Taux assurance prêt immobilier

Vous êtes à la recherche d‘une assurance de prêt immobilier et vous recherchez les taux sont accordés à ce type de d‘assurance ? En 2018, si les taux de prêts immobiliers sont toujours en baisse, les taux d’assurances de prêt immobilier augmentent légèrement par rapport à 2017. Les écarts entre les différents assureurs peuvent être très importants. Il est donc essentiel de comparer les assurances pour trouver le meilleur taux. Pour cela, notre comparateur en ligne est idéal.

Quels taux d‘assurance de prêt immobilier en 2018 ?

En 2018, le taux d’assurance de prêt immobilier varie d’une banque à l’autre en fonction de l’âge de l’emprunteur. On voit que le taux assurance prêt immobilier après 60 ans est élevé.

Le TAEA moyen pour un prêt au taux nominal de 2,5 % sur une durée de 20 ans est le suivant :

Âge emprunteur Taux
Moins de 30 ans 0,43 %
(min : 0,34 % - max : 0,59 %)
De 31 à 35 ans 0,46 %
(min : 0,36 % - max : 0,65 %)
De 36 à 40 ans 0,62 %
(min : 0,36 % - max : 1,0 %)
De 41 à 45 ans 0,65 %
(min : 0,47 – max : 1,0 %)
De 45 à 50 ans 0,76 %
(min : 0,52 % - max : 1,0 %)
De 51 à 55 ans 0,82 %
(min : 0,59 – max : 1,16 %)
De 56 à 60 ans 0,98 %
(min : 0,64 % - max : 1,45 %)
De 61 à 65 ans 1,23 %
(min : 0,71 % - max : 2,57 %)

Le taux moyen assurance prêt immobilier est ici calculé à partir des taux pratiqués par 11 banques au 15/11/2018.

C‘est quoi le taux annuel effectif d‘assurance (TAEA) ?

Le Taux Annuel Effectif d’Assurance, ou TAEA, est un taux appliqué dans le cadre d’une assurance liée à un prêt immobilier. Il permet de faire le calcul du taux assurance prêt immobilier et de connaitre les mensualités de l’assurance qui s’ajoutent à celles du prêt.
Il varie d’un établissement financier à l’autre et d’un assureur à l’autre. Il indique le coût total de l’assurance.
Pour le fixer, les assureurs et les banques tiennent compte, entre autres, de l’âge de l’assuré, de sa situation professionnelle et la durée de remboursement du prêt.
C’est un taux essentiel pour choisir votre assurance de prêt immobilier. Il peut faire varier le coût total de votre crédit du simple au triple.

Comment sont calculés les taux d‘assurances emprunteur ?

Pour calculer le taux assurance prêt immobilier, l’âge, l’état de santé, fumeur ou non-fumeur sont des critères essentiels.
Au fil des âges, les risque sont accrus. Le taux va donc être plus élevé au fil du temps. Les cotisations vont augmenter pendant les 12 premiers mois de remboursement. Mais elles vont ensuite diminuer pour les années qui restent car elles vont suivre la diminution du capital qui reste à rembourser.
Les garanties souscrites influent également sur le taux de l’assurance.

Le calcul taux assurance prêt immobilier est également différent s’il s’agit d’un contrat groupe proposé par une banque ou d’un contrat individuel souscrit grâce à la délégation d’assurance.
Le contrat groupe applique le principe de la mutualisation des risques et permet aux banques d’afficher des taux assurance prêt immobilier fixes. On a 0,3 % annuel pour financer des investissements locatifs ; 0,276 % par an pour les emprunteurs de moins de 35 ans qui veulent acheter une résidence principale ou secondaire ; 0,42 % par an pour ceux de 35 ans et plus. La cotisation est calculée en fonction du montant total du crédit et reste la même jusqu’à la fin de l’échéance.
Pour un contrat individuel, souscrit chez un assureur extérieur, chaque compagnie a ses propres barèmes. Il est tenue compte de l’âge, des antécédents médicaux, des risques liés à la profession ou aux activités… Un emprunteur de moins de 35 ans, non-fumeur, en bonne santé, qui ne pratique pas d’activité sportive à risque ni de métier risqué pourra avoir droit au meilleur taux assurance prêt immobilier du marché.

Le calcul du taux annuel effectif de l’assurance prêt immobilier, le TAEA, est fixé par décret. Il correspond au TEG (Taux effectif global) avec les assurances – le TEG sans les assurances.

Est-ce que le taux affecte le coût de mon assurance ?

Le taux assurance prêt immobilier a bien sûr un impact sur le coût de l’assurance mais aussi sur le coût du crédit dans sa totalité. Le TAEA est obligatoirement pris en compte pour le calcul du coût de l’assurance. Pour un crédit immobilier, le calcul tient également compte des frais bancaires ce qui permet d’avoir un TAEG, ou Taux Annuel Effectif Global, pour la totalité du crédit.
Le TAEA permet de comparer différents contrats d’assurance.
Le taux fait varier les mensualités de l’assurance et donc celles du crédit. Mais il est possible de faire baisser ce taux et même de changer gratuitement d’assurance.

