Comparatif des meilleures banques en ligne 2016

Top
4

Banque en ligne

Carte
Bancaire

Code
promo

Livret
Epargne

Informations

80€

Offerts

Gratuite

voir la promo

3%

Taux promo

80

Offerts

Gratuite

50HB

1%

Taux brut

130€ + 80€ Bons d'Achat Fnac

Offerts

Gratuite

NOEL16

3%

Bienvenue

4

80

Offerts

Gratuite

voir la promo

1%

Taux promo

En résumé les banques en ligne c’est :

  • Moins cher !
  • Plus rapide !
  • Plus efficace !

meilleures-recompenses-banque-en-ligne

Date Palmarès MédiasBanque en ligne
2016"Trophée d'Or Multéo Contrat ING Direct Vie"LeRevenu.comING Direct
2016"Service Client de l'année 2016"Viséo ConseilBforBank
2016"Trophée 2015 de la Meilleure Relation Clent Online"QualiWebFortuneo
Romain Dubois Consultant SSII

Depuis que je suis chez ING Direct, je ne perds plus mon temps au guichet, et bénéficie de frais bien moins chers pour mon assurance vie ! Bref je suis plus que satisfait de leurs services et j'en parle à tous mes amis qui eux aussi sont ravis !

Pour nous la meilleure banque en ligne du marché. Elle est très complète et vous y trouverez votre compte ! ING a su séduire par ses conditions d’entrées simplifiés.

De plus les avantages y sont nombreux :
– Carte bancaire offerte
– Opérations courantes gratuites
– Livret orange fiable
– Prix du label d’excellence 2010

 

HelloBank sait séduire ses nouveaux clients avec une offre de 80€ gratuit. En plus d’une communication que je trouve relativement bien ficelée (pour une banque c’est pas forcément évident), Hello Bank reste à l’écoute de chacun de ses clients et à de nombreux avantages comme :

– Carte bancaire gratuite
– Opérations courantes gratuites
– Livret orange fiable
– Les
– Prix du label d’excellence 2010

 

 BforBank est une des meilleurs banques en ligne qui propose 120€ à l’ouverture de compte (*suivant offre du moment). On regrette ses conditions d’entrées relativement élevés même si elles sont en phase avec le fait que BforBank veut aider ses clients dans la gestion de leurs patrimoines financier.

On aime BforBank pour :
– Carte bancaire offerte
– Opérations gratuites
– Prix du label d’excellence 2015

 

ouvrir compte en ligneUne banque en ligne : Oui mais pourquoi ?

Ce n’est désormais plus une surprise, les banques en ligne (banque sur internet) font partie du paysage bancaire au même titre que les banques de réseau. Et les années à venir risquent fort de confirmer cette tendance.

Pourquoi changer de banque et ouvrir un compte bancaire en ligne chez une banque a distance ? D’abord, parce que les banques en ligne affichent des tarifs bien plus bas que leurs consoeurs. Ensuite, parce que la disponibilité des conseillers est bien plus grande, et l’amplitude horaire pendant laquelle il est possible de contacter son gestionnaire de compte se révèle autrement plus importante que celle des banques dites traditionnelles ; du lundi au vendredi, de 8 h à 21 h et le samedi de 8 h à 16 h.

Enfin, parce que, philosophie de l’internet aidant, la réactivité des banques en ligne est bien plus intéressante. Un message ne reste jamais sans réponse plus de 48 heures…

Et puis, il existe également un autre argument qui font des banques en ligne les banques de l’avenir, un argument par l’absurde pourrions-nous dire. Depuis quelques années et l’avènement du tout algorithme, nous pouvons tous constater que le conseiller en agence perd de son pouvoir de décision, remplacé qu’il est par la machine, le logiciel.

Tant et si bien que les décisions autrefois rapides prennent paradoxalement bien plus de temps aujourd’hui. Et surtout, l’empathie a disparu. La discussion d’humain à humain est finalement plus simple à obtenir via webcam ou au téléphone dans une banque en ligne qu’avec son conseiller en agence physique… Dès lors, la question se pose, pour les mêmes critères, pour les mêmes services, voire une qualité de service moindre, pourquoi continuer à payer plus cher en agence physique ?

