Bourse en ligne : comparatifs et conseils pour investir en 2020

Le monde boursier n’est pas forcément le plus simple à appréhender, comme si tout était fait pour rendre les choses complexes et entretenir ainsi un flou artistique permanent justifiant primes et aides facturées, voire nous détournant de ce grand marché sur lequel seuls les grands initiés peuvent se rendre. La démultiplication des produits, la complexité des montages, le risque encouru quant à nos deniers chèrement gagnés… Tout cela fait de la bourse un monstre qui n’inspire pas réellement confiance. Et pourtant, toute notre économie occidentale est basée sur ce mot : la bourse.

MEILLEURE OFFRE DE BIENVENUE BOURSE : BforBank - Jusqu'au 5 mai 2020 seulement !
  • 2000€ de frais de transfert remboursés
  • Accès gratuit au logiciel d’analyse et de trading ProRealTime

Comparatif : Les meilleurs sites de bourse en ligne

logo bforbank logo boursorama
Type PEA, PEA-PME et Compte Titres PEA et Compte Titres
Cible Meilleure offre pour tout type de public Meilleure offre pour grand débutants
Produits financiers disponibles Actions, Obligations, Trackers, Warrants, Bons, Droits, OPCVM Actions, Obligations, Warrants, Certificat, OPCVM (FCP et FCPI), Forex, CFD
Marchés 15 Bourses européennes
2 Bourses américaines (NYSE, NASDAQ)
Accès à d'autres marchés étrangers par téléphone
9 Bourses européennes
2 Bourses américaines (NYSE – NASDAQ)
Accès à tous les marchés étrangers uniquement par téléphone
Offre de bienvenue du moment 2000€ de frais de transferts remboursés* -
Frais moyens
Frais de garde
Frais annuels pour 24 ordres/an
de 500 € avec Euronext
60 € 48 €
Frais annuels investisseur actif
(120 ordres/an de 1 000 € avec 20 à l'étranger)
1060 € 1118 €
Frais annuels investisseur très actif
(240 ordres/an de 500 €, avec 48 à l‘étranger)
2304 € 2746 €
Versement minimal
du compte-titres
0 € 300 €

* : voir conditions de l’offre sur bforbank.com

Pour comparer les offres boursières des banques en ligne et trouver la meilleur offre de Bourse, il s’agit avant tout de comparer les tarifs. Nous avons aussi regardé la gamme de produits financiers proposés. Ils doivent être suffisamment nombreux et permettre d’accéder aux principales places boursières. La comparaison se fait aussi sur les frais annuels selon le profil d’investisseur choisi. On voit que les montants varient énormément de l’un à l’autre, tout comme le versement initial exigé à l’ouverture du compte-titres. 

Ainsi, il existe différents profils d’investisseurs. Selon les sommes engagées, bien sûr, mais surtout selon le degré d’agressivité. On peut tout à fait quadrupler le taux de son livret en misant quelques économies sur les marchés, et sans pour autant prendre énormément de risques.

Et il faut avouer que les banques en ligne, qui s’avancent comme d’éminents spécialistes vulgarisateurs du monde boursier, ont tout en main pour séduire les hésitants. En fait, c’est bien, la première fois dans l’histoire de la banque que la bourse est aussi démocratisée, aussi proche du quidam. C’est par exemple le cas grâce à des offres comme celle de Fortuneo, qui propose des frais de courtage à 0€, dans la limite de 2000€ inclus. Moyennant une attention particulière accordée aux conditions d’éligibilité et aux mentions légales, ce genre d’offre permet à n’importe qui de faire ses premières armes sur les places boursières.

