Day trading : Guide détaillé pour investir sur la crypto et le forex 2021

Le day trading ou le trading intraday s’ajoute au swing, au scalping et au trading en démo pour ainsi constituer les différentes façons d’investir sur les marchés financiers. 

S’il existe des formations entièrement sophistiquées pour maîtriser les bases du domaine et savoir dompter le marché, celles-ci sont moins centrées sur le style de trading adapté à chaque individu.

Découvrez dans ce guide complet des réponses claires et détaillées à toutes vos préoccupations. Qu’est-ce que le day trading ? Comment devenir un day trader ? Que vaut ce style de trading comparativement aux autres actuellement connus ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? 

Qu’est-ce que le day trading ?

Commençons par rappeler la définition du terme central qu’est le trading. C’est un anglicisme qui signifie littéralement « commerce ». Sur les marchés financiers, c’est le fait d’acheter et/ou de vendre des actions ou des produits financiers dans le but de générer des profits. C’est d’ailleurs le sens général de l’expression puisqu’il y a échange et profit (ou perte) dans tous les cas.

Le day trading est l’appellation utilisée pour parler des transactions de produits financiers effectuées au bout d’une journée. Concrètement, faire du trading intraday revient à prendre des positions d’achat et/ou de vente (sur le forex par exemple) qui seront clôturées avant la fermeture des marchés. Cela demande donc de la vigilance et des connaissances précises non seulement du marché, mais aussi des outils utilisés.

L’investisseur peut se baser sur une combinaison d’arguments pour ouvrir un ordre : une annonce économique, un événement spécial prévu pour la journée, des indicateurs économiques, etc. Dans tous les cas, pour avoir des raisons valables de placer un ordre, il faut nécessairement brasser les deux formes d’analyse : la technique et la fondamentale.

Pour résumer, le day trading consiste à négocier des actifs financiers sous l’impulsion d’analyses conséquentes du marché et des conditions économiques, pour faire des marges au bout d’une journée.

day trading forex

Comment fonctionne le day trading ? 

Comme tous les autres styles de trading, l’objectif avec la négociation intraday est de prendre des positions en espérant que les prix suivent son analyse. Pour cela, l’investisseur doit analyser les cours sur des « timeframes » (unités de temps) moyens (D1, H4 et parfois H1). Il évaluera ainsi la tendance globale du marché.

La particularité avec le day trading réside dans le fait que l’investisseur doit placer des ordres en gardant à l’esprit qu’ils seront clôturés avant la fermeture du marché dans la journée. Dès lors, pour rester fidèle au principe et éventuellement faire des profits, il faudra y mettre beaucoup de précision.

Par ailleurs, le fonctionnement optimal du trading intraday exige d’avoir les bons outils d’analyse, mais aussi de se connecter à la bonne source d’information. En effet, comme nous l’avons dit, il faut combiner les informations fournies par l’analyse graphique du marché, mais aussi les actualités sociales et politico-économiques pour utiliser cette méthode d’investissement.

Bon à savoir : D1, H4 et H1 désignent respectivement la tendance générale suivie par le prix sur une journée, toutes les 4 heures et par heure.

Comment faire du day trading ?

Quel que soit le marché auquel le trader veut se mesurer, les processus pour commencer le trading intraday sont les mêmes. Rappelons qu’être investisseur exige d’avoir un mental d’acier. Pour trader des produits financiers, il vous faut plus qu’un gros capital et une formation bien construite sur les différentes formes d’analyse. Qu’est-ce qui peut donc être plus important que ces deux points ?

La psychologie évidemment. C’est en effet le concept clé des marchés financiers. Avoir une bonne psychologie ne suffit d’ailleurs plus ; nous vous recommandons d’en développer la meilleure. Vous ne devez pas laisser vos émotions vous dominer sur les marchés financiers. Néanmoins, avant d’en arriver là, il faut évidemment choisir un bon site…

Étape 1 : Choisir un site de trading adapté

C’est assurément le début des étapes stressantes pour les néophytes. En effet, les brokers se comptent désormais par centaine et naturellement, tous ne se valent pas. Nous vous aidons cependant à en choisir les meilleurs. Voici tous les critères pour choisir un courtier de trading.