D’aucuns répondront qu’ils ont le sentiment que leurs avoirs seront plus en sécurité en agence physique que dans une banque en ligne. A l’heure du tout numérique, cet argument ne tient plus. Les fonds sont tout autant numérisés en agence physique qu’en banque en ligne. Et  les banques en ligne sont toutes filiales de grands groupes bancaires ; ING Direct appartient au groupe ING, dans le trio de tête des banques Européennes, BforBank est le pure player du Crédit Agricole, Hello Bank est fille de BNP Paribas, Boursorama est l’émanation en ligne de la Société Générale, et c’est le cas pour toutes les banques en ligne.

De plus, pour ceux et celles qui se sentiraient encore hésitants, il existe différents types de banques en lignes. D’abord, celles que l’on nomme les pures players, ces banques en ligne qui, dans un passé récent, étaient spécialistes de la bourse ou de l’épargne avant de devenir gestionnaires de comptes en ligne.

Avançant doucement, la banque virtuelle ne cessent d’élargir ses offres qui étaient souvent autrefois uniquement composé d’un compte courant, jusqu’à proposer aujourd’hui des crédits immobiliers, des assurances, et, bien évidemment, des placements très compétitifs. Et tout cela, en plus de cartes bleues offertes et de frais de tenue de compte réduits à néant. Ces banques se nomment BforBank, ING Direct, Boursorama, Fortuneo banque, Hello Bank et Monabanq.

Mais on peut également se rassurer en optant pour les banques dites de troisième génération, celles qui ont pris le parti de dupliquer intégralement l’offre de la maison mère en ligne. Certes, elles sont moins souples et plus onéreuses que les pures players, mais elles offrent une gamme complète et la possibilité de gérer ses comptes et d’entrer dans le monde du tout en ligne tout doucement, en conservant ses habitudes.

C’est le cas de mon banquier en ligne qui offre une alternative en ligne aux Caisses d’épargnes, de l’e.LCL, de l’agence en ligne de la BNP Paribas ou encore d’HSBC, pour qui un client en agence physique est forcément un client en ligne.

De ces deux catégories, la première est plus dynamique, plus réactive et surtout moins chère. Et ce pour une raison simple ; pas d’agences, moins de personnels, moins de frais, et autant d’économies qui peuvent se répercuter sur les services proposés aux clients.

Certaines d’entre elles vont même jusqu’à ne pas facturer les incidents bancaires… Néanmoins, les deux approches sont intéressantes et dans les deux cas, la banque en ligne peut servir de banque complémentaire comme de compte bancaire principal. De fait, on estime à cinq ou sept ans le nombre d’années qu’il faudra pour que les banques en lignes surpassent les banques traditionnelles en terme de part de marché. Et ceci n’est pas si étonnant qu’il y paraît, car les usagers en ligne sont pour 61% d’entre eux âgés de 18 à 39 ans.

Avec un peu de temps et l’accès toujours plus simple aux technologies et à la mobilité, la tranche d’âge va très rapidement s’élargir… Sans oublier un détail qui a son importance ; les montants des retraites stagnent, voire diminuent, et les banques en ligne sont à même de compenser cette baisse de pouvoir d’achat rien que par la baisse drastique des frais bancaires… Nul doute que les enfants baignant dans la technologie mobile sauront convaincre leurs parents, même les plus âgés.

Alors qu’en ce début d’année 2016, les banques de réseau annoncent une augmentation de leurs tarifs et de leurs frais, les banques en ligne proposent quant à elles de venir les rejoindre, et offrent des conditions très avantageuses. L’occasion est bonne pour se lancer dans la gestion de son compte en ligne, et pour enfin jouir de la mobilité offerte par ces nouveaux banquiers, ainsi que des économies sur les frais bancaires.

L’objet de ce site est justement de vous aider à choisir votre banque. En comparant tous les produits et services des banques en ligne, et plus encore. Vous pourrez faire votre choix en toute connaissance de cause et selon ce qui a le plus d’importance à vos yeux grâce à notre Comparatif Banque en Ligne.

Il ne s’agit pas d’une révolution, mais bien de l’évolution naturelle et logique de la banque. Alors, vous passez quand à la banque en ligne ?

