CFD Trading : Guide détaillé pour débuter en 2021

Le CFD trading est une discipline financière qui fait de plus en plus d’émules. 

Elle est souvent présentée comme la méthode la plus simple et rapide pour gagner de l’argent sur les marchés financiers. Les courtiers, proposant une offre de services en trading CFD, sont de plus en plus nombreux sur le segment. 

Mais que veut dire trader les CFD ? Notre guide détaillé regroupe tout ce qu’il y a à savoir à propos de la négociation des CFD : définition, méthode de fonctionnement, stratégies et conseils de notre rédaction.

Le trading CFD, c’est quoi ? 

Débutons notre immersion dans le monde du CFD trading avec une définition de ce qu’est un CFD.

L’acronyme CFD signifie Contract For Difference ou Contrat pour la Différence en français. De manière plus pratique, un CFD est un contrat passé entre le trader et le broker. C’est le courtier qui met à disposition de ses clients un produit dérivé. C’est-à-dire que l’investisseur ne spécule pas sur un produit physique, comme une action papier qui représente une part d’une entreprise cotée en Bourse, mais sur un actif sous-jacent qui dispose de 2 avantages :

  • Il est possible de spéculer aussi bien à la hausse qu’à la baisse du cours d’instrument financier concerné.  Contrairement aux actifs physiques qui, eux, ne rapportent de l’argent qu’à la hausse (cf le cours d’une action en Bourse)
  • L’utilisation de l’effet de levier est un dispositif permettant d’augmenter rapidement son investissement, sans augmenter le volume de son capital

Le but du CFD trading est évidemment d’encaisser des plus values. A savoir d’ouvrir une position à un certain cours et de la fermer à un cours profitable :

  • Soit plus élevé si le CFD trader a positionné un Achat (prévision d’une tendance haussière)
  • Soit plus bas si l’investisseur a opté pour une Vente (prévision d’une tendance baissière)

Les produits financiers, qui peuvent être proposés par un courtier sous la forme de CFD, sont :

  • Les actions
  • Les crypto monnaies
  • Les matières premières
  • Les indices boursiers

Lorsque nous établissons le lien entre le broker et ces produits sous-jacents, nous réalisons à quel point faire un choix judicieux et réfléchi de son intermédiaire boursier est indispensable.

Comment trader les cfd ? 

Continuons notre guide sur le CFD Trading en déroulant un tutoriel pas à pas pour se lancer en toute confiance, et augmenter ainsi ses chances de profits et limite les pertes de capital.

Étape 1: Choisir un broker adapté 

Nous pourrions avoir tendance à croire que le choix de son broker en ligne n’a qu’une influence très relative sur les performances de son portefeuille en Bourse. Pourtant, au vu de la forte concurrence sur le marché, il existe des écarts importants d’un courtier à un autre. Nous allons mettre en avant 3 courtiers – eToro, XTB et AvaTrade – qui regroupent, à notre avis, les meilleures caractéristiques pour faire du CFD trading en toute fiabilité et efficacité. Présentation de ces 3 brokers avec leurs avantages et inconvénients principaux pour du CFD Bourse.

eToro

logo etoro

La plateforme de trading en ligne eToro occupe la place de leader sur le marché des contrats sur produits dérivés. eToro profite d’une forte visibilité et popularité auprès des traders débutants. Nous pouvons comprendre un tel engouement pour le courtier car il est le pionnier et tête de proue du marché du trading social. En quelques mots, c’est une stratégie d’investissement simplifié qui consiste à copier d’autres investisseurs, qui eux affichent des performances régulières et significatives (Classement Popular Investors).

eToro propose également une offre commerciale très attractive avec des prix réduits sur les frais de courtage, notamment sur le forex et l’achat d’actifs au comptant (actions et ETF). Pour les CFD, c’est une politique de spread qui s’appliquent, c’est-à-dire que pour toute position ouverte avec effet de levier, un écart entre le prix d’achat et de vente est automatiquement comptabilisé au moment de l’ouverture de position. C’est cet écart qui est appelé spread. C’est la source de rémunération principale de eToro.