D’abord, sur quel marché voulez-vous investir ? Forex, crypto, indices, matières premières ou actions ? C’est la règle principale. Vous ne devez choisir que le site qui vous permet de négocier tous les actifs (sinon, le plus possible). Tous les brokers ne proposent pas encore des options pour négocier les cryptomonnaies. Ne vous faites donc pas avoir !

Ensuite, regardez le dépôt minimum qu’accepte la plateforme et vérifiez si celle-ci propose des bonus (très courant). Il est question d’argent ici et vous devez déposer uniquement ce dont vous pouvez supporter la perte. Le trading est une activité stratégique à planifier dans les moindres détails. 

Certains brokers proposent des comptes de type micro pouvant recevoir au moins 5 dollars ou l’équivalent dans une autre devise. Donc logiquement, vous n’aurez pas de souci à cette étape. Aussi, un broker sérieux possède toujours une licence fournie par un organisme financier de renom et divulgue les risques de trading. Si tel n’est pas le cas, ne vous attardez pas sur le site. 

Enfin, renseignez-vous sur le dynamisme du service client. Le site eToro est assurément le leader mondial sur ce plan. Avec un service client en permanence à l’écoute, plusieurs catégories d’actifs financiers négociables et une communauté d’investisseurs expérimentés, il s’agit du courtier référence dans le trading en ligne. Nous avons testé leur service et sommes très satisfaits. Faites-en autant en ouvrant un compte auprès d’eux.

Étape 2 : Ouvrir un compte de trading 

Pour investir en bourse, nous recommandons le site eToro. Voici les étapes pour créer un compte chez ce broker : 

  • Se rendre sur le site en suivant l’adresse www.eToro.com sur votre smartphone, tablette ou ordinateur 
  • Rechercher et cliquer sur le bouton « Rejoignez maintenant » ou « Tradez maintenant » 
  • Remplir le formulaire d’inscription sur la prochaine page qui s’affichera. Il faudra saisir un nom d’utilisateur et une adresse mail fonctionnelle 
  • Définir un mot de passe. Choisir un mot de passe composé d’au moins trois éléments : lettres (minuscule et majuscule), chiffres et symboles. Nous recommandons de saisir un mot de passe long et complexe pour limiter les risques d’intrusion
  • Cocher les deux cases relatives aux conditions générales d’utilisation et à la politique de confidentialité du broker pour continuer. Lire au passage ces conditions pour éviter des erreurs grossières dans l’avenir 
  • Cliquer ensuite sur la case bleue qui indique « créer un compte »
  • Se rendre dans sa boîte mail et cliquer sur le lien envoyé par le broker
screenshot etoro interface

Votre compte est à présent opérationnel et vous pouvez y accéder en entrant vos identifiants sur le site. eToro autorise également les inscriptions avec un compte Google ou Facebook. Par ailleurs, pour commencer à trader, complétez votre profil avec :

  • Nom, prénom(s) et adresse de résidence 
  • Sexe et date de naissance 
  • Situation professionnelle 
  • Toute autre information utile pour le courtier

Enfin, il faudra fournir des documents pour vérifier l’identité et l’adresse. Envoyez une photo de votre carte d’identité, du passeport ou du permis de conduire. Quant au justificatif de résidence, choisissez entre un relevé de compte bancaire, une facture d’électricité ou tout autre document (accepté par le site) de moins de six mois et portant votre nom et adresse complets.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Étape 3 : Déposer vos fonds 

C’est la dernière étape pour devenir un investisseur intraday accompli. C’est aussi l’étape la plus dure, pas à cause de la procédure de dépôt, mais parce qu’elle génère de l’excitation et du stress. Si cet état est mal géré, cela peut aisément se transformer en peur. Quoi qu’il en soit, tous ces phénomènes sont normaux.

