ECA assurances, courtier en ligne

Continuons notre tour des compagnies et mutuelles d’assurances Françaises. Alors que nombre de ces sociétés nous demeuraient encore inconnues il y a à peine dix ans, internet leur a donné une visibilité nouvelle, leur permettant d’agrandir encore leurs zones de chalandises respectives. Ainsi, certaines mutuelles très locales ou régionales se sont vues commercialisées sur tout le territoire. D’autres, comme les courtiers, que l’on voyait peu parce qu’ils passaient plus e temps à concevoir qu’à vendre, optent dorénavant pour une posture plus directe vis-à-vis du consommateur/souscripteur. Ainsi, un courtier comme ECA peut s’adresser plus facilement à ses clients et prospects. Voyons quels sont les produits développés par le courtier.

Pour commencer, qui est ECA assurances ?

ECA Assurances est donc un courtier. Un jeune courtier, même, puisque la société est née en 1995. Mais, si votre courtier en assurances se contente de sélectionner des produits émanant de diverses compagnies ou mutuelles, et de vous en proposer un comparatif, ECA, à l’instar d’April par exemple, est un courtier qui confectionne lui-même ses propres polices à partir des garanties proposées par les compagnies spécialisées et porteuses de risques.

L’avantage d’un courtier, c’est qu’il trouvera forcément le produit qui vous convient. L’inconvénient, c’est que quel que soit le contrat vendu, ce n’est pas lui qui vous indemnisera, mais la compagnie porteuse du risque. Celle qui porte la garantie au titre de laquelle vous avez été sinistrés. Il peut donc parfois se passer un peu plus de temps entre la déclaration et l’indemnisation, du fait de l’intermédiation supplémentaire.

Toutefois, ECA est bien connu sur internet, puisqu’il est un des précurseurs dans le domaine. Dès l’année 2000, ECA était présent. Et le courtier gère aujourd’hui un portefeuille de plus de 120 000 clients. Parmi ses partenaires auprès desquels il choisit ses garanties, on trouve MGPS, SwissLife, Areas dommages, Gameic, Garantie assistance… Bref, que du lourd dans le domaine. Et, de fait ECA peut intervenir dans presque tous les domaines. On le retrouve donc aussi bien sur de l’assurance habitation que sur la santé, et même la santé animale.

L’assurance santé.

index-iiECA étant un courtier, ne vous attendez pas à voir sur son site le détail des garanties et la hauteur des couvertures et des indemnisations. En effet, le principal travail du courtier est de parfaitement cerner les besoins de ses clients afin d’y répondre précisément. Vous trouverez donc plus naturellement chez un courtier un produit ou un service qui vous sied particulièrement… Si vous en avez fait la demande en amont, bien entendu.

Mais un courtier ne vend pas au « catalogue », comme une compagnie. Ainsi, nous n’aurons de détails sur les garanties proposées que si nous en passons parle devis en ligne. Et comme chacun a des besoins différents, surtout en termes de santé, les indications et critères que nous utiliserions ne vous seraient pas forcément profitables. C’est pourquoi nous vous invitons à réaliser vous-mêmes votre devis ici : https://sante.self-assurance.fr/mimenteSelf/mutuelle/VotreProjet.jsf?parameters=Y2FtcGFnbmU9UGFnZWludGVyX3NlbGZtdXR1ZWxsZV9yZWRpcmVjdGlvbg==&utm_source=Redirection&utm_medium=Mutuelle&utm_content=groupepersonnes&utm_campaign=marketing

Certes, le nom de la page est un peu long. Nous vous le concédons volontiers. Mais à partir de là, vous pouvez gérer l’intégralité de votre mutuelle en ligne, en choisissant vous-mêmes vos garanties, les hauteurs d’indemnisation et en souscrivant directement. Où comment adhérer et gérer votre assurance santé de votre canapé… C’est la première fois que nous voyons une interface entièrement dédiée à l’assurance réellement en ligne, et de surcroît aussi claire.

En dehors de ça, et concernant l’assurance aux personnes, ECA Assurances propose aussi ses services sur les garanties accidents de la vie, l’assurance décès et l’assurance rapatriement.

L’assurance habitation.

Passons maintenant aux assurances aux biens et voyons quelle stratégie adopte ECA. Ici, ECA nous livre un peu plus de détails et nous assure que toutes les garanties indispensables sont présentes des la formule de base. Ainsi, on doit donc retrouver l’incendie, le dégât des eaux, le vol et le vandalisme, le bris de glace et bien sûr la responsabilité civile dès la première formule. Dans un paragraphe suivant, ECA nous liste les options envisageables ; assistante maternelle, dommage électrique, rachat de franchise, location de salle, accidents domestiques, assurance scolaire, panneaux photovoltaïques.