Le courtier bénéficie d’une excellente couverture géographique avec 11 millions de clients répartis dans plus de 150 pays. Sa régulation est l’une des meilleures au monde : FCA (pour le Royaume-Uni), CySEC (pour la zone Europe) et ASIC (pour l’Australie et une partie du Pacifique).

Sa gamme d’instruments financiers CFDs avec effet de levier est vaste :

  • Forex
  • Actions et ETF
  • Matières premières
  • Crypto monnaies (dont Bitcoin)
  • Indices boursiers

Si nous ajoutons la eToro Academy qui offre des programmes de formation complets sur le CFD trading, nous pouvons partager l’avis de nombreux utilisateurs qui placent le broker en première place des plateformes pour investisseurs débutants.

Avantages
  • Catalogue important d’actifs CFDs
  • Plateforme web et application mobile simple d’utilisation
  • Formation via eToro Academy
Inconvénients
  • Frais de gestion : inactivité / retrait d’argent
  • Spread élevé sur certaines familles CFD comme les crypto monnaies
  • Frais de conversion pour toute opération dans une autre devise que le dollar USD

XTB

logo xtb

Qu’en est-il de XTB pour faire du CFD trading ? Opportunité ou arnaque ?

Il faut reconnaître que le broker XTB gagne en popularité au fil des années. Il a gagné en visibilité à l’aide d’une approche commerciale agressive en tirant les prix vers le bas et en faisant preuve d’une forte exigence en matière de technologies.

C’est l’un des brokers les plus polyvalents du marché :

  • Achat d’actions et ETF au comptant et spéculation de CFDs sur toutes les autres variétés de produits dérivés avec un compte unique
  • Plusieurs types de comptes selon son profil trader : démo pour l’entraînement, Risque Limité, Standard et Pro
  • Palette d’outils d’analyse technique avancée : indicateurs techniques, graphique en temps réel, actualités et calendrier économique, etc.
  • Plateformes fiables et réactives : Xstation 5 (web) et Xstation Mobile (smartphone et tablette) qui recueillent d’excellents avis sur les sites spécialisés
  • Des frais de courtage transparents et particulièrement attractifs
  • Des programmes de formation via la XTB Academy pour apprendre toutes les bases et stratégies avancées via des webinaires, articles de blogs et vidéos tutorielles

L’ensemble de ces éléments font de la plateforme XTB un précieux allié en CFD trading pour les investisseurs novices, expérimentés et professionnels.

Avantages
  • Plateforme technologique avancée : Trading View, indicateurs et passage d’ordre sur graphique
  • Spread réduit sur beaucoup d’actifs CFD
  • Multi plateformes et multi comptes pour satisfaire tous les profils d’investissement
Inconvénients
  • Délai de traitement sur les demandes de retrait
  • Pas de livret PEA pour la détention d’action et ETF physique
  • Accès Bourse US onéreux

AvaTrade

avatrade logo

Et si AvaTrade était le broker en CFD trading avec effet de levier qui convenait le mieux à une majorité de CFD traders ?

Le nom de cet intermédiaire est rarement celui qui vient le premier en tête lors de discussions entre investisseurs. Pourtant, AvaTrade est un courtier qui dispose de nombre d’atouts qu’il ne faut pas négliger dans le processus de sélection de son intermédiaire sur les marchés en Bourse.

Il s’agit d’une plateforme de CFD trading avec une grande expérience puisqu’elle a été lancée en 2006. Ce sont plus de 1 milliard de dollars qui sont échangés chaque jour entre les 200 000 clients actifs inscrits. Dans une certaine mesure, AvaTrade fait partie des piliers de l’ère de la Bourse en ligne.

AvaTrade est l’une des plateformes de CFD trading qui présente le meilleur palmarès de régulation : Grande-Bretagne, Europe et zone Pacifique.

