Terminal de Paiement Mobile : le Comparatif 2020

Pour permettre aux professionnels d’accepter la carte bancaire et grâce aux récentes innovations technologiques, le terminal de paiement mobile s’est imposé comme une solution incontournable pour les transactions.

Qu’il s’agisse de leurs tarifs, des fonctionnalités qu’ils proposent ou de leurs caractéristiques techniques, les nombreux terminaux de paiement disponibles sur le marché ne se valent pas et une étude comparative des différentes offres s’impose pour s’assurer de choisir le modèle correspondant le mieux à ses besoins. Voici un comparatif des meilleurs terminaux de paiement mobiles pour cette année 2020.

Top des terminaux de paiement mobile

Meilleur solution de TPE 2020 Offre la plus complète
Gamme de TPE 1 modèle 12 modèles
Prix du TPE 19€* De 29€ à 1399€
Frais de transaction 1.75% 1.75%
Google, Apple et Samsung Pay
Atouts Une offre simple mais totalement transparente ! iZettle propose des tarifs imbattables grâce à sa solution de TPE connecté accessible à tous. La force de MyPos réside dans sa large gamme de TPE adaptés à tout type de profil. Le tout avec des frais associés particulièrement intéressants.
Offre promo *TPE à seulement 19€ au lieu de 79€ 10% sur les appareils avec le code RESTART10

Au terme d’une étude comparative des terminaux de paiement mobile ne négligeant aucun détail, nos experts sont en mesure de dévoiler leur palmarès final qui figure dans le tableau ci-dessous. Notre verdict est sans appel et place le TPE d’iZettle en tête de notre classement.

Terminal de paiement mobile de toute nouvelle génération, le TPE de iZettle est une solution de paiement caractérisée par sa grande simplicité d’utilisation, son prix très compétitif et ses performances qui satisferont tout particulièrement les petits commerçants comme les autres entrepreneurs en quête d’un modèle de terminal performant pour l’encaissement des paiements.

Toutefois, si le terminal de paiement électronique d’iZettle domine le classement, force est de constater que les TPE proposés par SumUp, Smile and Pay, Ingenico et MyPos constitueront également de très bons choix avec des atouts qui leur sont propres.

Les atouts des nouveaux TPE mobiles

C’est en premier lieu dans le domaine des frais que les nouveaux TPE mobiles affirment leur différence. En effet, avec les modèles classiques de TPE dont l’achat s’effectue auprès d’une banque professionnelle, pas moins de trois niveaux de commission sont appliqués à savoir un montant fixe tout d’abord lors de l’acquisition du TPE, un abonnement mensuel sans oublier une commission qui sera prélevée lors de chaque transaction.

De fait, les TPE classiques peuvent rapidement générer un coût difficilement supportable pour certains professionnels (indépendants, micro-entreprises, etc …).

Avec les nouveaux TPE mobiles comme ceux de SumUp, Smile & Pay ou encore iZettle, outre un coût nettement moins élevé, la transparence des tarifs est de mise. Il faut savoir que ces terminaux de paiement sont à reliés directement à un smartphone au moyen du Bluetooth et seule une commission fixe qui s’élève à 1,75 % en moyenne sera appliquée.

Un autre atout et non des moindres du terminal de paiement électronique nouvelle génération est que ce dernier offre des facilités de transport indéniables, ce qui constitue un argument clé pour certains secteurs professionnels (services à domicile, taxis, etc …).

En outre, l’obtention d’un nouveau TPE est une procédure très simple et rapide à réaliser sur Internet là où les terminaux de paiement classiques nécessitent de se rendre directement auprès d’une agence bancaire et de se soumettre à une démarche administrative fastidieuse.

Bien évidemment, dans le comparatif opposant les TPE classiques à ceux de dernière génération, ces derniers proposent de nombreuses fonctionnalités innovantes qui s’avèreront très utiles au quotidien pour le professionnel : lecteur de code-barres, gestion en temps réel des reçus par SMS, etc …

EN RÉSUMÉ
  • Des tarifs beaucoup plus compétitifs
  • Une procédure de souscription simple et rapide
  • De nombreux fonctionnalités supplémentaires
  • Une plus grande facilité de transport et d’utilisation
  • Des contrats sans engagement
terminaux de paiement izettle sumup et mypos
Terminaux de paiement iZettle, SumUp et MyPos

Comment choisir votre TPE ?