Pour les nouveaux traders surtout, c’est plus un mélange d’excitation et d’excès de confiance en soi. La meilleure façon de déposer de l’argent chez un broker et ne pas en souffrir psychologiquement consiste à être « peu optimiste ». Oui, vous lisez bien « peu optimiste ». Lorsque vous déposez vos fonds, considérez que ceux-ci ne vous appartiennent plus et travaillez ensuite à les faire fructifier. 

Cependant, comment effectuer un dépôt ? Le processus pour déposer des fonds sur un compte de trading varie légèrement selon le courtier choisi. Néanmoins, puisqu’il est question d’argent, nous recommandons de renforcer la sécurité notamment par la technologie d’identification à deux facteurs (2 FA). Connectez-vous à votre espace client, lancez le processus de dépôt et suivez les instructions

Vous pouvez déposer vos fonds par carte bancaire (Visa, Mastercard, Maestro…) chez eToro. Le site de trading accepte aussi les dépôts par e-wallets pour recevoir les fonds instantanément. Parmi ceux-ci, il y a :

Enfin, les dépôts par virement bancaire sont autorisés, mais peuvent prendre jusqu’à sept jours (au moins quatre) pour être effectifs. Le montant maximum pour le dépôt varie selon le moyen utilisé. Pour les dépôts via virement bancaire, il n’y pas de limite.

Étape 4 : Commencer le Day trading 

Vous détenez à présent les armes pour commencer à faire du profit sur les marchés financiers grâce au trading intraday. Avant de vous mettre à placer des ordres sur les marchés, assurez-vous avant tout d’avoir défini une stratégie solide. N’oubliez surtout pas le principe de base du day trading : vos positions doivent être fermées avant que les cours ne clôturent.

Vous devez également savoir sur quelles motivations ouvrir des ordres (figures de retournement sur les marchés, cassure de support et de résistance, annonce économique majeure, etc.) et vous en tenir fermement. C’est cela que nous appelons la discipline du trader.

Par ailleurs, lorsque vous placez des ordres sur le marché en vous basant sur votre stratégie préétablie, ne soyez pas troublé. Tant qu’il n’existe pas d’éléments qui remettent en cause le bien-fondé de votre prévision, restez dans la position. Ayez confiance en vous, même si le marché tarde à prendre le sens de votre analyse. Il s’agit ici de la patience ou du sang-froid de l’investisseur.

Quel que soit le type d’ordre que vous placerez (limit, on market ou stop), pensez à protéger vos positions. C’est-à-dire que vous devez mettre des points stratégiques de clôture automatique lorsque votre objectif sera touché (Take profit). De même, prévoyez une zone de sortie au cas où le marché prendrait le sens contraire à celui de votre analyse. C’est la prudence et l’intelligence du trader.

En résumé, pour avoir un parcours inspirant dès vos débuts en trading, il vous faut :

  • une excellente discipline 
  • de la patience 
  • de la prudence
  • de l’intelligence

À tout cela vous devez ajouter une stratégie efficace.

Day trading vs autres types de trading 

Nous avions mentionné au début de ce guide que le day trading n’était pas la seule façon d’investir en bourse. Si vous adoptez ce style de spéculation, vous devez prévoir un compte de trading uniquement pour cette occasion. Cela vous permettra de mieux organiser vos activités, de diversifier vos investissements et d’accroître vos connaissances. 

Revenons à présent sur les autres façons d’investir sur le forex et les cryptomonnaies : le scalping, le swing trading et le trading en mode démo. Chacune de ces méthodes possède ses principes, ses avantages et bien évidemment quelques inconvénients.

