Trading Islam : Guide complet et Tutoriel pour trader halal

Peut-on associer trading Islam et pratique religieuse ? C’est une question fondamentale que se posent les millions d’investisseurs musulmans à travers le monde. Quelles sont les activités financières qui sont considérées comme halal et haram ?

Nous avons établi un guide complet et détaillé sur le trading islamique : les règles de la Charia, les actifs concernés et les pratiques conformes à l’Islam. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le trading pour les fervents pratiquants musulmans.


Le Top 3 des Brokers pour trading islamique

1 2 3
Broker logo xtb logo etoro logo avatrade
Résumé de l'offre + de 2 500 actions, + de 200 ETF, + de 10 cryptos disponibles + de 50 cryptos, + de 2 000 actions disponibles + 300 de actions à trader depuis MetaTrader
Lien

Le trading islamique, c’est quoi ?

Définition générale

Pour bien comprendre ce qu’est le trading islamique, il est nécessaire de définir les 2 éléments du concept :

  • Le trading est une activité financière qui consiste à gérer un portefeuille d’actifs financiers. La plupart du temps en format CFD avec effet de levier afin de pouvoir multiplier ses profits en spéculant sur les variations de tendances à la hausse comme à la baisse.
  • La notion “islamique” repose sur le respect des règles de la loi religieuse de la Charia qui régente toutes les activités quotidiennes des musulmans pratiquants : travail, famille, relation à l’argent, etc

En théorie, il pourrait sembler complexe de réunir ces 2 univers bien différents. 

Pourtant, il a été établi un certain nombre de règles conformes à la Charia qui permettent de faire du trading islam sans mettre en péril ses convictions religieuses.

Spécificités du trading islam

La Charia est très claire sur un point : il est interdit d’avoir une activité financière qui autorise les frais et les intérêts sur les prêts (utiliser un effet de levier est équivalent à contracter un prêt au broker).

Pour rappel, les brokers traditionnels de trading en ligne incluent dans leurs frais de fonctionnement des intérêts (ou swap) qui sont facturés sur toutes les positions restées ouvertes plus de 24 heures.

Les investisseurs professionnels peuvent également avoir leur compte débiteur pendant une certaine période. Dans ce cas de figure, des frais de reconduction sont également facturés en supplément des frais de courtage.

 C’est pourquoi nombre de traders préfèrent fermer leurs positions (même perdantes) avant la fin de la journée pour éviter ses frais qui impactent directement leurs résultats.

Nous avons synthétisé les grands principes du trading islamique :

  • Aucun intérêt ou commission n’est appliqué sur l’ensemble des CFD, de l’ouverture à la fermeture de la position
  • Pas de frais de reconduction sur un compte trading en Islam débiteur
  • La rémunération des brokers sur les comptes en trading islam se faite exclusivement via les spreads (écart entre le prix d’achat et de vente facturé à chaque passage d’ordre) avec une grille tarifaire spécifique
  • Possibilité de faire des hibah (dons en argent) depuis son compte de trading

Quel est le meilleur broker de trading islam ?

eToro trading haram ou halal ?

logo etoro

A notre avis, eToro est le meilleur broker de trading islam disponible à l’heure actuelle.

En plus de ses caractéristiques qui ont attiré plus de 20 millions de clients dans le monde, un compte spécifique est proposé pour les musulmans, ce qui leur offre la chance de pouvoir trader halal.

Les règles de la Charia sont toutes respectées à la lettre. Les investisseurs islamiques n’hésitent donc pas à s’inscrire et à profiter des services exclusifs du courtier eToro.

etoro comptes islamiques

Les caractéristiques de la plateforme de trading halal eToro

Le courtier propose une offre de trading complète pour tous les profils d’investisseurs dont les investisseurs islamiques.

