu’elle n’est pas beaucoup utilisée par les professionnels qui privilégient le volume à la rapidité. Leur besoin de couverture est moindre. Ils ont donc moins besoin de diversifier leurs stratégies à moyen terme.

L’objectif principal du swing trading est de trader dans le sens de la tendance. A la hausse, à la baisse ou une stagnation (résistance, support ou rebond). A l’aide de l’analyse technique et fondamentale, les traders décident d’acheter ou de vendre selon l’orientation de la tendance. 

Tout l’enjeu réside de prendre position rapidement, au moment le plus juste.

Les 3 étapes à suivre pour réussir en swing trading

Cette approche d’investissement demande à ce que certaines étapes soient respecter pour optimiser les chances de réussite.

Étape 1 : Définir la tendance avec la théorie de Charles Dow

La théorie de Dow constitue la notion de base à connaître avant de se lancer en bourse en swing trading. Elle est un prérequis pour identifier efficacement la tendance générale d’un marché spécifique.

Comment fonctionne-t-elle ? C’est très simple :

  • Définir une échelle de temps sur un graphique de cotation
  • Repérer les points les plus hauts (sommets) et les points les plus bas (creux)
  • Si les sommets identifiés sont de plus en plus hauts, c’est une tendance haussière
  • Si les creux identifiés sont de plus bas, c’est au contraire une tendance à la baisse

Cette courbe est assez facile à créer à l’aide des outils d’analyse graphique proposés sur les plateformes de trading en ligne. La théorie de Dow est une base solide de travail pour utiliser cette stratégie.

Étape 2 : Analyser les impulsions et corrections

Malheureusement, les mouvements de hausse et de baisse sont insuffisants pour établir une prévision fiable du cours d’un actif financier. 2 autres éléments sont à prendre en compte pour affiner sa prédiction :

  • Les impulsions
  • Les corrections

On parle d’impulsion lorsque la courbe étudiée affiche un sommet haut et un creux bas. Mais aussi lorsque le mouvement global de la courbe suit l’évolution du prix de l’actif.

Une correction repose sur le principe contraire, c’est-à-dire que le mouvement général va dans le sens inverse de l’évolution du prix de l’actif analysé. Les corrections sont très souvent associées à une vente massive d’un produit par les investisseurs. 

Petite astuce : en règle générale, faire un achat après une correction est un pari gagnant puisque le prix est plus bas et devrait logiquement remonter dans un avenir proche. La différence constitue un profit très appréciable.

Étape 3 : Suivre un money management raisonnable et cohérent

Nous répétons régulièrement ce conseil de base pour tous les traders débutants. Appliquer un money management strict et cohérent avec ses objectifs est l’une des clés de la réussite à long terme sur le marché boursier.

C’est pourquoi nous conseillons aussi pour la stratégie du swing trading de :

  • Définir clairement les gains visés
  • Limiter au maximum le risque de pertes de capital

Nos experts parlent de la règle du 2%. Il faut comprendre que les pertes maximales envisagées ne doivent pas dépasser 2% du capital disponible. C’est une approche raisonnable et prudente qui permet de se couvrir en cas de trade perdant.

Pour faire preuve d’un peu plus de prudence encore, nous conseillons d’appliquer la stratégie du swing trading avec des produits de type CFD plutôt que sur les devises proposées sur le marché du forex. La volatilité est très importante sur les monnaies donc génère plus d’imprévisibilité.

Comment négocier des produits financiers avec le swing trading ? 

Le tutoriel ci-dessous explique en 5 étapes la méthodologie à suivre pour se lancer en Bourse avec le swing trading :

  1. Choix d’un broker adapté
  2. Ouverture d’un compte client
  3. Dépôt de capital initial
  4. Choix du marché sur lequel investir son épargne
  5. Application de la stratégie

Étape 1: Choisir un broker adapté 

Avant toute chose, il est primordial de choisir avec pertinence le courtier le plus adapté pour se lancer en tant que swing trader sur les marchés financiers. Nous présenterons 3 courtiers réputés et fiables qui s’adaptent très à cette approche :

  • eToro
  • XTB
  • Admiral Markets

Ces 3 plateformes en ligne regroupent plusieurs caractéristiques indispensables, à notre avis, pour s’offrir le maximum de chances de gains :