Frais bancaires Banque en ligne : Entre 8 et 47€
Frais bancaires Banque traditionnelle : Entre 66 et 210€

Les avantages d’ouvrir un compte

avantages banque en ligneAu rang des avantages que procure l’ouverture d’un compte en ligne, on compte avant tout la prime d’entrée offerte par ces établissements bancaires. Comme nous l’avons indiqué plus haut, du point de vue des banques, les établissements en ligne sont l’avenir de la relation bancaire. De fait, il convient pour elles de se placer au plus tôt sur un marché encore en progression. Elles offrent donc des primes à l’entrée. 80 € pour Hello Bank, 130 € pour BforBank par exemple.

Juste pour vous amuser un peu, allez voir le concurrent physique de votre banque actuelle, et demandez-lui combien elle vous donne si vous ouvrez un compte chez elle… Sincèrement, il y a peu de chances que vous trouviez votre compte crédité de 80 €. Cette prime à l’entrée peut donc s’avérer être une bonne motivation pour souscrire.

Mais ce n’est pas tout. Le principal atout des banques en ligne reste leurs tarifs. Les cartes bleues sont offertes (sans contrepartie…), les frais de tenue de compte sont inexistants, et de nombreux services quotidiens sont offerts. L’exemple de Monabanq est très parlant. Contrairement aux autres banques en ligne, la filiale du Crédit Mutuel facture bien une cotisation mensuelle de 2 €. Mais ce coût comprend la carte bleue Visa Classic + 40 services bancaires.

Autrement dit, vous ne paierez plus jamais les duplicatas de vos relevés de compte, pas plus que vos mises en opposition de prélèvement ou l’extension du plafond de votre carte bleue. Mieux encore, ces services sont accessibles directement, sans que vous ayez un quelconque besoin de faire appel à votre conseiller. Et c’est également l’un des avantages à souscrire dans une banque en ligne : l’autonomie.

Enfin, un peu de responsabilisation. Car jusqu’ici, c’est toujours votre banquier qui vous explique ce que vous devez faire de votre argent. Placez-le ici. Attention à ce que vous en faites. Et, si jamais vous débordez un peu, le rappel à l’ordre n’est pas très loin. Le système bancaire classique est, au final, très infantilisant. L’avantage de la banque en ligne, c’est que vous êtes seuls responsables de votre gestion.  Et qu’aucun conseiller en agence n’est forcé de vous tenir la main dès lors que vous réalisez une opération.

L’autonomie dans votre gestion de compte, sans personne pour regarder par dessus votre épaule, une prime d’entrée intéressante, des tarifs bancaires très bas, voire nuls, des services de plus en plus complets… Que pourriez-vous demander de plus ?

Il est vrai qu’au départ, les banques en ligne ne disposaient que de services très limités. Quelques placements, une offre de compte courant, parfois un prêt auto ou une assurance habitation, et cela s’arrêtait là. Désormais, ces établissements ont pris plus de poids, et les offres de service se complètent. Vous avez accès aux placements boursiers et il vous est même possible d’emprunter pour l’achat de votre prochaine résidence. Et non seulement les gammes de produits se sont étoffées, mais en plus, elles sont là aussi moins chères.

L’exemple des contrats d’assurance-vie est flagrant. Entre les frais de gestion, les frais de sorties, les frais d’arbitrage et j’en passe, un contrat d’assurance-vie actuel n’est plus viable. Seules les banques en ligne vous proposent une réduction colossale de ces frais, inhérents au jeu boursier. Et dans de nombreux cas, ces frais sont mêmes inexistants. Tout simplement.

Autre avantage des banques en lignes, leur clarté et leur simplicité d’utilisation. Les logiques des banques classiques sont souvent régies par des algorithmes et des besoins statistiques. D’ailleurs, si vous y regardez de plus près, vous constaterez que dans les gammes de prêts personnels, les banques physiques alignent une gamme pléthorique. Quelle que soit la raison pour laquelle vous avez besoin d’emprunter, une ligne spécifique vous attend. Or, tous les prêts à la consommation sont construits exactement de la même façon. Autrement dit, tous ces prêts sont les mêmes. Un prêt auto ou un prêt vacances ont bien souvent le même taux, le même plafond d’emprunt et la même durée de remboursement maximale. La séparation entre ces différentes lignes de prêt n’est due qu’à des fins statistiques.

