Micro crédit en ligne : vers qui se tourner ?

Il est aisé de constater que les services financiers traditionnels ne sont pas accessibles à tous. Les personnes vivant sous une instabilité professionnelle ou celles ayant des activités à faibles revenus ne peuvent pas par exemple obtenir un prêt auprès d’une banque classique. Le micro crédit vient donc à point nommé pour permettre à ces personnes de faire face à des imprévus, de créer une nouvelle activité, un commerce par exemple, ou de développer une activité déjà existante. Comment obtenir ce type de prêt et quelles sont les conditions d’éligibilité ? Nous répondons à toutes ces questions dans la suite. Mais avant tout, voyons plus en détail ce que c’est qu’un micro crédit.

Les meilleures solutions de micro-crédit en 2020

logo cashper
Notre note
Sommes empruntables 50€ à 1000€ 100€ à 600€
Taux d'intérêt 0% jusqu'au 29 février 2020 1% à 3%
Temps de réponse pour validation moins de 24h avec la solution Express 24h

Qu’est-ce qu’un micro crédit ?

Le micro crédit est un type de crédit d’un montant relativement bas, remboursable avec des intérêts, et réservé aux personnes qui ne sont pas éligibles pour obtenir un financement auprès des banques traditionnelles. C’est un prêt qui leur est consacré en raison de la faiblesse de leurs revenus ou de la précarité de leur situation professionnelle. Il a pour fonction de faciliter l’investissement et de permettre la croissance des acteurs économiques qui ne sont pas éligibles par les banques pour prétendre à un prêt.

En effet, le micro crédit est un prêt à faible taux, couvert partiellement par l’institution qui prête et l’Etat. Les conditions d’acceptation de ce prêt sont très strictes. Il est caractérisé par un montant se situant généralement entre 300 € et 5000 €, mais pouvant également atteindre selon les cas la barre de 10 000 €. La période de remboursement est relativement courte et peut s’étendre de quelques mois à quelques années (5 ans) selon le montant de l’emprunt effectué.

Dans de plus rares cas, le micro crédit va désigner des crédits demandés et obtenus en très peu de temps et pour de très faibles sommes, on parlera alors en général de crédit urgent. Ce type de crédit peut même s’obtenir en moins de 7 jours si la somme demandée est inférieur à 200€. Toutes les informations sur le crédit urgent sont à retrouver dans ce dossier dédié.

À quoi peut servir un micro crédit ?

Mis à part le remboursement d’une dette tel qu’un loyer impayé ou celui d’un autre crédit, il n’y a pas de réelles restrictions quant à l’utilisation des sous obtenus à travers un micro crédit. De la même façon, il n’est pas aisé de dresser une liste exhaustive des raisons qui pousseraient une personne à demander un prêt auprès d’une institution de micro crédit. La seule exigence pour le bénéficiaire est que l’utilisation de cet argent se doit de porter un impact positif à une situation, qu’elle soit personnelle ou non.

Comme exemples, nous pouvons citer :

  • Le paiement des frais du permis de conduire
  • L’acquisition de matériel informatique
  • L’acquisition d’un moyen de transport ou encore son dépannage
  • Le financement d’une formation ou certification professionnelle
  • Le paiement des frais de soins de santé, pour ceux dont les revenus sont faibles et qui n’ont pas de mutuelle. Ils peuvent profiter de l’ACS ou de la CMU C

Comment obtenir un micro crédit ?

Pour obtenir un micro crédit il y a plusieurs possibilités. Une première approche consiste à prendre attache avec un réseau d’accompagnement social qui aidera à la constitution du dossier ainsi qu’à sa présentation auprès d’une institution bancaire approuvée par le Fonds de Cohésion Sociale. Par ailleurs, le réseau suivra l’emprunteur durant la période du prêt. Ce dit réseau peut éventuellement être :

  • un centre communal d’action sociale en collaboration avec Pole Emploi ou la municipalité
  • une organisation ayant une mission sociale
  • ou encore un comité de quartier ou de territoire.

Toutefois, l’emprunteur peut aussi passer par des sites de crédit en ligne spécialisés. Pour cela, il faut repérer le site dont l’offre correspond à ses attentes et par la suite passer au remplissage du formulaire de demande. Si une réponse favorable à sa demande lui est accordée, il présentera quelques documents justificatifs. Dès que les conditions sont acceptées, il recevra systématiquement les fonds. Cette démarche est bien plus rapide que la première, celle citée plus haut.