écrans de trading boursier

Faut-il choisir un courtier spécialisé ?

logo iqoption logo etoro logo xtb
Atouts
  • 0 frais d'inactivité !
  • Faible dépôt initial
  • De très nombreux assets de trading
  • La vraie plateforme de trading social
  • Particulièrement intuitif et accessible
  • Analyse quotidiennes du marché gratuites
  • Accès aux meilleurs outils de trading du moment : Metatrader 4 et xStation5
  • Dépôt initial libre
  • Conditions de trading très favorables
Produits financiers disponibles Stock, ETF, Forex, CFD, Metals, Crypto, Options Stock, ETF, Forex, CFD, Metals, Crypto Stock, ETF, Forex, CFD, Metals, Crypto
Frais d'inactivité
Commission de dépôt
Dépôt minimum 10 € 200 € 0 €
Modes de paiement Carte de paiement, transfert bancaire, Neteller, Skrill, Webmoney Carte de paiement, transfert bancaire, Paypal, Neteller, Skrill Carte de paiement, transfert bancaire, Paypal, Neteller, Skrill
Compte démo

Depuis une dizaine d’années le nombre de brokers en ligne spécialisés dans le web trading a explosé. Pour le pire comme le meilleur. Comme nous le soulignions plus haut, faire appel à un courtier de ce type dépend fondamentalement de vos objectifs de placements boursiers. La plupart du temps ce sont des Market Makers. C’est à dire qu’ils reproduisent à l’identique et en temps réel la situation des marchés financiers via une plateforme équipée d’un outillage FinTech afin de permettre aux investisseurs de gérer leurs portefeuilles d’actifs. Ce rôle d’intermédiaire est bien entendu rémunéré via des commissions et des frais de fonctionnement.  Prenons l’exemple de 2 brokers – eToro et XTB – pour se faire une idée des avantages d’un courtier spécialisé.

Un broker en ligne offre la plupart du temps un environnement de travail ergonomique et performant réunissant au même endroit toutes les informations utiles aux investisseurs. XTB est réputé pour sa plateforme intuitive et interactive. C’est aussi l’occasion d’être épaulé en permanence, surtout lorsqu’on débute, par une équipe de professionnels au travers soit de formations spécifiques (XTB Academy), soit d’un service client performant.

eToro est réputée pour sa percée dans le concept du trading social qui offre la possibilité de suivre et de copier les positions d’investisseurs expérimentés qui réussissent. Le support technique intégré apportent des analyses pertinentes des marchés, des conseils et des solutions d’automatisme.

Un courtier spécialisé c’est souvent aussi des frais de gestion amoindri car noyé dans un volume clientèle (donc d’investissements) important. eToro et XTB n’ont pas de frais cachés. Tous les tarifs sont consultables et plutôt raisonnables selon leur orientation  – court terme / long terme – et le type d’investisseurs qu’ils souhaitent atteindre. Ce sont des solutions presque sur mesure avec des frais de gestion moins importants qu’un conseiller en gestion de patrimoine traditionnel.

Les avantages de la bourse en ligne en 2020

La Bourse est souvent perçue comme une source de placements à haut risque comparée par exemple à l’investissement locatif. Or il s’avère, une fois que les bases exposées au fil de cet article sont maîtrisées, que la bourse en ligne présente bon nombre d’atouts.

Accessible par tous et moins risquée sur le long terme

En effet grâce à tous les nouveaux marchés du secteur, les brokers en web trading notamment, il est envisageable de se lancer dans les placements boursiers avec un capital restreint et des connaissances basiques.

L’autre point est une question d’analyse. Vaut-il mieux investir dans plusieurs actifs qu’il est possible de moduler dans le temps que dans un seul logement qui dépend d’une tierce personne qu’est le locataire avec ses inconvénients (dégradations, entretien, etc) ? Grâce à une diversification intelligente même si une action chute elle est largement compensée par les autres.

Un gain de temps

Une fois votre portefeuille d’actifs financiers établi selon vos objectifs d’investissement il n’est pas nécessaire d’y passer de longues heures régulièrement. Il faut voir l’ensemble sur une échelle de durée longue. Un authentique investissement passif qui ne nécessite pas de gestion administrative et fiscale lourde.

