Yeeld : une néobanque dotée d’un service d’épargne automatique

Vous connaissiez Piggou la tirelire nouvelle génération ? Elle est devenue fin 2017 une néobanque, banque en ligne. Sa spécificité ? Son système d’épargne automatique et indolore ! 

La naissance d’une nouvelle néobanque

Piggou c’est tout d’abord l’histoire de 2 amis qui décident de créer une tirelire d’épargne. Le principe ? Economiser tous les jours sans s’en rendre compte. A chaque transaction réalisée par carte bancaire, Piggou arrondit à l’euro supérieur et place sur son livret d’épargne ce-dit arrondi. Une façon intéressante et indolore d’économiser sans s’en rendre compte.

Mais pas si original nous direz-vous. Nous connaissons déjà de nombreuses applis qui proposent déjà ce principe. Monabanq, LCL, Sqirl, ou encore Birdy Cent sont déjà bien implantées sur le marché. Ces tirelires étaient par ailleurs gratuites, quand Piggou facturait chaque dépôt financier sur le livret. Mais Piggou a sû se développer et réussir grâce à une base solide de clients, malgré très peu de moyens.

Il était temps maintenant d’aller plus loin. Piggou a annoncé son intention de se lancer sur le marché des banques en ligne. Et ce, dès le mois de mars ! Pour cela, elle change d’abord de nom et devient Yeeld. Elle proposera le même service, mais associé à une carte bancaire, une Mastercard.

L’objectif est de supprimer totalement les frais et commissions bancaires subis par les consommateurs à cause de leur mauvaise gestion de leurs comptes. Agios, frais de découvert, etc. Si le consommateur gère mieux son budget, accompagné par des algorithmes et outils de gestion, il s’affranchira de ces frais extrêmement coûteux et contraignants !

epargnez en toute facilité avec yeeld

Une offre attractive et diversifiée

yeeld la nouvelle tirelire francaise

Yeeld conserve la marque de fabrique de Piggou, soit l’épargne automatique. Mais elle ajoute à sa palette d’offres de nouveaux services. Peuvent être cités un outil d’accompagnement à la gestion budgétaire, un outil de gestion de projets personnels et un outil de paiement intelligent. Avec au cœur de l’offre un compte courant gratuit, un IBAN et une carte de paiement.

Afin de proposer ces services, à l’instar de Qoton et Lydia, Yeeld travaille avec Treezor. Qui est Treezor vous dites-vous ? C’est l’établissement financier qui fournit justement les outils de gestion et de monnaie électronique. Yeeld travaille aussi avec Crédit Mutuel Arkéa, qui limite les dépôts monétaires de ses clients.

Le compte courant de Yeeld est alimenté par les arrondis épargnés sur les transactions par carte. Mais pas que. Yeeld propose aussi son service « d’épargne optimale ». Pour bénéficier de ce service il faut connecter son/ses compte(s) sur l’interface Yeeld. L’algorithme étudie votre comportement et les flux entrants/sortants. Grâce à la collecte de ces données, il pourra chaque semaine suggérer à l’utilisateur un montant que celui-ci pourra mettre de côté sans être en difficulté.

Epargner n’aura jamais été aussi simple !

Yeeld est une solution d’épargne idéale pour les Millennials. Elle s’adapte à vos habitudes de consommation et vous fait épargner sans y penser et sans vous mettre en difficulté !

A vous de jouer !

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.