Avis La Nef Banque

La Nef Banque n’est pas à proprement parler une nouvelle banque en ligne. Dans les faits, cet établissement solidaire est né en 1988, et ne disposait jusqu’alors que de la possibilité d’émettre des crédits ou des comptes à termes pour les professionnels. Mais depuis toujours, la volonté des dirigeants était d’en faire une vraie banque, avec une vraie éthique.

C’est un pas de franchi puisque la Nef Banque est devenue, depuis le 4 avril 2016, une vraie banque. Elle va désormais pouvoir ouvrir des comptes courant aux professionnels, avec tous les services associés, et étendre son offre aux particuliers dans la foulée, courant 2017. La mue s’effectue donc en ce moment, sous nos yeux. De coopérative financière, la Nef devient banque. Avec ceci de particulier que la Nef ne se nourrit pas sur les marchés et investit dans des projets solidaires, durables, éthiques et ayant un impact réel sur l’économie réelle. Une philosophie dans l’air du temps, à laquelle n’a pas dérogé l’établissement depuis sa création.

La Nef a longtemps été précurseur et elle continue d’accompagner ce mouvement solidaire et ancré dans l’économie réelle, en développant enfin son offre, après son mariage raté avec la banque Italienne, Banca Etica en 2010. Pour l’année 2018, et les trente ans de la Nef, on nous promet une évolution en ligne de l’interface vers les particuliers. La Nef poursuivra donc sa transformation en ligne également, afin de coller aux attentes de ses futurs usagers. Car il y a fort à parier que l’aspect solidaire de la banque, au détour de ces temps économiques et financiers très troublés que nous vivons, attire énormément de curieux…

Pour finir, et pour rassurer ceux qui se poseraient des questions quant à la solidité financière de la banque, sachez qu’elle est adossée au crédit coopératif, lui-même adossé au groupe BPCE, 4ème groupe bancaire Français après la Société Générale, la BNP Paribas et le Crédit Agricole, et dans le top 30 mondial. La BPCE fait d’ailleurs partie des fameuses institutions « to big too fail » à travers le monde.