Pour bien choisir son terminal de paiement électronique, il faudra préalablement s’interroger sur le mode d’utilisation qui en sera fait avec la clientèle. Avant de passer en revue les meilleures TPE du marché actuellement disponibles sur cette page, chaque commerçant devra avoir une parfaite connaissance des critères clés pour l’acquisition de son terminal de paiement.

FONCTIONNALITÉS

Le premier critère à considérer pour un achat de TPE concerne les fonctionnalités du terminal. Si la grande majorité des modèles dispose de fonctionnalités plus ou moins identiques, certains terminaux de paiement se distinguent avec des spécificités telles que la présence d’une imprimante intégrée par exemple.

Toutefois, au-delà des fonctionnalités de base, les TPE se déclinent en dimensions variables et sont dotés d’un design particulier selon le fabriquant. De même, certains TPE fonctionnent avec une application smartphone. Egalement, les accessoires fournis avec l’appareil permettront de mieux s’orienter vers le modèle correspondant à ses attentes.

ERGONOMIE

L’ergonomie est le second critère rentrant en ligne de compte pour faire le meilleur choix de TPE. Si la recherche de simplicité est la priorité pour le commerçant, ce dernier devra s’orienter de préférence vers des terminaux de paiement électroniques « prêts à l’emploi ».

A savoir que certains TPE requièrent l’installation de logiciels et la souscription de contrats additionnels. L’acheteur devra donc privilégier un modèle de TPE lui offrant la meilleure expérience utilisateur et en phase avec ses exigences professionnelles.

FRAIS

Il s’agit sans doute du critère clé qui orientera le commerçant vers un modèle de TPE ou vers un autre : les frais. Il est utile de souligner que le coût global d’un terminal de paiement électronique se compose d’une part du prix du terminal et, d’autre part, des frais de transaction associés qui sont généralement prélevés chaque mois.

La question des tarifs est d’autant plus cruciale que ces derniers varieront d’un fabriquant de TPE à l’autre et seront généralement en adéquation avec la quantité de transactions réalisées.
Dans le domaine tarifaire plus que dans aucun autre, l’acquéreur devra impérativement comparer les différentes offres entre elles selon ses besoins.

COMPTABILITÉ

Pour bien choisir son TPE, il est essentiel de s’assurer la compatibilité de ce dernier avec les différents types de cartes bancaires. Certains modèles n’acceptent pas, en effet, toutes les catégories de cartes de paiement.

Si le futur acheteur souhaite s’orienter vers un terminal de paiement électronique nouvelle génération quel qu’il soit, il devra s’assurer au préalable que son smartphone comme sa tablette ont une totale compatibilité avec ce dernier.

Dans le cas où le TPE est prévu pour être utilisé en boutique, il sera nécessaire de vérifier que l’appareil est bien compatible avec les systèmes et logiciels de caisse.

BANQUE OU FOURNISSEUR SPÉCIALISÉ ?

Terminaux via une banque

En ce qui concerne les terminaux nécessitant une carte de domiciliation bancaire, il est possible de trouver notamment le TPE Ingenico Move 500.

Le principal avantage de se tourner vers une banque pour l’achat de son TPE réside dans la sélection très vaste de modèles proposés, du modèle d’occasion jusqu’aux terminaux dernière génération.
L’inconvénient majeur réside dans le fait qu’il faudra se rendre directement en agence bancaire et souscrire un contrat d’une durée pouvant atteindre les 24 mois. L’acquéreur devra également procéder à la négociation de son taux de commission (0,2 à 3% selon négociation) et souscrire un abonnement additionnel concernant le flux monétique (de 10 à 30 € HT mensuels selon le nombre de transactions).

Terminaux via un fournisseur

Si le commerçant recherche un terminal de paiement mobile en dehors du système bancaire, ce dernier devra se tourner vers les nombreux fournisseurs disposant de leurs propres TPE et qui assurent également la gestion du flux monétique.

Parmi ces fournisseurs, on retrouve notamment iZettle, SumUp ou encore myPOS.