Commençons par le tronc commun aux offres classique et halal :

  • Une large gamme d’instruments financiers : forex, action, ETF, indices boursiers, matières premières et crypto monnaies (dont le Bitcoin)
  • Un service client professionnel et réactif
  • Une plateforme de trading en ligne fiable et performante, doublée d’une application mobile souvent saluée dans les avis utilisateurs
  • Des frais de courtage très attractifs
  • Des fonctionnalités de trading social : réseau social OpenBook qui est un lieu d’échange entre les investisseurs à propos des stratégies d’investissement et des marchés financiers ; copy trading avec CopyTrader et CopyPortfolio qui permet de répliquer les positions de traders référents
  • Des supports de formation réunis dans la eToro Academy

L’élément principal qui permet au broker eToro de proposer du trading islam conforme aux lois de la Charia est qu’aucun frais usuraire (des intérêts sur les prêts consentis via l’effet de levier ou swap) n’est prélevé sur les positions forex encore ouvertes après 17 heures (fuseau horaire de New York).

La rémunération du courtier provient exclusivement des spreads appliqués sur chaque ordre CFD passé, sans réelle différence avec la grille tarifaire des comptes classiques.

L’autre point favorable au trading islam avec eToro réside dans le mode de négociation. Vendeurs et acheteurs de devises traitent en direct sans délai d’attente, ni de Riba (frais usuraire). La loi de l’Islam interdit formellement tout passage par un intermédiaire qui implique un délai de transaction.

Le compte ECN (Electronic Communication Netword) du broker est en accord avec le trading islamique.

Voyons quels sont les avantages et inconvénient d’utiliser le compte de trading islamique eToro :

Avantages
  • Pas de swap après 24h
  • Zéro commission de reconduction
  • Zéro frais de compte
  • Plateforme de trading social
Inconvénients
  •  Dépôt minimum 1000$
  •  Accès limité aux instruments financiers
  •  Manque de trader référent halal

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Comment ouvrir un compte de trading islam ? 

Découvrons notre tutoriel en 4 étapes pour ouvrir un compte de trading islam avec eToro :

  1. Choix du broker
  2. Ouverture de compte
  3. Dépôt de fonds
  4. Prise de contact avec le service client

Étape 1: Choisir un broker

C’est l’un de nos conseils les plus fréquents : bien choisir son broker est une étape primordiale pour débuter en Bourse.

Le trading en Islam ne déroge pas à la règle. Nous dirions même que cette étape est encore plus importante puisque le respect des principes religieux doit faire partie des spécificité du courtier en ligne.

Voici quelques critères fondamentaux pour choisir un broker 100% halal :

  • Plateforme en conformité avec les lois de la Charia = pas de frais supplémentaire (swap) sur les positions de plus de 24 heures + transactions en direct
  • Courtier régulé auprès des autorités compétentes de chaque pays (ou région géographique). Par exemple, la CySEC (Cyprus Securities and Exchange Commission) pour l’Europe, la FCA (Financial Conduct Authority) pour la Grande-Bretagne ou l’ASIC (Australian Securities and Investments Commission) pour l’Australie
  • Vaste gamme d’instruments financiers conformes à la Charia
  • Service client dédié
  • Plateforme fiable et intuitive

Étape 2: Ouvrir un compte

eToro propose une inscription 100% en ligne avec une procédure en 3 étapes :

  1. Cliquer sur le bouton d’inscription Rejoignez-nous maintenant et remplir le formulaire réservé à l’ouverture de compte en fournissant les informations requises : nom, prénom, pays de domiciliation, téléphone et email
  2. Répondre au questionnaire sur les connaissances sur la Bourse et le trading et prendre connaissance des préconisations du broker quant au risque réel de perte de capital avec négociation les CFD avec effet de levier. C’est une obligation (dite KYC) de tout courtier régulé pour protéger tout trader particulier
  3. Envoyer les documents requis pour faire valider son compte de trading : pièce d’identité en cours de validité (CNI ou passeport) ; justificatif de domicile récent (facture d’énergie de moins de 3 mois ou dernier avis d’imposition)

Un compte est validé par l’équipe clientèle en 3 jours maximum chez eToro.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Étape 3: Déposer vos fonds 

Cela peut paraître évident mais, pour trader librement en ligne, il est indispensable de déposer un capital initial sur son compte investisseur.