Le Scalping 

En trading, le scalping est le fait de prendre des positions pour des objectifs à très court terme. Il s’agit en effet pour le trader de profiter des petits mouvements avant que le marché ne fasse à nouveau de grandes impulsions. Cela demande donc de la précision !

Généralement, les ordres ne durent que quelques secondes sur les marchés, mais peuvent rapporter de gros gains selon la somme investie. 

Avantages
  • Idéal pour faire des profits conséquents en très peu de temps 
  • Le trader « scalpeur » n’a pas besoin de passer ses journées devant les graphiques. Il peut donc vaquer à d’autres activités 
  • Praticable quelles que soient les conditions du marché ; tout trader qui s’y connait en scalping peut se faire de l’argent 
  • Il est plus facile de « prendre des positions en cascade » (placer plusieurs ordres) avec le scalping 
  • Moins stressant que les autres façons de trader 
  • Peut se faire avec un petit capital 
  • Il n’y a pas de période précise pour scalper, à moins que cela fasse partie de la stratégie du trader 
Inconvénients
  • Nécessite de prendre de grands risques pour vraiment faire des profits, car les positions ne durent que quelques instants 
  • Demande de privilégier les marchés volatils 
  • Favorise la perte brusque de tout le capital de départ 
  • Exige la présence et l’entière attention du trader 
  • Peut conduire le trader à investir trop (surtout lorsqu’il perd) : overtrading

Le risque est plutôt élevé avec le scalping, car pour gagner vite et beaucoup, il faut prendre des lots importants. Cependant, tout dépendra de l’objectif du trader en termes de rentabilité.

Le swing trading 

C’est l’ultime façon de tester son sang-froid et sa confiance personnelle en trading. Le trading en mode swing convient aux investisseurs qui possèdent un capital important.

Cette façon de négocier exige de maintenir une position sur plusieurs jours, plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Certains investisseurs iront jusqu’à gérer les ordres lancés pendant des années. 

Avantages
  • Permets de conserver une position sur une longue période 
  • Ne demande pas la présence permanente de l’investisseur pour veiller sur les positions 
  • Les gains générés sont colossaux 
  • Parfois stressant surtout quand les ordres prennent du temps pour passer en gain 
  • Faible risque de perdre une grosse somme 
Inconvénients
  • Demande un capital important 
  • Difficile de prendre plusieurs positions à la fois sans posséder un grand capital 

En somme, le swing est fait pour ceux qui prennent le trading comme une activité secondaire, car ils n’auront pas besoin de toujours rester devant des graphiques. 

Le demo trading 

Contrairement au trading en mode réel, le démo trading est une façon d’investir sur tous les marchés sans crainte. Tous les brokers proposent cette option dès que vous avez un compte avec eux. Le démo trading offre une entière liberté au trader et ne demande pas d’investissement personnel en argent réel

Avantages
  • Pas besoin d’investissement 
  • Le broker fournit un compte avec un capital virtuel colossal 
  • Idéal pour apprendre à mettre en place sa stratégie et la tester sans perdre son argent réel 
  • Permets d’accéder à tous les marchés, même ceux qui nécessitent de grands moyens financiers 
  • Ne demande aucune exigence particulière : liberté totale au trader 
  • Permets d’obtenir un nouveau capital lorsque le premier est perdu 
  • Favorise la rapide évolution du trader 
  • Pas de risque de perte de l’argent réel 
Inconvénients
  • Impossibilité de retirer les gains vu qu’il s’agit d’argent virtuel 
  • Ne favorise pas la discipline de l’investisseur, car très peu de facteurs psychologiques entrent en jeu 

Pour faire simple, le démo trading est le mode qui convient à tous les débutants dans le domaine. Il est en effet très adapté pour la maîtrise des fondamentaux. Le trader a ainsi le temps d’apprendre à investir intelligemment, mais aussi de maîtriser le fonctionnement de sa plateforme de trading. Parallèlement, pour les investisseurs expérimentés, c’est la meilleure méthode pour mettre en place et peaufiner de nouvelles stratégies.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Day trading : les marchés financiers disponibles 

Un marché financier est un support virtuel ou physique sur lequel les investisseurs achètent et/ou vendent des produits financiers. D’un côté, ces échanges ont pour but de faire vivre les entreprises financièrement. De l’autre, elles permettent aux acteurs économiques de mettre en réserve leurs économies et d’espérer, une augmentation de la valeur de celles-ci. 