L’un des atouts de ces derniers est que la souscription est très rapide et s’effectuera 100% en ligne. En outre, à la différence notable avec les terminaux proposés par les banques, il n’y aura ici aucun abonnement ni engagement. Le prix moyen d’un TPE chez ces fournisseurs s’élève à 300 € environ.

Les TPE de ces fournisseurs sont généralement moins onéreux à l’achat et le taux de commission applicable sera identique quel que soit l’acteur choisi (entre 0,3 et 3 % par encaissement CB).
On regrettera seulement la gamme de modèles disponibles moins importante que chez les banques. Il n’est pas non plus possible avec ces fournisseurs d’acquérir un terminal d’occasion.

Présentation des offres

Voici une sélection des meilleurs fournisseurs de TPE actuels et les offres de chacune d’entre eux.

logo izettle

iZettle

terminal de paiement izettle avec support

Créée en 2010, iZettle est un fournisseur de TPE originaire de Suède et ayant fait l’objet d’un rachat en 2018 par Paypal. IZettle est actuellement le leader mondial en matière de terminaux de paiement mobile et son offre se décline en France à travers deux principaux produits : Le TPE mobile iZettle Reader 2 et le logiciel de caisse iZettle GO.

Le terminal de paiement iZettle Reader 2 fonctionne avec l’application mobile iZettle et s’avère l’un des TPE les plus performants comme le prouvent ses principales fonctionnalités : allumage en 2 secondes, autonomie de 8 heures ou 100 transactions, paiements sans contact deux fois plus rapides que chez les concurrents, etc …

Au niveau tarifs, l’offre de iZettle est l’une des moins chères du marché puisque son TPE ne coûte que 19 € actuellement avec l’offre promotionnelle et que les frais de transaction s’élèvent à seulement 1,75% à chaque fois et il s’agit d’un taux fixe.

Avantages
  • Le prestataire numéro Un sur le marché des TPE
  • L’une des offres les moins chères du marché
  • Aucun frais mensuels fixe
  • Une offre sans engagement
  • Différents accessoires disponibles (station d’accueil iZettle Dock 2, imprimante connectable en bluetooth, etc …)
Inconvénients
  • Impossibilité d’utiliser iZettle à l’étranger
  • Des plages horaires très restreintes pour joindre le service client

 

logo sumup

SumUp

terminal de paiement sumup air

Ayant de nombreuses similitudes avec son concurrent iZettle, SumUp est également un fournisseur de terminaux de paiement électronique mobiles. En France, l’offre de SumUp se décline en 3 produits phares que sont le TPE SumUp Air, le TPE 3G SumUp 3G et enfin son logiciel de caisse SumUp POS.

Les deux TPE de SumUp sont sans engagement et sans abonnement. Si le TPE SumUp Air est sans conteste le produit le plus populaire comme le moins cher du fournisseur, SumUp 3G est également digne d’intérêt puisque ce dernier fonctionne sans wifi.

Le TPE SumUp Air est compatible avec le paiement sans contact, n’a aucun coût fixe et fonctionne avec l’application SumUp. Avec sa batterie longue durée, il permet de traiter plus de 500 transactions sans problème.

En matière de tarifs, SumUp applique des frais de transactions fixes de 1,75%. Aucun coût d’installation n’est appliqué. Le TPE SumUp Air est facturé 39€ à l’achat, ce qui en fait un produit moins cher que l’offre concurrente de iZettle hors promotion.

Le TPE SumUp Air fonctionne avec une connexion en bluetooth et est compatible avec les smartphones et tablettes équipés des systèmes d’exploitation iOS et Android.

Avantages
  • Une inscription facile et rapide
  • Deux terminaux de paiement disponibles
  • Des tarifs très attractifs et totalement transparents
  • Une gamme complète d’accessoires
Inconvénients
  • Un service client injoignable le dimanche
  • Impossibilité d’utiliser l’application en tant que caisse enregistreuse

 

logo smile & pay

Smile and Pay

terminal de paiement maxi smile de smile and pay

C’est en 2014 qu’est apparue Smile and Pay, une société française qui commercialise des TPE pour tous les secteurs d’activité. Smile and Pay met à la disposition de ses clients 3 types de TPE : Le maxi Smile, le Pocket Smile et enfin le Super Smile.