  • Une régulation forte doublée d’une excellente réputation
  • Un large choix d’actifs à trader
  • Un service client professionnel et disponible
  • Des interfaces techniques performantes, réactives et faciles à prendre en main
  • Des frais de courtage justifiés et raisonnables

eToro

Commençant le tour de notre sélection par eToro. Il s’agit sans aucun doute du broker CFD le plus populaire du marché. Il regroupe à lui seul 20 millions de clients actifs, répartis dans 140 pays. Pourquoi cette plateforme est-elle autant appréciée ?

screenshot etoro cfd

La force d’eToro réside principalement dans la richesse de son offre de services. Tout est fait pour aider les investisseurs novices à se lancer dans les meilleures conditions possibles :

  • Leader en trading social avec OpenBook (réseau social spécialisé), CopyTrader et CopyPortfolio
  • Vaste choix d’instruments financiers à négocier : forex, ETF, indices boursiers, crypto monnaies, actions et matières premières
  • Plateformes ergonomiques, intuitives et faciles à prendre en main
  • eToro Academy pour la formation progressive des traders
  • Grille tarifaire compétitive
  • Large panel d’outils d’analyse technique : signaux, indicateurs, calendrier et actualités économiques
  • Négociation des actions / ETF au comptant (sans commission) ou en CFD

Pourquoi eToro est-il adapté à la pratique du swing trading ?

  • Modules de formation concernant la méthodologie
  • Des interfaces très bien conçues pour sa mise en œuvre
  • Des fonctionnalités analytiques adaptées
  • Des frais de swap compétitifs

✔️Avantages

  • Plateformes user friendly
  • La référence en trading social
  • Plusieurs types de stratégies possibles

Inconvénients

  • Pas de PEA disponible
  • Frais d’inactivité élevés
  • Frais de conversion sur les transactions hors dollar

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

XTB

Que devons-nous penser du broker XTB pour se lancer en swing trading ? Est-il bien adapté à cette stratégie ? Notre avis est très favorable à son égard. Présentons nos différents arguments :

  • Plateformes xStation 5 (web) et xStation Mobile (smartphone) sont des références sur le secteur, régulièrement récompensées par des comités pros et d’utilisateurs
  • Grand choix d’actifs à trader : forex, actions, ETF, matières premières, indices boursiers, crypto monnaies
  • Plusieurs comptes selon son profil : Démo, Risque Limité, Standard et Pro
  • XTB Academy avec des ressources pédagogiques variées
  • Fonctionnalité TradingView avec son screener pour recueillir le sentiment du marché et profiter de la bonne tendance
  • Frais de courtage attractifs (à partir de quelques pips sur le forex par exemple)
  • Service client qualitatif et disponible.
  • Négociation des ETF et actions en CFD ou au comptant (sans commission jusqu’à 100k€ mensuels)
aller sur le site xtb

XTB ajuste quotidiennement ses points de swap pour être le plus compétitif possible selon 2 éléments :

  • Un indice de mesure appelé point de swap
  • Une valeur spécifique de chaque point selon sa catégorisation

La formule de calcul se résume à ce produit : point de swap X valeur du point.

✔️Avantages

  • TradingView avec screener pour une visibilité accrue
  • xStation 5 et xStation Mobile
  • Tarifs raisonnables et justifiés

Inconvénients

  • Pas de PEA
  • Frais d’accès aux marché américains
  • Frais d’inactivité importants

Admiral Markets

Concluons notre tour de présentation avec le broker Admiral Markets. Pouvons-nous tirer le meilleur avec cette plateforme ?

capture d'ecran admirals markets

Notre avis positif repose sur les qualités intrinsèques du courtier. Il bénéficie d’une excellente réputation, notamment due à sa régulation solide auprès des plus grandes autorités de supervision du monde : FCA, AMF (via la CySEC), ASIC.

Admirals regroupe un grand nombre de qualités techniques fondamentales :

  • Un des plus gros catalogues d’actifs du secteur : forex, action, ETF, cryptomonnaies, indices boursiers, matières premières, obligations
  • Services de trading social
  • Plusieurs interfaces disponibles par niveau : MT4, MT5, application mobile, l’exclusivité MetaTrader Supreme Edition (pour les pros)
  • Plusieurs types de comptes : Démo, Standard, Pro
  • Centre de ressources pédagogiques très bien fourni
  • Large spectre d’outils d’analyse technique
  • Frais de courtage compétitifs dans l’ensemble

Pour le calcul des pips prélevés ou déduits sur les positions overnight (frais de swap), Admiral Markets prend en considération 4 éléments :

  • La catégorie de l’actif
  • Achat ou Vente
  • La durée d’ouverture de la position (en jours)
  • Le cours lors de l’ouverture

La formule de calcul se résume ainsi : ((taux du swap *1)/365 jours) * le nominal de votre position de trading. Plus la position reste ouverte longtemps, plus les frais sont importants.