Au sein des banques en ligne, il n’existe bien souvent qu’une seule ligne de prêt. Mais cette dernière est utilisable pour tous vos projets. Ceci ne change absolument rien à votre remboursement ou au prix du prêt, ni même à sa mise en place, mais cela simplifie et clarifie la lecture des gammes de produits.

Parmi les avantages que comptent les banques en ligne, on nommera aussi la mobilité. Ici, pas besoin d’attendre que son agence n’ouvre pour obtenir un renseignement. Les applications mobiles sont très bine faites, pratiques et directes. Pour finir, on ajoutera au nombre des avantages les horaires pendant lesquels il est possible de joindre un conseiller. Parce qu’il peut arriver que vous ayez besoin d’un conseil particulier, vos conseillers sont toujours présents, du lundi matin au samedi après midi. De 8 h à 21 ou 22 h, il vous est possible de joindre votre banquier.

Vous pouvez donc tout à fait prendre un rendez-vous téléphonique, ou en visioconférence, même quand vous rentrez tard de votre travail. Pratique et moins angoissant que les contraintes horaires imposées parles agences physiques.

Donc, si l’on veut résumer les avantages à souscrire dans une banque en ligne, on notera :

  • La prime d’entrée ;
  • Les frais bien moindres et le nombre de services et d’entrées de produits gratuits ;
  • L’autonomie de gestion de ses comptes ;
  • Les gammes de produits complètes et simples ;
  • La réactivité des conseillers et l’amplitude des plages horaires d’ouverture ;
  • La mobilité…

De fait, la question se pose : quand est-ce que vous passez aux banques en ligne ?

Comment choisir la meilleure banque en ligne ?

choisir banque en ligne

Récapitulons. Les banques en ligne sont désormais devenues monnaie courante. Il en existe autant, sinon plus que de banques de réseau. Dans le nombre, comment faire la différence ? Pour commencer, voici une première piste ; sachez distinguer un pure player d’une banque en ligne de troisième génération.

La grande différence pratique entre les deux tient avant tout aux frais. Mais c’est surtout d’une différence de philosophie qu’il s’agit. Les banques que l’on appelle pure players sont, à l’origine, des établissements en ligne destinés à la vente directe de produits et services. Leur objectif de départ n’était pas forcément de devenir des banques, mais bien plus des organismes de gestion d’épargne et de placements. Ces dernières ont donc développé un business modèle nouveau. Réduction des frais et accès direct aux produits boursiers.

Boursorama était un courtier en ligne. ING Direct a d’abord ouvert exclusivement sur la base de produits d’épargne. Ce n’est que petit à petit que ces établissements ont su étoffer leurs gammes, jusqu’à devenir (presque) complets aujourd’hui.

D’un autre côté, on a vu l’émergence des banques en ligne dite de troisième génération. Il s’agit là tout simplement des banques traditionnelles qui permettent l’accès à tout ou partie de leurs services via internet. En somme, il s’agit mon banquier en ligne (pour la caisse d’épargne), de l’e.LCL, de l’agence en ligne de la BNP Paribas… Leur fonctionnement n’est pas le même. Dans le principe, elles ont d’ailleurs exactement le même fonctionnement que leurs maisons mères respectives, mais en ligne. A peine notera-t-on une légère adaptation au niveau de quelques services et une légère baisse de frais. Mais rien de comparable avec le pure players.

Et puis, nous voyons aujourd’hui apparaître une nouvelle vague de banques en ligne. N26, Orange banque, ou encore Morning, sont trois établissements qui représentent très bien les néobanques. Ces dernières sont entièrement mobiles. Elles ne proposent que de la gestion de compte et rien d’autre, à des tarifs défiant toute concurrence. On assiste à l’heure actuelle à l’émergence des ces nouveaux acteur bancaires.

Une fois que vous savez cela, vous pouvez vous mettre à la recherche de votre future banque en ligne. Car ensuite, tout dépend de ce que vous demandez à un établissement bancaire. En somme, si vos préoccupations principales concernent avant tout la réduction des frais bancaires et la gestion de compte, sans qu’aucun autre service ne vous intéresse plus que cela, les néobanques sont faites pour vous.