La grande force du broker eToro est de proposer des transactions simples et rapides pour tous les comptes, qu’ils soient standards ou halal.

Lorsque le compte client est validé par l’équipe clientèle, le trader se rend dans la section financière Dépôt.

Il renseigne le montant qu’il souhaite transférer et investir ainsi que la méthode de paiement souhaitée.

Pour rappel, le compte ECN eToro en mode trading Islam nécessite un dépôt minimum de 1000$ (ou devises équivalentes après frais de conversion).

Les méthodes disponibles sont multiples :

  • Cartes de débit / crédit Visa et Mastercard
  • Virement bancaire
  • Compte PayPal
  • Portefeuille électronique Skrill et Neteller
  • Solutions alternatives de dépôt : PerfectMoney, GiroPay, RapidTransfer, Klarna, Sofort

L’argent est disponible instantanément, sauf dans le cas des transactions réalisées en virement bancaire.

Étape 4: Contacter le service client eToro

Enfin, dernière étape uniquement valable dans le cadre d’une ouverture de compte de trading islamique : il est indispensable de prendre contact avec le service client eToro pour lui spécifier son statut de musulman.

Par défaut, le compte trader est standard. C’est après avoir fait valoir son statut de musulman pratiquant qu’il est possible de bénéficier des aménagements proposés par le courtier.

La Finance dans l’Islam suit les lois de la Charia mais n’est pas la règle générale. C’est pourquoi il est nécessaire de le spécifier auprès de eToro.

Dès que la demande est prise en compte, le changement est opéré avec un accès restreint sur les actifs (marché controversé comme le Bitcoin et les autres crypto monnaies par exemple) et une grille tarifaire ajustée. C’est-à-dire zéro intérêt et zéro commission de reconduction sur les positions de plus de 24 heures.


Les spécificités d’un compte de trading islamique

Le principe de moralité religieux

Le trading traditionnel est souvent perçu comme le symbole d’une Finance dévoyée et sans règle. Ce n’est évidemment pas le cas puisque des autorités de régulation s’assurent dans chaque pays que chaque trader est correctement protégé contre les fraudes et suffisamment informé des risques qu’il prend.

Le trading islamique va simplement plus loin dans cette démarche en s’appuyant sur le code religieux de la Charia, qui organise la vie de chaque musulman pratiquant. Cette moralisation religieuse et spirituelle de la Finance s’ajoute aux dispositifs réglementaires obligatoires.

Les règles du trading islam

Nous avons synthétisé les grands principes islamiques que tous les brokers doivent suivre pour obtenir le précieux sésame de plateforme de trading halal :

  • N’encaisser aucun intérêt (appelé Riba) sur les transactions de plus de 24h (= pas de swap)
  • Chaque position doit être très traitée en direct entre l’acheteur et le vendeur
  • Zéro commission de reconduction sur les ordres de plus de 24 heures
  • Interdiction formelle de tenir des trades longs
  • Le trader ne doit pas investir son argent au hasard. Le trading en Islam ne doit aucunement être pratiqué comme un pari. Les jeux de hasard sont interdits pour tous les musulmans
  • Tout investisseur doit investir raisonnablement et ne pas chercher le profit à tout prix. En d’autres termes, prendre position sur des transactions qui présentent un fort taux d’échec est interdit
  • Un partage équitable doit exister entre les bénéfices potentiels et les risques encourus
  • Pas ou peu d’analyse technique qui est moralement associé à de la spéculation donc du hasard. Seule l’analyse fondamentale est autorisée par la Charia pour définir sa stratégie d’investissement
  • Le courtier doit restreindre son offre de marché aux instruments négociables en accord avec la loi coranique
  • Chaque trader musulman a l’autorisation de faire des Hibah qui sont des dons en argent issus de ses profits de trading

Nous avons cité eToro comme référence sur le segment. Mais d’autres courtiers proposent une offre halal attractive. Par exemple : Admiral Markets (devenu Admirals), Alvexo ou encore AvaTrade.


Quels produits financiers sont halal en islam ? 

Que pouvons-nous trader lorsque nous ouvrons un compte de trading Islam ?