✔️Avantages

  • Vitesse d’exécution de passage d’ordre
  • Formations variées et complètes
  • Vaste gamme de produits à trader

Inconvénients

  • Frais d’inactivité
  • Fonctionnalités et produits limités pour les novices
  • Site officiel peu intuitif

Étape 2 : Ouvrir un compte de trading

Nous savons à présent vers quel courtier nous tourner pour débuter en toute confiance. Expliquons en quelques points clés comment ouvrir un compte client. En dépit de quelques différences mineures sur la procédure d’inscription, nous la résumerons en 5 étapes :

  1. Depuis la page officielle du site ou de l’application mobile, cliquer sur le bouton d’inscription
  2. Remplir le formulaire avec les données requises : nom, pays de domiciliation, adresse email de contact, numéro de téléphone
  3. Compléter le profil en répondant au questionnaire de connaissances et en fournissant les informations complémentaires
  4. Consulter les conseils fournis par le broker quant au risque encouru par la négociation de produits fortement volatils comme les CFD
  5. Envoyer les documents demandés pour faire vérifier son compte : pièce d’identité valide (passeport ou CNI) et justificatif de domicile récent (ex: dernier avis d’imposition)

L’équipe clientèle peut prendre jusqu’à 3 jours ouvrés pour vérifier le compte. Malgré tout, cela est souvent fait en quelques heures si toutes les pièces sont conformes. La phase de vérification débloque tous les accès au broker.

Étape 3 : Déposer vos fonds

Etape cruciale pour investir : déposer des fonds. Après l’entraînement en compte démo avec le capital fictif, faire un dépôt en argent réel est indispensable. Les brokers proposent une procédure simple et rapide :

  • Se connecter à son espace client et se rendre dans la section Dépôt / Retrait
  • Définir le montant de la transaction dans la devise choisie lors de l’inscription
  • Choisir la méthode de paiement dans la liste fournie
  • Confirmer la transaction

Le montant minimum

Chaque courtier applique ses propres règles de fonctionnement en matière de montant minimum. Pour rappel :

  • eToro : 200$ (ou devise équivalente après frais de conversion) / 1000$ pour accéder à la liste des Popular Investors
  • XTB : pas de montant minimum. Nous conseillons de déposer au moins 100€ pour disposer d’une marge suffisante
  • Admiral Markets : pas de dépôt minimum en virement bancaire / A partir de 50€ en cartes bancaires

Les méthodes de paiement

D’une plateforme à une autre, les méthodes de paiement proposées varient. Nous avons sélectionné ici les plus courantes :

  • Cartes de débit / crédit Visa ou Mastercard
  • Compte Paypal
  • Virement bancaire
  • Portefeuilles Skrill ou Neteller
  • Solutions de paiement alternatives : Klarna, Sofort, RapidTransfer, WebMoney, GiroPay

La plupart des méthodes de paiement font bénéficier aux utilisateurs de la disponibilité instantanée des fonds. Le virement bancaire peut demander jusqu’à 3 jours de traitement selon la banque émettrice.

Étape 4 : Choisir le marché sur lequel trader

Le choix du marché sur lequel négocier est une étape à ne pas négliger. Selon le type d’actif sélectionné, les traders n’utiliseront pas les mêmes outils d’analyse. A l’aide d’un plan préétabli et d’un money management stricts, faire ce choix est beaucoup plus intuitif.

Une fois encore, les courtiers rendent la sélection très simple. Une fois connecté à son espace client et les fonds disponibles, il suffit de se rendre dans la rubrique des instruments financiers puis de cliquer sur la rubrique désirée: forex, actions, indices, ETF, crypto monnaies ou matières premières.

Après avoir étudié les tendances et les différentes opportunités, un simple clic sur le produit ouvre la page d’ouverture de position.

