Yomoni et Bankin’ s’allient pour toucher une plus large clientèle

Le secteur du coach financier français est de plus en plus compétitif, et même les banques montent au créneau. Les deux start-up de FinTech françaises les plus prometteuses se sont alliées afin de développer l’offre d’épargne en ligne. L’application mobile de gestion des finances personnelles Bankin’ s’associe au spécialiste de la gestion d’épargne en ligne YOMONI afin de compléter ses fonctionnalités. Ce type d’accord entre deux acteurs de la Fintech au service des particuliers reste rare. 

Les start-ups FinTech Yomoni et Bankin’ s’allient

Il y a du remue ménage sur le marché de la FinTech française. Alors que les grandes banques rachètent à tour de bras les start-ups les plus prometteuses telles que Compte Nickel (BNP Paribas), KissKissBankBank (Banque Postale) ou encore Pumpkin (Crédit Mutuel Arkéa), deux start-ups FinTech sociétés ont décidé de fusionner: l’agrégateur de comptes bancaires Bankin’ et le spécialiste de l’épargne Yomoni. À terme, le but est de proposer aux utilisateurs de l’application Bankin’ d’effectuer des retraits ou versements sur leurs placements. Cette alliance stratégique permettra à chaque acteur de compléter l’offre de l’autre.

Les français sont les plus gros épargnants d’Europe

La société Bankin’ est partie du constat suivant: la France est l’un des pays d’Europe où les gens épargnent le plus avec en moyenne 14% de leur revenu épargné, mais c’est également le pays où le rendement de l’épargne est le plus faible. Face à ces faibles rendements, les français laissent dormir leur argent sur leurs comptes courants. YOMONI et Bankin’ ont eu l’idée de s’associer pour remédier à ce phénomène et aider les français à choisir les placements les mieux adaptés à leurs besoins d’épargne. Ce partenariat offre un service inédit aux consommateurs grâce à une approche simple, ludique et adaptée à chaque situation.

YOMONI, la société de gestion 100% en ligne

La start-up propose aux particuliers une offre 100% en ligne. Grâce à sa formule sur-mesure, elle analyse la capacité d’épargne et la tolérance au risque de ses clients afin de trouver le profil d’investisseur qui correspond à chacun. Ainsi chaque profil d’investisseur est associé à un mandat de gestion et une enveloppe fiscale différents. YOMONI avait convaincu 3 000 utilisateurs en 2017 pour un encours de gestion de 20 millions d’euros. La société a pour objectif d’atteindre les 10 000 clients et le milliard d’euros en 2020.

Bankin’, l’application mobile de gestion bancaire

La start-up créée en 2011 offre une application mobile spécialisée sur la gestion de l’argent en offrant une vue d’ensemble des comptes bancaires et dépenses de chaque utilisateur. Les prévisions de solde et alertes sur les risques de découvert sont autant de fonctionnalités qui permettent de protéger le capital de chacun. Si Bankin’ permet de gérer des comptes issus de plusieurs banques différentes, mais 65% des utilisateurs détiennent des comptes dans une seule banque. Depuis le début de l’année, l’application permet également d’effectuer des virements entre différentes banques ou vers des comptes tiers. Connectée à 350 banques en Europe, Bankin’ a déjà levé 8,4 millions d’euros pour son développement.

Laisser un commentaire

Note : Banquesenligne.org n’est pas une agence bancaire, un établissement de crédit ou encore une société d’assurance, nous n’assurons pas de Service Client. Les commentaires sont modérés, le spam et les commentaires à des fins promotionnelles seront systématiquement refusés.