Le marché financier se subdivise en deux : le marché primaire et le marché secondaire. Obligations, actions et autres titres de créances sont émis par les gouvernements, les entreprises et les institutions financières sur le marché primaire et acquis par ceux qu’on appelle les acheteurs primaires. Ceux-ci peuvent ensuite librement vendre ces titres sur le marché secondaire contre de l’argent liquide.

 Le forex 

Encore appelé le marché des changes, le Forex est le marché sur lequel les acteurs économiques se retrouvent pour acheter et/ou vendre une devise contre une autre à un taux de change qui n’est jamais fixe. 

Avec plus de six mille milliards de dollars échangés au quotidien, le forex demeure l’un des plus grands marchés financiers au monde. Les banques internationales, les entreprises et les particuliers y injectent énormément d’argent dans l’espoir d’en tirer des bénéfices. C’est dire donc qu’il y a assez d’argent à se faire pour les investisseurs pratiquant l’intraday du moment où ils en maîtrisent les règles.

Il existe trois bourses majeures (Tokyo, Londres et Wall Street) dont les horaires d’ouverture et de fermeture s’alternent le plus souvent. Cette alternance permet au marché du Forex d’être ouvert 6 jours/7 (fermé du vendredi soir au dimanche soir). C’est un avantage considérable pour les investisseurs du style intraday.

Pour finir avec cette partie, le forex est le marché qui offre le plus de possibilités au trader intraday. Avec plusieurs paires de devises disponibles et des réalités économiques parfois différentes selon les pays, le trader a plus de chances de faire des gains.

Les crypto monnaies

Les cryptomonnaies constituent la révolution en matière des marchés financiers. Du très populaire bitcoin aux centaines d’altcoins qui naissent à tout bout de champ, ces actifs financiers font chaque jour de nouveaux millionnaires.

Avec le Bitcoin, Ethereum, le Bitcoin cash, le Litecoin et bien d’autres actifs, ce sont au total plusieurs centaines de milliards de dollars de transactions effectuées chaque jour. Les cryptomonnaies n’ont certainement pas cessé de conquérir le gros du marché financier.

Cela constitue par ailleurs une source d’investissement pour pratiquer le trading intraday. Le marché des cryptomonnaies connaît des volatilités quotidiennes importantes. Le spéculateur qui sait s’y prendre peut aisément y trouver son compte.

Cependant, l’univers de ces produits financiers est un peu différent des marchés classiques et il faut inéluctablement réajuster les connaissances basiques avant d’y investir. Une chose est sûre, avec la bonne information quiconque peut devenir riche par les cryptomonnaies.

Les actions

Ce sont à priori les produits financiers les plus lucratifs et les moins risqués. Les actions constituent des actifs financiers générés par des entreprises. Le prix de ces actifs est fixé selon la demande, mais aussi selon les avoirs de l’entreprise.

Concrètement, lorsque les actions sont cotées en bourse, elles deviennent alors accessibles à toutes personnes voulant investir dans l’entreprise. C’est à ce niveau qu’intervient le trading des actions, créant des fluctuations permanentes. Pour l’investisseur, il s’agit surtout de suivre les informations en rapport avec l’entreprise pour prendre les bonnes décisions.

Dès lors qu’un de ces produits est détenu par un trader, ce dernier devient partenaire indirect de l’entreprise. Le trading en intraday des actions est surtout une question d’analyse fondamentale. Bien sûr l’analyse graphique a toujours sa place. 