Étape 5 : Utiliser votre stratégie de swing trader 

Rappelons succinctement la méthodologie du swing trader :

  • Observer la courbe d’un actif sur une échéance définie avec ses sommets et ses creux
  • Définir l’orientation globale des variations : hausse (position d’achat) ou baisse (position de vente)
  • Passer un ordre en adéquation avec la conclusion obtenue

L’ouverture de position se configure avec :

  • Le volume de la transaction
  • L’effet de levier
  • Le Take Profit / Stop Loss pour la sécurisation des fonds

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Les meilleurs stratégies de swing trading 

Faisons un point sur les 4 méthodes les plus utiles lorsque nous pratiquons le swing trading :

  • Retracement de Fibonacci
  • Trading en canal
  • Moyennes Mobiles
  • Supports et résistances

Fibonacci

Le Retracement de Fibonacci (ou simplement Fibonacci) est un indicateur technique très prisé. Il offre une visibilité accrue sur les variations de prix.

Fibonacci

En pratique, le retracement de Fibonacci est un moyen de matérialisation des différents niveaux de prix par le biais de lignes horizontales. Ces valeurs sont considérées comme des informations clé pour identifier les zones de support et de résistance.

Ces retracements sont calculés sur la base des fameux nombres de Fibonacci. Ces derniers permettent de définir unpourcentage de probabilité plutôt précis. A savoir : 

  • Niveau 1 = 23,6%
  • Niveau 2 = 38,2%
  • Niveau 3 : 61,8%
  • Niveau 4 = 78,6%.

Trading en canal

Autre méthode très populaire : le trading en canal. Son fonctionnement est très simple : créer un canal (ou tunnel) grâce à 2 lignes de tendance :

  • La ligne supérieure indique le niveau le plus haut appelé support
  • La ligne inférieure indique le niveau le plus bas appelé résistance
Trading en canal

2 cas pratiques d’interprétation selon le cours au moment de l’ouverture de position :

  • Un hit au-dessus de la ligne de support représente un signal d’achat (tendance haussière)
  • Un hit au-dessous de la ligne de résistance constitue un signal de vente (tendance baissière)

Moyennes Mobiles

Les swing traders apprécient tout particulièrement l’indicateur technique des moyennes mobiles. Il est l’un des moyens les plus précis pour identifier la tendance d’un actif financier. Le gros avantage des moyennes mobiles est qu’elles excluent les aberrations. On appelle cela le lissage.

Moyennes Mobiles

Evidemment avec les variations constantes, le prix médian est sans cesse réactualisé grâce à l’ajout des données en temps réel des niveaux de prix. Sur le principe, 2 cas de figure généraux se détachent :

  • Si le prix constaté est supérieur à la valeur médiane, les analyses considèrent qu’une tendance haussière s’enclenche
  • A contrario, si le prix observé est inférieur à la valeur moyenne de l’actif, l’avis des experts se dirige vers une tendance baissière

Supports et résistances

Les notions de Support et résistance sont beaucoup utilisées dans la négociation du forex. Son principe de base est simple à comprendre : définir quels sont les points les plus hauts et les plus bas de la valeur d’un produit boursier.

Autrement dit, les supports et résistances offrent la possibilité de profiter au maximum des micro variations (hausse et baisse) de cours tout en suivant une tendance générale. Dans le cadre d’une approche à moyen / long terme, il ne faut pas négliger les supports et résistance puisqu’ils sont des indicateurs majeurs d’éventuels retournements de tendance.

Les prendre en considération permet d’anticiper au maximum le marché et de se positionner au meilleur moment avec le meilleur taux de réussite.

À qui s’adresse le swing trading ? 

Pouvons-nous considérer que le swing trading est réservé à une typologie de traders en particulier ? Ou qu’il est utilisable par tous, à condition d’être correctement formé ? Nous marquerons la différence entre les investisseurs débutants et expérimentés.

Débutants ou expérimentés ?

Nous devons l’avouer. Cette méthode de placement financier reste assez complexe pour de parfaits novices. Elle mêle des notions liées à des opérations à courte et moyenne échéance. Elle nécessite des connaissances solides qui peuvent cruellement manquer aux débutants : 

  • Une solide maîtrise technique pour être en capacité de prévoir l’évolution du cours des instruments financiers à partir d’un graphique de cotation et d’outils techniques
  • Une gymnastique intellectuelle efficace pour étudier avec recul les actualités économiques (et leurs impacts éventuels à court / moyen terme) avant d’ouvrir une position
  • Une parfaite maîtrise de ses émotions pour essuyer des déficits inévitables en cas de retournement impromptu de tendances
  • Un solide recul intellectuel pour patienter le temps nécessaire et ne pas tomber dans le piège de l’overtrading et ses promesses de gains plus rapides
  • La juste évaluation de la charge des swaps sur son niveau de performance globale

Pourtant, les traders débutants peuvent profiter de cette méthode par d’autres moyens en attendant d’avoir le bagage technique indispensable. Par exemple, nombre de brokers proposent des webinaires spécifiques pour apprendre tout en gagnant de l’argent. Le copytrading facilite aussi ces prises de position.