Faisons un tour d’horizon des actifs disponibles sur les plateformes les plus populaires et de leur compatibilité avec une négociation halal.

Le forex, halal ou haram ?

Sur le principe, le forex est un produit 100% halal puisqu’il n’est en aucun cas un jeu de hasard. De plus, il n’y aucune perception d’intérêt dans l’échange de devises.

Un broker en trading islam doit respecter cette règle fondamentale. Ainsi que de ne pas appliquer de frais supplémentaires sur les transactions avec effet de levier.

Dans la mesure où les échanges de devises sont immédiats (un acheteur achète un actif (devise) à un vendeur qui le vend immédiatement), le trading du forex est totalement halal.

A notre avis, il est essentiel de rappeler que pour être en accord avec la loi religieuse musulmane, les traders doivent essentiellement se baser sur la pratique de l’analyse fondamentale (tendance de fond orientée par des macro événements économiques).

L’analyse technique à outrance est considérée comme trop proche de la spéculation et donc des jeux de hasard.

A propos du forex, les positions longues sont à éviter puisqu’elles pourraient mener à la facturation de Riba (intérêt). Ajoutons que la négociation à long terme du forex comporte des risques importants, ce qui est contraire à la Charia.

Les actions, halal ou haram ?

Qu’en est-il de la négociation de l’action vis-à-vis des règles de la finance islamique ?

Tous les principes de la Charia sont respectées avec les actions puisque l’investisseur participe directement à l’économie d’une entreprise en achetant des parts. 

La transaction est immédiate entre un acheteur et un vendeur sur un produit déterminé. Il n’existe pas d’intérêt ou de commission de reconduction sur les positions de plus de 24 heures.

Le passage d’ordre se base sur l’analyse fondamentale.

Les actions ne sont donc pas haram. Attention, malgré tout, à bien s’assurer que l’entreprise ne se trouve pas dans un secteur d’activité en contradiction avec la religion musulmane. Pour citer quelques exemples haram à éviter à tout prix :

  • Vente d’alcool
  • Pornographie
  • Jeux de hasard
  • Jeux d’argent

Par extension, les ETF sont également halal car ils sont un panier d’actifs où les actions sont négociées de manière globale.

Le plus gros travail est d‘étudier avec soin la composition de l’ETF pour s’assurer qu’aucune entreprise interdite n’en fait partie.

Notre conseil pour une négociation halal et sereine d’ETF est d’investir dans des trackers sectoriels indiscutables : les énergies ou la santé par exemple.

Les crypto-monnaies, halal ou haram ?

Le trading des crypto monnaies est au cœur d’un débat idéologique majeur.

De manière générale, il est considéré que la négociation de Bitcoin ou tout altcoin est haram.

L’idée globale est que le trading de crypto monnaies comporte un trop grand risque de pertes car les monnaies numériques sont très volatiles.

Les avis des analystes du monde entier vont dans ce sens. Il n’y a qu’à observer la fluctuation du Bitcoin entre la fin d’année 2020 et la fin de l’année 2021 pour constater que les variations sont extrêmement importantes, donc à risque.

Pour beaucoup de religieux musulmans, le crypto trading est beaucoup plus un pari qu’un placement sûr et raisonnable.

Cependant, une zone grise persiste. Il est toléré que les courtiers avec des comptes de trading Islam proposent le Bitcoin et différentes altcoins.

Ensuite, c’est une affaire de morale. Si le trader musulman applique une stratégie d’investissement sérieuse et sûre, les crypto monnaies deviennent halal. Si son objectif est de gagner beaucoup d’argent en prenant un gros risque, cela devient un jeu de hasard donc haram.

Pour éviter tout conflit moral, nous conseillons aux traders islamiques de ne pas investir dans les crypto monnaies.

Les obligations, halal ou haram ?

Les obligations sont un produit 100% haram. Il ne faut donc les trader pour ne pas être en désaccord à sa foi.

La raison de ce statut sans équivoque ?

Les obligations sont basées sur un système d’intérêt. Acheter des obligations signifie que nous payons les créances d’un débiteur (souvent un Etat) en espérant être remboursés avec perception d’intérêts dans un délai préétabli.