Effet du taux de mon assurance sur mon crédit immobilier

Pour chaque année de remboursement, le taux d’assurance de prêt correspond en moyenne à 0,09 % à 0,65 % du capital emprunté. Cela correspond environ à 1 à 1,4 % de chaque mensualité. L’impact du taux assurance prêt immobilier varie en fonction du profil de l’emprunteur. Il varie également s’il s’agit d’un contrat groupe ou d’un contrat individuel.
De plus, depuis quelques années, les taux des crédits immobiliers sont bas. Cela augmente la part de l’assurance de groupe dans le coût total du crédit. En effet, l’assurance de groupe proposée par les banques peut représenter jusqu’à 25 % du coût total d’un crédit (contre 11 % en novembre 2008). Ce taux d’assurance de groupe est basé sur le montant du prêt et il est défini par la banque. Il reste le même durant toute la durée du prêt. Dans cette situation, pour calculer le coût total du crédit, il suffit de multiplier le taux de l’assurance par le montant emprunté. On a alors le coût annuel. En divisant par 12, on obtient le montant de chaque mensualité.

C’est pourquoi il est essentiel de faire jouer la concurrence. Le taux moyen assurance prêt immobilier chez un assureur indépendant peut descendre jusqu’à 0,10 % avec des garanties équivalentes.

Faire baisser son taux, est-ce possible ?

Faire baisser le taux assurance prêt immobilier, c’est tout à fait possible. En utilisant un comparateur d’assurances, vous allez pouvoir mettre en concurrence les différents établissements financiers et assureurs. La Loi Lagarde vous permet de changer facilement d’assurance et de choisir l’assureur qui vous propose la meilleure offre. La délégation d’assurance permet de faire baisser le coût jusqu’à 50 %.
Vous pouvez recourir à un courtier en ligne. Ce professionnel est en contact avec plusieurs compagnies d’assurance. Il a davantage de facilités pour négocier les contrats et vous faire profiter d’un taux assurance prêt immobilier attractif.
Même avec une assurance groupe, un courtier peut parfois être à vos côtés pour obtenir un meilleur taux assurance prêt immobilier. C’est un professionnel qui est en mesure de vous conseiller au mieux.
Lors de la comparaison des coûts des assurances, il faut tenir compte du coût de l’assurance, son taux moyen (à additionner au taux d’intérêt) et le TAEA. Ce dernier taux permet de comparer vraiment les différents contrats que le mode de calcul soit basé sur le capital initial ou sur le capital restant dû.
Il ne faut pas oublier de comparer les garanties proposées. Elles doivent être au moins équivalentes à celles proposées par la banque prêteuse.

Changer d‘assurance emprunteur, combien ça coûte ?

Changer d’assurance ne coûte rien et peut même faire baisser vos mensualités de manière significative. Dès la signature du contrat de crédit immobilier, vous pouvez choisir un assureur extérieur. La banque ne peut pas augmenter son taux ni facturer des frais supplémentaires.
Dans les 12 premiers mois du crédit, vous pouvez également changer d’assurance en respectant un délai de préavis de 15 jours. La loi Hamon permet de changer d’assurance à tout moment et sans aucun frais durant cette première année de souscription.
Si votre contrat de prêt est signé depuis plus de 12 mois, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance à chaque date anniversaire de la signature du prêt. Cette possibilité reste valable durant toute la durée du remboursement. Il faut toutefois respecter un délai de deux mois de préavis. Là encore, ce changement est entièrement gratuit.
La seule condition pour changer d’assurance est d’opter pour un contrat offrant au moins les mêmes garanties que l’assurance proposée par la banque.

Exemple de montant

Si on prend l’exemple d’un emprunteur de 30 ans qui ne fume pas. Il souhaite contracter un crédit immobilier pour acheter sa première résidence principale.
Il emprunte 220 000 euros sur 20 ans.
Pour son assurance de prêt immobilier, il choisit les garanties décès, PTIA, IPT et ITT.
La quotité assurée est totale (100 %)
Le coût de son assurance bancaire est de 11 000 euros avec un taux moyen de l’assurance de 0,25 % sur le capital emprunté par an.
En délégation d’assurance, le coût est abaissé à 4 400 euros avec un taux de 0,10 % sur le capital emprunté par an.
En optant pour la délégation d’assurance, cet emprunteur réalise une économie de 6 600 euros sur le coût de son crédit.

Simulez les taux pour mon assurance prêt immobilier

En utilisant notre comparateur en ligne, vous pouvez faire baisser le coût de votre assurance jusqu’à 50 %. C’est une économie vraiment importante. Le comparateur est gratuit, rapide et sans engagement.

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.