Digitalisation : les banques sont en pleine transformation

A l’ère de la révolution numérique, tous les secteurs de l’économie ont du faire face aux nouvelles technologies. Le secteur bancaire ne fait pas exception. Les banques font face aux challenges de la digitalisation de masse.

Un exemple d’une réussite totale de la fintech : la néobanque N26

NOTRE NOTE :
4.8/5
Mastercard Offerte

Le consommateur devenu multi canal et exigeant

De nombreuses études ont étudié le phénomène de la digitalisation, notamment dans le secteur bancaire. Celles-ci ont été révolutionné de A à Z. L’arrivée des FinTechs a notamment bouleversé les différents acteurs, leur fonctionnement, leur marché et leurs offres. Pour rappel, les FinTechs sont des start ups qui utilisent les nouvelles technologies pour proposer de nouveaux services dans le secteur financier et bancaire.

75% des Français disposent d’un smartphone. Selon une récente étude, l’appli numéro consultée dès le réveil est d’ailleurs bancaire. 95% de la population utilise un ordinateur chez soi. 58% des consommateurs a une tablette numérique. Le consommateur français est devenu complètement multi canal. Il utilise non seulement son ordinateur mais également beaucoup sa tablette et surtout, surtout, son téléphone.

Les banques se sont adaptées à cette nouvelle habitude. Elles proposent aujourd’hui de nombreuses applications mobiles et numériques dédiées.

Le numérique a également modifié les attentes du consommateur. A titre d’exemple, celui-ci souhaite aujourd’hui une interactivité quasi permanente avec sa banque. Un conseiller doit pouvoir lui répondre 7j sur 7 et 24h sur 24. Chats sur les réseaux sociaux, services à distance, FAQ sont les nouveaux outils mis en place pour répondre à ce besoin.

digitalisation du secteur bancaire, 2018

Les prochains enjeux

L’enjeu majeur des banques pour 2018 sera tout d’abord de se positionner comme un leader numérique sur son marché. En effet c’est par ce biais que l’on atteint désormais les nouvelles générations, et donc les nouveaux clients. Certaines enseignes en ligne proposent déjà des comptes en banque pour les mineurs, sur leur smartphone. D’autres proposent l’agrégation de comptes via une unique interface. D’autres proposent des services financiers grâce à des supers partenaires comme Facebook ou Amazon.

Certaines banques misent davantage sur la relation client, ou les avantages tarifaires. Quand d’autres misent tout sur le numérique et les services numériques proposés.

D’autres challenges d’envergure plus importante sont à prévoir également pour 2018. Par exemple, le Brexit. Les banques vont devoir trouver de nouvelles solutions à proposer à leurs clients résidant au Royaume-Uni, ou y séjournant très régulièrement. Les produits financiers vont voir leur valeur sur le marché varier en dents de scie. Certaines entreprises vont chercher de nouvelles solutions aussi, les banques se doivent d’être prêtes à y répondre. De nombreux crédits ou autres produits bancaires verront leurs valeurs varier aussi…

Au détriment de la banque ou du client final ?

Les réformes réglementaires vont également constituer un défi de taille pour nos enseignes bancaires. De nouveaux ajustements, comme la hausse de certains taux d’intérêts, sont à anticiper.

Enfin, un gros travail est actuellement mis en place depuis quelques années et concerne le développement de l’intelligence artificielle dans le secteur bancaire. Robot d’accueil, nouvelles techniques de calcul des risques, nouveaux outils de gestion de comptes etc. L’intelligence artificielle dans ce secteur, où la relation client-conseiller est encore largement privilégiée, va donc faire beaucoup de bruit.

On a hâte d’en savoir plus !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.