Les offres de micro-crédit en ligne les plus intéressantes

Le micro crédit est facilement accessible et permet d’avoir de petits montants remboursables sur des périodes relativement courtes. Il est destiné aux personnes qui ont besoin d’argent dans l’immédiat et celles qui ne peuvent pas obtenir un prêt auprès de leur banque. C’est pourquoi le processus d’accès aux micro-crédit a été digitalisé par plusieurs structures. Ce qui a rendu des offres plus accessibles et intéressantes.

logo cashper

Micro crédit Cashper

Cashper permet d’avoir rapidement accès à de petites sommes à n’importe quel moment de la journée. Tout se fait sur les sites web du Cashper. Le montant du micro crédit varie de 50 euros à 1000 euros avec un délai de remboursement allant de 15 à 60 jours selon le montant accordé et selon la législation du milieu. Le souscripteur fixe le montant du prêt ainsi que sa durée et il reçoit par la suite les détails sur les conditions de mise à disposition des fonds retenues et les frais de remboursement qui y sont liés. Après avoir dument complété le formulaire de prêt et procuré la preuve de son identité, le service prendra une décision en un court instant. Par la suite, le souscripteur devra approuver l’accord de prêt avant de recevoir l’argent. Toutes les infos concernant le micro crédit Cashper sont à retrouver sur cette page.

logo finfrog

Micro crédit Finfrog

Le crédit proposé par Finfrog est simple à obtenir. Sa technologie lui permet d’élaborer aisément et rapidement le dossier demande de crédit depuis un PC ou un smartphone. Pour cela, le souscripteur aura donc à :

  • Compléter le formulaire de demande en ligne
  • Partager son IBAN avec la société
  • Transmettre le numéro de sa carte bancaire pour le remboursement
  • Fournir les identifiants du compte bancaire pour la vérification systématique
  • Fournir une pièce d’identité valide
  • Emarger (signature) de manière électronique

Par la suite, Finfrog enverra sous 24 heures une réponse au souscripteur. Dans le cas d’une réponse favorable, il recevra un courrier électronique pour la validation du prêt. Plus tard, le montant sera déposé sur le compte en moins de 24 heures. Pour tout savoir du micro-crédit Finfrog, c’est par ici.

 

pieces et billets en euro

Autres solutions pour souscrire à un micro-crédit

Les avantages principaux du micro crédit sont bien son accessibilité et la simplicité du processus d’obtention. Plusieurs types d’institutions offrent la possibilité aux personnes à faibles revenus d’accéder aux micro crédits. Chaque type d’institution soumet les prêteurs à un mode de sélection spécifique et les montants seuils ne sont bien évidemment pas les mêmes. Quelles sont donc les solutions pour souscrire à un micro crédit ?

Les organismes de crédits classiques

Avant tout, il faut savoir que le montant du micro crédit chez les organismes de crédits classiques varie très souvent entre 500 euros et 5000 euros. Il est possible d’en trouver qui proposent des prêts à partir de 300 euros. Chez Younited Credit le montant minimum du prêt est 1000 euros. Chez Cetelem, le minimum proposé est de 500 euros et sans apport. Cofinoga quant à lui propose aussi un minimum de 500 euros et simplifie au maximum le processus d’obtention, puisqu’on n’a pas besoin de fournir de justificatifs pour avoir au micro crédit. En effet, la procédure de demande de micro crédit est simple et facile à suivre à cause du montant peu élevé du micro crédit. Il faut noter qu’il est plus compliqué d’obtenir un micro crédit auprès de ces organismes qu’auprès d’institutions comme Cashper ou Finfrog.

Les banques traditionnelles

Il est possible d’obtenir de nos jours des micros crédits auprès de plusieurs banques. Parmi ces banques nous avons la Banque Postale. Elle opère dans le domaine du micro crédit en partenariat avec un certain nombre d’associations comme le Secours Catholique par exemple. Ces institutions travaillent ensemble pour fournir des micro crédits personnels. Mais pour le volet micro crédits professionnels, la banque postale collabore avec l’association pour le droit à l’initiative économique (ADIE). Les autres banques proposant des offres de ce type sont le crédit agricole, le crédit mutuel et le crédit coopératif. Quand ces banques proposent ce genre de crédit, elles le font en collaboration avec des institutions dont la spécialité est la finance solidaire. Obtenir un micro crédit n’est néanmoins pas chose aisée.