Rentable et moins technique

Avec des choix d’actifs financiers correspondant à ses compétences techniques il n’est pas indispensable d’être un trader professionnel pour réussir ses investissements. Là où être propriétaire d’un logement locatif implique tout de suite d’avoir des connaissances en droit et fiscalité principalement.

Certes un investissement immobilier promet des rentrées d’argent fixes et normalement régulières sans obligatoirement une plus value en cas de revente. Cependant les investissements boursiers engagent beaucoup moins de frais de gestion comme les frais de notaire ou de factures d’entretien. En moyenne les actions connaissent une hausse annuelle de +7.5%.

L’énorme avantage d’investir en Bourse en ligne réside dans la flexibilité et le contrôle total que possède l’investisseur sur son portefeuille d’actions. Ses placements sont concrets puisqu’il possède des petites parts d’un nombre diversifié d’entreprises bien réelles. Mais tout son patrimoine ne repose pas uniquement sur un seul bien. Il est aussi possible facilement de se séparer des parts les moins rentables pour les remplacer par d’autres avec des potentiels intéressants. La fiscalité est globalement intéressante et ne tend pas à des changements majeurs.

Contrairement à l’investissement locatif votre portefeuille est moins sujet à une détérioration importante même si vous ne l’entretenez pas pendant une certaine période. Au pire il perd un peu de sa valeur mais ne risque pas de s’effondrer littéralement. Investir en Bourse s’avère donc beaucoup moins risqué que l’avance la croyance populaire. C’est un investissement à long terme très intéressant et attractif qui offre une autogestion particulièrement gratifiante pour des efforts relativement peu importants.

Quelle différence entre un compte-titre classique et un PEA en terme de fiscalité ?

Dans le cas d’un compte-titre classique, les plus-values sont taxées au taux marginal d’imposition moins un abattement pour durée de détention. Cet abattement est de 50 % si la détention des fonds a duré plus de 2 ans, et de 65 % si elle est supérieure à 8 ans.

Dans le cas d’un PEA, les plus-values sont défiscalisées entièrement pour peu que l’investisseur conserve les fonds sur le PEA pendant 5 ans. Les dividendes versés sont également exonérés d’impôts. Donc, au bout de 5 ans, seuls les 17,2 % de prélèvements sociaux s’appliquent. Néanmoins, tout retrait d’argent durant une période de 8 ans à compter de la création du PEA entraîne la clôture du compte. Passé ce délai, il est possible de retirer sans clôturer le compte, mais plus aucun versement n’est possible.

Petite précision pour ceux qui détiendraient déjà un PEA, les taux des prélèvements sociaux appliqués sont ceux en vigueur au moment où la plus-value a été réalisée et non pas au moment du retrait. C’est ce qu’on appelle le système des taux historiques. De même, c’est la date d’ouverture du PEA qui entre en compte dans le calcul de l’exonération, pas la date d’achat des titres. Si ce format d’épargne vous intéresse, consultez notre dossier sur le PEA.

baisses et hausses de produits boursiers

Lexique de la bourse en ligne

Pour vous aider à vous y retrouver dans nos analyses, mais aussi par la suite lors de vos débuts dans la bourse en ligne, voici les termes à retenir. Les définitions sont succinctes mais vous permettront de rapidement comprendre de quoi il en retourne.