Nous nous focaliserons ici sur le Maxi Smile, le TPE le plus plébiscité de Smile and Pay et muni d’une imprimante intégrée. Outre le fait de proposer le paiement sans Contact ainsi qu’Apple Pay, ce terminal de paiement permet de réaliser jusqu’à 300 transactions et se décline en une version 3G ou version Wifi selon les préférences de l’acheteur.

A noter que le TPE Maxi Smile de Smile and Pay est commercialisé pour un prix de 299 €, un tarif bien supérieur à ceux pratiqués par ses concurrents mais qui s’explique en grande partie par la profusion de fonctionnalités intégrées au premier rang desquels figure son imprimante. De même, il n’est pas nécessaire d’avoir un smartphone pour utiliser le TPE Maxi Smile.

Avantages
  • Un TPE prêt à l’emploi
  • Une offre sans engagement ni abonnement
  • Des commissions dégressives sur les encaissements
  • Un fournisseur de terminaux de paiement 100% français
Inconvénients
  • Les cartes American Express et Union Pay ne sont pas acceptées
  • Pas d’impressions des reçus
  • La TVA prélevée sur les commissions

 

logo mypos

MyPos

terminal de paiement mypos combo

MyPOS est une société britannique qui propose le Combo, un TPE avec imprimante intégrée. A la différence notable avec le terminal d’Ingenico, ce dernier n’est pas commercialisé par les banques mais par l’entreprise elle-même.

Contrairement aux offres de iZettle ou encore de SumUp, le TPE de MyPOS impose que les sommes soient directement encaissées sur le compte MyPOS du client pour ensuite pouvoir virer les fonds sur un compte différent.

Le Combo de MyPOS est un terminal de paiement Wifi et GPRS. Sans abonnement ni engagement, ce modèle accepte de nombreuses cartes et se distingue de la concurrence avec une gamme complète de services associés.

Le terminal de paiement Combo est également en mesure d’encaisser les paiements via Google Pay ou encore Apple Pay.

En matière de tarifs, MyPOS applique une commission monétique de 1,75% mais ce chiffre pourra sensiblement varier selon le type d’activité exercée par le commerçant ou encore le chiffre d’affaires qu’il génère.

Avantages
  • Avantages de MyPOS :
  • Une inscription 100% en ligne simple et rapide
  • Une totale transparence sur les tarifs
  • Aucun engagement ni abonnement
Inconvénients
  • Inconvénients de MyPOS :
  • L’ouverture d’un compte MyPOS obligatoire
  • Aucune compatibilité avec les logiciels de caisse
  • Un compte MyPOS basé au Royaume-Uni

 

logo ingenico

Ingenico

terminal de paiement ingenico move 5000

Leader du secteur à l’échelle mondiale, Ingenico propose, avec son terminal de paiement mobile Move 500 un modèle haut de gamme et réservé en priorité aux sociétés générant un chiffre d’affaires conséquent.

Ce TPE ne peut être acheté qu’auprès d’une banque et requiert, de fait, la signature d’un contrat monétique permettant l’obtention d’une carte de domiciliation bancaire. A la différence notable avec les précédentes offres présentées, le taux de commission appliqué par Ingenico pourra faire l’objet d’une négociation.

Le TPE Move 500 permet notamment la connexion 3G et 4G et fonctionne aussi bien en wifi ou en Bluetooth selon les préférences du commerçant. Ce modèle Ingenico est aussi équipé d’un lecteur de codes-barres ainsi que d’un capteur GPS.

Conçu avec une imprimante de reçus, le TPE Move 500 possède un écran tactile, particulièrement utile pour faire signer la clientèle.

Point important toutefois, le Move 500 nécessitera l’installation de logiciels payants, tout particulièrement pour le traitement des paiements par carte bancaire.

Outre son TPE phare, Ingenico met aussi à la disposition de ses clients son terminal de poche Link/2500 dont les performances méritent également la plus grande des attentions.