Le crédit municipal

Le crédit municipal est disponible dans plusieurs villes de France. Il a pour but principal la fourniture de micro crédits personnels. Le montant du prêt qui peut être accordé à un emprunteur varie entre 300 euros et 3000 euros. Aucun frais de dossier ne sera compté pour l’obtention de micro crédit. L’emprunteur peut aussi payer sa dette par anticipation et ne rien payer comme pénalités. Si l’emprunteur veut bénéficier de ce micro crédit, il doit être dans l’incapacité de pouvoir bénéficier de l’aide d’une banque. De plus, il doit élaborer un projet bien défini. L’emprunteur aura également l’obligation de procurer plusieurs justificatifs. Ces documents serviront à prouver l’état de ses finances. Par la suite, un conseiller sera en mesure de lui proposer quelques solutions en se basant sur sa situation financière.

Le micro-crédit professionnel

Le micro crédit professionnel est destiné à remettre sur pied une société, à la reprendre ou à en créer. Les institutions qui octroient ce type de micro crédits ne financent le projet qu’après l’avoir analysé et statué sur sa viabilité. D’un autre côté, une fois le projet financé, elles accompagnent l’emprunteur et mettent en place plusieurs mécanismes pour maximiser ses chances de réussir le projet. Pour obtenir un micro crédit professionnel, l’emprunteur doit être soit non éligible pour un prêt bancaire classique eu égard à sa situation financière actuelle ou avoir reçu par le passé un bon nombre de rejets de demande de prêt bancaire. Le montant maximum du micro crédit professionnel est généralement de 10 000 euros. En outre, l’emprunteur devra être accompagné d’une personne qui pourra se porter garante d’au moins 50% du montant du prêt.

Les établissements de financement solidaire

Il existe plusieurs établissements qui opèrent dans l’économie sociale et solidaire. Ces structures peuvent être une association, société, un organisme public, etc. Ils proposent différents produits comme des prêts et des garanties. Le but du financement solidaire est de fournir l’apport financier approprié aux bénéficiaires selon le cas d’usage. Cet apport passe par le crowdfunding, le micro crédit, la garantie ou le crédit. Tous ces établissements qui agissent pour le financement solidaire sont regroupés sous le label Finansol. Les fonds utilisés par ces établissements proviennent en majeure partie de l’épargne solidaire. Comme financeurs solidaires nous avons entre autres :

  • ADIE France: qui vient en aide aux personnes qui ne peuvent avoir un crédit bancaire afin de monter une société;
  • Amundi Finance et solidaire: qui soutient les sociétés de l’économie sociale et solidaire et les aide à croître;
  • France Active: qui soutient les porteurs de projets en mettant à leur disposition des assurances d’emprunt en banque ainsi que des crédits solidaires;
  • Initiative France: qui finance les porteurs de projets;
  • Caisse solidaire: qui est spécialisée dans le crédit;
  • La Nef: qui propose des prêts pour financer les entreprises qui ont un impact social et propose également des produits d’épargne

À qui se destine le micro-crédit ?

Pour souscrire à un micro crédit, il faut répondre à certains critères. Il n’est pas évident de dresser une liste complète des personnes pouvant prétendre au micro crédit. Toutefois, ces personnes doivent être dans l’incapacité de bénéficier d’un prêt bancaire. Les raisons pouvant donner lieu à leur exclusion du prêt bancaire peuvent être :

  • Une situation professionnelle précaire – les individus dans cette position ne sont pas professionnellement stables
  • Des revenus insuffisants ou faibles – il est impossible d’appliquer à ces personnes le taux d’endettement normal
  • Un défaut de cautionnaire.

Les aspirants au micro crédit ont en général des revenus faibles, et ne doivent autrement pas dit être éligibles pour obtenir un prêt bancaire. Cependant, les revenus doivent être assez élevés pour ne pas jouir de l’Aide Personnalisée de Retour à l’Emploi (APRE) par exemple. Les personnes qui sont inscrites au fichier central des chèques parce qu’elles ont émis des chèques en bois ou qu’elles rencontrent des soucis financiers peuvent bénéficier du prêt social. Mais dans ce cas de figure, la Banque de France doit préalablement donner son accord.

Comparez toutes les offres de crédit en ligne

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Note : les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.