Rapidité, réactivité, gratuité, simplicité, mobilité… Mais seulement sur la gestion de votre argent. Si vous en demandez plus et que la gestion de votre épargne est un point important, optez pour un pure player. Vous cumulerez la réactivité de l’établissement, et sa gratuité étendue à tous les autres services. Ce sont actuellement les banques en ligne qui remportent le plus de suffrages. On y trouve aujourd’hui, en plus de la gestion de compte, des prêts auto et perso, ainsi que des produits d’épargne, de placement et de bourses très complets, efficaces et peu onéreux. Certaines complètent leur offre avec un prêt immobilier.

Enfin, si votre objectif est surtout de ne plus voir votre conseiller, mais que vous souhaitez conserver votre enseigne, alors mieux vaut que vous passiez aux banques en ligne de troisième génération. Leur fonctionnement étant le même que celui auquel vous vous êtes habitués en agence physique, vous ne serez pas perdus. Et ce n’est pas parce que vous passez en ligne que vous perdez forcément l’accompagnement humain. Vous pourrez ainsi bénéficier des mêmes produits et de la même complétude de la gamme (il ne manque vraiment rien), avec quelques remises sur certains frais bancaires.

Toutefois, nous ne sommes pas dupes. Et nous savons que le principal frein au passage en banques en ligne est lié à la sécurité de l’argent. Beaucoup n’ont pas encore confiance. Et pourtant…

Raisonnons par l’absurde. D’aucuns ont effectivement peur de se voir voler leurs fonds placées en ligne, arguant ainsi que le fruit de leur efforts monétaires sont certainement plus en sécurité à la BNP Paribas que chez Hello Bank par exemple. Dans les faits, il n’y a aucune différence entre les deux. D’abord, parce qu’en cas de krach boursier ou de grand flop de l’économie mondiale, tous les établissements s’effondreraient. Et tous procéderaient de la même manière pour se renflouer. Elles pratiqueraient un bail in. C’est-à-dire qu’elles se serviraient de l’épargne de leurs clients pour reconstituer leurs fonds propres. Il n’y aurait donc vraiment aucune différence entre une banque classique et une banque internet.

Ensuite, parce que le niveau de sécurité de protection des données des banques en ligne est le même que celui des banques classiques, qui vous permettent de consulter vos comptes en ligne (ou peut-être un peu plus élevé, tout de même…), et qu’en cas de vol manifeste sur votre compte en banque, les assurances de l’établissement vous rembourserait. Pour finir, pour celles et ceux qui craignent les hackers, sachez qu’une carte bleue de banque traditionnelle se pirate aussi bien qu’une carte bleue de banque en ligne. Toutefois, et contrairement aux légendes urbaines, la fonction première des pirates informatiques n’est pas de voler les petites gens ou les honnêtes contribuables, mais bien plus d’éprouver les systèmes de sécurité des établissements financiers ou des institutions.

Enfin, en guise de dernier argument démontrant qu’il n’existe pas plus de risques à souscrire en banque en ligne plutôt qu’en banque traditionnelle, sachez que les pures players et les banques en ligne de troisième génération appartiennent toutes à de grands groupes financiers. Le choix effectué plus haut n’était pas anodin. Hello Bank est une banque du groupe BNP Paribas.

Afin que vous y voyiez plus clairs, voici un petit récapitulatif de qui appartient à qui ? Cela pourrait d’ailleurs influencer votre choix de banque en ligne :

  • BforBank est une enseigne du Crédit Agricole ;
  • Fortunéo appartient au Crédit Mutuel groupe Arkéa ;
  • Monabanq est filiale à 100 % du groupe Crédit Mutuel CMCIC ;
  • ING Direct est la propriété de la grande banque néerlandaise ING (dans le top 3 européen) ;
  • Boursorama est une offre à 100 % de la Société Générale ;
  • Hello Bank appartient à la BNP Paribas
  • Mon banquier en ligne est la banque en ligne de l BPCE (Caisse d’épargne) ;
  • L’e.LCL est au LCL ce que l’agence en ligne de la BNP Paribas est à la BNP Paribas ;
  • HSBC ne fait pas de distinction entre banque physique et banque en ligne. L’un entraîne l’autre ;
  • Orange Bank est une néobanque du groupe téléphonique Orange, ayant racheté deux tiers du capital de Groupama Banque ;
  • N26 est une start-up Allemande cofondée parle fondateur de Paypal…

La liste n’est pas exhaustive mais présente les principaux acteurs du marché des banques en ligne sur le territoire français.