Swing trading pour qui ?

Il a été prouvé dans différentes études statistiques que, globalement, les day traders obtenaient des rendements légèrement inférieurs à ceux des swing traders. Pouvons-nous en conclure qu’il faut privilégier cette approche ?

Mais la méthode du swing trading est-elle adaptée aux besoins de tous ?

La notion de personnalité entre beaucoup en ligne de compte pour déterminer si le swing trading est adapté à son profil et à ses objectifs. C’est une méthode qui requiert patience et concentration. Cela peut décourager les plus pressés ou les plus intrépides.

Pourtant, il convient très bien à ceux qui ne veulent pas passer toute la journée devant un écran d’ordinateur ou de smartphone. Avec une bonne préparation, le swing trading fait gagner énormément de temps puisqu’il n’est plus nécessaire de superviser toutes ces lignes de positions.

De plus, il élimine naturellement toutes les tensions et le stress inhérents aux approches très agressives du daytrading ou du scalping. Donnons quelques exemples concrets :

  • Analyse quotidienne d’un marché spécifique sur graphique : tous les jours de nouvelles opportunités à saisir en quelques minutes seulement
  • D’autres profitent du weekend pour analyser les variations de la semaine précédente pour anticiper sur les tendances de la semaine suivante

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Les avantages et inconvénients du swing trading

Identifions les principaux avantages et inconvénients relatifs à la pratique du swing trading.

✔️Les avantages du swing trading  

  • Tirer profit au maximum des variations de prix à la hausse comme à la baisse
  • Gagner un maximum grâce à un paramétrage précis de tous ses ordres
  • Parfaitement adapté aux investisseurs multi markets
  • Offrir une grande souplesse de placement
  • Méthode à mi-chemin entre le day trading et le courtage plus traditionnel (action)
  • Moins de frais à payer (VS overtrading ou scalping)
  • Permettre d’éviter les faux signaux inhérents au très court terme
  • Tirer profit des marchés très liquides comme le forex
  • Se lancer avec un capital restreint grâce au leverage

❌ Les inconvénients du swing trading 

  • Exposition accrue au risque de perte à cause des gaps possibles entre la fermeture et l’ouverture de la nouvelle session de trading
  • Les gains envisagés peuvent être longs à se matérialiser (cf notion de moyen terme)
  • Les fonds investis peuvent se retrouver bloqués pendant une période longue

Les principales difficultés du swing trading

Le swing trading est une sorte d’hybridation entre courtage traditionnel (négociation de l’action par exemple) et le trading le plus féroce (type scalping). Il est donc naturel que certaines difficultés spécifiques se manifestent à l’utilisation de cette méthode.

Nous avons identifié 3 difficultés principales :

  • L’aspect psychologique
  • La gestion du money management
  • L’élaboration du plan de trading

L’aspect psychologique ?

Le CFD trading est l’une des activités financières qui demande une grande maitrise de ses émotions puisque la notion de volatilité prédomine toute décision. C’est encore plus le cas avec le swing trading, puisque les projections se font selon plusieurs sources d’information :

  • Volatilité de l’actif
  • Niveaux de résistance et de support de prix
  • Projection de mouvements de tendance

Le cours d’un actif peut connaître des variations amples pendant toute la durée où la position est ouverte. Ces mouvements peuvent générer de fortes réactions d’angoisse ou de désespoir. Par exemple, si le trade est perdant après plusieurs jours et crée un déficit.

Les Take Profit et Stop Loss sont les outils de sécurisation indispensables pour soulager sa pression mentale puisqu’ils se basent sur des calculs mathématiques en adéquation avec son money management.

Le Money Management ?