OPCVM
Organisme de Placements Collectif en Valeurs Mobilières. Il s’agit d’un portefeuille dont les fonds sont placés sur des valeurs mobilières. Il en existe de différents types : OPCVM actions (qui doit détenir au moins 60 % d’actions), OPCVM monétaires, obligataires, de fonds alternatifs…
OPCI
Organisme de Placement Collectif Immobilier (non côté). Le principe juridique est le même que précédemment. Il est obligatoirement géré par une société de gestion de portefeuille agréée et doit détenir au moins 60 % de valeurs immobilières et 10 % de trésorerie.
FCPI
Fonds Commun de Placement dans l’Innovation. Un FCPI est un OPCVM permettant le capital-investissement dans des PME innovantes et non cotées. Attention, les PME cotées sur Alternext ou sur le marché libre sont considérées comme non cotées dans le cadre d’un FCPI.
SCPI
Société Civile de Placement Immobilier. Il s’agit d’une structure permettant l’investissement collectif sur l’immobilier à vocation professionnelle. Produit à rendements toujours intéressants.
Unités de comptes, ou UC
Standard utilisé pour évaluer la valeur des flux ou des stocks concernant les biens, les services ou les actifs. Pour exemple, et bien que toutes les UC ne soient pas de la monnaie, la monnaie est une unité de compte.
SICAV
Société d’Investissement à Capital Variable. Les SICAV font partie de la famille des OPCVM. Elles ont pour but de mutualiser les risques et les bénéfices d’un investissement en valeurs mobilières (actions, obligations…) et/ou d’autres instruments financiers. Une SICAV dispose d’un statut juridique particulier, d’une personnalité morale et d’un conseil d’administration. Il peu en exister de différentes sortes.
FIP
Fonds d’Investissement de Proximité. Pour au moins 70 %, les investissements de ces fonds doivent obligatoirement être réalisés dans des PME Françaises dont le siège se situe dans 4 régions limitrophes.
Tracker
Il s’agit d’un fonds de placement en valeurs mobilières qui reproduit un indice boursier. De cette façon, la gestion se faisant passivement mais étant en capacité perpétuelle de copier un indice précis, prédéfini, l’investisseur fait l’économie d’un trader.
Warrant
Un Warrant est un produit boursier à effet de levier. Il s’agit d’un contrat spécifique permettant à celui qui le détient de vendre ou d’acheter un actif à un prix déterminé à l’avance, à une date d’échéance programmée (pour les Warrants Européen) ou jusqu’à la date de l’échéance (pour les Warrants Américains). Par exemple, le prix et la date de vente étant fixés à l’avance par contrat sur un actif précis, il ne reste plus à l’investisseur qu’à acheter l’actif au bon moment pour réaliser une plus value, qui sera amplifiée par le contrat.
Action
Une action n’est rien d’autre qu’un titre de propriété émis par une société de capitaux. Détenir une action, c’est détenir une fraction du capital de ladite société, et être actionnaire.
Obligation
Une obligation est un titre de créances. Posséder une obligation, c’est posséder une partie de la créance relative à un emprunt.

Les différents marchés de la bourse en ligne

La bourse comporte divers marchés qui proposent tous des solutions différentes. Avant vous lancer dans la bourse en ligne, il est important de les connaître et de trouver celui qui vous semblera le plus intéressant.

Forex

Il s’agit du marché des changes. En substance c’est l’endroit où sont échangées les paires de devises à des taux de changes variables. Les investisseurs achètent de la monnaie numérique qu’ils revendent ensuite. C’est un marché qui nécessite de parier sur un cours à la hausse ou à la baisse

Marchés des capitaux

Cette place financière met en relation des agents économiques de 2 types : ceux avec des capitaux excédent, ceux qui ont besoin de financement. Ils peuvent donc réaliser des échanges de fonds mutuellement profitables. Ce marché a une influence considérable sur le financement de l’économie globale.

Marchés de produits dérivés - tels que les CFD

Les marchés à terme par excellence. Des instruments financiers, dits complexes, y sont échangés dont la valeur dépend de celle d’un actif sous-jacent. Par exemple : les devises, les indices boursiers, etc. On y achète et vend à la différence de prix lors de l’échéance. Ce sont des marchés non réglementés.

Marchés des matières premières

C’est un marché dit de gré à gré, c’est à dire que les contrats sont négociés directement entre les vendeurs et les investisseurs. Il rassemble les produits dits de base du monde entier en 6 grands familles : les denrées alimentaires, les métaux, les métaux précieux, les hydrocarbures et autres.