Les ETF

Les ETF (Exchange Trading Fund) sont des produits financiers prenant en compte deux caractéristiques. En premier lieu un fonds et ensuite une action qui permettent de faire des mouvements financiers sur le marché boursier. 

Les ETF, tout comme les monnaies, les actions immobilières ou les matières premières, peuvent faire objet d’achat ou de vente sur une place boursière. Le trading des ETF se fait par le biais des contrats de différence. C’est le cours de l’actif qui influe sur les produits dérivés que constituent les CFD

Le trading d’un ETF est basé sur une analyse aléatoire. Ceci dit, votre objectif est de choisir une option en tenant compte de l’analyse sur le cours de l’actif. Si une augmentation de ce dernier est indiquée par une analyse approfondie du marché, vous optez pour une position longue. De la même façon, si l’analyse indique une chute imminente du cours de l’actif, privilégiez une position courte. 

Toutefois, avant de se lancer dans le trading des ETF, pensez d’abord à faire le choix de l’ETF que vous souhaitez négocier sur le marché. Parmi la panoplie d’ETF qui existe, il est souvent difficile d’opérer un choix.

Cependant certains ETF sont plus convoités que d’autres et du coup, ils sont populaires. Surveillez donc le cours de ceux-ci sur le marché et faites votre choix en fonction de ce paramètre. Aussi faut-il ajouter que vous devez fondamentalement maîtriser le type, la taille et la structure de l’ETF qui suscite votre intérêt avant d’opter définitivement pour lui.

Les matières premières

Les matières premières sont des produits bruts qui entrent dans la composition d’un produit fini. En d’autres termes, le produit fini est obtenu après une ou plusieurs transformations d’un ou plusieurs produits bruts, qu’on peut également appeler produits de base. À titre d’exemple, l’obtention d’une barre de chocolat requiert la transformation du sucre et du cacao. Le sucre et le cacao sont donc des matières premières dans la fabrication du chocolat. 

En matière de trading, quatre catégories de matières premières peuvent être achetées et vendues sur le marché. Il s’agit des produits agricoles, des produits énergétiques, des produits métalliques et des produits de l’élevage.

En effet, le café, le cacao, le coton, l’or, l’argent, le pétrole, le gaz, le cuivre, le bétail et bien d’autres peuvent faire l’objet de négociation sur le marché des matières premières.

En termes de fonctionnement, il n’y a aucune différence particulière entre le marché des matières premières et les autres marchés. Toutefois, convient-il de préciser que le marché des matières premières n’est accessible que pendant 5 jours dans une semaine à la différence du forex. 

Le trading de matières premières consiste à l’achat de celles-ci et leur vente sur le marché dans un délai déterminé. Votre objectif ici est d’acheter les matières premières lorsque certains indices vous indiquent que leurs valeurs augmenteront et les revendre quand cela devient effectif ou que d’autres indices vous révèlent que leurs valeurs vont baisser. 

À l’instar de tout autre marché, le marché des matières premières subit également des fluctuations, créées par diverses conditions. C’est pourquoi en tant qu’expert, nous conseillons de faire recours au trading sur un CFD (Contrats de Différence), par l’intermédiaire d’un courtier. Cela vous permettra d’interagir sur le marché sans même détenir le produit qui fait objet de négociation. 

day trading buy and sell

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Les indicateurs à utiliser pour le day trading 

L’analyse technique est la méthode d’analyse la plus utilisée en day trading. Pour cause, faire des profits avec l’intraday trading dépend du timing de prise et de la fermeture de position. Les traders se concentrent ainsi sur l’étude de la variation des prix sur les graphiques du day trading afin de dégager les tendances ou de cibler des zones sur lesquelles peuvent réagir les prix. 