Ce taux d’intérêt n’est aucunement lié au secteur d’activité de l’entreprise ou des projets de l’Etat. C’est un mécanisme financier totalement interdit par l’Islam.

Les matières premières, halal ou haram 

Quel est avis du Coran sur le trading des matières premières ?

Généralement, il est considéré que le trading de matières premières est impur (haram).

2 raisons principales :

  • Leur négociation repose sur la signature de contrats à terme ou des futures
  • Les musulmans n’ont pas le droit de négocier des produits qu’ils ne possèdent pas dans un premier temps

Pour être certain de ne pas faire de faux pas, nous conseillons de ne trader de matières premières avec des comptes de trading islam.

Certains produits peuvent faire exception. Citons par exemple le pétrole qui bénéficie d’un statut particulier et d’un mode de négociation conforme à la religion de l’Islam.

Tableau récapitulatif des produits financiers 

Actif Halal ou Haram Plus de précisions
Forex Halal Echange immédiat
Pas de Riba
Pratique de l'analyse fondamentale
Actions / ETF Halal Choisir une entreprise en accord avec la religion
Pas de commission de reconduction
Crypto-monnaies Halal ou Haram ? Zone grise : si stratégie sûre = halal
Si pari à risque = haram
Obligations Haram Contrat basé sur un système d'intérêts
Matières premières Haram Contrat à terme
Produits non possédés initialement
Exception pour le pétrole qui est halal

Les frais de courtage dans le trading en islam

Comme nous l’avons expliqué, les frais de courtage dans le trading islamique reposent uniquement sur les spreads appliqués sur chaque position ouverte par le trader musulman.

Un spread est un écart fixé entre le prix d’achat et le prix de vente des actifs. Il est calculé en pips (Point In Percentage) et directement imputé au prix d’achat des instruments. C’est totalement transparent pour les investisseurs.

Le gros avantage du trading halal est qu‘aucun frais caché ou commission supplémentaire n’est facturé que ça soit :

  • Sur les ordres CFD avec effet de levier (multiplicateur qui permet d’accroître son volume de négociation sans augmenter son capital)
  • En swap et commission de reconduction sur les positions de plus de 24 heures

Les courtiers mettent en place, dans certains cas, une grille tarifaire spécifique au trading en Islam. Cela reste malgré tout assez rare. 

Dans la grande majorité, les brokers forex CFD se rémunèrent majoritairement avec les spreads.

Si jamais un trader ouvre une position qui implique des intérêts ou des frais supplémentaires, il peut être accusé de faire du trading haram.


Les différents types de trading possibles en trading islamique

Présentons à présent les différents types de trading compatibles avec le trading islamique :

  • Day trading
  • Swing trading
  • Démo trading
  • Scalping trading

Day trading 

Le day trading est un type de négociation très prisé par les traders expérimentés.

D’avis général, le day trading fonctionne ainsi : l’achat et la vente d’actifs financiers sur une session qui dure moins de 24 heures.

La finance islamique l’autorise sous réserve qu’il permette de se rémunérer sans chercher à tout prix des profits très importants.

Par extension, il devient haram si jamais les ordres passés sont assimilables à des paris risqués voire au hasard. L’analyse technique est à utiliser avec parcimonie.

Un day trading halal est envisageable avec des services dédiés : plateforme et tarifs adaptés. eToro est une référence sur ce segment.

Par essence, le day trading est ce qui est le plus proche d’un trading en Bourse halal, sous réserve que les investisseurs fassent des choix stratégiques en accord avec leur pratique religieuse.

Swing trading 

Le cas du swing trading est particulier. Une large marge d’interprétation demeure, même si les investisseurs en ressortent plutôt gagnants.

Par définition, le swing trading est une pratique financière où les traders ouvrent des positions qui s’étendent sur plusieurs jours voire plusieurs semaines.

Selon la définition du trading islam, il faut privilégier des opérations courtes.

L’analyse technique est au cœur du mécanisme du swing trading, ce qui pourrait rendre ce style de négociation totalement haram.