Marchés monétaires

Le marché financier réservé aux institutions financières et entreprises. Il est alors possible d’acheter des titres de courte durée contre des liquidités. C’est l’occasion soit de prêter, soit d’emprunter des fonds pour des financements sur des durées de moins d’un an. 2 sous-marchés : le marché interbancaire et le marché des titres de créances négociables.

Marchés des crypto-monnaies

La place financière où il est possible d’acheter et de vendre les nouvelles devises numériques, totalement immatérielles, qui ont une valeur relative en devises traditionnelles. Parmi les plus connues : Bitcoin, Litecoin, Ethereum, Ripple. C’est un marché fermé en autosuffisance.

Comment ouvrir son compte de bourse en ligne ?

Avant de déterminer le comment ouvrir son compte de bourse en ligne il est nécessaire de définir le pourquoi. Selon le type d’actifs dans lesquels vous souhaitez investir vous ne passerez pas par le même intermédiaire. Ouvrir un compte titre ou un PEA implique souvent soit de faire appel à une banque ou alors un conseiller en gestion de patrimoine. Ce sont plutôt le Forex et les crypto-monnaies qui vous intéressent optez alors pour un courtier spécialisé dans le web trading.

Concernant l’ouverture dudit compte de bourse en ligne, les différents prestataires demandent sensiblement les mêmes documents : justificatif d’identité (CNI, passeport) de domicile (pour respecter les lois en vigueur dans votre pays de résidence) et en conséquence votre statut fiscal car vos revenus générés par vos placements doivent déclarer aux impôts.

homme heureux face à ses applications de bourse en ligne

Comment investir en bourse intelligemment

Même si cela semble tomber sous le sens il est essentiel de respecter quelques règles basiques à respecter pour investir intelligemment (avec de plus grandes chances de succès) en bourse.

Opter pour la diversification

C’est ce que les professionnels du secteur appellent l’étape de la RAISON. Tous les analystes en arrivent à une conclusion identique : il est indispensable de diversifier les actifs de son portefeuille pour réussir ses placements en Bourse. Grâce à une diversification dans les produits investis on s’expose moins à la volatilité des marchés. Un mécanisme de compensation naturelle se met en place. Les risques de pertes importantes (parfois source de banqueroute) sont alors minorés, tout au moins répartis sur une plus large gamme d’actifs. Par exemple il peut être judicieux d’investir en partie dans plusieurs actions tout en spéculant sur quelques matières premières et de consolider le tout avec une assurance-vie plus confortable.

Respecter un budget précis

Certainement l’étape la plus importante qui accompagne les investisseurs tout au long de leurs placements. Les professionnels l’appellent la MESURE. Il est indispensable de définir précisément le volume à investir. Quel pourcentage de son patrimoine ? 5% ? 30 ? Plus ? Pour cela il est nécessaire de déterminer quelle orientation va-t-on donner à ses investissements – court, moyen ou long terme – et quelle est notre aversion aux risques. Si on est plutôt pondéré il est préférable de partir sur des placements mesurés à long terme. A l’inverse si la volatilité des marchés n’est pas un frein il est possible de se lancer dans des opérations moins raisonnables.

Pourtant à tout instant il faut garder en tête son objectif défini, le respecter et considérer n’importe quel placement en Bourse comme un investissement à long terme.

Employer la méthode DCA

DCA signifie Dollar Cost Averaging. En quoi consiste cette méthode ?

Parfois vu comme une approche timorée elle a prouvé au fil des années son efficacité sur le long terme. Sur le principe il s’agit d’étaler ses placements, jusqu’à atteindre le budget défini initialement, sur une période entre 6 et 12 mois. Puis lorsque ce premier objectif est atteint (et commence à porter ses fruits) il est conseillé de continuer à investir progressivement. Le but de la manoeuvre est de réduire au maximum les risques puisqu’il est prouvé que battre la Bourse est quasiment impossible. Aucune prédiction n’est 100% fiable. Les analystes des marchés appellent cette étape l’HUMILITÉ. Compenser une impossibilité technique fondamentale par une approche rationnelle et stratégique reposant sur cette acceptation.

