Prêt consommation

pret consommationLe prêt consommation, encore appelé prêt conso ou prêt personnel, peut prendre des formes différentes suivant qu’il est souscrit dans un établissement bancaire ou dans un autre. Bien qu’il s’agisse partout d’un prêt dit non affecté (personne ne peut obliger le souscripteur du prêt à réellement consommer avec cet argent. Et puis, quelle est la définition de consommer ? Aller au restaurant, c’est consommer. Acheter un véhicule aussi, et même remplacer le ballon d’eau chaude…), certaines banques ne proposent ce prêt que parce qu’elles n’ont pas pu entrer la raison du besoin de trésorerie dans une autre case.

Or, dans tous les cas, le but est de permettre, via l’endettement, la consommation des ménages. Si certaines banques, comme LCL trouve une raison pour chaque emprunt et décline ainsi une gamme de crédits impressionnante, d’autres, comme Hello Bank ou Boursorama, se satisfont d’un seul prêt personnel, capable de couvrir tous les besoins et de répondre positivement à tous les projets, quels qu’ils soient.

Comme on le voit, le prêt personnel est donc une sorte de « fourre-tout » du prêt. Mais comment est-il décliné par les différentes banques en ligne ?

Les banques en ligne et le prêt consommation

Comme nous l’avons fait pour le prêt auto, nous répartissons ici les banques selon qu’elles proposent ou non une ligne de crédit. Sachez que les banques en ligne de troisième génération (mon banquier enligne, l’agence enligne de BNP Paribas et LCL  ), étant des agences en ligne du réseau physique existant, possèdent bien évidemment toute la gamme développée par la banque traditionnelle. Normal, puisqu’elles n’en sont que des extensions. Vous trouverez donc forcément votre bonheur consumériste dans ces établissements.

D’un autre côté, les néobanques (Morning, N26) sont issues d’une philosophie différente et sont encore trop jeunes pour garnir leur gamme de prêts, quels qu’ils soient. Il nous reste donc les pures players, ces banques en ligne que nous suivons particulièrement. Et parmi ces cinq établissements, deux ne proposent pas de prêt consommation. Il s’agit de Fortuneo et d’ING Direct. En résumé, LCL, Mon banquier en ligne, l’Agence en ligne de BNP Paribas, Monabanq, Boursorama Banque, Hello Bank et BforBank sont les établissements qui nous intéressent ici.

Les banques en ligne de troisième génération.

pret consommationLCL développe une logique toute particulière. Plutôt que de regrouper toutes les affectations en une seule, le LCL en ligne décline une multitude de prêts conso ; le conso travaux, le conso auto, le conso rachat, le conso budget… Dans la pratique, ils se ressemblent tous ; une durée variant entre 6 et 7 ans pour un plafond de 60 000 € (à part le conso travaux qui ne permet d’emprunter que 20 000 € sans précision de durée du remboursement. Il est donc permis que notre voiture coûte plus cher que les travaux dans notre maison…). Une grosse nuance toutefois, le prêt conso budget permet d’emprunter jusqu’à 1 500 000 € sur une durée de 15 ans ! Oui, oui, vous avez bien lu. LCL nous permet d’emprunter jusqu’à 1 Million 500 00 € sans aucun justificatif d’affectation de l’argent crédité… Le prêt connaît trois lignes bien distinctes :si vous empruntez jusqu’à 3 000 €, vous aurez un délai maximum de 3 ans pour rembourser ; si vous souhaitez emprunter jusqu’à 60 000 €, vous aurez alors jusqu’à 5 ans pour régler votre emprunt. La troisième ligne vous laisse donc 15 ans pour une enveloppe comprise entre 60 000 et 1 500  000 €!

La vraie question qui se pose sempiternellement avec LCL, c’est la question de la cohérence. Comment est-il possible de créer un prêt spécifique aux camping-cars limité à une durée de remboursement de 5 ans et développer parallèlement ce type de prêt “conso budget” ? Comment justifier cette ligne de crédit particulière en fait ? Nonobstant le fait que cette multitude d’affectations à des fins statistiques doit sérieusement alourdir le back office de la banque, je me demande à quel taux peut être vendu le “conso budget”… Premier indice, pour 10 000 € sur 5 ans, LCL nous annonce un TAEG de 7,14 %. Vous faites ce que vous voulez de votre argent, mais on vous le fait payer très cher…

à l’instar de LCL, Mon banquier en ligne dispose d’une très large gamme de lignes de crédits (toutes mes condoléances au back office), et distingue donc parfaitement des besoins liés à une acquisition automobile de travaux ou d’autres besoins de trésorerie. En l’occurrence, la banque en ligne de la caisse d’épargne propose directement un prêt trésorerie, de 75 000 € sur 10 ans. Mais attention au taux sur ce type d’emprunt. Tous les prêts sans affectation sont vendus avec des taux élevés. Ici, sur l’exemple donné par la caisse d’épargne, le TAEG est de 7,89 % sur seulement 48 mois. Mais à côté de ça, Mon banquier en ligne suggère un prêt de 1 000 €, remboursables sur 3 ans, pour des achats urgents… à 0 % ! Bien vu. Il est toujours plus agréable de pouvoir compter sur sa banque sans frais en cas de coup dur et de besoin urgent.

