Les femmes ont tendance à plus épargner que les hommes en France

De nombreuses études révèlent que ce sont les femmes qui gèrent l’argent à la maison. Les mœurs de la société évoluent et placent la femme au cœur de l’économie familiale. C’est Madame qui gère l’argent du foyer. Les Françaises étant plus enclines à épargner, l’épargne se porte donc au mieux !

Les femmes gèrent les revenus du ménage

Depuis l’évolution de la société avec notamment la libération de la femme et sa prise d’indépendance, la gestion des ménages a été bouleversée. La plus grande majorité des femmes travaillent et sont indépendantes financièrement. Dans cette affirmation de leur égalité avec leurs pairs masculins, elles ont pris la responsabilité de la gestion financière du foyer. Ainsi que bien d’autres comme la gestion administrative et de la vie domestique…

Selon l’Institut National des Statistiques et des Etudes Economiques (INSEE), 63% des couples en France disposent d’un compte bancaire commun. 90% des femmes connaissent exactement le montant de leurs impôts à titre d’exemple. Et 6 femmes sur 10 gèrent les comptes du foyer avec leur mari ou compagnon.

Les Françaises épargnent plus que les Français

Les Françaises sont plus économes que les Français. Selon de nombreuses études, les Françaises épargnent plus. Elles sécurisent les revenus de leur foyer. En effet 60% d’entre elles épargnent tous les mois ou régulièrement. C’est un des taux les plus élevés en Europe !

Pourquoi un tel comportement d’épargne ? Plusieurs théories tentent de répondre à la question.

  • Les inégalités salariales entre femmes et hommes. Cette inégalité (26% de défaveur envers les femmes) rend celles-ci plus enclines à épargner leur patrimoine.
  • Un manque de confiance. Envers le système financier tout d’abord, envers elles ensuite, envers l’avenir enfin. La crise de 2008-2010 a fortement refroidi les consommateurs en matière d’investissement. Depuis la reprise de l’économie, la tendance est plutôt à l’épargne. Ensuite les femmes manqueraient de confiance en elles lorsqu’il s’agit d’investir leur patrimoine. Enfin les femmes seraient plus susceptibles d’épargner que leur conjoint par manque de confiance dans l’avenir. Avec la forte proportion de divorce, les femmes préfèrent épargner.
  • Une opinion conservatrice.
  • Une aversion particulière pour le risque financier.

Par contre les Françaises sont moins enclines que leurs voisines européennes à investir. Est-ce par manque de confiance ? Par manque d’expérience ? Ou par manque de connaissance des opportunités ? Les Suédoises sont 58% à investir, quand seulement 1 femme en France sur 4 investit son patrimoine financier.

L’argent est moins tabou chez les jeunes générations

Les tabous chez nos jeunes générations diffèrent beaucoup de ceux des autres générations. A titre d’exemple l’argent n’en est plus un. Les Millennials n’ont pas de scrupules à aborder ce sujet entre eux ou encore d’échanger à propos de leurs revenus. En effet cette génération a grandi et a vu grandir l’économie collaborative et les réseaux sociaux. Tout se partage beaucoup plus, plus vite. Leur conception de la société et de l’économie est plus ouverte que chez leurs parents.