Pour mener à bien cette analyse, il existe des indicateurs techniques pour leur rendre la tâche plus simple. Ils sont très nombreux, mais les plus populaires sont entre autres :

  • Les bandes de Bollinger 
  • Le RSI 
  • La moyenne mobile
  • Le MACD

Si les bandes de Bollinger sont idoines pour une étude de la volatilité d’un marché CFD, le RSI sera l’indicateur parfait pour la mesure de la force des mouvements. Le RSI possède par ailleurs une zone de surachat et une autre de survente, lesquelles sont d’un grand atout pour les traders. Ces zones permettent en effet de déterminer lorsque le marché s’essouffle et est susceptible de se retourner. 

La moyenne mobile et le MACD sont, quant à eux, des indicateurs pratiques pour déterminer les tendances sur un marché. Le premier permet notamment de déterminer la tendance Forex. Outre les tendances de marché, le MACD permet également de définir des signaux de day trading.

Il existe par ailleurs certains indicateurs très utiles pour les traders en intraday et dont la mise en place et la configuration reviennent aux traders eux-mêmes. Il s’agit notamment des retracements de Fibonacci, des configurations et figures chartistes, des supports et résistances

Toujours est-il que le choix de l’indicateur technique idéal pour une stratégie de day trading revient à chaque trader. Pour ce faire, il devra prendre en compte son plan de trading et trouver lui-même l’indicateur qui lui convient le mieux pour un franc succès en Day trading.

À qui s’adresse le day trading ? 

Le day trading est une technique de trading à moyen terme qui consiste à acheter et vendre des actifs financiers durant la même journée.

L’investisseur qui fait du day trading clôture ainsi toutes les positions d’une journée avant que les marchés financiers ferment. Il prend alors et le plus souvent position suite à de petites variations du prix d’un actif financier dans un laps de temps. 

De ce fait, l’intraday trading s’adresse d’abord aux investisseurs de moyen terme. Aussi, il est parfait pour les traders souhaitant s’affranchir des frais de swap. (Les frais de swap ou frais de rollover sont destinés aux courtiers et sont prélevés lorsqu’un trader conserve une position la nuit).

Par ailleurs, il s’agit d’une méthode de trading qui nécessite de l’expérience et demande beaucoup d’attention de la part du trader puisqu’il doit surveiller chaque opportunité pour prendre des positions optimales. L’investisseur qui pratique l’intraday trading doit également être disponible. Ainsi, le day trading est plus destiné aux traders professionnels et expérimentés.

Les avantages et inconvénients du day trading

S’il était autrefois une stratégie que seules les grandes sociétés d’investissement utilisaient, le day trading s’est très vite démocratisé surtout avec l’essor des technologies. Ainsi, il est dorénavant beaucoup plus prisé et suscite de plus en plus d’engouement chez les investisseurs.

Par ailleurs, quand bien même certains risques sont connexes à sa pratique, les avantages qu’offre cette stratégie de trading sont assez nombreux et les investisseurs qui s’y adonnent ne manquent pas de les notifier.

Les avantages du day trading 

Les avantages de l’intraday trading sont les suivants :

Avantages
  • Le trading journalier permet aux traders de générer des rendements très élevés 
  • Le day trading offre aux investisseurs la possibilité de spéculer sur plusieurs marchés financiers (forex, actions, matières premières, futures) 
  • Les day traders ont la possibilité de faire de gros bénéfices surtout lorsqu’ils pratiquent le day trading avec effet de levier 
  • Le day trading présente beaucoup plus d’opportunités et des stratégies de trading variées ;
  • Le trading journ9alière permet d’avoir des résultats journaliers rapides
  • Le day trading permet aux traders de s’affranchir des frais de rollover qui sont prélevés en cas de conservation de positions durant la nuit 
  • L’intraday trading évite aux investisseurs les risques de fluctuations de prix, lesquelles du jour au lendemain de la prise de position 
  • Avec le day trading l’investisseur bénéficie d’une liquidité élevée notamment avec le day trading forex
  • Si le day trader s’investit bien dans le day trading, il peut tout bonnement en vivre 
  • Les day traders sont épargnés des risques de gapping des cours d’un jour à l’autre sur le marché des actions 

Cette liste n’est pas exhaustive. Il existe en effet d’autres avantages très intéressants à pratiquer le day trading.