Le broker se concentre uniquement sur le trading de CFD. Seul un produit sous jacent peut espérer faire partie du catalogue bien fourni inclus dans l’offre de services AvaTrade.

C’est une bonne option pour investir son argent sur les marchés financiers car il dispose d’un arsenal impressionnant d’interfaces dédiées au CFD trading selon son profil investisseur :

  • MetaTrader 4 ou MT4 pour les traders novices
  • MetaTrader 5 ou MT 5 pour tout trader plus expérimenté voire professionnel
  • AvaTradeGo qui remplit le rôle impressionnant d’application mobile (iOS et Android)
  • AvaSocial qui n’est d’autre que l’application de trading social du courtier
  • AvaOptions qui donne l’accès, aux pros, à une belle sélection d’options binaires à trader avec effet de levier

Les frais de courtage font partie des plus compétitifs sur ce marché très concurrentiel.

Avantages
  • Service client professionnel, réactif et multilingue
  • Sécurité optimale des données utilisateurs
  • Vaste catalogue de produits dérivés CFD
Inconvénients
  • Frais d’inactivité trop importants
  • Dépôt mini de 2000€ pour accéder à AvaSocial
  • Pas de trading d’instruments physiques (actions et ETF)

Étape 2: Ouvrir un compte de trading

Il est temps d’expliquer comment ouvrir un compte de CFD trading. Nous prendrons comme exemple eToro. L’inscription est simple, progressive et intuitive :

  1. A partir de la page d’accueil (web ou app smartphone), le client clique Rejoignez maintenant
  2. Il renseigne les données requises :
    1. Nom et prénom
    2. Nom d’utilisateur
    3. Email de contact
    4. Numéro de téléphone portable (pour la double authentification)
    5. Pays de domiciliation
  3. Ensuite, un questionnaire KYC (Know Your Customer) est à remplir avec soin. Cette étape permet au courtier d’évaluer le niveau de compétences en CFD trading. Ainsi, il peut rappeler le risque inhérent à la négociation d’actif sous jacent avec effet de levier. Le risque de perte en capital est à prendre en considération avant tout investissement
  4. Enfin, des documents sont à fournir pour valider son compte trader :
    1. Pièce d’identité : CNI ou passeport en cours de validité
    2. Justificatif de domicile type facture d’énergie récente (moins de 3 mois) ou dernier avis d’imposition

L’ouverture de compte est effective entre 1 et 3 jours selon la vitesse de traitement de la part du service client.

Cette procédure d’ouverture de compte est assez similaire chez tous les courtiers : XTB, AvaTrade ou encore Admiral Markets.

Étape 3: Déposer vos fonds

Dans la suite logique des choses, à moins d’utiliser exclusivement le compte démo avec capital fictif, le dépôt de fonds est indispensable pour commencer à trader les CFDs en ligne.

eToro est très intéressant sur cet aspect précis puisque les méthodes de paiement sont variées :

  • Carte de crédit Visa et Mastercard (voire American Express)
  • Virement bancaire
  • Paypal
  • Portefeuille électronique Skrill ou Neteller
  • Autres solutions de paiement : PerfectMoney, GiroPay, iDeal, Klarna Sofort

Le virement bancaire nécessite un temps de traitement en 1 et 3 jours pour disposer de son argent et l’investir en CFD trading. Les autres moyens de transactions sont instantanés. Les protocoles de sécurité les plus fiables protègent chaque opération financière.

Étape 4: Choisir un actif 

Le choix est tellement vaste parmi les CFDs qu’il peut être complexe de s’y retrouver.

eToro classe chaque actif sous jacent selon sa typologie d’origine : paires de devises forex, actions, ETF, indices boursiers, matières premières et crypto monnaies (dont Bitcoin et Ethereum).

Depuis la rubrique Marchés, tout trader peut :

  • Faire une recherche manuelle en explorant chacune des sous-catégories
  • Saisir dans la barre de recherche le nom du produit sous jacent

Lorsque son choix est fait, il n’a plus qu’à cliquer sur la ligne correspondante à l’actif CFD.