Et de finir par nous délivrer les avantages de l’assurance habitation ECA ; gestion de sinistre sous 5 jours maximum, gestion numérique intégrale (envoi des attestations par mail), une seule demande d’adhésion nécessaire même en cas de plusieurs biens, assistance complète dès la formule de base…

Bon, tout ça c’est bien. Mais qu’en est-il réellement des coûts, des montants des franchises avant l’application de l’option, des garanties réellement prises en charge selon les formules ? D’ailleurs, quelles sont ces formules ? C’est toujours le souci quand on fait du sur-mesure. Il est difficile de renseigner les clients et prospects sur les mêmes bases que ce que font les concurrents. Le seul moyen, c’est d’en passer par le devis en ligne. Et pour cela, il vous faudra repasser par l’interface Selfassurance.

L’assurance auto.

Apparemment, à en croire le site d’ECA, l’assurance auto est un nouveau produit. De fait, nous n’aurons aucune information sur le sujet. Le simple clic sur le lien assurance auto nous entraîne directement vers l’interface Selfassurance. A vous de jouer.

Les assurances dédiées aux animaux de compagnie.

C’est là qu’ECA se démarque vraiment. En effet, les compagnies d’assurance ne sont pas très nombreuses à se soucier de la santé de nos animaux de compagnie. Et encore, lorsqu’elles le font, elles limitent les animaux aux chiens, aux chats, et parfois aux chevaux. Mais ECA index-iiidéveloppe toute une gamme d’assurance santé en direction des chiens, des chats, mais aussi des lapins, des furets ou de tout autre rongeur…

Et force est de constater que les contrats se construisent réellement comme les contrats d’assurance santé pour humains ; responsabilité civile, hospitalisation, dentaire… On retrouve les mêmes modules et le même principe de prise en charge, quel que soit l’animal. Bien sûr, les formules de l’assurance baptisée ECA-Calinia sont déclinées en fonction de l’animal à assurer. Mais les cotisations ne sont pas très élevées (entre 5 et 10 € mensuels) et les prises en charge sont complètes. Une maladie, ou un moindre rdv chez le vétérinaire, et ce sont parfois les économies de plusieurs mois qui s’envolent. Sachez qu’une opération chirurgicale sur un chien peut vite grimper à 1 000 €. Et qu’une hospitalisation d’une semaine représente un budget conséquent.

ECA intervient donc à ce niveau et, outre une franchise raisonnable, prend en charge les frais inhérents aux maladies et accidents de nos animaux de compagnie, sempiternels compagnons de nos journées et réceptacles de nos émotions les plus diverses. Vraiment, ça plaisir à voir. Voilà un produit qui devrait être plus répandu : http://www.eca-assurances.com/assurance-chien/assurance-pour-chien.jsf.

L’épargne et les placements.

A partir de là, c’est Selfepargne qui prend le relais. Selfepargne, comme Selfassurance, sont deux marques d’ECA. Et Selfepargne se considère comme un compositeur de patrimoine. Avec la même logique que celle qui régit l’assurance, le courtier est à même de préparer des montages patrimoniaux à partir des produits de ses partenaires. Il conçoit donc des plans d’épargne à visée différentes. Mais son offre se base sur une sélection d’assurances-vie, des préparations à la retraite, de l’investissement dans l’immobilier (SCPI, FIP, FCPI) et dans la bourse.

index-iMalheureusement, les accès à la constitution des produits sont impossibles. Il faut bien comprendre que la logique d’un courtier est bien différente de celle d’un marchand classique d’assurances et de produits patrimoniaux. Ici, c’est le client qui est la base du produit. Le produit s’adapte aux besoins du client, et non l’inverse. En somme, c’est un peu comme lorsque vous faites construire votre maison. Si vous allez voir un pavillonneur, vous aurez le choix entre différents types de maisons inscrites au catalogue, et plus ou moins modulables. Si vous allez voir un architecte ou un maître d’œuvre, il vous dessinera vos plans selon vos désirs et votre budget. C’est à la fois l’avantage et l’inconvénient du sur-mesure.

Conclusion.

Même si nous n’avons finalement que très peu d’informations concrètes à nous mettre sous la dent, ECA semble proposer des contrats intéressants. Attention toutefois aux avis des consommateurs. Très nombreux sont les souscripteurs déçus des promesses non tenues. En l’occurrence surtout lorsqu’il s’agit d’indemniser. Mais ceci n’est pas surprenant. Le courtier est un intermédiaire entre le souscripteur et la compagnie porteuse du risque. Et les lenteurs administratives sont donc doublées. Sans compter les incompréhensions qu’il peut y avoir entre les différents interlocuteurs…