Les inconvénients du day trading 

Si le day trading est très avantageux pour le trader qui sait comment s’y prendre, cette stratégie présente tout de même quelques inconvénients. Voici quelques inconvénients liés au trading journalier :

Inconvénients
  • Avec le day trading, le risque de perte est élevé surtout lorsque le trader n’est pas expérimenté 
  • Le day trader doit détenir un capital important, car la fiscalité lorsqu’on pratique le day trading peut être difficile à supporter 
  • Il sera beaucoup difficile pour un débutant de s’y initier, car il s’agit d’une méthode de trading complexe dont l’apprentissage peut s’avérer compliqué 
  • Le day trading ne convient pas aux investisseurs occasionnels

Nos conseils pour débuter avec le day trading

Faire du day trading peut être risqué quand le trader s’initie nouvellement. Voici alors nos conseils pour bien débuter avec cette technique de trading.

  • Entraînez-vous d’abord sur un compte démo afin d’affiner votre plan de trading 
  • Soyez neutre et faites attention lorsque vous faites du trading sur marge 
  • Trouvez le meilleur courtier pour vos besoins 
  • Sachez quand vous arrêter et risquez toujours ce que vous êtes prêt à perdre 
  • Choisissez bien votre courtier 
  • Ne prenez jamais de position sur un coup de tête 
  • Restez stricte sur les règles de gestion de l’argent et des risques 
  • Analysez très bien les graphiques de day trading afin de toujours avoir une longueur d’avance sur les marchés financiers 
  • Choisissez les outils d’analyses techniques que vous maîtrisez très bien 
  • Choisissez un effet de levier adapté à votre stratégie quand vous faites le day trading avec effet de levier 
  • Restez très concentré, patient et bien discipliné quand vous tradez

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Conclusion : Faut-il utiliser le day trading ? 

Le day trading est incontestablement l’une des meilleures façons pour un trader novice ou non « d’affronter » les marchés financiers. Peu importe le niveau d’expérience globale en matière de trading, cette option vous permettra de définir des objectifs quotidiens précis.

Vous vous libérez ainsi d’une grande partie du stress que peuvent engendrer les positions longues.

Alors faut-il ou non utiliser le trading intraday ? Oui vous pouvez développer les stratégies du trading intraday et les pratiquer sur un compte spécifique. Vous pouvez également gérer d’autres comptes sur lesquels vous investissez d’une autre façon. C

ependant, le day trading demande une activité régulière sur le marché pour pouvoir performer sur le temps. À vous donc de voir si vous serez assez patient.

FAQ sur le day trading

✅  Comment faire du day trading 

Pour faire efficacement du trading intraday, vous devez naturellement savoir comment ça marche, créer un compte spécifique à cela et effectuer un dépôt. Établissez ensuite un plan de trading qui regroupera votre stratégie, vos indicateurs de prise de position, vos objectifs et la perte maximale à tolérer par position.
Quel est le Meilleur Broker pour pratiquer le Day Trading ? 
eToro est sans contexte la meilleure plateforme pour faire du day trading. Grâce à sa large communauté de traders et investisseurs, le broker permet à tous ses clients, du moins les plus sérieux, d’être rentables, notamment en faisant du copy trading. Cela s’avère très intéressant dans le cadre du day trading.

✅  Combien d’Argent peut-on gagner avec le Day Trading ? 

Il n’y a pas de limite quant à la somme à gagner en adoptant cette façon de trader. Tout dépend de l’objectif du trader et du montant qu’il aura déposé sur le compte. Il faudra aussi compter les lots « tradés », la durée des p