Étape 5: Commencer à trader les cfd

Voilà le moment tant attendu de tout amateur de CFD trading avec effet de levier.

Une fois le produit sélectionné, une page de passage d’ordre s’ouvre. Plusieurs éléments sont à renseigner :

  • Le volume de la position ou montant de l’investissement
  • Le niveau d’effet de levier.
    • Il est bon de rappeler que toute position ouverte avec un effet de levier X1, chez eToro, correspond à un achat physique d’actions ou d’ETF
    • Si un effet de levier est appliqué, il varie selon la catégorie de produits sous-jacents
      • 30:1 pour le forex
      • 20:1 pour les indices
      • 10:1 pour les matières premières (sauf or)
      • 5:1 pour les actions et ETF
      • 2:1 pour les crypto monnaies
  • Les niveaux de Stop Loss et Take Profit :
    • Le Stop Loss permet de fermer automatiquement une position un actif atteint un certain prix contraire à la prévision. Cela limite les pertes dans le respect de sa stratégie et son money management
    • Le Take Profit est le pendant inverse. Le cours déterminé par le Take Profit garantit la fermeture d’une position, avec assurance d’encaisser des gains, lorsque le prix du CFD varie positivement avec la prévision établie
  • Lorsque tous ces critères sont saisis, il ne reste plus qu’à confirmer son ordre

La notion d’effet de levier mérite un éclaircissement avant de se lancer dans le CFD trading. Il s’agit d’un multiplicateur appliqué à sur le volume de la transaction. En d’autres termes, un ordre de 100 euros passé avec un effet de levier de X5 correspond en réalité à une transaction de 500€. La différence d’argent est fournie par le broker qui fait une sorte de crédit à son client. Evidemment, il y a une contre partie. Tout d’abord, avant d’accepter l’ordre, une vérification de la marge est réalisée en temps réel. Cette marge correspond au capital réel disponible au moment de la transaction. Elle prend aussi en compte les éventuelles autres positions ouvertes avec leur niveau de performance (en + et en -).

Le broker s’assure qu’il ne perdra pas d’argent si jamais le trader s’est trompé. La marge doit donc couvrir les pertes éventuelles. Si jamais la tendance n’est pas celle escomptée et que la marge disponible atteint zéro, toutes les positions sont fermées automatiquement. On appelle cela la protection contre le solde négatif. Ainsi, l’investisseur ne s’endette pas auprès de son courtier.

Avec le mécanisme d’effet de levier, les gains et les pertes potentiels sont proportionnels au multiplicateur utilisé.

Les meilleurs stratégies pour le trading de cfd

CFD trading et stratégie d’investissement sont 2 phénomènes étroitement liés. Voici les 3 approches principales que nous retrouvons dans le CFD trading :

  • Day trading
  • Swing Trading
  • Scalping Trading

Day trading

Comme son nom le laisse entendre, cette stratégie concerne le CFD trading sur maximum une journée. Il s’agit d’une méthode qui consiste à ouvrir des positions sur des délais assez courts (quelques minutes ou heures tout au plus) et de profiter un maximum de la volatilité d’un actif. Il est ici question d’une spéculation sur les cours des marchés financiers à court terme.

L’objectif numéro est de multiplier les ordres sur une session de trading et de fermer toutes les positions à la fin de la journée. L’usage de l’effet de levier est fortement recommandé pour augmenter le volume de gains, tout en limitant l’impact des spreads (frais de courtage) et des frais d’overnight (ou swap).

Swing trading

La stratégie du swing est très appréciée des amateurs de CFD trading. Elle permet de spéculer, toujours à la hausse ou à la baisse du cours d’un actif sous jacent, tout en réduisant la pression liée à la fin de session. Sans parler de trading à long terme, le trader spécule sur quelques jours ou semaines.