A l’agence en ligne de BNP Paribas, le prêt consommation se nomme prêt divers. Et le site nous permet de réaliser une simulation. Mais il faut savoir que les taux pratiqués sont exactement les mêmes quel que soit le prêt personnel que vous souscriviez. En d’autres termes, les affectations sont à des fins purement statistiques. Nous verrons plus bas comment se comporte l’agence en ligne de BNP Paribas en face des pures players.

Les pures players.

On l’a dit, Fortuneo et ING Direct ne proposent pas de prêt consommation. Quant à Boursorama Banque, elle réserve la simulation à ses clients. Et le problème, c’est qu’elle ne donne pas beaucoup d’indications sur les conditions de son prêt consommation. Pas de durée, pas de montant max… Dommage…

Chez Hello Bank, le prêt consommation est limité à une durée de 5 ans. Pour une fois, le produit commercialisé ici n’est pas un produit que l’on retrouve à la BNP Paribas, mais bien un produit spécifique au pure player. Et, comme vous le verrez plus bas, Hello Bank n’est pas mal placée.

Monabanq a directement opté pour l’appellation autres projets. Ce qui signifie bien que cette ligne de prêt se situe en dehors du prêt auto-moto et du prêt travaux. Et ce, même si les conditions sont très proches, voire semblables. En effet, les prêts auto-moto et autres projets bénéficient exactement des mêmes conditions : enveloppe maximum plafonnée à 30 000 € pour une durée max de 72 mois… Là, les deux lignes de prêt pourraient être fondues en une seule, à moins que les statistiques soient si importantes.

Enfin BforBank, pour qui le prêt consommation est tout neuf, nous livre un prêt d’une durée limitée à 6 ans, mais avec des conditions de taux bien au dessus de la moyenne.

Le cas particulier des réserves d’argent

Deux établissements en ligne proposent également des réserves d’argent (ou crédits renouvelables), qui sont considérés comme étant des prêts à la consommation, dans la mesure où aucun justificatif de l’emploi de l’argent débloqué n’est demandé. Le principe de ce type de crédit est simple. Dès qu’un besoin se fait sentir, on pioche dans la trésorerie, et on rembourse. Au fur et à mesure des remboursements, la trésorerie se reconstitue et il est donc possible de piocher à nouveau dedans. Le hic, c’est que ce genre de chose est facturé très cher. Et qu’il très difficile de s’en défaire.

pret credit consommationChez Monabanq, le montant est limité à 5 000 € à un taux effectif global approchant les 20 % : https://www.monabanq.com/fr/produits-bancaires-services/credits/credit-renouvelable-avantages.html.

En résumé, on retiendra qu’Hello Bank dispose d’un produit très souple permettant de financer tous les projets, travaux, conso, auto, bateau, etc. Boursorama Banque se cale sur le même mode, mais on ne connaîtra pas les détails. On cherche toujours la cohérence chez LCL (le prêt conso budget paraît assez dingue) et Monabanq et l‘agence en ligne de BNP Paribas restent dans le classique. Pour finir, l’effort de BforBank est intéressant, mais il faudra revoir les taux, trop élevés.

Petite simulation comparative

Nous avons voulu en savoir plus, et comparer directement les offres des établissements nous permettant de simuler l’emprunt enligne. Afin que vous puissiez voir où se situent réellement les banques en ligne, nous les avons également comparées aux acteurs spécialisés du marché ; les Financo et autres Cetelem. Nous avons donc réalisé deux simulations. La première est de 6 000 € sur 3 ans. La seconde, de 15 000 € sur 6 ans. SI certains établissements sont absents, c’est simplement que n’avons pas pu réaliser la simulation souhaitée. De même, vous constaterez que certaines banques figurent sur la première simulation, mais pas sur la seconde. L’explication vient du fait que la durée de 6 ans n’est pas proposée par tout le monde. Les voici donc dans l’ordre :

6 000 € empruntés sur 3 ans :

Carrefour Banque ; Mensualité : 173,59 € ; TAEG : 2,70 %
Oney ; 174,12 € ; 2,90 %
Agence en ligne BNP Paribas ; 174,36 € ; 2,99 %
Hello Bank ; 175,15 € ; 3,30 %
Monabanq ; 175,89 € ; 3,55 %
Younited ; 176,44 € ; 4,91 % (?)
Cetelem ; 178,51 € ; 4,60 %
BforBank ; 178,76 € ; 4,70 %
Financo ; 179,53 € ; 5, 00 %
Banque Casino ; 183, 75 € ; 6,64 %
Cofidis ; 200,33 € ; 13,10 %

15 000 € empruntés sur 6 ans :

Monabanq ; Mensualité : 235,43 € ; Taux : 4,17 %
Agence en ligne BNP Paribas ; 241,78 € ; 5,15 %
Banque Casino ; 246,80 € ; 5,75 %
Carrefour Banque ; 248,73 € ; 6,20 %
Younited ; 250,15 € ; 6,62 % (?)
BforBank ; 250,82 € ; 6,50 %
Cofidis ; 251,72 € ; 6,60 %

Comme vous pouvez le constater, il y a une incohérence entre les taux affichés par Younited et tous les autres taux. Un taux plus haut avec une mensualité plus basse, ce n’est pas normal. Néanmoins, nous maintenons l’ordre établi ici. Car à la finalité, ce n’est pas le taux qui compte, mais bien la mensualité versée… Comme c’est le cas pour le prêt auto/moto, Monabanq reste stable et cohérent dans son offre, BforBank est peu chère, et la BNP Paribas, en général, se comporte plutôt bien.