Avantages
  • Avantages de l’offre Ingenico :
  • Compatibilité avec différents systèmes de caisse
  • Un taux de commission à négocier
  • De nombreux moyens de paiement acceptées (CB avec ou sans contact, tickets restaurant, paiements par smartphone, etc …)
  • Accessibilité à différentes fonctionnalités (alertes SMS, rapports sur les encaissements, données comptables, etc …
Inconvénients
  • Le TPE le plus onéreux à l’achat
  • Nécessité de passer par une banque
  • Un engagement obligatoire compris entre 12 et 24 mois

cliente utilisant un terminal de paiement en boutique

Comment fonctionne un terminal de paiement électronique ?

Le terminal de paiement électronique peut être fixe ou mobile et il est utile de comprendre le fonctionnement d’un tel appareil. Le TPE mobile plus particulièrement va permettre le traitement des paiements de 2 façons différentes :

  • Paiement sans Contact (NFC)
  • Paiement via la puce EMV (validation par code PIN)

Le paiement sans Contact

En ce qui concerne le paiement sans contact qui occupe désormais un rôle majeur dans le quotidien des français, comme en atteste l’accroissement exponentiel des transactions réalisées par ce moyen (+ 155 % entre 2017 et 2018 par exemple), de nombreux TPE mobiles de dernière génération acceptent ce mode de paiement parmi lesquels les modèles de SumUp ou encore d’iZettle.

Dans le cas du paiement sans contact, le client n’a qu’à approcher sa carte de paiement muni de la technologie NFC du lecteur de carte mobile pour que ce dernier réalise l’extraction des informations de la carte. Dès que la transaction est réalisée, l’intégralité des données récoltées fait l’objet d’un nouvel encryptage.

Il faut savoir que des applications mobiles tels que Apple Pay et Google Pay permettent de réaliser ce type de paiement via un smartphone et ce, sans avoir à recourir à sa carte bancaire. Les terminaux de paiement mobile dernière génération sont précisément équipés de cette technologie.

Le paiement via la puce EMV

Aussi bien présente sur les cartes de paiement Visa comme Mastercard, la technologie EMV (abréviation de Europay Mastercard et Visa) va permettre de réaliser aussi bien des débits que des crédits. Les terminaux de paiement mobile acceptent bien évidemment ce moyen de paiement.

Pour effectuer un paiement via la puce EMV, le titulaire de la carte bancaire n’aura qu’à l’insérer dans le TPE et composer son code confidentiel à 4 chiffres. Une fois l’authentification faite, le TPE procèdera à l’extraction des données de la carte. Au même titre que pour les paiements sans Contact, les données extraites de la puce EMV seront immédiatement ré-encryptées.

En définitive, quel que soit le mode de paiement privilégié, le processus de traitement par le terminal de paiement électronique sera le suivant :

  • Extraction des données client par le TPE
  • Transmission au processeur de paiement
  • Contacts avec la banque du commerçant et avec le réseau de carte de crédit de l’acheteur
  • Contact avec la banque ayant délivré la carte de paiement du client
  • Vérification de la disponibilité des fonds sur le compte de l’acheteur
  • Versement des fonds sur le compte du commerçant

Cout d’un terminal de paiement mobile

Comme évoqué précédemment, le coût d’un terminal de paiement mobile est le critère clé devant guider le processus de réflexion pour l’acquisition d’un tel matériel. Vers quel modèle de TPE se tourner et est-il plus avantageux de s’orienter vers l’achat ou la location de ce dernier ?

Terminal de paiement sans frais : est-ce possible ?

Évidemment non, mais expliquer que les coût sont vraiment moindre comparativement aux avantages apportés

Une dure réalité s’impose d’emblée : les terminaux de paiement gratuits n’existent pas. En revanche, les frais générés par cet appareil sont plus que largement compensés par les nombreux avantages associés.

En s’équipant avec un terminal de paiement, le commerçant pourra escompter les bénéfices suivants :

  • La transparence : L’un des atouts d’un TPE est la clarté de ses frais. Hormis les frais d’achat de l’appareil et les frais de transactions mensuels et représentant un pourcentage des transactions, il n’y aura aucun frais caché.
  • La flexibilité : Un TPE permet de commercialiser ses produits ou services n’importe où, n’importe quand et quelle que soit la nature de son activité professionnelle (commerce, profession libérale, etc …).
  • Le logiciel de caisse : A l’image de SumUp ou iZettle, la grande majorité des fabricants de TPE a conçu des logiciels de caisse qui sont compatibles avec leurs propres terminaux de paiement.