On retrouve nombre d’investisseurs qui négocient les matières premières de cette manière en appliquant un effet de levier, sans subir les contraintes d’un contrat à terme par exemple.

Le gros inconvénient du swing trading réside dans les frais overnight qui peuvent vite plomber les performances d’une position.

Scalping trading

Finissons par le scalping trading qui est le summum du day trading. Le curseur est poussé un cran au-dessus puisque cette fois-ci, le trader opte pour un grand nombre d’opérations boursières avec effet de levier sur des laps de temps très courts. Quelques minutes tout au plus.

Le gros avantage du scalping en CFD trading est qu’il est possible de multiplier fortement ses chances de gains avec le grand nombre de positions ouvertes au cours d’une session. Cela représente des dizaines d’opportunités chaque jour de tirer profit des retournements de tendance pour ceux qui maîtrisent bien l’analyse technique.

Par contre, cette stratégie n’est exempte de risques car la marge est forte mise à mal. Il est impératif d’adopter un money management strict pour limiter le risque de perte en capital. Elle demande compétences, self control et patience.

CFD trading : les meilleurs indicateurs à utiliser

Voici une liste des meilleurs indicateurs techniques, à notre avis, à utiliser en CFD trading avec effet de levier :

  • Moyenne Mobile (MM) et Moyenne Mobile Exponentielle (MME)
  • Bandes de Bollinger
  • Nuage d’Ichimoku
  • Ecart-type
  • Moyenne Mobile Convergence / Divergence (MACD)
  • Oscillateur stochastique
  • Indicateur de force relative (RSI)
  • Retracements de Fibonacci
  • Indice du mouvement directionnel moyen

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive mais répond à une grande majorité des études de cas constatés en Bourse.

CFD trading : Les avantages et inconvénients 

Faisons un tour d’horizon des avantages et inconvénients liés aux contrats pour la différence. Le CFD trading ne correspond pas nécessairement à tous les styles d’investissement.

Les avantages du trading cfd
  • Faire de la vente à découvert. Il est possible de spéculer sur le cours à la baisse sans nécessairement le posséder en amont. On appelle ça aussi le shortage ou une position Short
  • L’effet de levier est sûrement l’avantage le plus palpable pour les investisseurs en CFD trading. Ils gagnent l’occasion d’augmenter leur capacité d’investissement sans déposer d’argent supplémentaire sur leurs comptes utilisateurs
  • C’est une alternative à d’autres produits dérivés avec effet de levier, comme les turbos. La grosse différence se situe sur le fait que les CFDs ne sont pas limités par des niveaux de Stop Loss prédéfinis par exemple
  • Dans une grande majorité des cas, les frais de courtage (spreads) sont moins importants que pour l’achat d’une action ou un ETF
  • Le besoin en capital initial est moins important avec le CFD trading (cf utilisation de l’effet de levier)
  • Les limites géographiques disparaissent avec le CFD trading. Contrairement à l’achat d’une action sur un marché étranger, les CFD permettent de profiter d’un maximum de marchés en toute simplicité
Les inconvénients du trading cfd

2 inconvénients majeurs sont à souligner dans le CFD trading :

  • L’effet de levier qui implique de rembourser le crédit à son courtier dans la limite de sa marge disponible avec augmentation du risque de pertes en cas de fermeture automatique + les pertes éventuelles sont proportionnelles à l’effet de levier utilisé
  • Le CFD trading implique que le trader n’est en rien propriétaire de l’actif, comme dans le cas d’une action ou d’un ETF. Donc pas d’encaissement de dividendes et de poids dans les décisions de l’entreprise cotée en Bourse

Combien d’argent faut-il pour débuter dans le trading de cfd ? 

C’est une question très intéressante. Nous entendons des avis très divergents sur ce point.

A notre avis, la règle primordiale à ne pas oublier avant de se lancer dans le CFD trading est d’investir de l’argent disponible qui n’a pas d’autre but que de fructifier. En cas de perte sur les marchés, il n’a aucun impact sur le budget du foyer.