Garder la tête froide en tout temps

Elle semble peut être évidente pour certains mais c’est l’étape la plus complexe à gérer : le MENTAL et la DISCIPLINE. Il est indispensable pour réussir ses investissements en Bourse d’apprendre à maîtriser ses élans (d’euphorie ou de panique) lorsque le marché connaît des hausses ou des baisses importantes. Comme il s’agit de placements à long terme il faut les gérer comme tels. Conserver le volume de ses actifs dans la cale de l’objectif défini dès le départ. Cela nécessite donc d’opérer des ajustements mécaniques (et mesurés) en fonction de l’état du marché. En cas de tendance baissière forte on consolide ses placements. En tendance haussière importante on les allège. On limite les impacts négatifs sur son portefeuille suite à des décisions prises à la hâte.

Investir en bourse avec les banques en ligne

Maintenant que nous avons défini une partie du vocable propre au monde boursier, nous allons regarder de plus près quelles sont les propositions faites par les banques en ligne. Nous ne rentrerons pas dans le détail de tous les produits boursiers, mais simplement comparer les offres des différents établissements bancaires selon un critère particulier : les frais. Un des meilleurs courtier du moment est Binck qui vous offre l‘outil de trading ProRealm Time jusqu‘au 31 décembre 2020.

En effet, toutes les banques en ligne (ou presque) proposent à leurs clients d’ouvrir des comptes-titre. Qu’ils s’agissent de comptes-titre libre ou de PEA (voire de PEA-PME), les banques en ligne associent à ces produits des profils de gestion allant de totalement libre à une gestion intégralement sous mandat, avec plus ou moins d’échelons entre ces deux modes.

L’autre point important, outre le nombre et la qualité toute subjective des fonds choisis, ce sont les outils mis à disposition par les banques pour permettre à leurs clients de réaliser leurs opérations boursières.

Malheureusement, il nous est difficile de donner plus d’informations concernant certaines banques. Le LCL décline ses produits et ses espaces spécifiques ; un espace bourse pour les néophytes, ou un espace bourse expert pour les plus connaisseurs. Elle nous propose en sus un PEA et un PEA-PME. Le seul hic, c’est que n’avons que très peu de détails (comme d’habitude) et que ces produits sont à souscrire en agence physique. En fait, il s’agit ni plus ni moins des produits LCL traditionnels, déclinés sur un portail en ligne.

Idem pour la l’agence en ligne de BNP Paribas. On sait que l’on peut ouvrir un compte-titre, un PEA et un PEA PME. La tarification est clairement affichée et de nombreux outils sont disponibles. De plus, il est possible d’échanger avec un conseiller via webcam, au besoin.

Monabanq n’est pas plus explicite sur la question. On peut ouvrir un compte titre et avoir accès à différents choix selon notre profil. C’est bien, mais on aurait aimé un peu plus…

Hello bank! nous fait la promotion du PEA et nous vante les mérites du CIF (Compte d’Instruments Financiers). Mais nous n’en saurons pas plus non plus…

Il nous reste alors nos 4 spécialistes du placement. Les 5 banques en ligne qui ont d’abord commencé par le placement avant de devenir gestionnaire de comptes courants ; Binck, Boursorama Banque, ING Direct, BforBank et Fortuneo.

logo binck

Binck

Binck propose une offre très complète pour les particuliers. Le choix des produits financiers est vaste et on peut accéder à la majorité des grandes places boursières. Binck est en partenariat avec la très bonne plateforme ProRealTime avec un abonnement gratuit d’un an. Une autre plateforme intuitive et rapide reste gratuite. Binck met à disposition de ses clients une application mobile facile à utiliser au quotidien. Binck, bourse en ligne, a des tarifs assez élevés mais qui restent très intéressants par rapport aux brokers classiques. Les clients bénéficient du système de garantie des dépôts jusqu’à 100 000 euros (200 000 € pour un compte joint). Avec plus de 17 ans d’expertise, plus de 630 000 comptes et 26 milliards d’encours sous administration, Binck est une valeur sûre.