Pourtant, si l’investisseur base ses positions sur le calendrier économique et les actualités économiques (marchés, annonces, événements d’importance), il fait usage d’analyse fondamentale. Cela rend donc la pratique 100% halal.

Nous devons reconnaître que, même si cette stratégie d’investissement est tolérée dans les conditions exposées, les traders musulmans privilégient naturellement le day trading et le scalping.

Démo trading

Le démo trading n’entre aucunement en contradiction avec les règles coraniques. Il est totalement halal pour 4 raisons principales :

  • Aucun argent réel n’est investi sur les marchés spéculatifs (transaction fictive à partir d’un capital fictif)
  • Pas de Riba, ni de commission de reconduction
  • Analyse fondamentale disponible sur les comptes démo
  • Découverte gratuite de l’effet de levier sans impact financier

Nous exprimons cependant une réserve quant au démo trading.

La religion musulmane proscrit les jeux de hasard et toute activité qui pourrait s’en approcher. C’est pourquoi, un trader en version de démonstration doit garder l’esprit pur alors qu’il trade fictivement.

S’il est motivé par des raisons impures, le démo trading devient haram.

Scalping trading 

Le scalping trading est une pratique assez similaire au day trading. C’est pour cette raison qu’il est considéré comme halal.

Le mécanisme du scalping est simple : passer des ordres d’achat et de vente sur des périodes très courtes (quelques minutes ou heures tout au plus).

Cela est en accord total avec la loi islamique.

Un compte Islam garantit l’absence d’intérêt sur l’utilisation d’un effet de levier. La question du swap ne se pose naturellement pas.

Les profits doivent rester raisonnables. La stratégie choisie doit être la moins risquée possible. L’analyse fondamentale est recommandée.

Dans le cas du scalping, la négociation du Bitcoin à court terme est tolérée. A plus longue échéance, la volatilité du Bitcoin pose des problèmes moraux évidents


Les avantages et inconvénients dans le trading islam

Présentons les principaux avantages et inconvénient du trading islamique.

Les avantages du trading islamique
  • Zéro frais overnight
  • Zéro commission sur leverage
  • Risque partagé client / intermédiaire
  • Profit en accord avec l’Islam
Les inconvénients du trading islamique
  • Dépôt initial plus important
  • Gains moins élevés
  • Cryptos / Matières premières très restreintes
  • Restrictions de la religion

Nos conseils pour débuter dans le trading en islam 

Nos experts ont synthétisé leurs meilleurs conseils pour commencer à trader en Bourse selon la finance islamique :

  • Respecter le code religieux
  • Choisir un broker de confiance
  • Maîtriser les outils d’analyse

Négocier religieusement les actifs

C’est tout l’enjeu du trading en Islam. Faire du profit tout en respectant ses croyances religieuses.

Il est donc indispensable connaître parfaitement les lois islamiques qui régentent la finance selon le Coran :

  • Pas de Riba (intérêt) lors de la transaction
  • Opération financière en direct (de la main à la main)
  • Privilégier les positions sur les marchés peu spéculatifs
  • Partage équitable des risques entre le broker et son client
  • Eviter les positions longues (plusieurs semaines, mois ou années)

Si ses règles ne sont pas strictement respectées, le trading est haram. A contrario, si le broker et l’investisseur suivent à la lettre ces concepts moraux, la négociation d’actifs devient tout à fait conforme.

Toute notion de hasard et de spéculation doivent être évitées. C’est pourquoi le Bitcoin et les autres cryptos sont si sujettes à débat. Leur volatilité très forte laisse planer un doute trop important pour être ignoré par les autorités religieuses.

Un broker halal = le meilleur choix

Nous préconisons a tous les débutants de s’informer suffisamment sur les services proposés par un courtier dit halal avant de s’inscrire.

Les arnaques ou brokers peu à cheval sur le respect des règles coraniques sont nombreux sur le web.

Il est préférable de s’inscrire chez un courtier régulé qui propose une offre halal sur tous les points.