Une dernière chose, et elle peut vous aider à sauter le pas. Sachez que toutes les banques, quelles qu’elles soient, proposent aujourd’hui un service d’accueil bancaire. Ce ci signifie que lorsque vous décidez de changer d’établissement, votre nouvelle banque se charge des transferts vers vos opérateurs habituels. C’est donc votre nouveau conseiller qui se chargera des changements de rib vers votre fournisseur d’énergie ou de téléphone. Il est donc devenu très facile de changer d’établissement bancaire.

Comment fonctionne une banque en ligne ?

fonctionnement banque en ligne

Même si nous avons déjà abordé le sujet un peu plus haut, apportons-y quelques précisions. Dans le principe, une banque de troisième génération fonctionne comme une banque classique, et reproduit son schéma sur le net. Pas de surprises donc, ni bonnes, ni mauvaises…

Un pure player adopte une stratégie différente. Des services plus compacts pour une relation plus directe, plus réactive et surtout moins coûteuse. Mais cet argument du coût vaut aussi bien pour le client que pour la banque. Car en effet, le modèle sur lequel sont construites ces banques implique un coût logistique très faible. Ainsi, vos conseillers sont regroupés sur une unique plateforme. Une seule agence physique peut donc facilement contenir tous les clients sur tout le territoire français.

Du point de vue du client, l’accès à la banque se fait par internet, exclusivement. Les ouvertures de compte se font en ligne, et la procédure d’ouverture et de fermeture est très rapide. Pour peu que vous puissiez scanner vos documents, ou les photographier, et les adresser par mail, et votre compte est ouvert.

Ensuite, vous avez accès à vos conseillers par téléphone ou par mail. Un mail est rarement laissé sans réponse plus de 48 heures. Et pour toutes vos opérations courantes, vous le faites vous-mêmes via votre ordinateur ou votre tablette. Virements internes ou vers des comptes tiers, mise en place ou arrêt de prélèvement automatique, gestion de votre compte courant et de vos comptes épargnes, demande de documents spécifiques, impression ou non de vos relevés de compte, accès à la gestion boursière, opposition sur prélèvements… Bref, vous faites tout directement, depuis votre écran, sans besoin de l’intervention ni de l’approbation de votre conseiller bancaire.

Prenons un exemple concret. Votre facture de téléphonie arrive bientôt à échéance. Mais vous avez un différend avec votre prestataire téléphonique. L’abonnement a beau être résilié, les prélèvements se poursuivent. Vous décidez donc fort logiquement de stopper les prélèvements. Si vous êtes client d’une banque classique, ou d’une banque en ligne de troisième génération, vous devrez le signifier à votre conseiller, qui s’occupera de votre opération quand il en aura le temps. S’il ne l’oublie pas.

Chez un pure player, vous procédez vous-mêmes à l’opposition, sans en référer à votre conseiller. Simple, rapide, efficace… Et tout est à l’avenant. Vous devenez vous-mêmes votre propre banquier. Et si la question est de savoir si vous pouvez changer de profil dans vos modes de gestion de comptes titres, la réponse est la même. Faites-le vous-mêmes. Ainsi, vous serez certains que vos comptes soient comme vous souhaitez qu’ils soient. Et vous noterez que question réactivité, c’est toujours plus rapide si on s’en occupe soi-même, non ?

Nous entrons plus en détails sur chacune des banques citées ici au sein des pages qui leurs sont consacrées. Nous revenons également sur différents produits spécifiques et mettons les banques en comparaison, afin de juger qui détient le meilleur profil. C’est l’objet de ce site. De cette manière, vous pourrez choisir votre banque en ligne en toute connaissance cause. Nous espérons que notre contribution saura vous aider dans vos choix, et nous vous souhaitons une bonne visite.