Autre point d’intérêt à notre avis : il est important de savoir financer son capital de manière régulière. Par exemple, la méthode DCA (Dollar Cost Average) garantit de lisser ses investissements en CFD trading sur le long terme. Il a été prouvé que les performances étaient meilleures avec des petits investissements réguliers plutôt qu’avec un seul et unique gros dépôt.

Avec l’utilisation de l’effet de levier en CFD trading, nous pensons malgré tout qu’un capital de 1000€ constitue une bonne base de départ puisque cela offre une plus grande marge de placement, soit la possibilité d’ouvrir plusieurs positions en même temps et de couvrir d’éventuelles pertes en limitant la pression mentale.

Les erreurs à éviter dans le trading de cfd

Voici les erreurs les communes à éviter en CFD trading pour sécuriser son portefeuille :

  • Abuser de l’effet de levier, surtout pour les investisseurs débutants
  • Ne pas faire d’analyse technique et d’ouvrir des positions au feeling
  • Faire l’impasse sur le compte démo et s’empêcher de s’entraîner gratuitement en conditions réelles
  • Ne pas s’assurer que le broker en ligne est fiable
  • Trader avec ses émotions : couvrir ses pertes à tout prix / flamber en cas de réussite. Le CFD trading n’est pas du casino

Nos conseils pour débuter dans le trading de cfd 

A présent, voici nos conseils pour débuter sereinement en CFD trading :

  • S’appuyer un maximum sur l’analyse technique, les indicateurs, les signaux de trading et les actualités économiques
  • Diversifier son portefeuille au maximum
  • Appliquer un money management strict et pérenne
  • Eviter la dimension chronophage du CFD trading. Take Profit et Stop Loss sont des outils d’automatisation qui allègent la charge mentale
  • Etablir une stratégie à court terme en amont qui définit la ligne directrice de chaque position

Conclusion : Faut-il investir dans le trading de cfd ? 

Aucun élément ne justifie le fait d’éviter à tout prix le CFD trading. Bien au contraire d’ailleurs. C’est une fantastique occasion de tirer profit des nombreux marchés financiers : forex, action, matières premières, crypto monnaies, indices et ETF. En quelques clics, tous les jours, il est envisageable d’encaisser des profits significatifs, même avec un capital réduit. Ce type de contrats dispose d’atouts très attractifs.

Attention à bien utiliser l’effet de levier qui est le pilier et le gouffre du CFD trading. Un outil à double tranchant qui peut conduire à la richesse comme à la faillite.

Il est impératif de bien se former en amont avant d’investir son argent en ligne; Et de prêter une grande attention au choix de son broker. Plusieurs noms à retenir : eToro en tête, XTB, AvaTrade ou encore Admiral Markets.

FAQ sur le trading de cfd

✅  Comment fonctionne le CFD ?

Il s’agit de contrats passés entre le broker et le trader qui autorisent à spéculer sur la hausse ou la baisse du cours d’un actif sous-jacent. L’investisseur ne possède pas physiquement le produit mais prévoit l’évolution de la tendance pour encaisser la différence entre le prix d’ouverture et le prix de fermeture. L’application d’un effet de levier est possible pour augmenter les gains éventuels.

✅  Comment trader les CFD ?

Après avoir ouvert un compte de trading, il suffit de déposer de l’argent qui sert de capital d’investissement. Lorsque ces fonds disponibles, on se rend dans la section des marchés proposés par son courtier et on choisit son produit sous jacent. On détermine les critères de la position (effet de levier, volume, TP / SL). Lorsqu’on valide son ordre, le contrat est validé avec le broker.

✅  Où trader les CFD ?

De nombreux courtiers en lignes proposent de faire du CFD trading. Il est important de le sélectionner avec soin : régulation, catalogue d’instruments, frais de courtage et de gestion. Nous avons quelques brokers fiables à conseiller : eToro, AvaTrade, XTB ou encore Admiral Markets.