La sécurité des fonds et des données personnelles ne doit pas passer après les obligations religieuses.

Choisir un broker fiable est un premier pas pour augmenter ses chances de gagner de l’argent.

Dans la plupart des cas, la migration d’un compte classique vers un compte islamique passe par une validation du service client. Celui-ci est composé d’experts en la matière qui accompagnent pas à pas les traders musulmans dans une pratique raisonnable en accord avec leurs croyances.

Pour faire ce choix, nous conseillons d’opter pour les brokers à forte réputation qui réunissent tous les critères de fiabilité : régulation sérieuse, frais compétitifs, plateforme intuitive, vaste catalogue d’instruments.

Puis de se renseigner sur leur offre de trading halal.

Se former aux outils d’analyse

Trading islam ou non, il est indispensable de se former en profondeur sur le fonctionnement de la Bourse pour s’offrir les meilleures de chance de réussite.

C’est l’un de nos conseils principaux. Il est essentiel de comprendre les mécanismes mis en branle avant, pendant et après qu’un ordre soit passé.

Les outils d’analyse (fondamentale ou technique) sont des prérequis à ne pas négliger pour s’assurer de durer sur les marchés financiers. Ils permettent de définir quoi et quand acheter (ou vendre).

Cette formation de fond vise à maîtriser les différents produits disponibles et comment ils peuvent entrer en adéquation avec sa stratégie.

Les notions de variations de cours, de retournement ou de renforcement de tendance sont des indicateurs supplémentaires qui orientent les choix des investisseurs.

Lorsque ces concepts sont sous contrôle, ajoutez les obligations de la finance islamique est presque un jeu d’enfant.

Pour les traders halal, il est important de se focaliser sur l’analyse fondamentale puisque c’est la seule approche qui est complètement autorisée par la religion. L’analyse technique reste controversée car considérée comme trop spéculative donc à risque (amalgame avec les jeux de hasard).

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.


Conclusion

Finalement quel est notre avis sur le trading en islam ?

L’association entre pratique religieuse et finance peut troubler les investisseurs traditionnels les plus aguerris. Certains vont même jusqu’à la décrier car les gains potentiels s’en trouvent amoindris alors que le niveau de risque est aussi important.

Pourtant, nous trouvons très intéressant de pouvoir accorder le respect de ses croyances religieuses avec l’idée de pouvoir se rémunérer grâce à la Bourse en ligne.

Sur le principe, la négociation d’actifs halal ne vise pas à créer des fortunes colossales. Elle permet de gagner décemment sa vie tout en restant un fervent musulman. De plus, le potentiel client est important avec plus d’un milliard de pratiquants à travers le monde.

Nous comprenons aisément pourquoi des courtiers de renom ont décidé de proposer des comptes en totale conformité avec le Coran, tout en offrant un large choix d’opportunités : forex, action et ETF. Les matières premières et les crypto monnaies sont à manipuler avec précaution.

eToro est une valeur sûre du trading islam mais d’autres brokers en ont parfaitement évalué le potentiel. Citons Admiral Markets ou encore AvaTrade.

FAQ sur le trading en islam

Le trading, est-ce halal ou haram ?

Si les traders suivent les principes religieux qui encadrent le domaine financier, le trading est halal. Tous les actifs ne sont pas considérés de manière identique. Le forex, l’achat d’action ou d’ETF sont autorisés. Les matières premières et les crypto monnaies sont plus sujets à discussion.

Quel est le meilleur broker pour faire du trading en islam?

Nous conseillons d’ouvrir un compte trader chez eToro qui propose des services en totale conformité avec les règles imposées par le Coran. Cela n’ôte rien à l’offre proposée aux comptes standards : copytrading, plateforme intuitive, large gamme d’actifs, régulation sérieuse. Admiral Markets et AvaTrade sont d’autres plateformes à considérer.

Quels sont les frais liés au trading islam?

Les seuls frais liés au trading islam sont les spreads facturés à chaque position ouverte. La perception d’intérêts sur l’effet de levier ou commission de reconduction sur les ordres de plus de 24h (swap) sont totalement interdits par l’Islam.