Le money management est un concept central à tout forme de trading en ligne. C’est le carnet comptable qui permet de savoir précisément :

  • Le volume d’argent investi
  • Les actifs concernés
  • L’objectif financier visé
  • Dans quelle proportion à chaque trade

Le swing trading ne coupe pas à cette règle fondamentale et est nécessaire pour perdurer en Bourse. Le but est de performer selon une orientation définie. Il est primordial de ne pas chercher à accélérer sa prise de gains en augmentant l’effet de levier. L’exposition au risque est alors amplifiée. 

Mais il ne faut pas non plus sous performer en réduisant ses investissements au minimum. Le money management permet de conserver une vraie cohérence sur la durée.

Rappelons que le swing trading mobilise une partie du capital disponible pendant une période plus ou moins longue. Cela peut freiner le développement immédiat du portefeuille via la diversification.

Etablir et suivre son money management de manière stricte sont les meilleurs moyens d’éviter cette difficulté liée à la négociation sur les marchés financiers.

Le Plan de Trading ?

Qu’est-ce qu’un plan de trading ? C’est une méthodologie d’investissement qui permet d’établir des règles de systématisation pour :

  • Evaluer le potentiel d’un actif
  • Réduire le facteur risque
  • Adapter le type de trading selon la situation donnée et l’objectif financier réalisable

Evidemment, utiliser un plan de trading est très fortement recommandé en swing trading. Tous les experts le disent. C’est le meilleur outil préalable pour augmenter ses chances de réussite. Le plus compliqué est de l’élaborer en identifiant les données suivantes : 

  • Indicateur performant
  • Niveaux de support et de résistance
  • Exposition au risque tolérée (Take Profit / Stop Loss)
  • Money management

Le plan de trading offre une vision globale de ses investissements passés et présents. Il offre l’opportunité de mieux anticiper les placements futurs. Plusieurs sites spécialisés proposent en version gratuite (ou payante) des plans de trading préremplis. Il suffit de les adapter en fonction de sa situation personnelle.

Nos 5 conseils pour utiliser au mieux le swing trading 

  1. Investir de l’argent inutile au budget familial
  2. S’entraîner avec un compte démo pour tester sa méthodologie
  3. Suivre strictement son plan de trading sans faire preuve d’improvisation
  4. Sécuriser ses positions en tout temps pour respecter son money management
  5. Gérer ses émotions pour éviter de les laisser influencer la prise de décision

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Conclusion

Oui, le swing trading est une méthode de placement financier exigeante et technique. Non, à notre avis, elle n’est pas facilement accessible aux profils novices. Cependant, il existe des services proposés par les courtiers pour palier le manque de connaissances techniques : copy trading ou webinaire animé par un expert.

Le swing trading est aussi fonction de sa personnalité. Les personnes aimant le challenge et la stimulation préféreront sûrement le day trading ou le scalping. Les investisseurs occupant déjà un emploi ou qui ont peu de temps à consacrer à cette activité vont privilégier cette méthode.

Une fois encore, nous soulignons le fait qu’il est primordial de sélectionner avec soin son broker en ligne pour s’offrir le meilleur environnement de travail. La fiabilité et la confiance sont 2 éléments très importants pour trader efficacement.

Enfin, le swing trading, au-delà de sa dimension analytique exigeante, demande le suivi strict de son plan de trading et de son money management. Le but étant d’optimiser les profits sur la période la plus courte possible tout en réduisant au maximum la prise de risque.

Parmi les 3 courtiers sélectionnés, nous conseillons eToro qui propose un trading social reconnu et facile d’accès. Un bon moyen de se former au swing trading tout en développant son portefeuille.

FAQ sur le swing trading 

✅ Comment trader en swing trading ?

Pour devenir un swing trader performant, nous conseillons de se former théoriquement avant toute chose. Puis de sélectionner un broker adapté et fiable, d’ouvrir un compte, de déposer des fonds et d’investir dans ses premiers actifs. Les indicateurs financiers les plus utilisés avec cette méthode sont le retracement de Fibonacci, les moyennes mobiles, les supports et résistances et le trading en canal.

✅ Pourquoi faire du swing trading ?

Le swing trading est à mi-chemin entre négociation traditionnelle (action) et CFD trading agressif (daytrading / scalping). C’est donc une approche exigeante au départ qui requiert de la patience. Elle dispose de plusieurs avantages majeurs : gain de temps, sécurisation de position et optimisation des profits. Le swing trading peut profiter du meilleur des 2 mondes à condition de respecter certaines règles basiques : plan de trading et money management stricts.