Ces logiciels de caisse possèdent des fonctionnalités propres à faciliter le quotidien du professionnel (rapports d’activité, gestions des utilisateurs, gestion des stocks, etc …).

Faut-il acheter ou louer son terminal ?

De même que pour d’autres équipements à usage des professionnels, les TPE peuvent être soit achetés, soit loués. Le choix final devra donc tenir compte des besoins du commerçant. Louer un TPE représente-t-il véritablement une option judicieuse en terme de prix ?

Si l’investissement lié à une location de TPE peut s’avérer moindre que pour un achat au premier abord, cette solution se révèle beaucoup plus onéreux sur le long terme. Majoritairement proposée par les banques, la location d’un TPE génère des coûts à prévoir :

  • Une tarification selon le nombre de transactions et avec des frais de locations fixes (en cas de location par une banque)
  • Des frais de connexion Internet et des frais de dossier (en cas de location par un fournisseur)
  • Des frais hebdomadaires ou mensuels en cas de location courte durée

Outre un dépôt de garantie demandé et représentant environ le prix d’achat du TPE, la location de l’appareil représentera, pour un contrat longue durée, un coût pouvant atteindre les 50 € mensuels et pour un contrat court, jusqu’à 150 € hebdomadaires.

De son côté, l’achat d’un terminal de paiement offrira non seulement une meilleure maîtrise des coûts pour l’acheteur mais les avantages suivants par rapport à une location :

  • Plus grande liberté dans la sélection du TPE
  • Une totale indépendance vis-à-vis des banques
  • Le TPE devient un actif de la société à part entière et pourra, de fait, être revendu
  • Une solution beaucoup moins chère que la location

Sécurité des nouveaux TPE : faut-il s’inquiéter ?

C’est une question qui anime de nombreux clients : Les TPE nouvelle génération sont-ils fiables et offrent-ils un haut niveau de sécurisation des transactions financières qu’ils traitent ? La réponse est bien évidemment oui et sans la moindre réserve.

Au même titre que les terminaux traditionnels, les nouveaux TPE requièrent une authentification par code ou à l’aide de la fonction sans contact. La seule différence réside dans le fait que l’opération s’effectue avec un smartphone ou une tablette en guise d’interface avec la banque.

Les nouveaux terminaux de paiement mobiles appliquent strictement les normes en vigueur parmi lesquelles :

  • La norme EMVCo relative aux standards des cartes bancaires
  • La norme PCI DSS relative à la protection des données du titulaire de la carte

A ces normes s’ajoute la norme PCI PTS (PTS signifiant PIN Transaction Security) et qui délivre aux lecteurs de carte bancaire un certificat de conformité établi par l’un des laboratoires du PCI Security Standards Council et qui garantit que le TPE en question répond en tout point aux exigences réglementaires en matière de sécurité du protocole, du cryptage des données ou encore de la sécurité du dispositif acceptation du code PIN.

Compte-tenu des nombreuses garanties offertes par les principaux fournisseurs de TPE du marché (iZettle, SumUp, etc …) et même si le risque zéro n’existe pas, il y a tout lieu d’utiliser les terminaux de paiement électroniques dernière génération en toute sérénité au vu du niveau de sécurité offert par ces derniers.

Où se procurer votre terminal de paiement mobile ?

Comme nous avons pu le voir tout au long de cette page, le marché des TPE est actuellement dominé par plusieurs acteurs dont le trio de tête est composé de iZettle, SumUp et enfin Smile and Pay. Ces trois fournisseurs de terminaux de paiement mobile ont chacun développé leurs propres applications compatibles et qui se connectent avec leurs TPE.

Pour tout professionnel en quête d’un TPE performant, il est également possible de se tourner vers les banques qui, à la condition d’ouvrir une carte de domiciliation bancaire et d’acquérir l’appareil chez elles, proposeront le même service.

Pour prendre sa décision entre ces différents acteurs pour se doter d’un terminal de paiement, il est utile de souligner que les TPE fournis par les banques nécessiteront la souscription d’un abonnement. A l’inverse, Smile and Pay, SumUp ou encore iZettle n’exigeront aucun engagement et ne prélèveront que les commissions préalablement annoncées aux clients et représentant un pourcentage de la transaction.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •