Le crédit hypothécaire fait son arrivée chez Keytrade Bank

Nous avions récemment consacré un dossier au Crédit Mutuel Arkéa et à la bonne santé de cette entreprise à laquelle Keytrade Bank appartient depuis bientôt un an. Cette dernière, qui fait partie des FinTechs en vue notamment chez nos amis belges, a lancé cette semaine une offre de crédit hypothécaire totalement numérisée. Ce nouvel ajout au portefeuille d’offres de Keytrade Bank est un pas supplémentaire vers l’existence de Keytrade au-delà du périmètre de sa maison-mère, et un moyen de s’affirmer en tant que banque à part entière sur le marché.

Keytrade veut personnaliser son offre

Au travers de l’introduction du prêt hypothécaire dans sa gamme de services, Keytrade souhaite élargir sa base clientèle. En fonction de la situation spécifique de chaque client, la banque propose une offre sur mesure, adaptée aux besoins et aux impératifs financiers de chacun. Thierry Ternier, CEO de Keytrade Bank, met en avant le caractère « rapide et simple » de l’offre.

Ce prêt immobilier « KeyHome » (c’est son petit nom) est rendu possible par une situation du marché de l’immobilier belge assez stable. Cette conjoncture facilite la détermination du taux d’intérêt, et l’évaluation des risques préliminaire à toute signature de crédit immobilier.

Un autre point que Keytrade Bank compte bouleverser est la négociation entre le banquier et le particulier. Dans beaucoup d’établissements bancaires traditionnels, la négociation débute avec des solutions peu avantageuses pour leur client : ce n’est que lorsque ce dernier présente des offres concurrentes plus intéressantes qu’il a la capacité d’influer à la baisse les termes du contrat. M. Ternier souhaite mettre fin à cette pratique, en faisant une offre qui correspond directement aux meilleurs tarifs disponibles sur le marché. De fait, les procédures devraient être considérablement allégées.

keytrade bank prêt hypothécaire - illustration

Gravir un échelon

Keytrade Bank est encore une banque secondaire pour beaucoup de ses 285 000 clients (chiffre fin 2016). En effet, ils sont encore nombreux à préférer avoir recours à une banque de réseau ou une banque en ligne pour domicilier leurs revenus. Mais en proposant une telle offre, différente d’un compte bancaire classique, Keytrade pourrait bien retenir dans son giron des clients qui en ont marre de faire l’aller-retour permanent entre plusieurs de leurs comptes en banque, et qui veulent se fixer autour d’une opération financière de plus grande envergure.

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.