logo boursorama

Boursorama Banque

Boursorama Banque met l’accent sur le prix : pas de frais de garde, pas de frais d’entrée et sur la mobilité avec une application dédiée. Mais le plus de Boursorama Banque, c’est l’information de son portail et l’accès à tous les services exclusifs, réservés aux clients. Bien entendu, la palette de fonds et de titres est très large et la banque se propos

e même de faire voyager ses clients jusque sur les fonds Américains. Les tarifs sont très compétitifs et rivalisent largement avec la concurrence. Bien sûr, l’abonnement au service de bourse en ligne est gratuit, lui aussi.

logo ing

ING

Les frais semblent légèrement supérieurs chez ING, mais la formule tarifaire est différente. Ce qui ne permet pas vraiment de comparer avec ses concurrents. Par exemple, Fortuneo et Boursorama Banque proposent 4 profils d’investisseurs et 4 tarifs liés. Chez ING, pas de profils, juste des frais de courtage associés à des montants. C’est tout. Comme à son habitude, la banque Orange va au plus simple, au plus clair et au plus rapide. Le point commun avec les 2 autres banques déjà évoquées, ce sont les frais de garde, d’abonnement ou de tenue de compte, qui sont égaux à 0 €.

logo bforbank

BforBank

BforBank adopte un peu la philosophie d’ING Direct dans sa présentation tarifaire. Il y a un tarif pour les ordres passés sur les marchés Français, et un autre pour les marchés étrangers. Mais il n’existe pas de différenciation faite entre différents profils d’investisseurs. Là non plus, pas de frais de garde, d’abonnement ni de tenue de compte, et des outils parfaitement adaptés au suivi en ligne en temps réel.

logo fortuneo

Fortuneo

Fortuneo, dans son style clair et direct, nous affiche directement le programme : 0€ de droits de garde, des outils de gestion en temps réel gratuits pour tout le monde, et des tarifs en fonction du profil d’investisseur. En somme, c’est du presque sur mesure. L’offre de fonds est conséquente (plus de 9 000) et variée et le mode de gestion est au choix du client entre la gestion libre, la gestion conseillée et la gestion sous mandat. Voir les détails.

Pour conclure sur ce sujet, on dira que 4 banques sont au point : ING Direct, Fortuneo, BforBank et Boursorama Banque. Pour les 4 autres, non pas qu’elles ne soient pas efficaces ou crédibles dans leur démarche, mais le manque d’information est trop criant ou la gestion ne se fait pas vraiment en ligne. Difficile de savoir ce qu’elles ont vraiment dans le ventre.

Débuter la bourse en ligne : vers qui se tourner ?

Pour les débutant, Boursorama Banque et Fortuneo, grâce au développement de leurs différents profils (en de nombreux points semblables d’ailleurs, tarifs, montants et critères) semblent plus à mêmes de les accueillir. Et ils restent tout autant efficaces et complets pour les utilisateurs avec quelques bases.

ING et BforBank paraissent plus à même de s’adresser directement à ces derniers, même si ING a fait un gros effort en direction des grands débutants avec une offre réduite mais très pédagogique.

Vous êtes un grand débutant ?

Boursorama a totalement pensé son offre pour toucher le plus grand public possible, notamment les néophytes. Si vous souhaitez vous initier à la bourse, c’est vers leur offre qu’il faut vous tourner.

Vous avez déjà quelques connaissances ?

Dans ce cas là tournez vous vers BforBank qui a une offre très complète parfaitement adaptée si vous avez déjà abordé la bourse auparavant.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 réflexion au sujet de « Bourse en ligne : comparatifs et conseils pour investir en 2020 »

Laisser un commentaire

Note : les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.